Vadrouille culinaire en Turquie (2) : les boissons 

Après mon article sur le kahvalti (petit-déjeuner) turc, voici un petit aperçu des boissons locales 🙂

Contrairement à ce que beaucoup d’entre nous peuvent penser (et moi la première), le Türk kahve (café turc) n’est pas la boisson la plus courante et consommée en Turquie. Ce Türk kahve, fort et épais, se boit en quelques gorgées. Il est servi avec un petit verre d’eau, à boire avant, pour nettoyer le palais et profiter de ses saveurs. Un petit loukoum accompagne également souvent votre café.
Türk kahve

En ayant goûté un je n’ai pas trouvé ça mauvais, plutôt amusant à déguster.

La boisson chaude nationale est en fait le çay (thé). Il est servi dans ces petits verres en verre avec une jolie petite cuillère. Ce çay est souvent assez fort, mais vous pouvez le diluer avec un peu d’eau chaude ou l’adoucir avec du sucre.
çayPour ma part j’en ai dégusté un certain nombre et à chaque voir il était bien bon.

L’ayran est une boisson rafraîchissante totalement nouvelle pour moi, c’est un mélange de yaourt frais (de chèvre ou de brebis), d’eau et de sel. Les turcs en boivent souvent lors du repas pour accompagner leur kebabs. J’avoue en avoir bu pas mal pendant ce séjour car je suis tombée amoureuse de cette boisson et je vais bien vite essayer de la faire.
AyranEtant donné la consommation des turcs elle est totalement industrialisée et vous en trouverez dans toutes les supérettes, mais vous en trouverez facilement du fait maison qui s’est avéré vraiment délicieux ; et comme j’aimais beaucoup la petite tasse dans laquelle il était servi j’en ai négocié une dans un des restaurants où je l’ai dégusté.
Ayran 2

Concernant l’alcool (bah oui quand même il ne faut pas se laisser abattre et songer à l’apéro !), la bira (bière) turque la plus courante est l’Efès. Une bière blonde plutôt douce que vous trouvez dans toutes les supérettes et qui est servie dans tous les bars. Nous en avons même trouver en canette d’1 litre (du jamais vu pour nous en France).
Bière turque Efès

En ce qui concerne les sarap (vins), ils sont assez chers. Nous avons essentiellement goûté des kirmizi sarap (vins rouges), dont un de la région de Cappadoce qui s’est avéré être le meilleur de ceux que nous avons goûté.
Vin de Cappados

L’alcool national reste le raki, un alcool à l’anis, mais je ne peux pas vraiment vous en parler car n’aimant pas ça nous n’en n’avons pas consommé.

Et voilà pour les boissons. Et pour très vite je prépare le meilleur de la Turquie : tout le miam que nous avons pu déguster là-bas !!

Vin chaud à la cannelle et au gingembre

Cela fait un moment que je voulais faire (et boire !) un petit vin chaud, en plus n’en n’ayant pas bu au ski il fallait que je me rattrape. Et bien c’est chose faite.

Pour 6 à 8 verres :

75cL de vin rouge, Côte du Rhône ici
50cL d’eau
1 orange non traitée + 1 orange
1 citron non traité
1 bâton de cannelle
30g de gingembre frais
1 pincée de muscade
30g de sucre + pour le service

Placez dans une casserole le vin, l’eau, le jus et les zestes du citron et de l’orange non traités, le bâton de cannelle, le gingembre râpé, la muscade et le sucre. Portez à frémissement, puis baissez le feu, couvrez et laissez sur le feu à léger frémissement pendant 1h. Servez chaud avec des morceaux d’orange et du sucre pour ceux qui le souhaitent.
Ce vin chaud se conserve 2-3jours au frais si besoin.