Porridge salé au gouda

Autant je me prépare souvent des sortes de porridges sucrés, ou plutôt des omelettes sucrées dans lesquelles j’écrase un morceau de banane et j’ajoute des flocons d’avoine, du cacao et un beurre d’oléagineux, mais je n’avais jamais testé encore le porridge salé. Et bien c’est chose faite ici, avec cette première recette bien gourmande. Et j’ai déjà réitéré l’expérience en testant d’autres associations et fromages à ajouter dans mon porridge. Mon dernier test était avec de la scarmoza fumée fondue, un oeuf mollet coulant sur le dessus et des dés de potimarron rôti… une tuerie je ne vous raconte même pas !!

C’est simple, rapide, efficace et surtout bien bon et tout ce qu’il y a de plus équilibré et complet, alors n’hésitez pas un instant et lancez-vous également, en mettant les ingrédients de votre choix, selon vos goûts et ce que vous trouverez dans le frigo.

Pour une petite/moyenne portion (si vous avez bon appétit, n’hésitez pas à doubler les quantités) :

30g de flocons d’avoine selon votre appétit
120 à 140mL d’eau – ou un mélange d’eau et de lait (végétal ou non mais non sucré)
1 pincée de bouillon de légumes émietté
30g de gouda (ou tout autre fromage qui vous fait envie et qui fondra bien dans le porridge chaud)
sel, poivre
Toppings et accompagnements de votre choix… ici dés de poulet, aubergines grillées, légumes racines rôtis & crumble salé en topping sur le porridge

Dans une casserole portez l’eau à ébullition avec le bouillon émietté. Ajoutez alors les flocons d’avoine et mélangez. Baissez sur feu doux et laissez « mijoter » 5 à 8 minutes pour que les flocons d’avoine absorbent le liquide ; mélangez de temps en temps pour vous assurer que cela n’accroche pas au fond. Une fois le liquide absorbé ajoutez le fromage de votre choix (râpé ou en petits morceaux) et mélangez pour le faire fondre (légèrement ou totalement).

Dressez dans un bol, et servez avec les accompagnements et légumes de votre choix, et un petit topping croquant ou croustillant, comme ici un crumble salé au parmesan. 

Quiche sans pâte aux courgettes et camembert

Que diriez-vous d’une quiche sans pâte et du coup sans scrupule ? A déguster tiède avec une petite salade, idéale pour un dîner léger.

Pour un moule à tarte de 20cm de diamètre environ :

3 courgettes
1 camembert
30cL de crème de soja
10cL de lait
4 œufs
sel, poivre
huile d’olive

Préchauffez le four à 180°C.

Lavez les courgettes, retirez les extrémités puis coupez-les en cubes. Faites-les cuire au four pendant une vingtaine de minutes avec du sel et poivre et une cuillère à coupe d’huile d’olive. Egouttez-les à la fin de la cuisson.
Maintenez le four chaud pour la suite.
Découpez le camembert en petits cubes et réservez.
Dans un bol battez les œufs, la crème et le lait. Salez et poivrez.
Ajoutez les courgettes cuites et le camembert et mélangez.
Versez l’appareil à quiche dans le moule (en silicone ici). et enfournez pour 30 minutes (j’avais également fait des versions mini dans des moules à muffins, elles ont cuites 20 minutes).
L’appareil à quiche doit être pris et le dessus doré.

Crèmes aux oeufs salées aux châtaignes et parmesan

Des petites crèmes aux oeufs pour des repas légers. J’en fais souvent avec des déclinaisons à chaque fois différentes mais j’avoue ne pas toujours vous proposer les recettes…
Alors en voici pour ce week-end.

Crèmes aux oeufs parmesan & châtaigne

Pour 4 crèmes aux oeufs :

3 oeufs
140g de yaourt (maison ici)
260g de lait de soja
70g de parmesan râpé
150g de châtaignes surgelées
sel, piment d’espelette

Faites cuire les châtaignes tel qu’indiqué sur le paquet (dans l’eau bouillante salée pour moi). Egouttez-les et réservez.

Préchauffez le four 200°C.
Battez les oeufs dans un saladier. Ajoutez du sel, une pincée de piment d’espelette, le lait, le yaourt, puis le parmesan.

Emmiettez les châtaignes cuites au fond de 4 ramequins allant au four. Versez l’appareil précédent dessus.
Enfournez les crèmes et laissez-les cuire 20 à 25 minutes. Laissez tiédir et servez chaud.

Petits flans de champignons, tomate, emmental

Des petits flans bien gourmands pour une entrée ou un plat complet à accompagner d’une petite salade.
Flan de champignons, tomate & emmental

Pour 6 à 8 flans individuels :

3 œufs
250g de champignons de Paris
4 tomates
20cL de lait
115g d’emmental râpé
1 oignon
sel et poivre
huile d’olive

Epluchez et émincez finement l’oignon. Faites-le revenir légèrement dans une poêle avec un filet d’huile d’olive.
Lavez les champignons et taillez-les en lamelles. Ajoutez-les aux oignons et faites-les cuire 5 minutes environ pour qu’ils soient tendres.
Lavez les tomates et détaillez les en cubes. Ajoutez-les aux champignons et laissez mijoter 5 minutes environ. Assaisonnez et sel et poivre et réservez.

Préchauffez le four à 190°C.
Battez les œufs en omelette, ajoutez le lait puis l’emmental râpé. Salez et poivrez. Ajoutez le mélange aux champignons et mélangez.
Répartissez le mélange dans des moules à muffins (en silicone ici).
Enfournez pour 25 minutes environ. Les flans sont prêts lorsqu’ils sont bien dorés.
Servez chaud-tiède.

Quiche sans pâte aux tomates cerise et fêta

De la fêta à liquider, quelques tomates cerises prévues pour un apéro annulé, un fond de frigo pour le reste et voilà le résultat : une bonne quiche sans pâte parfumée et équilibrée, plus proche de la texture d’un clafoutis salé même. Idéal pour le soir avec une salade verte.
Quiche sans pâte aux tomates cerise et fêta

Pour 4 personnes en repas, sinon à découper en carrés pour l’apéro :

250g de tomates cerise
200g de fêta
4 œufs
140g de crème fraiche liquide
100g de fromage blanc
sel, poivre

Préchauffez le four à 180°C.
Lavez les tomates cerise et coupez-les en deux. Coupez la féta en cube.
Battez les œufs avec la crème fraiche, le fromage blanc, le sel et le poivre.
Répartissez les morceaux de tomates au fond du moule à manquer, ainsi que les cubes de fêta. Versez l’appareil à quiche dans le moule et enfournez pour 30 à 35 minutes, jusqu’à ce que le dessus soit bien doré.

Clafoutis à la fourme et aux poires

Pour changer des crèmes brûlées salées (par ici, elles étaient délicieuses et très gourmandes) et constituer un repas complet j’ai voulu tester un clafoutis salé. Très sympa et pratique, à préparer soit en grand format, soit en version individuelle, que vous pourrez servir à l’apéro ou en entrée par exemple.
Clafoutis poire & fourme d'ambert

Pour 6 clafoutis :

70g de farine
15g de maïzena
3 oeufs
25cL de lait
100g de fromage blanc
75g de fourme d’ambert ou autre fromage à pâte persillée
3 poires
sel, poivre

Lavez les poires, coupez-les en quartiers pour les épépiner et coupez-les en cubes.

Préchauffez le four à 180°C.
Fouettez les oeufs avec le lait et le fromage blanc. Ajoutez ensuite la farine, la maïzena, du sel et du poivre et mélangez.
Dans le fond des ramequins disposez des morceaux de poires et de la fourme écrasée. Versez le mélange d’oeufs dessus. Enfourner pour 30 minutes.
Servez chaud-tiède avec une salade de mesclun et un verre de Jurançon (ou autre vin blanc liquoreux).

Crèmes aux oeufs salées poireaux et raclette

Une nouvelle déclinaison de petites crèmes aux oeufs salées. Avec du bon fromage à raclette venu directement de Savoie (merci Sylvaine !).
Crèmes aux oeufs au poireau et fromage à raclette

Pour 4 crèmes aux oeufs :

4 oeufs
40cL de lait
80g de fromage à raclette
150g de poireaux cuits à la vapeur ou dans une casserole d’eau bouillante
sel, poivre

Préchauffez le four 180°C.
Battez les oeufs dans un saladier. Ajoutez le lait, du sel, une pincée de poivre et battez de nouveau.
Coupez le fromage à raclette en tout petits morceaux. Coupez le poireau cuit en petits morceaux.
Répartissez le fromage et les poireaux dans 4 ramequins. Versez dessus le mélange aux oeufs et lait.
Enfournez pour une vingtaine de minutes.
Servez chaud.

Crème brûlée au bleu, poires et noix 

Des crèmes brûlées salées tellement gourmandes au bon goût de bleu. A servir soit en entrée soit à servir au moment du fromage.
Crèmes brûlées au bleu, poires & noix

Pour 2 crèmes :

100g de fromage à pâte persillée (ici un bleu de vache)
3 jaunes d’œufs
15cL de lait
10cL de crème liquide à 12% de MG ici
cassonade pour caraméliser
sel, poivre
quelques lamelles de poires
noix concassées grillées

Préchauffez le four à 150°C.

Faites chauffer le lait et la crème dans une casserole, ajoutez le bleu coupé en petits morceaux, du sel et du poivre. Mélangez jusqu’à ce que le fromage soit fondu.
Dans un saladier battez les jaunes d’œufs. Versez dessus le mélange lait-crème et mélangez. Versez dans des moules à crème brûlée et laissez cuire au four pendant 30 minutes.

Juste avant de servir saupoudrez les crèmes de cassonade passez une flamme de chalumeau pour brûler les crèmes. Servez les crèmes chaudes (je les ai passée 5 minutes à four chaud avant de les brûler), en disposant dessus des lamelles de poires et des noix concassées.

Pannacotta au roquefort, poire & noix

Initialement c’est le jour de l’escapade en cuisine. Je devais piocher une recette chez Rosa et c’est Flo en cuisine qui venait découvrir mon blog. Restant un peu bredouille devant le peu de choix que Rosa me proposait sur des recettes à base de poires (et ce malgré quelques « appels à l’aide » par message) j’ai décidé de vous proposer tout de même une recette avec des poires mais du coup de ma propre inventions. Je suis navrée Rosa et j’espère que tu ne m’en voudras pas.

Un petit plaisir pour moi l’association poire et bleu !
Je vous avais déjà proposé des pannacottas au gorgonzola avec une compotée de poires et un crumble de pistaches sur le dessus. Ici j’ai tenté une version un peu différente en mixant toutes les poires et le roquefort dans la préparation et en concassant des noix torréfiées sur le dessus. Un délice !!
Le tout à déguster par exemple avec un petit verre de Jurançon (un vin blanc sucré mais assez légèrement, c’est un délice le mariage avec un fromage à pâte persillée).
Pannacotta aux poires, roquefort & noix

Pour 5-6 verrines :

2 poires
20cL de crème liquide (4% de MG)
20cL de lait
125g de roquefort
2g d’agar-agar
une poignée de cerneaux de noix torréfiés
sel

Lavez les poires, détaillez-les en cubes et mixez-les au robot avec le roquefort.
Dans une petite casserole, faites chauffer la crème et le lait avec l’agar-agar. Dès après 30 secondes d’ébullition baissez le feu. Ajouter-y le mélange poire-roquefort. Et laissez mijoter à feu doux 3 minutes.
Versez ce mélange dans des verrines et laissez tiédir. Placez au frais 4 heures environ pour que les pannacottas soient bien prises.
Servez frais avec les noix parsemées dessus.

Timbale de flan de courgettes, féta & lardons

Et oui déjà le 30 septembre et une nouvelle Escapade en cuisine avec un thème sympathique pour débuter l’automne : les légumes. J’ai découvert le blog de Shakotte pour cette occasion et c’est Isabelle qui venait piocher une recette chez moi.

J’ai choisi ces petites timbales de courgettes et lardons, avec une pointe de féta que je me suis permise d’ajouter à la recette initiale, en remplacement de la mozzarella ; et ces dernières ont beaucoup (beaucoup) plu à mon mari.
Timbales de courgette, lardons et féta

Pour 4 timbales :

1 grosse courgette
200g de féta
3 oeufs
150g de lardons fumés
1 gousse d’ail
40g de parmesan râpé
3cs de lait
1cs d’huile d’olive
sel, poivre

Préchauffez le four à 180°C.

Laver et couper la courgette en dés. Epluchez la gousse d’ail et coupez-la en tout petits morceaux.
Faites cuire la courgette avec l’ail, l’huile d’olive, du sel et du poivre, au four pendant 20 à 25 minutes.

Coupez la féta en dés. Faites revenir les lardons fumés dans une poêle jusqu’à ce qu’ils soient dorés. Egouttez l’excédent de gras.
Dans un saladier battez les oeufs avec le lait et le parmesan. Ajoutez les courgettes, les lardons et la fêta ; salez, poivrez et mélangez bien.
Versez dans des moules individuels ou des caissettes à muffin et enfournez pour 20 à 25 minutes. Servez tiède c’est un délice.