Brownies au chocolat noir

En passant

Pour changer de ma traditionnelle recette de brownies aux amandes effilées, voici une nouvelle recette que j’ai testée ce week-end ; pour celà je me suis inspirée de la recette des « Gourmandises d’Élise« .
Le résultat est très sympa et ce qui est pratique c’est que l’on peut déguster le brownies tiède (contrairement à mes recettes habituelles où je dois le réfrigérer avant de pouvoir le dévorer).

250g de chocolat noir
150g de beurre
75g de sucre
50g de farine
1 cc d’extrait de vanille
3 oeufs
sel

Préchauffez le four à 180˚C.
Faites fondre le chocolat et le beurre au bain-marie (ou micro-onde).
Battez les oeufs en omelette avec une pincée sel, ajoutez le sucre, la farine et la vanille ; mélangez bien pour évitez les grumeaux. Ajoutez ensuite le mélange chocolat-beurre fondu.
Versez dans un moule à manquer et enfournez pour 15 à 20 minutes (pour moi c’était 17 minutes), puis laissez reposer 5 min dans le four éteint. Dégustez tiède ou froid.

Vous pouvez laisser ce brownies nature ou, comme moi qui avait envie de croquant en plus, ajouter des noix et pistaches mondées. Pour celà, mixez grossièrement (au mixeur pour moi) 70g de noix et 50g de pistaches mondées, faites-les griller au four sur une feuille de papier sulfurisé (5min en position « grill » du four, attention ça va très vite) et ajoutez-les à l’appareil du gâteau terminé.

Soupe froide avocat concombre

En passant

Avec ces beaux jour, rien de tel qu’une bonne soupe froide en apéro ou en entrée.

Pour 6 petites soupes :
3 avocats
1 concombre
le jus d’un citron jaune
2 cc de ciboulette
sel, poivre, piment d’espelette, tabasco

Mixez au robot les avocats et le concombre (épluchés et coupés en morceaux) avec le jus de citron, les 2 cc de ciboulette ciselée, le sel, le poivre, le piment d’espelette et les 3 gouttes de tabasco. Réservez au frais, puis servir dans des petits verres pour l’apéro ou en entrée.

Sablés au parmesan et piment d’espelette

En passant

J’adore tous ces petits biscuits salés qu’on peut déguster pour un apéro dînatoire ou en apéro tout court, et ceux-là plus particulièrement !

Voici la recette pour environ 40 petits sablés ;

100g de parmesan râpé (c’est encore meilleur avec du parmesan fraîchement râpé)
180g de farine
1cc de piment d’espelette (attention au dosage, surtout si vous n’aimez pas quand c’est trop relevé)
120g de beurre (à température ambiante)
1 ou 2 jaunes d’oeufs
sel

Mélangez le parmesan et le beurre, ajoutez la farine, le piment d’espelette, du sel (pas trop car le parmesan en apporte déjà). Mélangez puis ajoutez un premier jaune d’oeuf, puis le second si la pâte est trop sèche (moi ce que je fais en général c’est que je multiplie les proportions par 1,5 et du coup je mets 2 jaunes d’oeufs car avec ces proportions on est entre 2 je trouve, pâte un peu trop sèche avec un seul oeuf et pâte trop collante avec deux). Pétrissez rapidement la pâte pour qu’elle soit homogène et compacte.
Formez des petits boudins de 3cm de diamètre environ et filmez-les. Placez ensuite ces boudins au frigo pendant 1h environ (ou 15 minutes au congélateur).
Préchauffez le four à 200˚C. Sortez les boudins du frigo, retirez le film plastique, et découpez-les en tranche d’1cm d’épaisseur environ. Disposez les tranches sur une grille recouverte de papier sulfurisé et enfournez pour 12 à 15 minutes (les biscuits doivent être dorés). Laissez refroidir sur la grille (et là c’est dur car ça sent trop bon dans toute la maison mais il faut attendre que ça refroidisse un peu !!!).

En plus cette recette de sablés est très « pratique » car vous pouvez préparer les boudins de pâte à l’avance et les congeler. Vous décongèlerez ensuite juste ce dont vous avez besoin, puis vous couperez les boudins en tranches pour les faire cuire.

Fondants au chocolat noir

En passant

Étant très gourmande et complètement dingue de chocolat (mon fiancé également donc ça n’arrange rien) voici une recette de plus au chocolat, simple, rapide elle vous donnera de bons petits fondants. Pour 5 petits fondants il vous faut :

100g de chocolat noir
50g de beurre
2 oeufs
40g de sucre (dans la recette initiale c’était 75g mais sachez que je mets toujours moins de sucre, donc si vous aimez sucré mettez-en un peu plus)
25g de farine
une pincée de sel

Préchauffez le four à 180˚C.
Faites fondre le chocolat et le beurre au bain-marie (ou au micro-onde).
Dans un saladier battez les oeufs et le sucre. Ajoutez la farine, le sel, puis le mélange chocolat-beurre fondu. Mélangez bien.
Versez la pâte dans des petits moules (pour ma part ils sont en silicone donc pas besoin de beurrer) et placez le tout au congélateur une dizaine de minutes ; cette étape est indispensable si vous voulez que le coeur soit bien fondant (limite coulant).
Enfournez ensuite pour 12  minutes environ. Vérifiez bien la cuisson, c’est à une minute près et ce temps peut varier d’un four à l’autre ; il serait dommage que le centre des fondants cuise trop, l’intérieur doit rester coulant. Pour ma part d’ailleurs j’ai laissé 14 minutes et le centre n’était pas assez coulant.
À la sortie du four, je sais que celà risque d’être difficile d’attendre, mais patientez 5 minutes pour démouler les fondants. Voilà c’est prêt !

Cheesecake courgette carotte ciboulette

En passant

Et oui c’était mon week-end cheesecake ! Donc voici une autre recette de cheesecake salé.

Pour 7 cheesecakes individuels (plus petits que ceux au saumon fumé) :
100g de biscuits parmesan piment d’espelette maison
15 de pignons de pin
50g de beurre (mais j’en mettrai un peu moins la prochaine fois car il y a déjà pas mal de beurre dans les biscuits)
100g de fromage frais type St Môret
100g de fromage blanc 0%
1 oeuf
80g de courgettes
100g de carottes
2cc de ciboulette
sel, poivre

Sur la fonction grill du four faites dorer les pignons de pin (attention ça va très vite, je me fais avoir à chaque fois !).
Préchauffez ensuite votre four à 180˚C.
Réduisez les biscuits et les pignons de pin en miettes (au robot), ajoutez le beurre fondu et mélangez. Tassez le mélange au fond d’un moule à manquer ou de plusieurs moules à muffins (en silicone pour moi donc pas besoin de beurrer les moules). Placez le moule au frais pour que le mélange durcisse.
En fouettant à la fourchette détendez le fromage frais, ajoutez ensuite le fromage blanc puis l’oeuf.
Râpez la courgette et les carottes et ajoutez-les au mélange fromage-oeuf. Ajoutez la ciboulette, le sel, le poivre.
Versez le mélange sur les biscuits écrasés et enfournez pour 25 minutes. A la fin de la cuisson éteignez le four et attendez 15 minutes pour sortir les cheesecakes du four. Laissez refroidir puis mettez les cheesecakes au frais pendant au moins 2h.

Cheesecake saumon fumé courgette menthe

En passant

Les cheesecakes sont plus souvent connus en version sucrée mais il se trouve qu’en version salée c’est également très sympa !

Pour 8 cheesecakes individuels :
150g de biscuits au gruyère et aux herbes maison
25g de pignons de pin
80g de beurre (mais j’en mettrai un peu moins la prochaine fois car il y a déjà pas mal de beurre dans les biscuits)
200g de fromage frais type St Môret
200g de fromage blanc 0%
2 oeufs
150g de chutes de saumon fumé
150g de courgettes
une dizaine de feuilles de menthe
le jus d’1/2 citron
10g de maizena (mais pas indispensable)
sel, poivre, piment d’espelette, une goutte de tabasco

Sur la fonction grill du four faites dorer les pignons de pin (attention ça va très vite, je me fais avoir à chaque fois !).
Préchauffez ensuite votre four à 180˚C.
Réduisez les biscuits et les pignons de pin en miettes (au robot), ajoutez le beurre fondu et mélangez. Tassez le mélange au fond d’un moule à manquer ou de plusieurs moules à muffins (en silicone pour moi). Placez le moule au frais pour que le mélange durcisse.
En fouettant à la fourchette détendez le fromage frais, ajoutez ensuite le fromage blanc puis les oeufs.
Râpez les courgettes, coupez les chutes de saumon en petits morceaux et ajoutez le tout au mélange fromage-oeufs. Ajoutez le jus de citron, les feuilles de menthe ciselées, le sel, le poivre, le piment d’espelette et le tabasco.
Versez le mélange sur les biscuits écrasés et enfournez pour 25 minutes. A la fin de la cuisson éteignez le four et attendez 15 minutes pour sortir les cheesecakes du four. Laissez refroidir puis mettez les cheesecakes au frais pendant au moins 2h.


Vous pouvez servir ces cheesecakes avec une petite salade en entrée (attention c’est quand même costaud, ça tient au bide !) ou en plat.

Crumble fraise rhubarbe speculoos

En passant

Comme promis une recette de saison en ce mois de mai.
C’est que ça fait du bien de sortir de mois difficiles où l’on trouve peu de fruits et légumes saisonniers ; car les pommes, les bananes et les kiwis que l’on a toute l’année il y en a marre ! On a envie des fruits d’été ! Et bien les voici !!!

J’en profite pour enrichir nos connaissances. Bien qu’elle soit cuisinée comme un fruit, la rhubarbe est en réalité un légume. Vous la trouverez sur les marchés à partir d’avril-mai jusqu’en juin-juillet. Elle est peu calorique, cependant étant très acide nous avons tendance à la préparer avec beaucoup de sucre donc attention !! Grâce à sa richesse en fibre elle a des propriétés laxatives, elle est aussi reconnue pour son apport en minéraux, notamment en potassium et phosphore.


Allez, assez de blabla voici la recette :

800g de rhubarbe
500g de fraises (460g épluchées)
30g de sucre
Pour le crumble :
135g de speculoos (maison bien entendu)
60g de farine
40g de sucre
130g de beurre

Préchauffez le four à 220˚C. Confectionnez le crumble : émiettez les speculoos (à la main ou dans le robot du mixeur), ajoutez la farine, le sucre et le beurre froid en petits morceaux. Malaxez (ou mixez par à-coups) le tout pour obtenir un mélange sableux. (Si le mélange est trop pâteux placez-le au frigo ou congélateur quelques minutes de manière à pouvoir l’émietter ensuite sur les fruits.)

Lavez la rhubarbe et coupez-la en petits morceaux. Dans une casserole avec 20g de sucre, faites-la ramollir à feu modéré pendant environ 10 minutes (pensez à remuer de temps en temps). Attention à ne pas la faire cuire trop fort ou trop longtemps car ça devient vite de la compote.
Lavez et équeutez les fraises puis coupez-les en deux (ou plus si elles sont très grosses). Mélangez-les ensuite avec 10g de sucre.

Mélangez les fruits dans un plat à gratin et émiettez la pâte à crumble dessus.
Enfournez pour 10min a 220˚C, puis laissez cuire 15min à 180˚C (c’est le temps que j’ai laissé, mais je pense que j’aurais pu mettre seulement 10min car les fruits commençaient à faire de la compote, surtout les fraises).

Dégustez tiède ou froid.

Le résultat est sympa, le mariage fraise-rhubarbe-speculoos j’adore et la fraise réduit l’acidité de la rhubarbe. Si pour vous le résultat est trop acide vous pouvez faire macérer les morceaux de rhubarbe pendant 1h avec un peu de sucre.

Gâteau au chocolat fondant de mon enfance (recette Astrapi)

En passant

Comme je l’explique dans ma présentation (A propos de moi) il s’agit de la première recette que j’ai réalisée toute seule lorsque j’étais petite ; du coup vous vous doutez que ce gâteau c’est toute mon enfance !!!
Il s’agit d’une recette que j’avais trouvé dans un magazine Astrapi. Dès que nous avions un goûter d’anniversaire ou une autre occasion pour faire un gâteau avec ma soeur, c’était celui-ci que nous faisions : il fallait nous voir toutes les deux en cuisine !
Ce gâteau est tellement bon et simple à réaliser que je le fais bien évidemment encore de temps en temps !

Pour 6 personnes il vous faut :

3 oeufs
90g de sucre
250g de chocolat noir
200g de beurre
80g de farine

Préchauffez le four à 200˚C.
Faites fondre le chocolat avec le beurre au bain-marie ou au micro-onde (personnellement je préfère l’option bain-marie).
Séparez les blancs des jaunes d’oeufs.
Au batteur montez les blancs en neige ferme avec une pincée de sel.
Dans un saladier battez les jaunes avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajoutez le mélange chocolat-beurre fondu.
Incorporez ensuite délicatement les blancs en neige (avec une cuillère en bois levez l’appareil au chocolat et faites-le couler sur les blancs pour ne pas trop les casser). Incorporez enfin la farine au mélange.

Versez la préparation dans un moule à manquer (en silicone ici, si ce n’est pas la cas pour vous pensez à beurrer le moule) et enfournez le gâteau, faites-le cuire pendant 18 minutes ; pour vérifier la cuisson, lorsque vous plantez la pointe d’un couteau au centre du gâteau, elle doit ressortir légèrement humide.

Laissez refroidir le gateau à température ambiante. Démoulez-le une fois froid et dégustez froid (si vous avez la patience d’attendre jusqu’à son complet refroidissement). Pour conserver ce gâteau vous pouvez le placer au frais, dans ce cas pensez à le sortir au moins 30 minutes avant de le déguster.

Galettes de carottes, mozzarella et épices

En passant

Pour une dizaine de galettes :

5 carottes (320g épluchées)
125g de mozzarella
40g de flocons d’avoine
40g de farine
1 oeuf
cumin, curry, gingembre, graines de sésame
sel, poivre, piment d’espelette (facultatif mais moi j’en mets un peu partout ça relève un peu et ça peut remplacer le poivre)
chapelure

Râpez les carottes. Coupez la mozzarella en petits dés. Mélangez tous les ingrédients dans l’ordre suivant sauf les épices, les graines de sésame et la chapelure.
Séparez le mélange obtenu en deux : d’un côté ajoutez 1cc de cumin, une pincée de gingembre et 2 pincées de graines de sésame, de l’autre coté ajoutez 1cc de curry et une pincée de gingembre.
Formez des petites galettes assez plates (si les galettes ne se tiennent pas suffisamment pour la cuisson, placez-les au frais un moment).
Enrobez les galettes de chapelure puis faites-les cuire dans une poêle, avec une cuillère à soupe d’huile d’olive et du sel, à feu moyen une dizaine de minutes en les retournant régulièrement.

Vous pouvez accompagner ces galettes d’une salade verte ou, pour les gros mangeurs, d’une viande blanche.