Quiche crémeuse poireau-fêta sur pâte brisée à l’huile d’olive et farine de sarrasin

Depuis mes deux dernières recettes de quiche avec cette pâte trop bonne (ma dernière quiche aux courgettes et fêta sur une pâte à la farine de sarrasin et celle aux carottes, châtaigne, féta), je ne m’en lasse pas et essaie de trouver de nouvelles déclinaisons de quiche. La voici donc avec un mariage poireau-féta très réussi ; j’ai aussi troqué une partie du lait part de la crème de soja ce qui donne un appareil bien onctueux.

Pour 6-8 personnes :
Pour la pâte :
100g de farine
100g de farine de sarrasin
4cL d’huile d’olive
80mL d’eau
1cc de sel
Pour l’appareil :
3 poireaux
200g de féta
1cs de moutarde
4 œufs
12cL de lait
20cL de crème de soja
sel, poivre

Commencez par préparer la pâte à tarte.
Dans un saladier mélangez les farines et le sel, creusez un puits et versez-y l’huile d’olive et l’eau (si la pâte est trop friable, rajoutez de l’eau). Avec une cuillère en bois mélangez grossièrement puis pétrissez la pâte avec les mains jusqu’à ce qu’à formation d’une boule qui n’accroche pas aux parois. Placez dans un film alimentaire au frais pendant 30 minutes environ.

Préchauffez le four à 200°C.
Préparez les poireaux en les découpant en rondelles ; lavez et égouttez le tout. Faites-les cuire dans une casserole d’eau bouillante pendant une dizaine de minutes, égouttez et réservez.
Battez les oeufs, ajoutez le lait, la crème, la moutarde, du sel et du poivre et battez le tout.
Découpez la fêta en petits morceaux.

Préchauffez le four à 200˚C.
Au rouleau à pâtisserie, étalez la pâte à tarte sur une feuille de papier sulfurisé farinée et foncez-en une moule à tarte. Piquez le fond de tarte.
Répartissez les poireaux et la fêta émiettée sur le fond de tarte.
Versez ensuite la préparation lait-crème-oeuf.
Enfournez la tarte et laissez cuire pendant 35 minutes.
Dégustez tiède ou froide, avec une petite salade.

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Publicités

Cake au cacao ultra moelleux pour mon partenariat avec L’Atelier du Chocolat

Toujours dans le cadre de mon partenariat avec L’Atelier du chocolat, j’ai maintenant pu tester leur cacao dans ce délicieux cake très très moelleux. Très simple et rapide à réaliser je vous conseille vivement cette recette. Et je vous assure que ce cake a eu un vif succès au boulot lorsque je l’ai rapporté !!

Pour un moule à cake :

1 oeuf à température ambiante
120g de sucre
10g d’huile (olive ici)
32g de cacao amer en poudre de l’Atelier du chocolat
78g de farine
1/2cc de levure chimique
125g de crème de soja
70g de lait

Préchauffez le four à 200°C.
Tamisez ensemble la farine, la levure chimique et le cacao.
Préparez trois verres : l’un avec l’huile, l’autre avec le lait, et le dernier avec la crème.
Cassez l’oeuf dans la cuve du robot et ajoutez le de sucre, fouettez sur vitesse max pendant 5 minutes pour faire blanchir le mélange.
Ajoutez ensuite l’huile très doucement (quasiment goutte à goutte) tout en continuant de fouetter. Versez à présent la crème et le lait.
Et enfin le mélange farine/levure/cacao et fouettez à peine quelques secondes à petite vitesse.
La pâte est liquide, c’est normal.
Versez-la dans le moule à cake (en silicone ici) baissez la température du four à 150°C et enfournez pour environ 40 minutes.
Laissez refroidir et dégustez.

EnregistrerEnregistrer

Cake moelleux au praliné, noisette & citron pour mon partenariat avec l’Atelier du Chocolat

Toujours dans la cadre de mon partenariat avec l’Atelier du Chocolat et après ma première recette proposée pour ces cookies potimarron & éclats de chocolat parfumés à l’orange confite, j’ai choisi de tester leur praliné noisette-amande. Le plus dur a été de ne pas dévorer tout le pot à la petite cuillère car il est tout simplement à tomber…donc pour cela il fallait que je trouve bien vite des recettes alléchantes pour l’utiliser.
En voici une première avec ce cake au doux parfum de praliné (pas encore assez fort à mon goût je vous préconiserais d’en mettre un peu plus) en association avec des zestes et un sirop de punchage au citron (la combinaison parfaite) et du croquant avec des morceaux de noisettes torréfiées.

Pour un moule à cake :

70g de beurre en pommade
100g de crème de soja
50g de praliné noisette-amande de l’Atelier du Chocolat ici (c’est ici que je vous invite à en mettre 70g pour un goût plus prononcé)
14g de purée de noisette ou amande
100g de sucre
150g d’oeufs entiers pesés sans la coquille(ici 3 oeufs)
le zeste râpé d’un citron non traité
150g de farine tamisée avec 3g de levure chimique
40g de noisettes concassées grillées
Pour le sirop de punchage au citron : (je n’ai pas tout utilisé il m’en restait 10-15cL je pense)
200g d’eau
100g de sucre semoule
100g de jus de citron fraîchement pressé

Préparez le sirop de punchage : mélangez le sucre et l’eau et portez à ébullition dans une casserole. Laissez refroidir, ajoutez le jus de citron et réservez au frais.

Préparez maintenant l’appareil à cake.
Préchauffez le four à 160°C.
Dans la cuve du robot ou dans un saladier à l’aide d’un fouet, mélangez le beurre pommade, le praliné et la pâte de noisette et faites mousser le mélange. Dans un autre saladier battez les oeufs entiers avec le sucre.
Mélangez les 2 appareils à la maryse. Ajoutez la farine tamisée avec la levure puis toujours délicatement à la maryse les zestes de citrons et les noisettes concassées grillées.
Versez dans un moule à cake (en silicone ici) et enfournez pendant environ 45 à 50 minutes (vérifiez dès 40 minutes). Dès la sortie du four arrosez du sirop de citron, laissez le temps que le cake s’imprègne et renouveler l’opération jusqu’à épuisement du sirop.
Laissez refroidir complètement avant de servir frais ou à température ambiante.

Quiche sans pâte aux courgettes et camembert

Que diriez-vous d’une quiche sans pâte et du coup sans scrupule ? A déguster tiède avec une petite salade, idéale pour un dîner léger.

Pour un moule à tarte de 20cm de diamètre environ :

3 courgettes
1 camembert
30cL de crème de soja
10cL de lait
4 œufs
sel, poivre
huile d’olive

Préchauffez le four à 180°C.

Lavez les courgettes, retirez les extrémités puis coupez-les en cubes. Faites-les cuire au four pendant une vingtaine de minutes avec du sel et poivre et une cuillère à coupe d’huile d’olive. Egouttez-les à la fin de la cuisson.
Maintenez le four chaud pour la suite.
Découpez le camembert en petits cubes et réservez.
Dans un bol battez les œufs, la crème et le lait. Salez et poivrez.
Ajoutez les courgettes cuites et le camembert et mélangez.
Versez l’appareil à quiche dans le moule (en silicone ici). et enfournez pour 30 minutes (j’avais également fait des versions mini dans des moules à muffins, elles ont cuites 20 minutes).
L’appareil à quiche doit être pris et le dessus doré.

Coulant au chocolat vegan

Toujours et encore du chocolat, mais une version vegan et plus light qu’à mon habitude. Je vous avais déjà proposé un mi-cuit au chocolat vegan qui alliait purée d’amande et compote de pomme, qui m’avait plu mais dont la texture s’éloignait trop d’un mi-cuit ou coulant traditionnel et dont l’effet gourmand était du coup trop peu présent à mon goût. Alors qu’avec ce coulant j’ai vraiment retrouvé le côté gourmand que je souhaitais et un petit goût d’amande délicieux, je vous les recommande vraiment.
Et comme à mon habitude c’était pour un envie à assouvir bien vite, donc je vous confirme que ces coulants sont ultra simple et ultra rapide à préparer.

Pour 3 petits coulants :

50g de chocolat noir
40g de purée d’amandes (ou noisette selon ce que vous avez en stock)
6cL de crème de soja (ou autre, crème de coco par exemple)
10g de sucre glace
20g de fécule de maïs

Préchauffez le four à 200°C.
Faites fondre le chocolat avec la crème de soja au bain marie ou au micro-onde. Ajoutez la purée d’amandes, le sucre et la fécule de maïs.
Répartissez la pâte dans des moules à muffins (en silicone ici) et enfournez pour 12 minutes environ (surveillez car le temps peut varier selon les fours).
Laissez tiédir pour démouler très délicatement et dégustez.

Petits cakes extra moelleux au cacao, crème et lait de soja

Ces petits cakes (en forme de muffins pour moi) sont extra moelleux grâce à la crème et l’huile utilisé ici. A déguster tiède si vous ne parvenez pas à patienter, ou complètement refroidi.
Cakes moelleux au cacao, crème et lait de soja

Pour 6 cakes en forme de muffins :

70g de cacao
2 oeufs
20cL de crème de soja
70mL de lait de soja
50mL d’huile d’olive ou tournesol
140g de farine
1/2 sachet de levure
110g de sucre

Préchauffez le four à 180°C.
Fouettez les œufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajoutez la crème et le lait de soja, et l’huile puis fouettez rapidement pour bien homogénéiser le mélange.
Mélangez à part la farine, le cacao et la levure et incorporez-les à la préparation, mélangez bien.
Versez la préparation dans les moules à cake ou à muffin (en silicone ici) et enfournez pour 30 à 35 minutes en surveillant bien la cuisson. (si vos moules sont plus petits que les miens 20 à 25 minutes devraient suffire).
Laissez refroidir avant de démouler.
Emballez ces cakes dans du film alimentaire pour conserver tout leur moelleux.

Tarte aux poires et crème de soja sur lit de chocolat

Une tarte qui plaira toujours : sous la couche crémeuse, à  la texture de flan, des poires bien mûres, une couche de chocolat gourmande et une pâte à tarte parfumée à la farine de sarrasin.
Tarte aux poires, chocolat et crème de soja

Pour 8 personnes :

une pâte à tarte sablée à la farine de sarrasin
3 poires
200g de chocolat noir
4 oeufs
80g de sucre
40cL de crème de soja (à 5% de MG)
40g d’amandes effilées grillées

Préchauffez le four à 180°C.

Etalez la pâte sur une feuille de papier sulfurisé fariné et foncez-en un moule à tarte, piquez le fond à la fourchette.
Faites fondre le chocolat au micro-onde puis étalez-le sur le fond de tarte.
Lavez les poires, épépinez-les et coupez-les en lamelles. Etalez ces dernières sur le fond de tarte chocolaté.
Battez les oeufs avec la crème de soja et le sucre. Versez cette préparation sur la tarte. Parsemez les amandes effilées sur le dessus.
Enfournez la tarte pendant 40 minutes. Sortez la tarte du four et laissez-la tiédir.
Dégustez cette tarte tiède ou froide (pour plus de gourmandise j’ai une préférence pour tiède).