Petits pots de crème à la châtaigne

L’hiver approche…:-( je n’aime pas cette saison à cause du froid surtout que je ne vis pas très bien. Par contre s’il y a bien une chose qui est réconfortante en hiver c’est la nourriture !!! avec ses produits d’hiver comme les légumes oubliés et courges variées, les raclettes et fondues avec de bons fromages, les chocolats chauds et les châtaignes !!!! J’adore ce fruit et me réserve en général justement jusqu’à l’hiver pour en manger plein et le cuisiner à toutes les sauces. Et pour ma première recette de l’année, voici de petites crèmes toutes douces à la farine de châtaigne et un fond à la crème de châtaigne pour la touche de gourmandise, dénichée chez Carole.
Pour 3 pots environ :

10g de sucre
1 œuf
1/4 de litre de lait
20g de farine de châtaigne
environ 60g de crème de marrons

Préchauffez le four à 160° C.

Battez l’œuf avec le sucre.

Prélevez environ un tiers du lait et mélangez-le, froid, avec la farine de châtaigne tamisée (pour éviter les grumeaux).
Faites chauffer le lait restant dans une casserole. Versez en filet le mélange lait/châtaigne en remuant. Cuisez le mélange pendant 7 ou 8 minutes, jusqu’à ce qu’il épaississe légèrement, en mélangeant sans cesse. Cette précuisson est importante, sinon la texture va se dissocier lors de la cuisson au four.
Versez la préparation petit à petit sur l’oeuf en mélangeant bien.
Déposez un peu de crème de marrons au fond des ramequins.
Versez la crème dessus.

Enfournez et laissez cuire au bain-marie 35 minutes environ. Adaptez selon la taille des ramequins/verres.
Laissez refroidir puis entreposer au réfrigérateur au moins 2 ou 3 heures.

Publicités

Mousse au chocolat vegan, à l’aquafaba

Vous avez certainement déjà entendu parler ou vu sur la blogosphère cette fameuse mousse au chocolat sans oeuf et totalement vegan avec seulement deux ingrédients ! Et oui on remplace ici les blancs d’oeufs par du jus de pois chiche en conserve, appelé « aquafaba ».

Juste quelques minutes pour partager avec vous un peu de culture culinaire et chimique pour que vous compreniez pourquoi le jus de pois chiche monte en neige comme les blancs d’oeufs.

Tout d’abord, penchons-nous sur le blanc d’œuf. Il est composé de 88% d’eau et 10,6 % protéines. La principale protéine du blanc d’œuf est l’ovalbumine. Elle est intéressante par ses propriétés de coagulant et de tensioactif (c’est elle qui permet de stabiliser la mousse des blancs en neige). Ces protéines-là sont « enroulées », et quand on utilise un fouet mécanique ou électrique, ces dernières sont déroulées par le cisaillement du fouet. Ce cisaillement va permettre à l’air de s’y faufiler. La mousse devient ferme et perd ses propriétés liquides : les blancs gonflent, ils montent en neige.
Le jus de pois chiche est lui aussi composé d’environ 90% d’eau et de 10% de protéines – végétales cette fois-ci – et il contient aussi de l’albumine. Du coup on obtient le même résultat qu’avec les blancs d’oeufs en le fouettant!

Voilà, vous savez tout.

Pour 6 verrines environ :

180g de jus de pois chiches
200g de chocolat noir 60 à 70% minimum

Dans une casserole ou au micro-onde, faites fondre le chocolat noir à feu très doux. Pendant ce temps, montez le jus de pois chiches en neige ferme.
Versez le chocolat dans un saladier, et incorporer délicatement à la spatule une petite partie des blancs. Puis incorporez tout le reste, avec douceur.
Répartissez la mousse dans des verrines et réfrigérez pendant au moins 1 heure. Et… dégustez !!

Pannacotta au yaourt, confiture de rose, nectarines rôties et pistaches

Je ne sais pas si vous vous souvenez de mes pannacottas au fromage blanc, abricots rôtis et pistache que j’avais vraiment beaucoup appréciées. J’ai voulu les décliner ici avec une version au yaourt (car pas de fromage blanc), j’ai remplacé le miel par de la confiture de rose, et les abricots par des nectarines. Ces pannacottas seront parfaites pour un dessert léger et bien frais, mais gourmand tout de même.

Pour 4 pannacottas :

1 yaourt de chèvre (125g)
1 yaourt maison (125g)
125g de lait (vache ou autre)
1/4 de cc d’Agar agar (si vous aimez les pannacottas bien fermes mettez-en plus)
30g de confiture de rose (si vous n’en avez pas vous pouvez remplacer par du miel)
5 gouttes d’arôme pistache
Pour le crumble de nectarines :
2 nectarines
20g de pistaches concassées

Préchauffez le four à 180˚C.
Lavez les nectarines et coupez-les en petits cubes. Dans un petit plat allant au four, répartissez les nectarines et enfournez pour 10-15 minutes, puis laissez refroidir.
Faites griller les pistaches au four (mode grill sur 210°C pendant 3 minutes, surveillez bien ça va vite !).

Battez les yaourts et la confiture jusqu’à ce que le mélange soit bien lisse et homogène.
Dans une petite casserole, mélangez le lait et l’Agar agar. Portez à ébullition et laissez bouillir 30 secondes. Ajoutez immédiatement le lait au mélange au yaourt et mélangez. Ajoutez si vous le souhaitez l’arôme pistache.
Répartissez la préparation dans des verrines et laissez refroidir. Entreposez ensuite au réfrigérateur pendant au moins 3h.

Servez les panna cottas bien fraîches, surmontées de nectarines rôties et de pistaches grillées et concassées.

EnregistrerEnregistrer

Riz au lait parfumé à l’orange, cuit au four

Un riz au lait oui, mais alors trop la flemme de le surveiller et de tourner la cuillère dans la casserole. Alors ni une ni deux, on met tous les ingrédients dans un plat allant au four, on mélange et on enfourne. Et on attend…
Riz au lait parfumé à l'orange, cuisson au four

Pour 6-8 personnes :

125g de riz rond
50g de sucre
1 litre de lait
le zeste d’une orange non traitée

Préchauffez le four à 170°C.

Dans un saladier, mélangez le lait, le sucre, le riz et les zestes d’orange coupés finement, puis mélangez.
Dans des moules individuels allants au four ou dans un grand moule à manquer, répartissez cette préparation.
Enfournez pour 1h, en baissant la température à 150°C au bout de 10 minutes.
Servez tiède ou froid.

Crème brûlée à la confiture de lait

Ca fait un sacré bout de temps que je ne vous ai pas proposé de crèmes brûlées, alors que j’adore ça et mon mari aussi ! En voici une version très gourmande à la confiture de lait.
Crème brûlée à la confiture de lait

Pour 4 crèmes :

25cL de crème liquide entière
25cL de lait
4 jaunes d’œufs
100g de confiture de lait
cassonade pour caraméliser

Préchauffez le four à 150°C.
Mélangez la crème liquide et le lait avec les jaunes d’œufs et la confiture de lait. Versez le mélange dans des ramequins à crème brûlée et enfournez pendant 30 minutes environ.
Laissez tiédir puis placez au frais 4 heures. Au moment de servir, saupoudrez de sucre glace et brûler au chalumeau.

Crème dessert à la pâte à tartiner

Ces petites crèmes sont très, mais alors très très, gourmandes. Avec ce goût noisette de pâte à tartiner qui pourrait résister ?…
Crèmes dessert à la pâte à tartiner

Pour 6 crèmes dessert:

15g de cacao en poudre non sucré
15g de Maïzena
30g de sucre (à mon sens inutile, la pâte à tartiner sucre suffisamment)
240mL de lait
180g de crème liquide
120g de chocolat noir 55%
90g de pâte à tartiner chocolat noisettes
1cc de vanille en poudre

Dans une grande casserole, versez le cacao, la Maïzena, le sucre et une petite pincée de sel. Mélangez au fouet puis ajoutez en filet le lait et la crème tout en continuant à fouetter pour éviter la formation de grumeaux.
Placez sur feu doux et laissez cuire environ 5 minutes sans cesser de mélanger doucement avec une cuillère en bois : la préparation doit épaissir et napper la cuillère comme pour une crème anglaise.
Hors feu, ajoutez le chocolat haché et mélangez jusqu’à la fonte complète. Ajoutez la pâte à tartiner et la vanille en poudre. Mélangez bien pour obtenir une crème onctueuse et homogène.
Répartissez immédiatement la crème dessert dans 6 ramequins et placez au frais 2 heures au moins.

Crème glacée vanillée aux morceaux de cookies (façon Ben & Jerrys)

Oulala quel délice cette glace !!! Onctueuse, gourmande, légère… rien à redire. Ultra simple à faire et pas besoin de sorbetière alors vous n’avez plus d’excuse : FONCEZ !
Crèmeglacée crémeuse façon Ben & Jerrys

Pour 6-8 personnes :
Pour la pâte à cookies :
80g de beurre fondu
15g de sucre en poudre
15g de cassonade
1cc d’extrait de vanille liquide
70g de farine
40g de poudre d’amande
1 pincée de sel
Pour la crème glacée :
30cL de crème liquide entière bien froide
1 gousse de vanille
20cL de lait concentré sucré
100g de pépites de chocolat

Commencez par la pâte à cookies afin de lui laisser le temps de durcir un peu au frais. Fouettez ensemble le beurre fondu et les sucres. Ajoutez l’extrait de vanille liquide, puis la farine, la poudre d’amande et le sel. Mélangez bien jusqu’à obtenir une pâte homogène. Réservez au réfrigérateur.

Préparez maintenant la glace. Si vous n’êtes pas pressés et que vous aimez la glace avec un goût intense de vanille, vous pouvez faire chauffer la crème à la casserole avec les graines de vanille et la gousse de vanille ouverte. Puis vous laissez refroidir, puis vous laissez 4 heures au frais. Ensuite vous montez votre crème comme expliqué ci-dessous.

Si vous êtes pressés, fouettez la crème liquide bien froide jusqu’à ce qu’elle épaississe. Il faut une dizaine de minutes. La crème doit doubler de volume, mais attention à ce qu’elle ne jaunisse pas, elle se transformerait en beurre. Coupez la gousse de vanille en tout petits morceaux et ajoutez-les à la crème. Fouettez encore 30 secondes.

Avec une maryse ou une cuillère en bois, incorporez délicatement ensuite le lait concentré. Répartissez la pâte à cookies crue en petits morceaux et ajoutez les pépites de chocolat. Mélangez délicatement afin de ne pas faire retomber la crème.

Placez le tout dans un bac allant au congélateur et laissez reposer 4h au congélateur.
Inutile de sortir la glace du congélateur bien avant de la déguster car elle reste souple et ne durcit pas trop.