Gâteau extrêmement fondant à la crème de marron

Ce gâteau a fait des heureux je vous l’assure !!! Il est extrêmement addictif et gourmand, fondant à souhaits et tellement rapide et simple à faire que vous n’avez pas à hésiter une seconde de plus !

A l’origine de ce gâteau il y a une très belle personne que j’ai pu rencontrer dans le cadre professionnel et qui a découvert mon blog récemment, par hasard, en naviguant sur mon profil LinkedIn. Lorsque je lui ai proposé de lui faire goûter une de mes réalisations il m’a juste indiqué adorer la crème de marrons (il était d’ailleurs tombé sur la recette du cheesecake à la crème de marron et avait plus que salivé dessus). Alors voilà le résultat et je ne suis pas déçue de cette recette, aussi simple soit elle ; ce gâteau fera son effet et ravira les papilles et estomacs de tous les adeptes de la crème de marrons.

Dragan, petit clin d’oeil à toi ici et surtout un grand merci pour ton professionnalisme, ton soutien, tes encouragements, ta compréhension et réactivité et surtout et ta patience (avec moi il en faut oui oui !!). Et tu n’as pas d’excuse pour ne pas refaire cette recette chez toi vu la simplicité je crois !

Gâteau extrêmement fondant à la crème de marron

Pour un moule à cake (ça doit faire pour 6 gourmands !) :

1 boîte de 500g de crème de marrons
3 oeufs
80g de beurre fondu

Préchauffez le four à 200°C.
Versez la crème de marrons dans un saladier et battez-la pour la détendre, ajoutez les oeufs et mélangez bien.
Ajoutez ensuite le beurre fondu et mélangez de nouveau pour obtenir une pâte bien homogène.
Versez l’appareil dans un moule à cake (en silicone ici, c’est plus simple pour démouler je pense car le gâteau est tellement fondant qu’il en est fragile).
Enfournez pour 45 à 50 minutes (le gâteau est fondant à coeur, si vous préférez un peu plus cuit prolongez un peu la cuisson).
Laissez refroidir (c’est là le plus dur de la recette !!!) puis dégustez sans en perdre une miette !

Publicités

Madeleines salées à la « Vache qui rit » et lardons

Je crois que cela fait deux cessions de l’Escapade en cuisine que je vous avais abandonnées mes chèr(e)s ami(e)s bloggeurs(ses). Et oui entre mon voyage en Nouvelle Zélande et le thème de la boulange pour lequel j’avais préféré passer mon tour (non pas que je n’aime pas ça, bien au contraire, mais parce que je ne suis pas très équipée en matériel pour faire de la boulange). Mais le thème alléchant de l’apéro, auquel j’avais déjà participé avec plaisir l’année passée, me permet de me remettre dans la boucle avec ces madeleines salées plutôt gourmandes.
Madeleines lardons & Vache qui rit

J’ai pioché cette recette chez Mathilde et c’est la miss de Plaisir et équilibre qui venait découvrir mon blog.

Pour une dizaine de madeleines :

70g d’allumettes de lardons fumés cuites et égouttées
70g de farine
1/2 sachet de levure chimique
2cs de lait
1 oeuf
30g de Vache qui rit® ou fromage de même type (équivalent à 2 portions)
20g de beurre fondu
huile pour graisser les moules

Préchauffez votre four à 200°C.
Dans un saladier, mélangez le beurre fondu, l’oeuf, la farine, la levure, le lait et fouettez énergiquement jusqu’à obtention d’une pâte homogène.
Ajoutez les lardons et la Vache qui rit ® coupée en petits morceaux.
Huilez légèrement, à l’aide d’une feuille de sopalin imbibée d’huile, les moules à madeleines. A l’aide d’une cuillère, garnissez les moules à madeleines et enfournez pour 10 minutes environ.
Démoulez les madeleines et laissez tiédir. Dégustez tiède ou froid (j’ai préféré tiède).

Cake aux aubergines et chorizo

Un cake salé bien garni et relevé avec le piquant du chorizo. A déguster tiède soit à l’apéro découpé en petits morceaux soit en plat avec une salade verte.
Cake aubergine et chorizo

Pour un moule à cake :

une base pour cake
1 aubergine
200g de chorizo (le gros coupé en tranches très fines)
huile d’olive
sel, poivre

Préchauffez le four à 190°C.
Lavez l’aubergine et découpez-la en petits cubes. Placez-les dans un plat allant au four avec une cuillère à soupe du sel et du poivre. Enfournez pour 30 minutes environ jusqu’à ce que les morceaux soient tendres.
Préparez la base pour cake selon la recette.
Détaillez les tranches de chorizo en morceaux. Ajoutez les, ainsi que les aubergines cuites, à l’appareil à cake.
Enfournez à 190°C pendant 45 minutes.
Laissez tiédir légèrement avant de démouler et de déguster.

Crème glacée sans sorbetière, à la sauce caramel et noix de cajou

Oui avec cette canicule vous avez bien le droit de vous laissez tenter par une petite glace. Mais comme moi vous n’avez pas de sorbetière ?! Pas de soucis avec cette recette il n’y en a pas besoin.
Vous obtiendrez un glace ultra crémeuse que vous pouvez agrémenter des toppings de votre choix.
Glace crémeuse, sauce caramel & noix de cajou

Dans la plupart des recettes qui sont déjà sur le web on utilise du lait concentré sucré pour réaliser cette glace. Comme je trouve ce lait beaucoup trop sucré je préfère toujours utiliser du non sucré et sucrer à ma convenance, ici avec du sirop d’agave, vous pouvez également opter pour du miel ou encore du sirop d’érable.

Pour 6-8 personnes :

40cL de crème entière liquide
250g de lait concentré entier non sucré
3cs de sirop d’agave
150g de sauce caramel maison
75g de noix de cajou

Une trentaine de minutes avant de réaliser la recette placez le bol du robot et la crème chantilly au congélateur.
Fouettez la crème jusqu’à obtenir une texture de chantilly bien ferme.
Versez cette chantilly dans un saladier et ajoutez délicatement le lait concentré, en l’incorporant à l’aide d’une spatule. Ajoutez également le sirop d’agave et les noix de cajou concassées.
Versez une partie de la crème glacée dans un tupperware (ou tout autre récipient qui ferme hermétiquement), nappez de sauce caramel, recouvrez de crème glacée, puis de nouveau de sauce caramel et enfin une dernière couche de glace.
Placez au congélateur environ 6 heures, et vous obtiendrez une glace fondante, crémeuse et gourmande….

Sortez la glace du congélateur une trentaine de minutes avant de la déguster pour qu’elle ne soit pas trop givrée.

Tartinade d’olives vertes et fêta

Encore une tartinade improvisée, qui a beaucoup plu à Kris, n’est-ce pas ? Toute simple et ultra rapide à faire, elle ne demande que 2 ingrédients.
Tartinade olives vertes feta

Pour un bol :

160g d’olives vertes dénoyautées et égouttées
90g de féta
sel, poivre

Dans le bol du mixeur placez tous les ingrédients et mixez jusqu’à obtenir une tartinade. Placez au frais jusqu’au moment de servir.
Tartinez sur du pain ou des blinis. Je l’ai apporté chez nos amis avec une fougasse maison dont je vous donnerai la recette bientôt.

Tartinade d’olives vertes au tahini

Ce n’est pas ici une tapenade, tout d’abord parce que je n’en raffole pas et ensuite parce que j’aile bien improviser, je vous propose donc ici une tartinade qui trouvera sa place sur vos tables d’apéro.
Tartinade olives vertes pignon

Pour un bol :

160g d’olives vertes dénoyautées et égouttées
100g de fromage blanc (à 0% de MG ici)
10g de tahini
20g de pignons de pin grillés
2cs de jus de citron
sel, tabasco

Dans le bol du mixeur placez tous les ingrédients et mixez jusqu’à obtenir une tartinade. Placez au frais jusqu’au moment de servir. Tartinez sur du pain ou des blinis.