Gâteau extrêmement fondant à la crème de marron

Ce gâteau a fait des heureux je vous l’assure !!! Il est extrêmement addictif et gourmand, fondant à souhaits et tellement rapide et simple à faire que vous n’avez pas à hésiter une seconde de plus !

A l’origine de ce gâteau il y a une très belle personne que j’ai pu rencontrer dans le cadre professionnel et qui a découvert mon blog récemment, par hasard, en naviguant sur mon profil LinkedIn. Lorsque je lui ai proposé de lui faire goûter une de mes réalisations il m’a juste indiqué adorer la crème de marrons (il était d’ailleurs tombé sur la recette du cheesecake à la crème de marron et avait plus que salivé dessus). Alors voilà le résultat et je ne suis pas déçue de cette recette, aussi simple soit elle ; ce gâteau fera son effet et ravira les papilles et estomacs de tous les adeptes de la crème de marrons.

Dragan, petit clin d’oeil à toi ici et surtout un grand merci pour ton professionnalisme, ton soutien, tes encouragements, ta compréhension et réactivité et surtout et ta patience (avec moi il en faut oui oui !!). Et tu n’as pas d’excuse pour ne pas refaire cette recette chez toi vu la simplicité je crois !

Gâteau extrêmement fondant à la crème de marron

Pour un moule à cake (ça doit faire pour 6 gourmands !) :

1 boîte de 500g de crème de marrons
3 oeufs
80g de beurre fondu

Préchauffez le four à 200°C.
Versez la crème de marrons dans un saladier et battez-la pour la détendre, ajoutez les oeufs et mélangez bien.
Ajoutez ensuite le beurre fondu et mélangez de nouveau pour obtenir une pâte bien homogène.
Versez l’appareil dans un moule à cake (en silicone ici, c’est plus simple pour démouler je pense car le gâteau est tellement fondant qu’il en est fragile).
Enfournez pour 45 à 50 minutes (le gâteau est fondant à coeur, si vous préférez un peu plus cuit prolongez un peu la cuisson).
Laissez refroidir (c’est là le plus dur de la recette !!!) puis dégustez sans en perdre une miette !

Biscuits à la polenta & citron

Des petits biscuits tout ce qu’il y a de plus simple mais bien parfumés et à le texture croquante avec la polenta qui vient croquer sous la dent. Comme un petit voyage vers les pâtisseries orientales…
Biscuits à la polenta & citron

Pour une vingtaine de biscuits :

125g de polenta fine précuite (semoule de maïs)
40g de sucre
70g de farine
90g de beurre doux
1 œuf
le zeste d’un citron bio (ou d’une orange)

Dans un grand bol, mélangez la semoule de maïs, la farine, le sucre et le zeste de citron coupé très finement.
Ajoutez ensuite le beurre en petits morceaux et incorporez-le du bout des doigts comme pour une pâte sablée ou brisée.
Quand l’ensemble à une consistance sableuse, ajoutez l’œuf et mélangez pour que la pâte s’amalgame.
Formez des boudins de pâte, enveloppez-les dans du film alimentaire et conservez au frais au moins 30 minutes.

Préchauffez le four à 180°C.
Découpez les boudins en tranches de 1/2 à 1 cm d’épaisseur environ et déposez-les sur une feuille de papier sulfurisé.
Enfournez les biscuits pour 15 minutes environ, en les retournant au bout d’une dizaine de minutes.. Ils sont cuits lorsque les bords commencent à brunir légèrement.
Laissez tiédir et dégustez tiède ou complètement refroidis.

Pâte sablée à la farine de sarrasin

Une recette de pâte sablée, mais pour changer un peu de la traditionnelle, un mix de farine blanche et farine de sarrasin. Un délice, et qui se mariait tout à fait avec ma tarte aux poires, crème de soja et chocolat.

Pour un grand fond de tarte :

100g de farine blanche
70g de farine de sarrasin
90g de beurre
30g de sucre glace
1 œuf
1 pincée de sel

Mélangez les farines, le sucre et le sel. Ajoutez le beurre mou coupé en morceaux et malaxez le tout jusqu’à obtenir un sable grossier. Terminez par l’œuf, travaillez la pâte jusqu’à ce qu’elle soit consistante (elle ne doit plus s’émietter). Formez une boule et placez-la au frais pendant au moins 1h (ou au congélateur une vingtaine de minutes).

Vous pouvez parfaitement préparer cette pâte la veille ou encore la congeler pour l’utiliser ultérieurement.
Sortez la pâte du frigo 30 minutes avant de l’étaler ; pour une pâte congelée, pensez à la sortir la veille du congélateur et à la placer au frais pour une décongélation en douceur.

Tarte aux poires et crème de soja sur lit de chocolat

Une tarte qui plaira toujours : sous la couche crémeuse, à  la texture de flan, des poires bien mûres, une couche de chocolat gourmande et une pâte à tarte parfumée à la farine de sarrasin.
Tarte aux poires, chocolat et crème de soja

Pour 8 personnes :

une pâte à tarte sablée à la farine de sarrasin
3 poires
200g de chocolat noir
4 oeufs
80g de sucre
40cL de crème de soja (à 5% de MG)
40g d’amandes effilées grillées

Préchauffez le four à 180°C.

Etalez la pâte sur une feuille de papier sulfurisé fariné et foncez-en un moule à tarte, piquez le fond à la fourchette.
Faites fondre le chocolat au micro-onde puis étalez-le sur le fond de tarte.
Lavez les poires, épépinez-les et coupez-les en lamelles. Etalez ces dernières sur le fond de tarte chocolaté.
Battez les oeufs avec la crème de soja et le sucre. Versez cette préparation sur la tarte. Parsemez les amandes effilées sur le dessus.
Enfournez la tarte pendant 40 minutes. Sortez la tarte du four et laissez-la tiédir.
Dégustez cette tarte tiède ou froide (pour plus de gourmandise j’ai une préférence pour tiède).

Fondants (très très fondants) au chocolat et lait concentré non sucré

Une conserve de lait concentré non sucré à terminer et une envie de chocolat (comme d’habitude oui me direz vous), et voici des fondants totalement addictifs pour finir le repas…
Fondants au chocolat et lait concentré non sucré

Pour 6 fondants :

100g de chocolat noir pâtissier
50g de beurre
100g de lait concentré non sucré
2 oeufs
25g de sucre
25g de farine

Préchauffez le four à 180°C.

Faites fondre le chocolat et le beurre au bain-marie ou micro-onde.
Pendant ce temps, fouettez les oeufs dans un saladier avec le lait concentré non sucré. Ajoutez le sucre et mélangez. Incorporez ensuite la farine.
Ajoutez enfin le mélange chocolat/beurre et mélangez bien le tout pour avoir une pâte lisse et homogène.
Versez la préparation dans des moules à muffins en silicone et enfournez pour 15 minutes environ si vous souhaitez conserver un coeur fondant.
Patientez quelques minutes avant de démouler les fondants et de les déguster.

Velouté de potimarron et crème de coco

Le froid nous a laissé un peu tranquilles mais que diriez-vous tout de même d’un velouté bien réconfortant. L’association potimarron et noix de coco est un délice. Ce velouté est onctueux, à déguster bien chaud.
Velouté de potimarron à la crème de coco

Pour 4 personnes :

1/2 potimarron (il était très gros)
20cL d’eau
15cL de crème de coco
le jus d’une orange
1 oignon
huile de coco
sel, poivre

Lavez le potimarron et découpez-le en morceaux.
Epluchez et émincez l’oignon. Faites-le revenir dans une sauteuse avec une cuillère d’huile de coco. Ajoutez les morceaux de potimarron et couvrez d’eau et de la crème de coco, ajoutez du sel. Laissez mijoter pendant une vingtaine de minutes jusqu’à ce que le potimarron soit tendre. Ajoutez le jus d’orange et mixez le velouté, rajoutez de l’eau si la texture n’est pas assez lisse. Rectifiez l’assaisonnement en sel et poivre.
Servez bien chaud.

Brioche moelleuse

Depuis ma première expérience de babas au rhum plutôt concluante, à en déduire de l’enthousiasme de mes amis lorsqu’ils sont tombés dans le plat, il fallait que je réitère la recette.
Pour le réveillon du 31 j’avais donc préparé plein de babas, avec un sirop au rhum et un autre au whisky. Du coup il me restait un beau morceau de levure boulangère fraîche à écouler.

Moi qui adore la brioche, et bien que je n’ai ni machine à pain, ni Kitchen Aid pour préparer la pâte, j’ai fini par me motiver à en préparer une, avec mon Magimix du coup.
Tout avait bien marché, jusqu’à la dernière levée, où je crois que j’ai laissé la tresse trop longtemps et surtout dans un four trop chaud ! Du coup la tresse s’était toute affalée et j’ai du re-dresser ma brioche dans un moule à cake cette fois-ci pour qu’elle ne s’étale pas. Au lieu d’avoir une mie filante j’ai plutôt obtenu une brioche moelleuse, mais tout aussi bonne et parfumée.
Brioche

Pour une brioche de la taille d’un moule à cake :

500g de farine
20 cL de lait
70g de beurre à température ambiante, coupé en petits morceaux
50g de sucre en poudre
2  oeufs + 1 jaune pour la dorure
1,5cc de sel
20g de levure fraîche boulangère
2cs d’arôme fleur d’oranger

Placez dans le bol du robot (pour moi donc mon grand bol du Magimix avec l’outil lame en plastique) le lait, le sucre, le sel, les œufs battus au préalable et la fleur d’oranger. Ajoutez ensuite la farine.
Commencez à pétrir à vitesse minimum (pour ma part je n’ai qu’une vitesse) pendant 1 minute. Ajoutez alors la levure fraîche émiettée et continuez de pétrir pendant une dizaine de minutes (pour ne pas faire trop chauffer le robot j’ai dû l’arrêter plusieurs fois).
Ajoutez le beurre morceau par morceau tout en continuant de pétrir pendant environ 6 minutes. Le beurre doit être bien incorporé et la pâte bien se décoller du bol.

Rassemblez la pâte pour former une boule. Placez-la dans un saladier, couvrez d’un linge propre et laissez pousser durant 1 h 15 dans un four préchauffé à 40°C.
Une fois la pousse terminée, farinez le plan de travail et versez la pâte. Dégazez-la pour chasser l’air.
A ce stade j’ai replacé la boule de pâte avec un film au contact au frais pendant toute une nuit.

Le lendemain dégazez de nouveau la pâte. Divisez-la en 3 morceaux d’égale grosseur. Formez avec chaque morceau, un long boudin. Placez les 3 boudins côte à côte et rassemblez l’extrémité du haut des 3 boudins ensemble en appuyant dessus. Tressez la brioche sans serrer.
Quand la tresse est terminée, soudez l’autre extrémité. Déposez la tresse sur une plaque recouverte de papier cuisson. Couvrez la tresse d’un linge humide et placez-la près d’une source de chaleur durant 45 minutes environ.

Battez le jaune d’oeuf avec un peu de lait et dorez la brioche au pinceau.
Allumez le four à 180°C et enfourner aussitôt (donc à four froid). Laissez cuire 30 à 40 minutes (vérifiez la cuisson en plantant la lame d’un couteau au centre de la brioche, celle-ci doit ressortir sèche).
Laissez refroidir la brioche sur une grille. Démoulez, découpez des tranches et tartinez à votre convenance…