Panna cotta au lait de coco & yaourt de brebis, compotée de pommes & topping croustillant

Je ne suis pas hyper fan de panna cotta, d’ailleurs vous pourrez constater que je ne vous en propose pas souvent en recette ; en fait c’est plutôt la texture gélifiée qui ne m’enthousiasme pas trop, mais en la faisant maison l’avantage c’est que l’on peut doser le gélifiant et avoir une texture plus souple. J’ai donc repris ici un peu la base de mes délicieuses panna cottas au fromage blanc & abricots rôtis, que j’avais déjà décliné à d’autres parfums d’ailleurs (aux nectarines ici) et je l’ai remaniée avec ce qu’il y avait dans le frigo.

Pour 3 petites panna cottas :

150g de yaourt brassé de brebis
85g de lait de coco
40g de lait végétal ou autre
à peine 1/4 de cc d’agar agar
10g de miel
1cc de 4 épices
1 pincée de cannelle
1/2cc de vanille liquide
Pour la compotée :
1 belle pomme
1cc de sirop d’érable
1/2cc d’huile de coco
noisettes & amandes caramélisées maison

Lavez la pomme, épluchez-la et coupez-la en petits morceaux. Faites-les compoter à feu doux dans une casserole avec l’huile de coco et le sirop d’érable, en couvrant et en mélangeant de temps en temps ; cela peut prendre jusqu’à 30 minutes pour avoir des morceaux bien tendres. Réservez.

Dans une petite casserole, mélangez le lait de coco, le lait végétal et l’agar agar. Portez à ébullition et laissez bouillir 30 secondes en mélangeant. Hors du feu ajoutez le yaourt de brebis et le miel et battez jusqu’à ce que le mélange soit bien lisse et homogène.
Ajoutez les épices et la vanille et mélangez.

Répartissez la préparation dans des verrines et laissez refroidir. Entreposez ensuite au réfrigérateur pendant au moins 3h.
Préparez le topping croustillant en faisant fondre 20g de sucre dans une casserole, ajoutez 20 à 30g de noisettes et amandes et enrobez-les bien du caramel obtenu avec le sucre fondu. Retirez du feu, versez sur une feuille de papier sulfurisée pour refroidir. Une fois refroidi, concassez au mixeur les amandes et noisettes caramélisées.

Servez les panna cottas bien fraîches, surmontées de compotée de pomme et des noisettes et amandes caramélisées.

Patate douce rôtie et fondante, sauce yaourt-avocat-citron vert

J’ai eu l’ocassion à plusieurs reprises déjà de déguster dans des restaurants de délicieuses patates douces rôties ; vous savez celles dont la chair sucrée fond littéralement dans la bouche mais avec un côté croustillant et caramélisé sur le dessus. Malgré plusieurs tentatives je n’avais encore jamais réussi à reproduire cette texture et ce fondant chez moi.
Et bien ça y est, j’ai trouvé la recette et façon de faire, et finalement pas besoin de chercher bien loin en complications !
Cette recette est très simple à réaliser pour un résultat bluffant et tellement délicieux, je vous conseille de ne pas hésiter à la réaliser, elle fera tout son effet sur votre table d’invités.
Pour 2 à 4 personnes (en fonction de si c’est un accompagnement ou un plat complet) :
2 grosses patates douces
fleur de sel, poivre
4cc d’huile d’olive
Pour la sauce :
1 avocat
100g de yaourt (brassé ici) de brebis (sojade ou autre yaourt végétal pour l’option vegan)
quelques brins de coriandre
1/2 citron vert (jus et zestes)
1cc de tahin
sel et poivre

Préchauffez le four à 200°C.
Lavez les patates douces et brossez-les (il ne faut surtout pas les éplucher car la peau va devenir croustillante et servira de « contenant » pour tenir la chair qui devient fondante). Coupez les patates douces en deux dans le sens de la longueur puis incisez-les tout du long au couteau sur plusieurs incisions.
Placez-les sur la plaque du four recouverte d’un silpat ou papier sulfurisé, badigeonnez la surface de chacune avec 1cc d’huile d’olive, salez avec une pincée de fleur de sel par moitié et poivrez. Enfournez et laissez cuire au moins 45 minutes, voire une heure selon la taille des patates douces, la chair doit être bien fondante.

Pendant ce temps de cuisson, préparez la sauce.
Lavez le citron vert et prélevez-en le zeste à l’aide d’une râpe. Pressez le jus d’une moitié et réservez.
Dans le mixeur, placez la chair de l’avocat, le yaourt, la tahin, quelques feuilles de coriandre, le jus de citron vert, du sel et du poivre et mixez jusqu’à obtenir une crème lisse. Goûtez et rectifiez les assaisonnements si nécessaire.

Lorsque les patates douces sont cuites, dressez chaque moitié dans une assiette, recouvrez de sauce crémeuse à l’avocat, parsemez de zestes de citron vert et de feuilles de coriandre ciselées.
Accompagnez d’une petite salade de mélange de pousses, et pour un plat plus complet et équilibré n’hésitez pas à ajoutez des pois chiches grillés.

Petits moelleux au citron, polenta, poudre d’amande

De petits moelleux tout ce qu’il y a des plus simples et rapides à préparer mais bien parfumés avec le citron, et un peu de croquant sous la dent avec la polenta et la poudre d’amandes.

Pour 5 moelleux :

1 oeuf
15g de cassonade
10g de purée d’amande
125g de yaourt aromatisé à l’amande
1 citron jaune bio
5g d’huile de coco
33g de polenta
40g de poudre d’amande
17g de fécule de maïs
1/4 sachet de levure

Préchauffez le four à 160°C.
Faites fondre l’huile de coco au micro-onde.
Dans un saladier, mélangez la polenta, la poudre d’amandes, la fécule de maïs et la levure.
Lavez bien le citron, essuyez-le et râpez finement le zeste. Pressez le citron et réservez le jus.
Fouettez l’œuf et le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Incorporez-y la purée d’amande, l’huile de coco fondu et le yaourt. Ajoutez le jus et le zeste de citron.
Ajoutez le mélange sec et mélangez jusqu’à obtenir une pâte homogène.
Versez l’appareil dans des petits moules à muffins en silicone et enfournez environ 30 minutes. Vérifiez avec la pointe d’un couteau que la pâte est cuite.
Laissez refroidir les moelleux puis dégustez.

Cake à la farine de châtaigne et noisette

Une recette que je vous recommande vivement, j’ai vraiment beaucoup apprécié ce cake, moelleux juste comme il faut, ni sec ni humide (mais pas étouffe-chrétien »), simple mais juste en saveur, équilibré entre le parfum de la farine de châtaigne et de la poudre de noisettes torréfiée. A refaire très vite pour moi !

Pour un moule à cake :

120g de farine de châtaignes
30g de farine de riz
70g de poudre de noisette torréfiée
1/2 sachet de levure
50g de sucre complet
2 oeufs
100g de compote
50g d’huile de coco
100g de yaourt maison (au lait de soja et vache) – ou de lait végétal
50g de noisettes concassées enrobées de caramel (10-15g de sucre)

Faites fondre l’huile de coco et mélangez-le avec le sucre. Ajoutez les 2 oeufs et battez le tout. Ajoutez la compote et le yaourt.
Dans un saladier, mélangez les farines, la levure et la poudre de noisettes torréfiée (à la casserole ici)
Versez le mélange de farine dans le mélange liquide et mélangez bien.

Préchauffez le four à 180°C.

Dans une casserole, faites un caramel à sec avec 10g de sucre environ ; ajoutez les noisettes concassées et mélangez rapidement pour les enrober du caramel.
Versez l’appareil à cake dans le moule à cake (en silicone ici) et répartissez les noisettes caramélisées dessus.
Enfournez durant 40 minutes.

Dégustez tiède ou une fois refroidi. Emballez-le dans du film alimentaire pour le conserver jusqu’au lendemain (si besoin !).

Falafels de patate douce et carotte

Après mes premiers falafels au four dont j’étais assez contente, je vous propose ici une nouvelle version agrémentée de carottes et patates douces râpées. Tout aussi bons et gourmands, parfaits pour accompagner une salade composée ou tout simplement à l’apéro avec une petite sauce fromage blanc.

Pour 30 à 40 falafels :

450g d’un mélange de patate douce crue et carotte râpée
300g de pois chiches secs
le jus d’un citron (jaune ou vert)
1 oignon
0,5cm de piment frais
2cm de gingembre frais
1/4 de botte de basilic
1/2 bouquet de coriandre
3 gousses d’ail
100g de tahina
125g de yaourt nature (maison ici)
1 cuillère à soupe d’huile de sésame
sel et du poivre

La veille, faites tremper vos pois chiches dans trois fois leur volume en eau ; réservez au moins 12h.

Le lendemain, commencez par éplucher et laver les carottes et patate douce ; râpez ou mixez-les puis réservez dans un saladier.
Ensuite, versez tout le reste des ingrédients dans le bol du robot et mixez jusqu’à obtenir une préparation assez lisse, une pâte épaisse mais sans morceau ; les pois chiches ne doivent plus être visibles.
Versez la pâte obtenue dans le saladier sur les légumes râpés et mélangez à la spatule pour avoir quelque chose d’homogène.

 Préchauffez le four à 180°C.
Formez des boules avec cette pâte, à la main c’est le mieux, et déposez-les sur une feuille de papier sulfurisé.
Enfournez pour 40 minutes, en retournant les falafels à mi-cuisson. Ils doivent être bien dorés. S’ils dorent trop, couvrez avec un papier aluminium et poursuivez la cuisson.

Dégustez avec une sauce au fromage blanc ou yaourt de soja et régalez-vous !

Coulants au chocolat light au yaourt

Comme toujours il y a eu beaucoup de chocolat dans mes réalisations. Ici encore une recette de coulant en version light avec du yaourt pour la « matière grasse ». Un délice ! Et dévorés bien trop vite par mes invités !

Pour 4 à 6 coulants (en fonction de la taille de vos moules) :

250g de chocolat noir (66% de cacao)
100g de yaourt maison ici (ou fromage blanc)
15g de farine de riz (ou maïzena)
25g d’agave
4 oeufs

Préchauffez votre four à 200°C.
Faites fondre le chocolat au micro-onde ou au bain-marie.
Dans un saladier blanchissez les oeufs avec le sucre. Ajoutez le yaourt, la farine de riz puis le chocolat fondu. Mélangez jusqu’à obtenir un mélange lisse et homogène.
Répartissez la pâte dans des moules à muffins ou des ramequins. Enfournez pendant 8 minutes (pour un coeur très coulant).
Servez aussitôt.

Muffins au cacao, yaourt, bananes et pépites de chocolat

Une tuerie ces muffins je n’ai pas d’autres mots. Ils m’ont comblé, je n’ai rien à y redire, un bon goût de chocolat (assez prononcé pour la chocolat addicte que je suis), léger et à dévorer sans chichi puisqu’il y a très peu de matière grasse ajoutée et que j’ai oublié de mettre le sucre dans la recette et cela était parfait ainsi !
Allez foncez !!

Pour 6 muffins :

125g de farine
1cs de maïzena
1/2cc de bicarbonate de soude
une pincée de sel
150g de pépites de chocolat noir
4cs de cacao en poudre
1 gros oeuf à température ambiante
120g de yaourt (maison)
20g d’huile de coco fondue
1cc d’extrait de vanille
200g de bananes mûres écrasées (2 environ)

Préchauffez le four à 180°C.
Dans un bol mélangez la farine, la maïzena, le bicarbonate de soude, le sel, la poudre de cacao et les pépites de chocolat et remuez.
Dans un autre saladier battez l’oeuf et le yogourt. Incorporez l’huile de noix de coco fondue, l’extrait de vanille et les bananes écrasées.
À l’aide d’une spatule, combinez les ingrédients humides avec les secs sans trop mélanger.
Versez la pâte dans des moules à muffins (en silicone pour moi).
Enfournez pour 22 minutes.
Un conseil, dégustez tiède pour que les pépites de chocolat fondent sous la dent…

Cake au yaourt, carottes et fêta

Une version de cake plus light qu’habituellement, un peu comme ma précédente aux courgettes et chèvre, toujours avec du yaourt qui apporte du moelleux et juste une cuillère d’huile pour la matière grasse.
A déguster tiède ou froid, en pique-nique ou avec une petite salade.

Pour 4 personnes :

100g de yaourt (maison ici)
75g de farine blanche
75g de farine de sarrasin
1cs d’huile d’olive
3 œufs
3 grosses carottes
200g de fêta
50g de parmesan râpé
1/2 sachet de levure
sel, poivre

Lavez les carottes, épluchez-les et coupez-les en rondelles. Faites-les cuire à la vapeur, dans une casserole d’eau bouillante ou au four.
Préchauffez votre four à 180°C.
Versez dans un saladier le yaourt. Ajoutez les œufs et mélangez bien. Incorporez les farines, la levure et le parmesan puis mélangez.
Versez l’huile, salez, poivrez puis mélangez jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène.
Découpez la fêta en petits cubes.
Incorporez les carottes cuites et la fêta dans la préparation.
Versez la préparation dans votre moule à cake (en silicone) et enfournez environ 40 minutes pour un grand cake.

Laissez tiédir pour démouler.

Marbré ultra moelleux (the best ??)

Je vous ai déjà proposé quelques recettes de marbré, le premier avec son retour en enfance et le bon goût (et gras !) du Savane®, le second par ici, ou encore ici en version chocolat-pistache et là chocolat-orange-noisette.
Ici mon dernier essai, avec un sirop d’imbibage. Peut-être bien ma recette préférée, avec tout le goût chocolaté qu’il faut, et surtout un moelleux incomparable aux autres avec l’utilisation du sirop.

Pour un moule à cake :

220g d’oeufs entiers (+/- 4 oeufs)
120g de sucre
120g de yaourt liquide (initialement crème liquide entière)
220g de farine
1 sachet de levure chimique
120g de beurre 1/2 sel
1g de vanille en poudre
100g de chocolat noir à 65%
Pour le sirop :
20g de sucre
100g d’eau
1 bouchon de whisky

Faites fondre le beurre au micro-ondes et laissez tiédir.
Dans la cuve d’un robot ou au fouet, blanchissez à grande vitesse les oeufs, la vanille en poudre et le sucre : l’appareil doit doubler de volume.
Ajoutez le yaourt et mélangez. Ajoutez la farine et la levure et mélangez vivement pour bien assouplir l’appareil.
Incorporez alors le beurre fondu. Mélangez jusqu’à obtention d’un appareil bien lisse et parfaitement homogène.
Faites fondre le chocolat au bain-marie ou au micro-ondes.

Préchauffez le four à 180°C.
Pesez la préparation : normalement +/- 900 g et séparez-la en 2 parts égales.
Conservez une part nature et ajoutez le chocolat fondu dans l’autre part, fouettez vivement quelques secondes pour bien l’incorporer et obtenir une texture parfaitement homogène et bien crémeuse.
Préparez le moule à cake (s’il n’est pas en silicone, pensez à la graisser).
Versez au fond du moule à cake 1/3 de la préparation nature et lissez bien la surface (à l’aide d’une spatule, d’une cuillère à soupe ou d’une maryse).
Recouvrez avec la moitié de la préparation au chocolat et lissez la surface.
Ajoutez un autre tiers de préparation nature, lissez. Recouvrez du restant de préparation au chocolat, lissez et terminez par le dernier tiers de préparation nature, lissez.
Enfournez pour 45 minutes en surveillant bien la coloration et au besoin, couvrez d’un feuille de papier aluminium.
Vérifiez la cuisson avec la lame d’un couteau qui doit ressortir sèche.

Dix minutes avant la fin de cuisson du cake, préparez le sirop.
Mettez l’eau et le sucre dans une petite casserole, remuez et portez à ébullition. Retirez du feu, ajoutez le whisky (si vous souhaitez aromatiser le sirop) et réservez.

Une fois le cake cuit, sortez-le du four et sans le démouler, versez le sirop dessus petit à petit et sur toute la surface jusqu’à ce qu’il soit entièrement absorbé.
Laissez refroidir, puis démoulez et réservez sur une grille.

Pour lui conserver tout son moelleux pendant plusieurs jours, emballez-le bien soigneusement dans du film alimentaire puis dans un linge propre.

Carrot cake healthy, aux noix et graines de courge

Une version healthy du carrot cake ça existe, et c’est tout aussi gourmand je vous le promets. A tester d’urgence, ils sont ultra moelleux !

Pour 6 gâteaux individuels ou un moule à cake :

150g de farine
50g de flocons d’avoine mixés (réduits en farine)
1cc de bicarbonate de soude
1cc de levure chimique
1 pincée de sel
1cs de cannelle
1cc de gingembre en poudre
1cm de gingembre frais râpé très finement
80g de miel
1cs d’huile de coco bio
80mL de lait ou yaourt maison pour moi (car très liquide)
1 oeuf
100g de compote non sucrée
200g de carottes râpées
40g de noix concassées
20g de graines de courge

Préchauffez le four à 200°C.

Mélangez la farine, les flocons d’avoine, le bicarbonate et la levure. Ajoutez le sel et les épices. Faites fondre le miel et l’huile de coco dans un bol au micro-ondes, puis ajoutez-les. Mélangez, puis ajoutez le lait (ou yaourt), la compote et l’oeuf. Incorporez bien le tout. Ajoutez les carottes, les noix et les graines de courge.
Versez dans un moule à cake en silicone ou des moules à muffins, puis enfournez pendant 20 minutes en version individuel (35 à 30 minutes je pense pour une version cake).
Laissez les cakes refroidir complètement avant de les démouler.