Pain sans pétrissage à la farine aux céréales

Au mois d’août c’est bien connu tous les commerces sont fermés, et notamment les boulangeries. Alors pour mon apéro-dînatoire chez des amis en mode tartinade il fallait bien une base pour tartiner !! J’ai donc décidé de faire mon petit pain maison, mais sans prise de tête et donc sans pétrissage (car je ne suis pas équipé de robot pour pétrir !). Un réel succès !!

Pour deux pains de la taille d’un moule à cake :

500g de farine aux céréales (spéciale pain)
350 + 50g d’eau tiède
2cc rase de sel
1cc de sucre
18g de levure fraîche de boulangerie

Emiettez la levure dans 50g d’eau tiède et mélangez pour la faire fondre.

Dans un grand plat creux, mélangez la farine avec le sucre et le sel. Creusez un puits. Versez-y l’eau, l’eau mélangée à la levure et mélangez avec une spatule jusqu’à obtenir une pâte collante. Saupoudrez-la de farine et laissez doubler de volume pendant 1 heure environ.

Saupoudrez généreusement le plan de travail de farine et déposez-y la pâte sans l’écraser, précautionneusement.
Séparez-la en deux (ou en plusieurs petits pâtons si vous voulez des pains individuels) et déposez-les dans les moules à cake tel quel, toujours sans écraser.
Préchauffez le four à 230°C et laissez encore lever un peu les pains pendant ce temps.
Enfournez et cuisez-les pendant 15 à 20 minutes.

Publicités

Brioche moelleuse

Depuis ma première expérience de babas au rhum plutôt concluante, à en déduire de l’enthousiasme de mes amis lorsqu’ils sont tombés dans le plat, il fallait que je réitère la recette.
Pour le réveillon du 31 j’avais donc préparé plein de babas, avec un sirop au rhum et un autre au whisky. Du coup il me restait un beau morceau de levure boulangère fraîche à écouler.

Moi qui adore la brioche, et bien que je n’ai ni machine à pain, ni Kitchen Aid pour préparer la pâte, j’ai fini par me motiver à en préparer une, avec mon Magimix du coup.
Tout avait bien marché, jusqu’à la dernière levée, où je crois que j’ai laissé la tresse trop longtemps et surtout dans un four trop chaud ! Du coup la tresse s’était toute affalée et j’ai du re-dresser ma brioche dans un moule à cake cette fois-ci pour qu’elle ne s’étale pas. Au lieu d’avoir une mie filante j’ai plutôt obtenu une brioche moelleuse, mais tout aussi bonne et parfumée.
Brioche

Pour une brioche de la taille d’un moule à cake :

500g de farine
20 cL de lait
70g de beurre à température ambiante, coupé en petits morceaux
50g de sucre en poudre
2  oeufs + 1 jaune pour la dorure
1,5cc de sel
20g de levure fraîche boulangère
2cs d’arôme fleur d’oranger

Placez dans le bol du robot (pour moi donc mon grand bol du Magimix avec l’outil lame en plastique) le lait, le sucre, le sel, les œufs battus au préalable et la fleur d’oranger. Ajoutez ensuite la farine.
Commencez à pétrir à vitesse minimum (pour ma part je n’ai qu’une vitesse) pendant 1 minute. Ajoutez alors la levure fraîche émiettée et continuez de pétrir pendant une dizaine de minutes (pour ne pas faire trop chauffer le robot j’ai dû l’arrêter plusieurs fois).
Ajoutez le beurre morceau par morceau tout en continuant de pétrir pendant environ 6 minutes. Le beurre doit être bien incorporé et la pâte bien se décoller du bol.

Rassemblez la pâte pour former une boule. Placez-la dans un saladier, couvrez d’un linge propre et laissez pousser durant 1 h 15 dans un four préchauffé à 40°C.
Une fois la pousse terminée, farinez le plan de travail et versez la pâte. Dégazez-la pour chasser l’air.
A ce stade j’ai replacé la boule de pâte avec un film au contact au frais pendant toute une nuit.

Le lendemain dégazez de nouveau la pâte. Divisez-la en 3 morceaux d’égale grosseur. Formez avec chaque morceau, un long boudin. Placez les 3 boudins côte à côte et rassemblez l’extrémité du haut des 3 boudins ensemble en appuyant dessus. Tressez la brioche sans serrer.
Quand la tresse est terminée, soudez l’autre extrémité. Déposez la tresse sur une plaque recouverte de papier cuisson. Couvrez la tresse d’un linge humide et placez-la près d’une source de chaleur durant 45 minutes environ.

Battez le jaune d’oeuf avec un peu de lait et dorez la brioche au pinceau.
Allumez le four à 180°C et enfourner aussitôt (donc à four froid). Laissez cuire 30 à 40 minutes (vérifiez la cuisson en plantant la lame d’un couteau au centre de la brioche, celle-ci doit ressortir sèche).
Laissez refroidir la brioche sur une grille. Démoulez, découpez des tranches et tartinez à votre convenance…

Pancakes au potimarron et crème de coco

Après mes pancakes au potiron et ceux à la courge déjà proposés les années passées, en voici ici au potimarron et crème de coco (pour finir la conserve ouverte !). A déguster aussi bien avec du sucré (moi je fais fondre un morceau de chocolat noir dessus j’étale ensuite, en gourmande et chocolat addicte que je suis) que du salé (un oeuf mollet ou sur le plat et quelques pousses d’épinard par exemple).
Pancakes au potimarron & crème de coco
Pour une dizaine de pancakes environ :

500g de potimarron cuit (ou autre courge)
2 œufs
150g de crème de coco
100g d’eau
150g de farine
50g de farine de sarrasin
1cc de bicarbonate de soude
1/2cc de cannelle en poudre
1 pincée de muscade en poudre
1cs de sirop d’agave
huile de coco

Lavez le potimarron, coupez-le en morceaux et faites-les cuire dans une casserole d’eau bouillante pendant 10-15 minutes jusqu’à ce qu’ils s’écrasent. Égouttez-les puis écrasez-la à la fourchette pour obtenir une purée.

Battez les oeufs avec la crème de coco et l’eau. Incorporez ensuite les farines, le bicarbonate, les épices et l’agave. Ajoutez enfin la purée de potimarron et mélangez.

Faites chauffer une poêle, huilez-la légèrement avec l’huile de coco et déposez y une louche de pâte (attention la pâte est assez liquide et s’étale). Faites cuire jusqu’à ce que des petites bulles apparaissent sur le dessus puis retournez le pancakes ; laissez cuire 3-4 minutes de l’autre côté.
Servez chaud avec l’accompagnement de votre choix.

Crumpets

Comme il me restait de la levure de boulanger fraîche de la préparation de mon baba, j’en ai profité pour préparer ces crumpets qui me faisaient de l’oeil depuis un moment dans ma liste de recette. J’aime beaucoup tout ce qui est crêpe, pancakes, crèpiaux… et ces crumpets venaient bien compléter la liste. A tartiner de bon beurre et d’un filet de citron, ou encore de miel, confiture ou pâte à tartiner maison.
Crumpets

Pour une vingtaine de crumpets :

300g de farine
10g de levure de boulanger fraîche (ou 5g de sèche)
34cL d’eau
9,3cL de lait
6,5g de sel
1/2cc petite de levure chimique

Placez la farine, les levures, le sel dans un saladier (ou dans le blender), et fouettez avec l’aide du mixeur à main pour monter les blancs en neige (avec les deux tiges métalliques) en ajoutant doucement le mélange eau/lait (tiède) ; fouettez pendant 3 vraies minutes. Vous pouvez vous arrêter au bout d’une minute pour décoller la farine qui aurait éventuellement adhéré aux parois, à l’aide d’une maryse.
Couvrez et laissez la pâte reposer à température ambiante pendant 2 heures.

Pour la cuisson prévoyez une crêpière et des cercles emporte-pièces de 8cm de diamètre environ.
Vous pouvez passer à la cuisson lorsque la pâte a bien levé et fait plein de bulles. Il ne faut surtout pas la mélanger !
Faites chauffer la crêpière (sans aucune matière grasse) sur feu doux (5-6 sur mes plaques induction). La crêpière doit être bien chaude avant de verser la pâte. En effet, il faut que cette dernière soit tout de suite saisie pour ne pas qu’elle puisse glisser sous le cercle – donc au besoin mettez le feu un peu plus fort au départ et baissez-le au bout de 30 secondes.
Beurrez bien l’intérieur de vos cercles (sinon le démoulage va être tri pénible), en frottant l’intérieur avec un morceau de beurre froid, déposez-les sur la crêpière, et versez une louche de pâte à l’intérieur, environ aux 3/4 du cercle. Elle va gonfler, les bulles vont ensuite apparaître, éclater, et la surface va devenir légèrement sèche une fois le crumpets cuit. La cuisson est un peu longue – environ 10 minutes, mais ne nécessite aucune surveillance.
Ensuite deux possibilités s’offrent à vous : soit vous ôtez le cercle, et vous retournez le crumpets pour qu’il soit coloré des deux côtés, soit vous le laissez tel quel, avec la surface du haut blanche. Je préfère le retourner et le colorer, mais c’est au choix.
Pour les fournées suivantes n’oubliez pas de beurrer à nouveau les cercles.

Les crumpets se dégustent chauds, avec l’accompagnement de votre choix.
Si vous souhaitez les conserver pour les déguster plus tard, vous pouvez les congeler, et les passer ensuite directement au grille-pain.

Pancakes au lait de coco

Oulala, une brique de lait de coco oubliée au fond d’un placard et à utiliser bien vite. Mais pour une fois envie d’une recette simple, rapide, sans prise de tête, mais gourmande évidemment. Et pourquoi pas des pancakes tout simplement ? Mais délicatement parfumés à la noix de coco. Un petit plaisir pour votre petit-déjeuner, avec ce léger croquant de la noix de coco râpée, et tartiné simplement de carrés de chocolat qui fondent sur votre pancake tout chaud je ne vous raconte pas la TUERIE !!!
Pancakes au lait de coco

Pour 8 pancakes :

170g de farine
15g de cassonade
1 sachet de levure chimique
1 pincée de sel
20g  de noix de coco râpée
1 oeuf
20cL de lait de coco
12,5cL de lait
huile de tournesol pour la cuisson

Dans un saladier versez la farine, le sucre, la pincée de sel, la levure chimique et la noix de coco en poudre. Mélangez.
Dans un autre saladier, cassez l’oeuf et battez-le en omelette. Versez-y le lait de coco et le lait et remuez.
Versez les ingrédients liquides dans les ingrédients secs et mélangez légèrement, les éléments doivent être juste incorporés.
Si vous préparez cette pâte à l’avance (comme c’était mon cas la veille pour mon petit-déjeuner) placez la pâte au frais.

Faites chauffer à feu moyen une poêle anti-adhésive avec un filet d’huile de tournesol (étalé avec une feuille de sopalin) . Versez 1 petite louche de pâte à pancakes et faites cuire environ 2 minutes d’un côté. Lorsque des petites bulles apparaissent à la surface du pancake retournez-le et laissez cuire de nouveau 2 minutes environ. Procédez ainsi pour les 8 autres pancakes.

Servez ces pancakes tièdes avec l’accompagnement de votre choix.

Kouign Aman (à la farine de sarrasin)

Depuis le temps que je souhaitais refaire un Kouign Aman !! Je vous en avais proposé un il y a au moins 4 ans. J’avais été plutôt satisfaite du résultat mais je trouvais le goût de la levure un peu trop présent ; et à l’époque je pense que je n’avais pas assez pétri la pâte. J’ai donc voulu re-tester, mais vous connaissez à me connaître et vous devez savoir que je suis incapable de refaire à l’identique une recette déjà réalisée (sauf s’il s’agissait d’un plantage complet !!). Donc pour changer, c’est mon amie Nelly qui m’a donné cette bonne idée, j’ai fait un mix dans les farines utilisées : un peu de farine  de sarrasin pour apporter un petit goût en plus.
Kouign aman à la farine de sarrasin

Comme j’étais lancée et quitte à avoir les mains pleines de pâte à brioche, j’ai préparé deux Kouign Aman dont je suis plutôt fière : bien feuilletés, bien beurrés, dosés en sucre comme il le faut (bon il ne faut pas se le cacher c’est riche en beurre et en sucre, mais bon on le sait ça !!). Plus du tout ce goût de levure que j’avais pu ressentir lors de ma première tentative. Bref trop contente !!! En plus ces Kouign Aman venaient à point nommé pour me consoler d’une grippe carabinée que je me suis chopée début février, donc rien de tel pour oublier tout ça.

Pour 2 Kouign Aman :

370g de farine blanche + 50g environ pour étaler la pâte
70g de farine de sarrasin
300mL d’eau tiède
20g de levure fraîche de boulanger
1cc de sel
400g de beurre de baratte (moitié doux, moitié demi-sel) + 40g pour le dessus
300g de sucre

Emiettez la levure fraîche, ajoutez 100mL d’eau et mélangez bien pour dissoudre la levure.
Ajoutez le sel et les farines et mélangez bien. Ajoutez ensuite le reste de l’eau tiède en mélangeant bien (à la main pour moi).
Pétrissez la pâte sur une surface propre pendant une dizaine de minutes. Mettez la pâte dans une terrine, tracez une croix au couteau sur le dessus et couvrez d’un linge propre.
Laissez gonfler pendant au moins 1h30 à 2h. Plus vous laissez reposera pâte plus le Kouign aman sera gonflé.

Mettez sur le plan de travail tous les ingrédients, dont les 50g de farine qui vont nous servir à étaler. Le beurre doit être mou pour être étalé sur la pâte.
Etalez la pâte au maximum, en farinant le plan de travail au préalable. Cette opération prend du temps car la pâte est très élastique.
Etalez le beurre sur la pâte jusqu’à 1 centimètre du bord.
Une fois tout le beurre étalé, saupoudrez avec le sucre de façon bien uniforme.
Je vous décris ici les pliages mais si vous voulez le voir en photo n’hésitez pas à aller voir chez Bernard.
Pliez ensuite la pâte en trois dans la longueur. Rabattez les côtés pour plier en trois dans la largeur.
Etalez la pâte dans la longueur et la largeur de façon très douce pour ne pas tout écraser, ce qui ferait sortir le beurre et le sucre de la pâte. (Utilisez les 50g de farine mis de côté pour fariner si besoin le plan de travail et le rouleau à pâtisserie).
Une fois la pâte étalée, pliez de nouveau en trois dans la longueur, étalez de nouveau puis dans la largeur.

Préchauffez le four à 180°C.
Prenez le pâton et étalez-le pour obtenir deux morceaux de la taille de vos moules (car ici avec ces quantités on prépare deux gâteaux). Coupez le pâton en deux. Parsemez les 40g de beurre restant sur le dessus des deux pâtes.
Enfournez pour 35 à 40 minutes.
Sortez les gâteaux du four et arrosez-les avec le beurre fondu qui se trouve dans le moule. Dès que le beurre est incorporé, démoulez en plaçant un plat retourné sur le moule, retournez le tout et secouez pour faire tomber le gâteau sur le plat. Retournez de nouveau le gâteau pour le mettre côté doré sur le dessus..

Le kouign aman se garde 4 ou 5 jours ou se congèle très bien. Avant de le manger réchauffez-le un peu à four chaud.

Brioche sans pétrissage

Envie d’une brioche mais pas envie de passer trois plombes à la pétrir ? C’est souvent mon cas !! Alors cette recette était parfaite pour moi. Pas de pétrissage, juste une préparation comme un gâteau. Par contre cette brioche n’est pas aérée comme vous pourriez l’espérer d’une traditionnelle brioche. Mais elle est très gourmande et à délicieuse à tartiner de confiture.
Brioche sans pétrissage

Pour une brioche de la taille d’un moule à cake :

86g de beurre fondu et refroidi
86g d’eau
5g de sel
2 oeufs
25g de miel liquide
250g de farine
5g de levure de boulangerie déshydratée

Mélangez la farine, la levure et le sel dans un grand bol. Ajoutez le beurre fondu, l’eau, les œufs et le miel et mélangez avec une cuillère en bois jusqu’à l’obtention d’une pâte lisse et homogène. Le mélange est assez liquide : c’est normal. Couvrez le bol d’un torchon et laissez reposer 2h à température ambiante.

Placez ensuite le bol au réfrigérateur pendant au moins 24 heures (et jusqu’à 5 jours).
Le jour de la cuisson divisez la pâte en 4 et boulez chaque morceau de pâte sur un plan de travail fariné. Placez les 4 morceaux dans un moule à cake en silicone, côté fariné dessus. Laissez reposer 2h.
Préchauffez le four à 180°C.
Si vous souhaitez une brioche bien dorer, badigeonnez-la d’un mélange jaune d’oeuf-eau, puis glissez au four 45 à 50 minutes. Laissez complètement refroidir sur une grille avant de déguster.