Baby carrot cake healthy aux noix, gingembre et dattes 

Des carrot cake en version mini et ultra healthy (seulement 2 cuillères à soupe d’huile d’olive) qui ont eu un vif succès auprès de tous ceux à qui j’ai fait goûter. Parfumés au goût délicat du gingembre et des épices, un peu de croquant avec les noix et du moelleux entre la texture du muffin et les dattes.

Pour 12 carrot cake de taille muffins :

375g de carottes râpées
190g de farine
65g de flocons d’avoine
60g d’amande en poudre
1/2cc de bicarbonate de soude
1/2cc de levure
2cc de gingembre en poudre
1/2cm de gingembre frais râpé finement
80g de sucre roux (mais 65f auraient suffi, lorsque j’ai goûté la pâte crue j’ai eu peur que ce soit trop fade mais une fois cuit c’était un chouilla sucré pour moi)
3 œufs
le jus d’un demi citron et le zeste entier râpé finement
200g de compote de pomme
60g de lait (végétal ou non)
2cs d’huile d’olive
100g de dattes dénoyautées (ou raisins secs ou cranberries)
50g de noix concassées

Préchauffez le four à 180°C.

Mélangez la farine, la poudre d’amande, les flocons d’avoine, le bicarbonate, la levure et les gingembres.
Prélevez le zeste du citron et râpez-le à l’aide d’une râpe fine. Pressez une moitié du citron et réservez le jus.
Coupez les dattes en morceaux.
Dans un récipient, battez le sucre avec les œufs. Ajoutez le jus et les zestes de citron,, l’huile d’olive, la compote, le lait et les carottes râpées en mélangeant bien entre chaque ajout d’ingrédient.
Incorporez le mélange farine / poudre puis les dattes et les noix.
Versez dans des moules à muffins (ou deux moules à cake) en silicone ici. Enfournez et cuisez 20 minutes pour de petits muffins, 30 pour des plus gros et 40 à 45 minutes si c’est une version cake.
Laissez refroidir sur une grille et dégustez enfin.

Publicités

Fondant chocolat mascarpone

Encore une recette sans photo mais c’est impératif que je la partage avec vous car tout simplement un fondant au chocolat trop bon !! On remplace ici le beurre par du mascarpone.

Pour un moule à cake :

150g de chocolat noir
150g de mascarpone (à température ambiante)
3 oeufs
20g de sucre glace
30g de farine
1 pincée de sel

Préchauffez le four à 170°C.
Faites fondre le chocolat au micro-onde.
Dans la cuve d’un robot versez le mascarpone puis fouettez un peu afin de le détendre. Versez par dessus le chocolat fondu en continuant de fouetter.
Ajoutez les oeufs, un à un, en fouettant environ 30 secondes entre chaque.
Ajoutez ensuite le sucre glace, continuez de fouetter afin de bien l’incorporer. Ajoutez enfin la farine et fouettez juste pour mélanger.
Versez la pâte dans le moule puis enfournez pour 23 minutes, le centre du gâteau doit rester tremblotant. Laissez-le tiédir et dégustez froid ou tiède pour encore plus de fondant/coulant.

Tartelettes aux châtaignes, noix et sirop d’érable

Des tartelettes d’hiver à déguster à l’heure du thé ou en dessert.

Pour 3 tartelettes :

une pâte semi brisée semi feuilletée
220g de châtaignes coupées en deux (en conserve ici)
4 œufs
120g de sirop d’érable
40g de cassonade
15g de miel
50g de noix concassées

Préchauffez le four à 180° C.
Sur le plan de travail fariné, étalez la pâte, découpez des cercles et foncez-en des petits moules à tartelette.
Répartissez les châtaignes et noix sur les fonds de tartelette.
Dans un bol, battez les œufs avec le sirop d’érable, le miel et la cassonade et versez sur la pâte.
Enfournez pour 35 minutes environ, ou jusqu’à ce que la garniture soit bien ferme.
Laissez tiédir et dégustez tiède de préférence.

Scones au butternut, noix de coco & pépites de chocolat

Lorsque j’ai vu cette recette chez Lyne j’ai immédiatement voulu la tester sachant que je ne serai pas déçue. Et ça tombait bien car cela faisait un moment que je voulais faire des sconse et je ne savais pas trop à quel parfum les décliner.
Ces scones sont gourmands et se suffisent à eux mêmes, rien besoin de tartiner dessus (mais pour les plus gourmands vous pouvez y ajouter de la pâte à tartiner maison ou chocolat fondu, du sirop d’érable, du miel ou un morceau de bon beurre 1/2 sel !). Merci à pour cette magnifique découverte.

Pour 6 à 8 morceaux de scones :

190g de farine
20g de farine de sarrasin
40g de farine de maïs
30g de fécule de maïs
50g de noix de coco râpée
7g de levure chimique
1 pincée de bicarbonate de soude
1 pincée fine de sel
1cc bombée de mélange de 4 épices ou épices de Noël
40g de sucre de canne
100g de chocolat noir
300g de purée de butternut
35g d’huile de coco à température ambiante
40mL de lait

Préchauffez le four à 190°C.
Dans un bol, mélangez les farines, la fécule, la noix de coco râpée, la levure et le bicarbonate de soude.
Incorporez la pincée de sel, les épices, le sucre et le chocolat noir en pépites ou haché. Mélangez bien le tout.
Ajoutez la purée de butternut froide (pour cela vous aurez fait cuire le butternut dans une casserole d’eau bouillante jusqu’à ce qu’il s’écrase), l’huile de coco à température ambiante (pour qu’il soit liquide, sinon faites le fondre au micro-onde), et le lait.
Pétrissez le tout rapidement en une pâte homogène.
Répartissez la pâte sur une plaque allant au four couverte d’un papier sulfurisé en un disque et aplatissez sur une hauteur de 3 à 4 cm. N’hésitez pas à fariner vos mains avant de façonner le disque.
Découpez délicatement le disque en 6 ou 8 parts égales.
Espacez chaque part de 1 cm avant d’enfourner pendant 18 à 20 minutes.
Sortez du four et laissez refroidir.
Dégustez tiède ou froid (comme toujours je préfère tiède avec le chocolat qui fond).

Coulants au chocolat light au yaourt

Comme toujours il y a eu beaucoup de chocolat dans mes réalisations. Ici encore une recette de coulant en version light avec du yaourt pour la « matière grasse ». Un délice ! Et dévorés bien trop vite par mes invités !

Pour 4 à 6 coulants (en fonction de la taille de vos moules) :

250g de chocolat noir (66% de cacao)
100g de yaourt maison ici (ou fromage blanc)
15g de farine de riz (ou maïzena)
25g d’agave
4 oeufs

Préchauffez votre four à 200°C.
Faites fondre le chocolat au micro-onde ou au bain-marie.
Dans un saladier blanchissez les oeufs avec le sucre. Ajoutez le yaourt, la farine de riz puis le chocolat fondu. Mélangez jusqu’à obtenir un mélange lisse et homogène.
Répartissez la pâte dans des moules à muffins ou des ramequins. Enfournez pendant 8 minutes (pour un coeur très coulant).
Servez aussitôt.

Bouchées aux courgettes, champignons & pecorino

Je vous ai un peu abandonné ces derniers temps mes blogeurs et je m’en excuse. Non pas que je n’ai pas cuisiné (parce que ça c’est un plaisir et une nécessité pour moi, toujours plus de gourmandise ! ) mais plus que je n’ai pas vraiment trouvé le temps d’écrire mes recettes pour vous les publier. Mais pas de panique, j’ai bien pris mes notes à chaque fois et pris en photo mes plaisirs culinaires.

Pour la reprise voici donc des petites bouchées toutes simples, sans chichi, réalisées un peu avec les fonds de frigo je vous l’avoue. Mais le résultat est tout à fait satisfaisant.

Pour une dizaine de bouchées :

1 courgette
7 champignons de Paris
3 oeufs
100g de pecorino
20g de farine aux céréales
20g de flocons d’avoine
1cc d’herbes de Provence
sel, poivre, piment d’espelette

Préchauffez le four à 200°C.
Lavez la courgette et les champignons et coupez-les en dés. Faites les cuire au four à 200°C une dizaine de minutes pour les champignons et 20 minutes pour les courgettes (ou à la poêle). Egouttez et réservez.
Battez les oeufs, incorporez la farine, les flocons d’avoine et le pecorino râpé. Assaisonnez l’appareil de sel, poivre, piment d’espelette et herbes de Provence. Ajoutez enfin le mélange courgette/champignon.
Répartissez le mélange dans des moules à muffins ou ici à cannelés et enfournez pour 15 minutes.
Dégustez tièdes à l’apéro ou avec une petite salade en entrée.

Cake moelleux au praliné, noisette & citron pour mon partenariat avec l’Atelier du Chocolat

Toujours dans la cadre de mon partenariat avec l’Atelier du Chocolat et après ma première recette proposée pour ces cookies potimarron & éclats de chocolat parfumés à l’orange confite, j’ai choisi de tester leur praliné noisette-amande. Le plus dur a été de ne pas dévorer tout le pot à la petite cuillère car il est tout simplement à tomber…donc pour cela il fallait que je trouve bien vite des recettes alléchantes pour l’utiliser.
En voici une première avec ce cake au doux parfum de praliné (pas encore assez fort à mon goût je vous préconiserais d’en mettre un peu plus) en association avec des zestes et un sirop de punchage au citron (la combinaison parfaite) et du croquant avec des morceaux de noisettes torréfiées.

Pour un moule à cake :

70g de beurre en pommade
100g de crème de soja
50g de praliné noisette-amande de l’Atelier du Chocolat ici (c’est ici que je vous invite à en mettre 70g pour un goût plus prononcé)
14g de purée de noisette ou amande
100g de sucre
150g d’oeufs entiers pesés sans la coquille(ici 3 oeufs)
le zeste râpé d’un citron non traité
150g de farine tamisée avec 3g de levure chimique
40g de noisettes concassées grillées
Pour le sirop de punchage au citron : (je n’ai pas tout utilisé il m’en restait 10-15cL je pense)
200g d’eau
100g de sucre semoule
100g de jus de citron fraîchement pressé

Préparez le sirop de punchage : mélangez le sucre et l’eau et portez à ébullition dans une casserole. Laissez refroidir, ajoutez le jus de citron et réservez au frais.

Préparez maintenant l’appareil à cake.
Préchauffez le four à 160°C.
Dans la cuve du robot ou dans un saladier à l’aide d’un fouet, mélangez le beurre pommade, le praliné et la pâte de noisette et faites mousser le mélange. Dans un autre saladier battez les oeufs entiers avec le sucre.
Mélangez les 2 appareils à la maryse. Ajoutez la farine tamisée avec la levure puis toujours délicatement à la maryse les zestes de citrons et les noisettes concassées grillées.
Versez dans un moule à cake (en silicone ici) et enfournez pendant environ 45 à 50 minutes (vérifiez dès 40 minutes). Dès la sortie du four arrosez du sirop de citron, laissez le temps que le cake s’imprègne et renouveler l’opération jusqu’à épuisement du sirop.
Laissez refroidir complètement avant de servir frais ou à température ambiante.