Pannacotta de laitue à la mozzarella

Des petites verrines apéritives à accompagner de biscuits salés, par exemple des sablés au parmesan et piment d’espelette.

Pannacotta de laitue & mozzarellaPour 4 verrines :

200g de salade
10cL de crème liquide
13cL de lait
1/2cc d’agar agar
60g de mozzarella
1 pincée de piment d’espelette
1 pincée de sel et de poivre

Lavez la salade et mixez-la au robot.

Dans une casserole, mettez la crème liquide avec le lait et l’agar agar, mélangez bien, puis portez à ébullition au moins 30 secondes. Ajoutez la 16 et laissez-la fondre à feu doux. Ajoutez enfin la salade mixée, salez, poivrez, ajoutez la pincée de piment d’espelette et mixez le tout au mixeur plongeant.

Versez immédiatement dans les verrines, laissez à température ambiante une dizaine de minutes puis placez au frigo quelques heures avant de servir.

Publicités

Verrines apéritives au chutney de tomates & nectarines, mousse de féta, bâtonnets au cumin

Etant invités mon mari et moi chez des amis j’avais été « désignée » pour préparer l’entrée. Moi qui ai toujours beaucoup d’idées pour le dessert il allait falloir que je me creuse un peu plus la tête, et surtout que je trouve quelque chose de léger et frais (car gros repas qui suivait) mais qui sorte un peu de l’ordinaire. Lorsque j’ai fouillé chez Lyne, quelle n’a pas été mon agréable surprise de tomber sur ces petites verrines qui répondaient à tous mes critères. Accompagnées de petits biscuits pour apporter une touche croquante et gourmande et le tout était joué !
Verrines de chutney tomate-nectarine, mousse de féta

Résultat : un petit plaisir bien frais. Attention juste au dosage du piment oiseau (j’ai eu la main un peu lourde pour certains :-)).

Pour 8 verrines :

Le chutney de tomates cerises & nectarines :
750g de tomates cerises
3 nectarines
2cs d’huile d’olive
2cc de cannelle en poudre
3 clous de girofle
1/2 cc de graines de cumin
1 cc de coriandre moulue
1/2 piment oiseau (goûtez pour rajouter à votre convenance)
1 cc de fleur de sel
4 tours de moulin à poivre
1cs de gingembre frais épluché et râpé
3 échalotes finement émincées
3 gousses d’ail frais hachées
le jus d’un citron
4 cs de cassonade
La mousse de féta :
200g de féta
250g de fromage blanc (à 0% de MG ici)
10 feuilles de basilic frais
sel, poivre
Les bâtonnets au cumin :
5g de graines de lin
10g d’eau
70g de farine de sarrasin
30g de noix de cajou réduites en poudre
1/2 cc de cumin en poudre
1 pincée de paprika
fleur de sel au goût
15g de lait
15g d’huile d’olive
1 cc de graines de cumin
Les tomates décoratives :
8 tomates cerises
2cs de sirop d’agave
1cs d’huile d’olive
poivre noir
pincées de fleur de sel

Lavez les tomates cerises et les nectarines. Coupez les tomates en 2 ou en 4. Dénoyautez les nectarines et coupez-les en dés.
Dans une cocotte, faites chauffer l’huile d’olive. Faites-y revenir toutes les épices dans l’ordre des ingrédients.
Lorsque les épices commencent à embaumer, faites revenir les échalotes émincées et l’ail haché jusqu’à une légère coloration. Ajoutez ensuite les tomates et les dés de nectarines. Versez la le jus de citron et la cassonade.
Laissez mijoter à feu doux pendant 20 à 40 minutes jusqu’à évaporation du liquide. Laissez refroidir et mixez légèrement (à la girafe) pour obtenir une texture de marmelade.
Répartissez ce chutney dans le fond des verrines et conservez au réfrigérateur pendant une heure minimum.

Préparez les tomates de garniture.
Dans un plat allant au four, répartissez les 8 tomates cerises lavées et munies de leur pédoncule pour le visuel. Versez un peu de sirop d’agave et d’huile d’olive sur les tomates. Parsemez d’un peu de fleur de sel et poivrez.
Enfournez sous le grill pendant quelques minutes jusqu’à ce les tomates deviennent légèrement fondantes. Attention qu’elles n’éclatent pas trop afin de conserver un joli visuel.
Laissez refroidir à température ambiante.

Préparez les bâtonnets au cumin.
Préchauffez le four à 150°C.
Dans un petit bol, mélangez les graines de lin et l’eau et laissez tremper pendant une dizaine de minutes. Le mélange va se gélifier légèrement.
Dans un bol, versez la farine, la poudre de noix de cajou, le cumin en poudre, le paprika et la fleur de sel. Versez le lait et l’huile d’olive. Et ajoutez les graines de lin mélangées à l’eau
Du bout des doigts, travaillez la pâte jusqu’à l’obtention d’une boule homogène. Ajoutez si nécessaire un peu de lait si la pâte vous semble trop sèche ou un peu de farine si la pâte vous semble trop mouillée.
Sur un plan de travail fariné, étalez la pâte au rouleau sur une épaisseur d’1/2 cm et couper au couteau 8 parts en forme de bâtonnets. Déposez-les sur une plaque allant au four couverte de papier cuisson.
Saupoudrez d’un peu de fleur de sel et de graines de cumin. Versez un peu d’huile d’olive en filet sur les bâtonnets et enfournez pendant 15 minutes.
Sortez les biscuits et laissez-les refroidir sur une grille jusqu’au service.
Evitez de les préparer la veille afin qu’ils conservent leur croquant.

Préparez la mousse de féta.
Placez la féta, le fromage blanc, le basilic, le sel et poivre dans le bol du robot et mixez jusqu’à obtenir une crème homogène.
Laissez au réfrigérateur pendant 30 minutes au moins.

Montage des verrines
Au moment de servir, répartissez la mousse de féta sur le chutney de chaque verrine.
Déposez une tomate cerise rôtie au centre de la mousse et versez un peu de jus rendu par les tomates sur celles-ci.
Cette verrine peut se préparer à l’avance ou la veille au soir.
Servez avec un bâtonnet au cumin, et pour moi également un sablé au parmesan et piment d’espelette.

Pannacotta de courgettes & parmesan

Pour une petite entrée bien fraîche la pannacotta est idéale. Je vous en ai déjà proposé à plusieurs « parfums », en voici une version très estivale.
Pannacotta de courgettes & parmesan

Pour 4 verrines :

1 courgette
1 oignon
10cL de crème liquide
10cL de lait
1/2cc d’agar agar
20g de parmesan
2 gousses d’ail
1 petit morceau de piment
1 pincée de sel et de poivre

Lavez la courgette, puis découpez-la en cubes.

Epluchez et émincez l’oignon et la gousse d’ai. Faites les revenir dans une poêle avec un filet d’huile d’olive. Ajoutez les dés de courgettes et le piment et laissez cuire jusqu’à ce qu’ils soient tendres. Laissez tiédir et mixez le tout au robot en ajoutant 20g de parmesan.

Dans une petite casserole, mettez la crème liquide avec le lait et l’agar agar, mélangez bien, puis portez à ébullition au moins 30 secondes. Ajoutez cette crème aux courgettes mixées, salez et poivrez et mixez le tout.

Versez immédiatement dans les verrines, laissez à température ambiante une dizaine de minutes puis placez au frigo quelques heures avant de servir.

Taboulé de chou-fleur aux abricots secs, pomme Granny, gingembre, tahini

Je ne sais pas si vous aviez suivi ma recette de semoule de chou fleur parue il y a plusieurs années, mais cette recette m’avait beaucoup plu, fraîche, parfumée, idéale pour une entrée légère. J’ai voulu tester une nouvelle version ici avec ce que j’avais sous la main dans le frigo, cela a donné de nouvelles associations assez bien réussies je trouve.
Taboulé de chou fleur aux abricots secs, pomme Granny, gingembre, tahini et pignons

Pour 4 personnes :

400g de chou fleur cru
1 citron vert
1 pomme Granny
1cs de ciboulette ciselée
2cs de coriandre ciselée
10g de gingembre frais râpé très finement
30g de pignons de pin entiers grillés
60g d’abricots secs
1cs de pâte de sésame (tahini)
2cs d’huile d’olive
1 citron jaune
sel, poivre

Lavez le chou-fleur et réduisez les bouquets en semoule  fine au mixeur (avec l’ustensile râpe).
Versez cette semoule dans un bol.
Ré-hydratez les abricots secs dans un bol d’eau bouillante. Egouttez-les ensuite puis découpez-les en petits dés.
Lavez la pomme Granny et coupez-la en tout petits cubes.
Lavez le citron vert, prélevez les zestes et râpez-les finement. Pressez le jus et ajoutez-le au chou fleur.
Ajoutez à la semoule de chou fleur le gingembre râpé, les zestes de citron vert, les dés d’abricots secs, les dés de pomme, les pignons et les herbes. Salez et poivrez à votre convenance. Placez au frais au moins une heure.
Réalisez une petite sauce en mélangeant le tahini, le jus du citron jaune et l’huile d’olive. Assaisonnez le taboulé de chou fleur et répartissez le tout dans des verres. Servez en entrée, avec quelques pignons de pin en décoration.

Cheesecake aux asperges vertes

L’année dernière je vous avais proposé plusieurs versions de cheesecakes salés et sans cuisson, dont mon préféré était celui au concombre, miel et pignon (il faudra que je songe à le refaire, il était tellement frais et léger…un délice).
Cette version est un peu plus copieuse avec des asperges vertes mixées en purée dans l’appareil fromager.
Cheesecake asperges vertes

Pour 4 cheesecakes individuels :

100g de crackers maison
50g de beurre fondu
200g d’asperges vertes crues
150g de fromage frais
200g de fromage blanc (à 0% de MG)
2cs de citron
1/2cc d’agar agar
1/2cc de moutarde
sel, poivre

Au robot réduisez les crackers en poudre. Ajoutez ensuite le beurre fondu et mélangez. Répartissez ce mélange dans des ramequins individuels. Tassez bien à l’aide d’une cuillère ou du fond d’un verre. Placez au frais pendant le reste de la préparation.

Dans une casserole d’eau bouillante, faites cuire pendant une dizaine de minutes les asperges coupées en tronçons de 5cm environ. Egouttez-les ensuite et réduisez-les en purée au robot.
Détendez le fromage frais et le fromage blanc en les fouettant vivement (au robot pour mois). Ajoutez la moutarde et la purée d’asperge. Salez et poivrez à votre convenance.
Faites bouillir le jus de citron avec l’agar-agar. Ajoutez ce jus à la préparation précédente.
Répartissez la préparation au fromage blanc dans les moules et réfrigérez au moins 3 heures.
Dégustez bien frais.

Petites crèmes froides de patates douces et cacahuètes, chantilly au piment d’espelette

Ayant découvert dans mon frigo un pot de crème fraîche entière qui arrivait à expiration, il me fallait trouver une recette pour l’écouler. Comme il me restait de la patate douce cuite de mon brownie à la patate douce l’idée commençait déjà à germer dans ma tête. Une petite crème froide de patate douce, avec le mariage à la cacahuète pour rester dans le thème des « îles », le tout surmonté d’une crème fouettée salée, rehaussée par du piment d’espelette.
IMG_0987

Pour 2 crèmes (à servir en entrée) :

175g de patate douce cuite (qui s’écrase en ourse facilement)
1 yaourt nature de 125g
50g de cacahuètes
10cL de crème fraîche entière liquide
une pincée de piment d’espelette
sel

Placez la crème fraîche et le bol et ustensiles du batteur au congélateur pendant 30 minutes.

Placez dans le bol du mixeur les dés de patates douces cuits, le yaourt, les cacahuètes et une pincée de sel. Mixez le tout pour obtenir une sorte de purée. Répartissez cette purée dans deux ramequins.
Montez la crème liquide en chantilly, juste au moment où elle prend, ajoutez une pincée de sel et une pincée de piment d’espelette.
Déposez des quenelles de crème fouettée sur les crèmes de patates douces et servez frais avec quelques cacahuètes sur le dessus.

Mousseline d’artichaut et dés de saumon frais

Une petite entrée qui fera son effet pour un repas de fêtes ou avec vos invités. Ce sont les verrines que j’ai préparé pour notre dîner en amoureux de réveillon du 31.
IMG_0887

Pour 4 verrines :

400g de fonds d’artichauts (en conserve ici – poids égoutté)
1 échalote
1 yaourt nature (125g)
20g de parmesan râpé
le jus d’1/2 citron + pour le saumon
160g de saumon cru
sel, piment d’espelette

Egouttez les fonds d’artichauts. Coupez-les en 4 et placez-les dans le bol du mixeur. Ajoutez le yaourt, l’échalote émincée, le parmesan, le jus de citron, une pincée de sel et de piment d’espelette. Mixez le tout pour obtenir une purée.
Répartissez cette purée dans des verrines et réservez au frais.
Quelques minutes avant de servir découpez le saumon en petits cubes, salez et citronnez. Répartissez ces dés de saumon sur la mousseline d’artichauts et servez.