Fondant à la banane & praliné

Voici un fondant ou moelleux comme vous préférez, très parfumé en banane mais avec une touche de praliné (à accentuer même, car la banane prend trop le dessus et on ne sentait plus vraiment le praliné ici). J’ai préparé ce moelleux avec le praliné de l’Atelier du Chocolat qui m’avait été gentiment offert pour tester leur produit et avec lequel j’avais préparé ces cake moelleux au praliné,noisette et citron.

Pour un moule à cake (6-8 personnes) :

80g de praliné (de l’Atelier du chocolat ici) – peut-être en mettre 100 pour le sentir davantage
20g de beurre
30g de beurre de cacao (vous pouvez remplacer par du beurre tout simplement)
25g de sucre
30g de farine
1 banane bien mûre
2 blancs d’œufs
1 pincée de sel
1/4cc de bicarbonate de soude

Préchauffez le four à 180°C.

Faites fondre le beurre de cacao au micro-onde (en plusieurs fois pour ménager de temps en temps).
Faites fondre le praliné et le beurre au bain marie (je préfère avec le praliné, car le micro-onde le cuit je trouve). Mélangez avec le beurre de cacao fondu.
Ajoutez les bananes coupées en rondelles (ou en entier si elles sont vraiment très molles, elles s’écraseront toutes seules quand vous mélangerez) puis les blancs d’œufs (inutile de les monter en neige) et mélangez énergiquement à la cuillère en bois ou fourchette.
Ajoutez le sucre, la farine, la pincée de sel et le bicarbonate en mélangeant bien entre chaque ajout.
Versez la pâte dans un moule (à cake en silicone ici) et faites cuire 25 minutes.

Laissez refroidir pour démouler et déguster.

Publicités

Succès aux noisettes

Pour vous donner une idée du retard que j’ai pu prendre sur mes publications, cette recette date de Noël car c’est le dessert que j’ai proposé à ma petite famille pour finir notre repas de fêtes !

Je ne m’étais jamais lancée dans la réalisation du succès aux noisettes alors que lorsque nous étions enfant maman achetait souvent le « succès aux noix » de Picard, vous le connaissez sûrement. Nous adorions ce gâteau (surtout Lexou, ma soeur, et moi déjà trop gourmande) !! Mais maintenant que je fais tout (ou presque) maison il m’était obligé de tenter cette recette.

La préparation peut faire un peu peur au départ et vous paraître compliquée mais ce n’est pas le cas, la recette est longue, oui je vous l’accorde, mais pas compliquée, alors ne fuyez pas et osez vous lancer.

Je vous ai déjà proposé quelques desserts avec un biscuit dacquoise : ma dacquoise noisette & ganache chocolat, la dacquoise noisette, crème légère aux châtaignes et sauce caramel, et ici une dacquoise pistache avec praliné feuilleté et ganache chocolat.

Et ici pas d’hésitation non plus, toute la famille a adoré et tout le monde était très content d’en avoir jusqu’au lendemain même.

Pour 8 personnes :
Pour le biscuit dacquoise :
6 blancs d’oeufs
20g + 180g de sucre
125g d’amandes réduites en poudre
125g de noisettes réduites en poudre
Pour la pâte praliné :
150g de noisettes entières
100g de sucre
Pour la crème au beurre :
2 blancs d’oeufs
80g de sucre + 4cs d’eau
180g de beurre
la pâte de praliné

Préchauffez le four à 180°C.

Préparez le biscuit : battez les 6 blancs d’œufs en neige ferme avec 20g de sucre puis ajoutez 180g de sucre à la fin. Mélangez cette neige avec les poudres d’amandes et de noisettes en soulevant délicatement la préparation à la spatule.
Dans l’art de la pâtisserie je vous conseille d’utiliser une poche à douille munie d’une douille lisse (1 cm de diamètre) : mettez la préparation dedans et formez 2 disques égaux d’environ 25 cm de diamètre sur la plaque du four tapissée de papier sulfurisé. Je vous avoue que pour ma part j’ai fait sans la poche à douille et avec une maryse : j’ai divisé la pâte en 2 en la répartissant sur deux feuilles de papier sulfurisé, puis j’ai étalé en cercle.
Enfournez pour 15 à 20 minutes, le biscuit doit être légèrement doré de manière uniforme (pas que sur les bords) ; puis laissez refroidir.

Préparez maintenant la pâte de praliné : concassez grossièrement les noisettes (au robot) puis faites-les griller à sec dans une poêle (remuez et surveillez bien). Dans une petite casserole, préparez un caramel blond avec 100g de sucre.
Ajoutez alors les noisettes, laissez cuire 1 à 2 min en mélangeant pour bien enrober les noisettes de caramel. Etalez ensuite les noisettes sur du papier sulfurisé et laissez-les refroidir. Réservez quelques morceaux de noisettes caramélisées pour la décoration, et mixez les autres au robot jusqu’à l’obtention d’une pâte. Réservez.

Préparez enfin la crème : dans une casserole, faites bouillir 80g de sucre avec 4 cuillerées à soupe d’eau pendant 2 minutes (pour faire un sirop).
Montez les 2 blancs d’œufs en neige. Versez le sirop bouillant en mince filet sur les blancs sans cesser de fouetter jusqu’à e qu’ils soient tièdes. Réservez.
Fouettez le beurre mou avec la pâte de praliné, ajoutez la neige au sirop et fouettez à petite vitesse pendant 5 minutes pour que la crème soit légère et onctueuse.

Passez enfin au montage : posez un disque de biscuit cuit sur un plat, étalez la crème au beurre, déposez le second disque en appuyant un peu, saupoudrez de sucre glace et parsemez des noisettes caramélisées réservées. Placez au frais 10 à 12 h au réfrigérateur.

Biscuits meringués au chocolat

Toujours à la recherche de recettes pour écouler mes blancs d’oeufs, j’ai testé celle-ci récemment et je vais trouver un prétexte pour avoir des blancs d’oeuf sur les bras bien vite pour la refaire !! Super rapide à préparer vous ne serez pas déçus ! Par contre c’est pour les amateurs de chocolat, très très chocolaté !!

Pour une dizaine de biscuits :

125g de chocolat noir à pâtisser (70%)
2 blancs d’œuf
30g de sucre en poudre

Préchauffez le four à 180°C.

Faites fondre le chocolat au bain-marie et laissez-le tiédir (c’est important, le chocolat ne doit pas être trop chaud).
Pendant ce temps, montez les blancs en neige puis ajoutez le sucre pour obtenir une meringue ferme, formant un bec d’oiseau lorsque vous retirez le fouet.
Versez le chocolat en plusieurs fois, petit à petit, en mélangeant très délicatement à la spatule (il ne faut pas casser les blancs d’oeuf en neige).
Lorsque la préparation est bien homogène, prélevez de la pâte à l’aide d’une cuillère à soupe et déposez-la sur une feuille de papier sulfurisée. Aplatissez légèrement.
Enfournez sur une grille pour 10 minutes.
Une fois refroidis décollez les biscuits et dégustez !

Financiers aux noix et café

Ces moelleux n’ont pas vraiment la texture des traditionnels financiers car les noix ne sont pas mixées totalement. S’ils étaient à refaire je mettrai justement des noix réduites en poudre et moins de farine pour avoir une texture plus légère.
Le mariage noix-café est une réussite.

Pour 6 financiers :

133g de beurre
4 blancs d’oeufs
70g de sucre glace
53g de farine
100g de noix concassées
1 cc de miel
33mL de café fort

Préchauffez le four sur 200°C.
Faites fondre le beurre coupé en morceaux dans une casserole jusqu’à ce qu’il dégage une odeur de noisette.
Battez les blancs d’œufs pour les faire mousser, ajoutez le sucre glace, la farine, les noix concassées, le miel, puis le beurre fondu tiède et le café.
Mélangez bien, versez la pâte dans des petits moules à financiers (ou à muffins pour moi) et faites cuire 12 minutes environ dans le four. Dégustez tiède ou refroidi (une préférence pour tiède).

Soufflés au chocolat

Je vous propose très souvent (très très ! oui je l’avoue) des moelleux, fondants ou coulants au chocolat – du fait de ma « choco-addiction » ! Mais je n’avais encore jamais fait un bon soufflé au chocolat. Quel délice aussi : aérien mais fondant, un délice. Je vous les recommande vivement.
Soufflés au chocolat

Pour 4 soufflés :

105g de chocolat noir (à 70% de cacao ici)
50g de lait
50g de crème liquide entière
1 jaune d’œuf
5g de fécule de maïs
3 blancs d’œufs
20g de sucre

Faites fondre le chocolat au micro-onde ou au bain marie.
Mettez le lait et la crème dans une casserole et faites bouillir. Mélangez le jaune d’œuf et la fécule, ajoutez le lait chaud en fouettant, puis remettez dans la casserole. Portez le tour à ébullition.
Ajoutez le chocolat fondu et fouettez le tout.

Montez les blancs d’œufs en neige avec le sucre (jusqu’à avoir la texture du bec d’oiseau).
Lorsque les blancs sont montés, ajoutez-en 1/3 au mélange chocolaté. Mélangez délicatement avec une maryse, puis ajoutez le reste de blancs en neige délicatement.

Préchauffez le four à 190°C.
Versez la préparation dans des moules individuels et enfournez pour 10 min afin de garder le cœur du soufflé légèrement coulant.
Servez immédiatement avant que les soufflés ne retombent.

Financiers aux carottes, patates douces, noix de cajou et parmesan

Encore des petits financiers salés, toujours plus gourmands et ici pour changer de mes habituels avec des pignons, j’y ai ajouté des noix de cajou.
Financier carotte, patate douce, noix de cajou, parmesan

Pour 6 financiers (de taille muffins) :

6 blancs d’œuf
100g de noix de cajou réduites en poudre
80g de farine blanche
50g de farine de sarrasin
1/2 sachet de levure
20g d’huile de noix
1cc d’huile de sésame
300g de carottes et patates douces râpées
80g de parmesan
sel, poivre

Préchauffez le four à 180°C.
Mélangez les farines, la levure, la poudre de noix de cajou et le parmesan. Ajoutez les huiles, le sel et du poivre et remuez bien.
Au robot montez les blancs en neige ferme (avec une pincée de sel). Incorporez-les délicatement à la préparation précédente. Incorporez enfin délicatement les carottes et patates douces râpées.

Répartissez l’appareil à financier dans des moules à muffins ici (en silicone) et enfournez pour 25 minutes environ (la lame d’un couteau plantée dans un financier doit ressortir très légèrement humide).
Laissez tiédir un peu avant de les démouler et dégustez ces petits financiers tièdes, pour l’apéro par exemple.

Si vous les avez préparés à l’avance, n’hésitez pas à les glisser dans un four tiède avant de les déguster.

Par ailleurs ces financiers se congèlent très bien. Placez-les encore congelés dans le four chaud (180˚C), laissez-les chauffer pendant une vingtaine de minutes et servez-les.

La meilleure mousse au chocolat (à mon goût)

Je profite de cette nouvelle année pour publier cette recette de mousse au chocolat que je vous avais justement proposée il y a un an maintenant pour la Nouvelle Année 2015 ! J’ai eu l’occasion de refaire cette mousse par deux fois cette année et à chaque fois elle a reçu le même succès. J’ai donc décidé de la partager de nouveau avec vous, dressée dans des petites verrines toutes mignonnes. Et je crois que cette mousse restera pour l’instant la meilleure de toutes celles réalisées.
La meilleure mousse au chocolat Pour 4 à 6 personnes (oui lorsqu’il y a mon mari et moi ça ne fait que 4 portions !!!) :

6 blancs d’oeufs
4 jaunes d’oeufs
250g de chocolat noir à 60% de cacao
40g de beurre doux

Sortez les oeufs du frais bien avant de faire la recette pour qu’ils soient à température ambiante.
Faites fondre le chocolat et le beurre en morceaux au bain-marie ou au micro-onde.
Séparez les blancs des jaunes d’oeufs et ne conservez pour cette recette que 4 jaunes sur les 6.
Montez les 6 blancs d’oeufs en neige avec une pincée de sel.
Incorporez les jaunes d’oeufs dans le chocolat fondu et tiédi (j’insiste sur le fait que le chocolat ne doit pas être trop chaud sinon les différences de température vont créer l’apparition de cristaux dans la mousse) et mélangez immédiatement. Vous devez obtenir un appareil lisse et brillant.
Ajoutez une partie des blancs en neige et incorporez-les délicatement en les coupant, c’est à dire en plongeant la spatule bien droite et en soulevant la masse sans casser les blancs.
Versez ensuite ce mélange dans le reste des blancs en neige et continuez à incorporer en douceur.
Une fois les blancs totalement incorporés, versez la mousse dans des verrines et réservez au frais au moins 3 heures pour que la mousse prenne bien.
Servez bien froid.