Crème glacée vanillée aux morceaux de cookies (façon Ben & Jerrys)

Oulala quel délice cette glace !!! Onctueuse, gourmande, légère… rien à redire. Ultra simple à faire et pas besoin de sorbetière alors vous n’avez plus d’excuse : FONCEZ !
Crèmeglacée crémeuse façon Ben & Jerrys

Pour 6-8 personnes :
Pour la pâte à cookies :
80g de beurre fondu
15g de sucre en poudre
15g de cassonade
1cc d’extrait de vanille liquide
70g de farine
40g de poudre d’amande
1 pincée de sel
Pour la crème glacée :
30cL de crème liquide entière bien froide
1 gousse de vanille
20cL de lait concentré sucré
100g de pépites de chocolat

Commencez par la pâte à cookies afin de lui laisser le temps de durcir un peu au frais. Fouettez ensemble le beurre fondu et les sucres. Ajoutez l’extrait de vanille liquide, puis la farine, la poudre d’amande et le sel. Mélangez bien jusqu’à obtenir une pâte homogène. Réservez au réfrigérateur.

Préparez maintenant la glace. Si vous n’êtes pas pressés et que vous aimez la glace avec un goût intense de vanille, vous pouvez faire chauffer la crème à la casserole avec les graines de vanille et la gousse de vanille ouverte. Puis vous laissez refroidir, puis vous laissez 4 heures au frais. Ensuite vous montez votre crème comme expliqué ci-dessous.

Si vous êtes pressés, fouettez la crème liquide bien froide jusqu’à ce qu’elle épaississe. Il faut une dizaine de minutes. La crème doit doubler de volume, mais attention à ce qu’elle ne jaunisse pas, elle se transformerait en beurre. Coupez la gousse de vanille en tout petits morceaux et ajoutez-les à la crème. Fouettez encore 30 secondes.

Avec une maryse ou une cuillère en bois, incorporez délicatement ensuite le lait concentré. Répartissez la pâte à cookies crue en petits morceaux et ajoutez les pépites de chocolat. Mélangez délicatement afin de ne pas faire retomber la crème.

Placez le tout dans un bac allant au congélateur et laissez reposer 4h au congélateur.
Inutile de sortir la glace du congélateur bien avant de la déguster car elle reste souple et ne durcit pas trop.

Cake ultra moelleux et ultra gourmand à l’avocat

Toujours dans le thème « avocat en dessert », ce cake est à tomber !!! Sans vous mentir, il vient détrôner pour moi le gâteau à l’avocat, graines de pavot & son glaçage à l’avocat qui pourtant m’avait conquise il y a maintenant plus de 3 ans.
A déguster à n’importe quel moment de la journée, il se mange sans faim tant il est gourmand.
L’important dans cette recette pour obtenir un moelleux incomparable, c’est de battre longtemps le beurre et le sucre, puis avec les oeufs.
Cake sucré ultra moelleux à l'avocat

Pour un moule à cake :

300g de farine
1cc de levure chimique
1cc de bicarbonate de soude
1/2cc de cannelle moulue
1 pincée de sel
100g de beurre à température ambiante
120g de sucre
2 oeufs
1cc de vanille liquide (ou 1/2cc d’extrait de vanille)
2 gros avocats bien mûrs (300 à 350g de chair)
2cc de jus de citron vert

Préchauffez le four à 180°C.

Mélangez dans un saladier la farine, la levure, le bicarbonate de soude, la cannelle et la pincée de sel.
Dans le bol du robot, mettez le beurre et le sucre. Battez longuement pour obtenir un mélange très homogène.
Ajoutez les deux oeufs et continuez à battre longuement. Le mélange va encore changer de texture et gonfler légèrement. Ajoutez la vanille.
Epluchez les avocats et ajoutez-les en morceaux dans le robot avec le citron vert. Battez pour obtenir une texture bien lisse.
Ajoutez alors le mélange de farine. Ne battez pas trop, mais suffisamment pour qu’il n’y ait pas de grumeaux et que la pâte soit bien lisse.
Versez dans un moule à cake (en silicone ici) et enfournez pour 20 minutes à 180°C, puis 35 à 40 minutes à 170°C. Le cake est cuit lorsque vous plantez la lame d’un couteau et qu’elle ressort sèche. Enfin, juste un peu avant, alors surveillez bien !!

Laissez refroidir complètement avant de démouler, trancher et de déguster.

Tarte aux pommes toute simple mais bien bonne

Encore une tarte aux pommes. Ce n’est pas ma préférée – mais je crois que j’aurais du mal à vous dire laquelle est ma préférée parmi toutes celles que j’ai déjà faites… peut-être la version tarte rustique, mais la dernière fois en fouillant dans mes anciennes recettes je suis retombée sur celle-ci croustillante aux amandes caramélisées sur le dessus) – mais elle a un bon goût de pommes, entre les rondelles dorées sur le dessus et une bonne compote maison en dessous.
Tarte aux pommes toute simple

Pour 6 à 8 personne :

une pâte brisée sucrée (celle-ci que j’avais prise pour ma tarte rustique)
Pour la compote :
3 pommes
1cs de sucre
1cc de vanille liquide
Pour le reste de la recette :
1cs d’amande en poudre
1cs de cassonade
20g de beurre demi-sel
2cs de cassonade
1cc cannelle moulue

Etalez au rouleau la pâte à tarte sur une feuille de papier sulfurisé fariné, foncez-en une moule à tarte et réservez au frais.

Epluchez et évidez 3 pommes. Coupez les en cubes et faites-les dorer dans une casserole en remuant souvent. Ajoutez 1cs de sucre, la vanille liquide et baissez le feu ; couvrez et laissez compoter 15 à 20 minutes en remuant régulièrement. Vers la fin de la cuisson vous pouvez ajouter une lichette de whisky ou de rhum pour apporter un petit goût en plus.
Ecrasez grossièrement en purée les cubes de pomme à la fourchette. Laissez tiédir

Lavez et évidez les 3 pommes restantes et tranchez les finement.

Faites préchauffer le four à 200°C.
Mélangez la poudre d’amande et 1cs de cassonade. Saupoudrez ce mélange sur le fond de tarte. Répartissez dessus la compote, puis disposez les tranches de pommes.
Mélangez le reste de cassonade et la cannelle et saupoudrez le mélange sur les pommes.
Enfournez pour 30 minutes à 200°C, puis 10 minutes à 180°C.
Dégustez tiède ou froide.

Crèmes au chocolat, quenelle de mascarpone vanillée

De petites crèmes gourmandes, onctueuses, avec une touche gourmande apportée par la quenelle de mascarpone.
Crèmes au chocolat, quenelle de mascarpone

Pour 4 petites crèmes :

100 g de chocolat noir à 60% de cacao
10cL de crème fraîche liquide (light c’est bien aussi)
30g de beurre
1cc de miel liquide
70g de mascarpone
5g de sucre glace
1/2 cuillère à café d’extrait de vanille

Faites chauffer la crème jusqu’à ébullition. Versez-la sur le chocolat coupé en morceaux, ajoutez le beurre et le miel et mélangez jusqu’à obtenir une texture bien lisse. Laissez tiédir.
Fouettez le mascarpone avec le sucre glace et la vanille.
Versez le chocolat dans de petits pots. Déposez dessus une quenelle de mascarpone.
Laissez reposer au frigo au moins 2 heures avant de servir.

Muffins tuerie au chocolat

De bons muffins chocolatés, fondants, un peu friables… un délice. Et comme je les avais préparé pour la Saint Valentin j’en ai fait un en forme de coeur !
Muffins tuerie au chocolat

Pour une dizaine de muffins :

50g de fécule de maïs type Maïzena
3cs rases de cacao amer
60g de cassonade
225g d’eau
75g de beurre coupé en dés ou margarine
125g de chocolat noir à 60% de cacao haché
75g d’huile neutre type tournesol
2 cc d’extrait de vanille
2 oeufs
50g de sucre
125g de farine
2,5 cc de levure chimique

Préchauffez le four à 180°C.

Dans une grande casserole, mélangez au fouet la Maïzena, le cacao, la cassonade et l’eau en veillant à ne pas faire de grumeaux. Portez à ébullition sur feu moyen en fouettant constamment: la préparation devient épaisse et lisse.
Hors du feu, ajoutez le beurre coupé en petits dés et le chocolat haché. Mélangez jusqu’à ce que le beurre et le chocolat soient complètement fondus et incorporés dans la pâte de cacao.
Ajoutez l’huile, l’extrait de vanille et 1 oeuf. Mélangez jusqu’à ce que le mélange soit homogène.
Ajoutez le deuxième oeuf et le sucre et battez pour incorporer : la pâte doit épaissir et rester lisse.

Mélangez ensemble la farine et la levure puis versez le tout dans la casserole. Mélangez pour amalgamer le tout et obtenir une pâte lisse et homogène.
Répartissez la pâte dans les moules à muffins et enfournez pour environ 20 minutes pour les petits et 25 pour les plus gros.
Laissez refroidir totalement pour démouler (attention les muffins sont très friables).

Gâteau fondant à la patate douce, orange et épices

Ma recette adorée de gâteau à la patate douce reste sans conteste celle-ci parfumée au rhum, mais j’avais envie de changer un peu pour cette fois et de varier les plaisirs. Celui-ci est bien fondant, parfumé à l’orange.
Gâteau fondant à la patet douce, orange et épices

Pour 6-8 personnes :

500g de patate douce
150g de farine de blé
1cc de levure chimique
2cc de cannelle en poudre
1cc d’épices à pain d’épices
75g de cassonade (mais pour les becs sucrés mettez-en peu plus sinon vous risquez d’être déçus)
1cs de sirop d’agave
3 oeufs
20g d’huile d’olive
75g de compote de pomme (sans sucre)
1 orange (tout le zeste et 30g de jus)
1cc de vanille en poudre

Epluchez la patate douce. Coupez-la en morceaux et faites-les cuire dans une casserole d’eau bouillante jusqu’à ce qu’ils soient fondants (10-15 minutes). Egouttez bien et écrasez la patate douce en purée.

Préchauffez le four à 180 °C.
Dans un grand bol, mélangez la farine, la levure, les épices et une pincée de sel. Dans un grand saladier, battez le sucre avec le sirop d’agave et les oeufs, jusqu’à ce que le mélange commence à mousser légèrement. Continuez à battre en incorporant l’huile, la compote, le zeste de l’orange coupé en tout petits morceaux et le jus. Incorporez ensuite la purée de patate douce, la vanille et le mélange farine-épices.
Versez la pâte dans un moule à manqué de 24 cm de diamètre (en silicone ici) et laissez cuire pendant 45 minutes. Laissez tiédir avant de démouler.
Servez tiède ou frais. Conservez ce gâteau au réfrigérateur.

Gâteau norvégien aux pommes

Ce gâteau est assez compact, il fait penser à une sorte de barre de céréales aux pommes, mais il n’en reste passions gourmand et nutritif. Idéal pour le petit-déjeuner à déguster avec votre café, ou pour le goûter.
Gâteau norvégien aux pommes

Pour 6 personnes :

2 oeufs
2cs de lait
90g de sucre cristallisé
1cc d’extrait de vanille
1cc de levure chimique
1/3cc de sel de mer fin
1cc de cannelle en poudre
160g de farine
50g d’amandes en poudre
3 ou 4 pommes

Préchauffez le four à 180°C.

Lavez les pommes, et coupez-les en dés.
Mélangez tous les ingrédients ensemble (le mélange sera épais s’il est vraiment trop sec rajoutez un peu de lait, mais la pâte ne doit pas être fluide ou liquide).
Versez la pâte dans le moule et étalez.
Enfournez pour 50 minutes, jusqu’à ce que le cake soit doré et qu’un que la lame d’un couteau inséré au centre en ressorte propre et sèche.
Laissez tiédir et servez tiède ou froid.

Gâteau invisible aux pommes

Ce gâteau qui fait le tour de la blogosphère depuis un certain temps maintenant. Je l’avais réalisé il y a plus de 5 ans et j’en avais gardé un très bon souvenir. J’ai eu envie de le tester de nouveau et pouvoir partager cette recette avec vous. Ce gâteau à la texture légèrement type flan est un pur délice, il fond en bouche. Il a conquis beaucoup d’estomacs lorsque je l’ai fait goûter autour de moi (n’est-ce pas Nelly :-)). Je vous confie donc ma recette (mais qui n’est sûrement pas une découverte pour la plupart d’entre vous qui navigue sur la blogosphère culinaire).
Gâteau invisible aux pommes

Pour 6 personnes :

4 à 6 pommes selon la tailles
2 oeufs
10cL de lait
70g de farine
25g de sucre
20g de beurre fondu
1 sachet de levure chimique
1cs d’arôme vanille
1 pincée de sel

Préchauffez le four à 200°C.

Tamisez ensemble la farine, la levure chimique et le sel.
Battez les oeufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange mousse et pâlisse. Ajoutez alors le beurre préalablement fondu, le lait et l’arôme vanille. Fouettez de nouveau. Ajoutez progressivement le mélange de farine, sans cesser de battre.
Lavez les pommes, coupez-les en quatre pour les épépiner ; tranchez-les très finement à la mandoline ou au couteau de cuisine. Au fur et à mesure, jetez-les dans le saladier, en remuant pour les imbiber de pâte (cela évite que les tranches ne s’oxydent).

Versez la préparation dans un moule à manquer (en silicone ici). Enfournez pour 30 minutes environ.
Dégustez tiède ou froid selon votre préférence, mais dans tous les cas je crois que c’est un délice !!!

Mousse mascarpone vanillée

Un pot de mascarpone dans le frigo, mais pas réellement envie d’en faire un tiramisu. Alors pourquoi une crème toute simple (sur le même principe que celle du tiramisu) à accompagner de petits biscuits ou de cookies tout chocolat comme ici.
Crème mascarpone vanillée

Pour 4 crèmes :

130g de mascarpone
2 œufs frais
20g de sucre glace
1/2 sachet de sucre vanillé
1 petite pincée de sel

Séparez les blancs des jaunes d’oeufs. Montez les blancs en neige ferme avec une pincée de sel. Une fois les blancs bien fermes, réserver les au frais.
Placez les jaunes dans un saladier et battez-les avec le sucre glace  et la vanille jusqu’à blanchir l’appareil. Incorporez le mascarpone à la préparation, et continuez à battre jusqu’à obtenir un appareil bien homogène.
Incorporez enfin délicatement les blancs en neige : incorporez 1/4 des blancs, mélangez-les rapidement à la mousse. Puis incorporez de façon plus délicate le reste avec une spatule.

Réservez les crèmes au frais pendant au moins 4 heures et dégustez bien frais.

Tarte « grand-mère » pomme-crumble

J’ai découvert cette recette sur le magnifique blog de « Not parisienne », et cette tarte m’a immédiatement séduite. Et maintenant que je l’ai dégusté je vous le confirme cette tarte est exquise : un appareil style un peu quiche avec les pommes fondantes dedans, et un crumble bien gourmand pour apporter une touche croquante. J’y ai ajouté une pâtir brisée maison à l’amande, un délice.
Tarte "grand-mère" pomme- crumble

Pour 6-8 personnes :
Pour la pâte (je n’ai utilisé que la moitié de cette pâte) :
140g de beurre
40g de sucre glace
25g de poudre d’amande
1 pincée de sel
1 oeuf
250g de farine
Pour les pommes :
4 pommes
20g de beurre demi-sel
20g de cassonade
Pour l’appareil à quiche :
10cL de lait
1 gousse de vanille (vanille de Taha ici)
30g de sucre semoule
3 œufs
20cL de crème liquide entière
Pour le crumble :
100g de farine
50g de sucre glace
75g de beurre demi-sel

Préparez la pâte à tarte en mélangeant tous les ingrédients secs. Ajoutez le beurre froid coupé en morceaux et sablez la pâte du bout des doigts. Ajoutez ensuite l’oeuf et malaxez la pâte jusqu’à ce que vous puissiez former une boule. Placez-la dans un film alimentaire au frais pendant 30 minutes à 1h.

Préchauffez le four à 190°C.

Sortez ensuite la pâte et étalez-le sur un papier sulfurisé fariné. Foncez-en un moule à tarte, piquez-en le fond à la fourchette et couvrez-la de haricots de cuisson. Précuisez-la à blanc 15 minutes au four. Sortez-la ensuite du four et retirez les haricots.

Fendez la gousse de vanille en deux et découpez bâton très très finement (plutôt que de ne récupérer que les graines, j’ajoute toute la gousse pour apporter encore plus de goût).

Lavez les pommes, évidez-les et taillez-les en gros dés.
Faites fondre 20g de beurre dans une poêle, faites sauter les dés de pommes 2 à 3 minutes à feu vif. Saupoudrez de cassonade et faites légèrement caraméliser.

Battez en omelette les œufs dans un saladier. Versez le sucre semoule, mélangez et incorporez la crème, le lait et la vanille.

Répartissez les morceaux de pommes caramélisés sur le fond de pâte précuit. Versez dessus le contenu du saladier. Enfournez et faites cuire 25 à 30 minutes à 170°C (28 minutes exactement ici).

Pendant la cuisson de la tarte préparez le crumble. Placez la farine et le sucre glace dans un saladier, mélangez et incorporez le beurre bien froid préalablement taillé en morceaux. Travaillez de manière à obtenir un « sable ».
Répartissez la pâte à crumble à la surface de la tarte et poursuivez la cuisson à 200°C 15 minutes.

Laissez tiédir la tarte et dégustez tiède ou froid (une préférence pour tiède).