Houmous de lentilles corail

Pour changer du traditionnel (mais si bon !) houmous de pois chiche, une version plus onctueuse et délicate ici, avec des lentilles corail.
Pour un gros bol de houmous :

100g de lentilles corail
2cs de tahini
2cc de jus de citron vert
zestes d’1/2 citron vert
quelques brins de coriandre fraîche
1cc de cumin en poudre
1 pincée de coriandre en poudre
1/2cm de gingembre frais
sel, poivre

Rincez les lentilles corail.
Dans une casserole, placez les lentilles dans trois fois leur volume d’eau salée, portez à ébullition pus réduisez le feu à petits frémissements. Laissez cuire 10 à 15 minutes (coupez le feu lorsque les lentilles ont bien éclaté et que la majorité de l’eau a été absorbée). Ici, soit vous dcéidez d’égoutter les lentilles pour un houmous un peu plus consistant, soit vous laissez les lentilles finir d’absorber le reste de jus de cuisson et vous aurez un houmous un peu liquide. Laissez refoidir.
Placez ensuite les lentilles dans le bol du mixeur. Ajoutez tous les ingrédients, salez, poivrez à votre convenance et mixez jusqu’à avoir un mélnage homogène.
Réservez au frais jusqu’au moment de servir, dressez dans un bol avec quelques feuilles de coraindre fraîche et des zestes de citron vert et dégustez sur du bon pain.

 

Houmous de haricots blancs

J’aime beaucoup toutes les tartinades qui se déclinent à l’infini suivant les envies, les humeurs, les fonds de frigo et placard…
En voici une version aux haricots blancs, idéale soit pour l’apéro à déguster sur des toasts ou avec des crudités, soit pour compléter une salade végétarienne, elle apportera une source de protéines végétales et un peu de gourmandise.

Pour un petit bol :

1/2 boîte de conserve de haricots blancs (poids net égouttés et rincés : 140g)
1cs de tahini
1cc d’huile d’olive
1 grosse cc de fromage blanc
1 tranche de gingembre frais
le jus d’1/2 citron
quelques brins de ciboulette
sel, poivre, cumin

Rincez plusieurs fois les haricots blancs et égouttez-les bien.
Placez tous les ingrédients dans le bol du mixer et mixez jusqu’à obtenir une consistance crémeuse. Goûtez et rectifiez l’assaisonnement en sel et poivre si besoin. Placez au frais jusqu’au moment de déguster.

Au moment du service, vous pouvez creuser un petit puits pour ajouter un peu d’huile d’olive.

Beurre de cacahuètes maison

Je ne sais pas vous mais moi je raffole du beurre de cacahuète : je le mange à la petite cuillère, ou bien tartiné sur du pain ou de la brioche, avec de la confiture (maison évidemment !) en supplément (pour apporter un petit goût sucré pour plus de gourmandise).
On trouve de très bons beurre de cacahuète dans le commerce, ceux issus du commerce équitable, ou encore la purée de cacahuètes que l’on trouve en boutique bio. Mais le meilleur que j’ai pu goûter c’est celui que vous pouvez trouver sur les sites de compléments pour les sportifs, ce sont de gros pots de 1kg et ils les proposent même en BIO c’est une tuerie, vous avez une belle consistance bien crémeuse et plein de petits morceaux de cacahuètes concassées pour le crunchy !
Mais comme je suis malheureusement venue à bout du pot (ah mamamia comment vais-je faire !!!) je me suis dit que je pouvais tester une version maison. Et voici le résultat, bien crémeux, et trop trop bon à manger à la petite cuillère !!).
Et, oui le beurre de cacahuètes est peut-être riche, mais celui de bonne qualité et dans le cadre d’une alimentation équilibrée il est une très bonne source de protéines, lipides et de bon gras, idéal avant ma séance sportive.

Pour un petit pot :

140g de cacahuètes
1cc d’huile de cacahuète ou d’huile neutre (olive pour moi)

Placez les cacahuètes sur un plateau allant au four et faites-les griller pendant 5 minutes environ au four en mode grill pour les torréfier.
Sortez-les du four et les laissez-les reposer quelques minutes. Placez-les dans le bol du robot culinaire avec l’huile et mixez par tranche de 1 minute. La consistance va changer au fur et à mesure.
Quand vous obtenez une texture lissée le beurre de cacahuète est prêt.
Conservez dans un bocal à température ambiante, ou au réfrigérateur.

Pesto de fanes de radis et pistache

Et oui rien ne se perd en cuisine c’est bien connu, alors à la prochaine botte de radis que vous aurez, pensez à cette recettes. Très frais ce pesto se mariera à merveille à un plat de pâtes ou dans une belle salade composée, ou tout simplement à tartiner, en mode dips.
Et voici quelques autres idées de recettes pour les fanes de radis : un autre pesto mais avec du parmesan cette fois-ci, un velouté froid oseille-fanes de radis, une soupe froide fane de radis et roquette.
Pour un petit bol de pesto :

les fanes d’une botte de radis
60g de pistaches non salées
le zeste et le jus d’1/2 citron bio
2cs d’huile d’olive
sel, poivre

Rincez soigneusement les fanes de radis (deux ou trois bains de rinçage seront peut-être nécessaire pour bien en retirer toute la terre), puis égouttez les.
Placez-le dans le bol du mixer. Ajouter le pistaches, le zeste et jus de citron et l’huile d’olive puis salez et poivrez.
Mixez jusqu’à obtenir une pâte verte, plus ou moins homogène, goûtez pour rectifier les assaisonnements si nécessaire.
Servez sans attendre ou conservez ce pesto au frais.

Tartinade de courgettes crues à la purée d’amande

Et une nouvelle tartinade de courgette, cette fois-ci parfumée à l’amande.

Pour un bon bol de tartinade :

300g de courgettes
1/2cs d’huile d’olive
le jus d’1/2 citron vert
1/2cm de gingembre
2 fines lamelles de piment vert
1cc de purée d’amande
20g de pistaches grillés
sel

Lavez les courgettes et coupez-les en tout petits cubes.
Epluchez la gousse d’ail et coupez-la en petits morceaux. Coupez également le morceau de gingembre et le piment en tout petit.
Dans une assiette creuse placez les dés de courgette avec le gingembre, le piment, l’ail, le jus de citron et l’huile, ainsi que du sel. Mélangez bien et laissez mariner pendant au moins 1 heure au frais.

Une fois les courgettes marinées, versez-les dans le bol du mixeur. Ajoutez la purée d’amande et les pistaches et mixez finement.
Vérifiez l’assaisonnement et réservez au frais au moins une heure avant de servir.

Houmous de courgettes

Je vous ai déjà proposé plusieurs recettes de tartinades et déclinaisons de houmous : houmous de carottes, houmous de betterave, houmous de patate douce, houmous de courgette déjà ici aussi et .

Et voici une recette bien fraîche en ces fortes chaleurs ce sera parfait à tartiner à l’apéro.

Pour un bon bol de houmous :

2 courgettes
1cs d’huile d’olive
le jus d’1/2 citron vert
1/2cm de gingembre
3 fines lamelles de piment vert
1 gousse d’ail
280g de pois chiches (égouttés et rincés en conserve)
5cs de tahina (pas la pâte de sésame que vous trouvez en boutique bio, mais bien la tahina ou encore tahini, tahin, téhina ou tahiné, qui est une crème de sésame, préparation orientale faite à partir de graines de sésame broyées, avec un peu d’eau, jusqu’à obtenir une pâte lisse et assez liquide)
20g de yaourt, lait ou sojade
1cc rase de cumin moulu
sel, poivre

Lavez les courgettes et coupez-les en tout petits cubes.
Epluchez la gousse d’ail et coupez-la en petits morceaux. Découpez également le morceau de gingembre et le piment en tout petit.
Placez dans une assiette creuse les dés de courgette avec le gingembre, le piment, l’ail, le jus de citron et l’huile, ainsi qu’une pincée de sel. Mélangez bien et laissez mariner pendant au moins 1 heure au frais (une nuit pour moi), en remuant régulièrement.

Une fois les courgettes marinées, versez-les dans le bol du mixeur. Ajoutez le reste des ingrédients aux courgettes et mixez finement.
Vérifiez l’assaisonnement, en rajoutant éventuellement un peu du liquide (huile, citron, lait) du sel et du poivre. Réservez au frais au moins une heure avant de servir.

Tartare d’algues

Lors d’une animation algues sur un restaurant d’entreprise j’ai eu l’occasion de rencontrer des interlocuteurs de la société « Bret-alg » qui éteint venu avec des boîtes de différentes algues et ces derniers m’en avaient gentiment offerte une de chaque variété (kombu, laitue de mer, wakamé, haricots de mer et dulse), ils m’avaient également parlé d’un tartare d’algues à préparer avec et le voici enfin. Un délice, frais et au bon goût iodé, à tartiner sur de petits toasts pour l’apéro.

Pour un petit pot:

80g d’algues (20g de chaque : dulse, wakamé, kombu, laitue de mer)
1/2 oignon
1 gousse d’ail
une dizaine de câpres
1 cornichon
1/2 cm de gingembre frais
1 tranche très fine de piment vert
1cc de jus de citron
1cc d’huile de noisette et/ou olive
1/2cc de sauce soja

Rincez abondamment les algues en les laissant tremper dans de l’eau froide pendant au moins 5 minutes pour retirer tout le sel. Egouttez-les bien ensuite (quitte à les presser un peu dans vos mains pour retirer l’excédent d’eau).
Epluchez l’oignon et la gousse d’ail puis hachez-les grossièrement.
Mettez tous les ingrédients dans le bol d’un mixeur et mixez plus ou moins finement selon votre goût, Rectifiez l’assaisonnement à la fin.
Placez le tartare au frais 2h au moins avant de le servir.

Houmous de carottes aux épices

Une tartinade qui fera son effet, gourmande, parfumée et plus légère qu’un vrai houmous (même si le traditionnel houmous c’est vraiment trop bon !!). Idéal pour un apéro dînatoire, à déguster avec des frites de crudités, des crackers maison, à tartiner sur du pain ou encore des blinis maison (bientôt la recette pour vous de blinis à la farine de sarrasin et maïs).

Pour un gros bol :

2 belles carottes
1/2 oignon
1cm de poivron marocain
1cm de gingembre frais
1cc de cumin moulu
70g de pois chiche cuits
15g de tahini
3cs de lait
le jus d’1/2 citron vert
1cs +2cs d’huile d’olive
1cc + 1cs d’huile de sésame
sel et poivre

Préchauffez votre four à 190°C.

Lavez et pelez les carottes, coupez-les en rondelles. Emincez l’oignon et coupez-le en petits cubes. Epluchez le gingembre et râpez-le finement. Coupez le morceau de piment en tout petits morceaux.
Dans un plat allant au four, mélangez les carottes avec tous les ingrédients préparés ci-dessus et 1cs d’huile d’olive et 1cc d’huile de sésame.
Enfournez pour 35 minutes environ, jusqu’à ce que les carottes soient tendres.

Dans le bol du mixer, placez l’ensemble des ingrédients carottes, pois-chiches, épices, tahini, lait, citron… et encore 2 cuillères à soupe d’huile d’olive et une cuillère à soupe d’huile de sésame.
Mixez bien le tout jusqu’à ce que les petits morceaux d’ingrédients s’agglomèrent entre eux pour former la tartinade. Rectifiez l’assaisonnement en sel et poivre.
Placez au frais au moins une heure.

Tartinade de chou fleur au tahiné & cacahuètes

Après ma tartinade aux champignons pour agrémenter vos tables de pique-nique, je vous propose ici une tartinade toute simple au chou fleur cru. A déguster avec des bâtonnets de légumes crus par exemple, ou encore sur des crackers maison.
Tartinade de chou fleur au tahiné & cacahuètes

Pour un gros bol :

500g de chou fleur cru
45g de tahiné
100g de fromage blanc (à 0% de MG ici)
30g de cacahuètes
le jus d’un citron
1cs d’huile de sésame
sel, poivre

Lavez le chou fleur et coupez-le en bouquets.
Placez tous les ingrédients dans le bol du mixeur et mixez jusqu’à obtenir une purée un peu granuleuse. Rectifiez l’assaisonnement et réservez au frais jusqu’au moment de servir.

Tartinade de champignons au parmesan

Un apéro en vu ? Pourquoi ne pas changer des rillettes de thon, tapenade et autres tartinades connues. Cette tartinade de champignons au parmesan accompagnera des bâtonnets de crudités, ou sera tartinée sur du bon pain. Elle pourrait également être tiédie pour accompagner des pâtes ou du riz.
Tartinade de champignons et parmesan

Pour un petit bol :

130g de champignons cuits et égouttés
25g de parmesan râpé
85g de fromage blanc
1 échalote
sel, poivre

Epluchez et émincez l’échalote.
Placez tous les ingrédients dans le bol du mixeur et mixez jusqu’à obtenir une tartinade à la consistance désirée. Rectifiez l’assaisonnement et conservez au frais jusqu’au moment de servir.