Mini penne aux blettes, gorgonzola, tomates confites & fraîches, noisettes & parmesan

Hello mes bloggeurs gourrmands !! Pour aujourd’hui ce n’est pas une recette très détaillée que je partage mais plutôt une belle assiette je trouve, préparée pour ma maman il y a quelques jours pour casser un peu de la monotonie du confinement. Alors un seul conseil : Amusez-vous et régalez-vous !
Et qu’y a-t-il de bon là-dedans ? (pour 2personnes)
des petites pennes bio
une botte de blettes
du gorgonzola coupé en dés
quelques pétales de tomates confites coupés en dés
une petite tomate fraîche (green zebra ici) coupée en quartiers
des noisettes torréfiées et concassées
du parmesan en copeaux frais
un filet d’huile d’olive
du poivre et de la fleur de sel

Et comment on prépare tout celà ?
Petit tips : si on y pense, c’est bien de placer les bols/assiettes de service dans un endroit tiède/chaud (le four préchauffé éteint par exemple) pour servir dans des assiettes chaudes !
On lave la botte de blettes en découpant les tiges en petits tronçons et en conservant les feuilles. On fait revenir à feu moyen les tiges dans une poêle avec un filet d’huile d’olive et une pincée de sel, en remuant régulièrement pendant une dizaine de minutes. On ajoute ensuite les feuilles et on continue de mélanger quelques minutes. Une fois les feuilles tendres, on ajoute les dés de gorgonzola en baissant à feu doux et on mélange ; le gorgonzola va fondre progressivement et enorober les blettes (mumm… quel délice déjà ça deonne envie de plonger dedans !).
Pendant ce temps on fait cuire les penne, al dente évidemment !! On égoutte en conservant un peu d’eau de cuisson (et oui malheureux elle est indispensable cette étape !). On ajoute un peu d’eau de cuisson des penne dans la poêlée de blettes, ainsi que les penne égouttées, on poivre et on sale avec la fleur de sel et on mélange bien le tout.
Prêt pour le dressage ??
On partage la poêlée de penne/blettes dans les deux bols de service, on parsème de copeaux de parmesan, noisettes concassées, dés de tomates confites et on dispose les quartier de tomate fraîche.Si besoin on remet un tour de moulin à poivre et une pincée de fleur de sel. Et on mange sans attendre.
Et voilà le tour est joué ! Bon appétit !

Publicité

Madeleines au pesto de laitue & tomates confites

Des petites madeleines apéro à préparer rapidement et à déguster encore plus vite tant elles sont gourmandes !!!
Madeleine au pesto de laitue et tomates confites

Pour une vingtaine de madeleines :

3 œufs
120g de farine
1 sachet de levure
5 cuillères à soupe d’huile d’olive
50g de parmesan
130g de laitue
1cs de fromage blanc
1cs de pesto de basilic
6 pétales de tomates confites
sel, poivre

Préchauffer le four à 240°C.
Découpez les pétales de tomates confites en petits morceaux.
Dans le bol du robot placez la laitue, le parmesan, le fromage blanc et le pesto de basilic. Réduisez le tout en purée pour obtenir un pesto de laitue.
Dans un saladier, battez la farine et les œufs, versez ensuite l’huile et fouettez vivement. Ajoutez le sel, le poivre et le pesto de laitue.
Graissez très légèrement les moules à madeleines (avec un sopalin imbibé d’huile) et répartissez la pâte dans les empreintes.
Enfournez les madeleines pour 4 minutes à 240°C puis, sans ouvrir le four, baissez la température à 180°C  et prolongez la cuisson encore 4 minutes. Laisser tiédir légèrement pour démouler (vous pouvez parfaitement les démouler dès la sortie du four si c’est pour servir aussitôt) et servez tiède c’est bien meilleur.

Crèmes aux oeufs salées à la raclette et tomates confites

De nouveau des crèmes aux oeufs salées, ultra rapides et simples à préparer et toujours aussi gourmandes. Ici parfumées au fromage à raclette, avec quelques morceaux de tomates confites (autant vous avouer que j’ai fait le fond de frigo !).
Crème aux oeufs à la raclette et tomates confites

Pour 4 crèmes aux oeufs :

3 oeufs
10cL de crème fraîche liquide
20cL de lait
60g de fromage à raclette
30g de tomates séchées
sel, poivre

Préchauffez le four 180°C.
Posez un plat creux contenant de l’eau bouillante (2 cm environ) sur la grille du four.

Battez les oeufs dans un saladier. Ajoutez le lait et la crème et battez. Salez et poivrez.
Coupez les pétales de tomates confites et la raclette en petits morceaux et ajoutez-les dans la préparation précédente.
Répartissez la préparation dans 4 ramequins et disposez-les dans le bain-marie préchauffé dans le four ; faites cuire 25 minutes.
Servez chaud.

Financiers aux courgettes, féta, tomates confites et pignons

Encore et toujours mes financiers salés pour écouler mes blancs d’oeufs. Et toujours un plaisir pour les papilles et de l’originalité sur les tables d’apéro…
IMG_0197

Pour une dizaine de financiers en forme de cannelés :

4 blancs d’œuf
150g de courgettes râpées
50g de parmesan
50g de pignons réduits en poudre
50g de farine blanche
25g de farine de sarrasin
20g d’huile d’olive
30g de tomates confites
50g de fêta

Préchauffez le four à 180°C.
Mélangez les farines, la poudre de pignon et le parmesan râpé. Ajoutez l’huile d’olive et une pincée de sel et remuez bien.

Au robot montez les blancs en neige ferme (avec une pincée de sel). Incorporez-les délicatement à la préparation précédente. Incorporez enfin les courgettes râpées, les tomates confites en dés et la féta coupées en petits cubes.

Répartissez l’appareil à financier dans des moules à financier en silicone (ou à cannelés ici) et enfournez pour 17 minutes environ (la lame d’un couteau plantée dans un financier doit ressortir très légèrement humide).
Laissez tiédir un peu avant de les démouler et dégustez ces petites financiers tiède, pour l’apéro par exemple.
Si vous les avez préparés à l’avance, n’hésitez pas à les glisser dans un four tiède avant de les déguster.

Par ailleurs ces financiers se congèlent très bien. Placez-les encore congelés dans le four chaud (180˚C), laissez-les chauffer pendant une vingtaine de minutes et servez-les.

Panna cotta au caviar d’aubergines et son pesto de tomates confites

Pour changer des soupes froides d’été mais rester dans les douceurs fraîches, ces panna cottas sauront titiller vos papilles avec ce mariage de saveurs.
IMG_0256

Pour 4 petites pannas cottas :

1 aubergine
1 gousse d’ail
2 branches de thym
1cc de cumin
2cc de graines de sésame dorées
30g de pignons de pin
sel, poivre
30cL de crème liquide à 5% de MG
2g d’Agar Agar
4cs de pesto de tomates confites maison (pesto rosso)

Préchauffez le four à 200°C.

Lavez l’aubergine et placez-la sur une feuille de papier alu avec la gousse d’ail, le thym et du sel. Refermez bien la feuille d’alu et enfournez pour 45 minutes. Laissez ensuite tiédir puis prélevez la chair de l’aubergine à l’aide d’une cuillère.
Dans un mixeur, placez la chair des aubergines, le cumin, les graines de sésame et les pignons. Salez et poivrez puis mixez finement. Goûtez et rectifiez l’assaisonnement.

Dans une casserole faites chauffer la crème avec l’agar agar et porter à ébullition pendant  30sec. Retirez la crème du feu et versez-la sur la purée d’aubergine. Mélangez, doucement pour ne pas faire entrer d’air, jusqu’à ce que le mélange soit homogène.
Versez l’appareil dans des verrines ou dans des moules à muffins (en silicone ici ce qui facilite la phase pour démouler).
Laissez refroidir les panna cottas puis placez-les au réfrigérateur au moins 3 heures.

Préparez le pesto de tomates confites selon la recette.

Servez les panna cottas démoulées ou non, accompagnées du pesto de tomates confites, et pourquoi pas d’un crackers maison.

Pesto de tomates confites ou pesto rosso

Tellement bon et gourmand, ce pesto de tomates confites est d’une simplicité enfantine mais il saura faire son effet et se mariera aussi bien avec des crudités en bâtonnets, qu’avec des crackers apéro ou encore pour accompagner mes panna cottas au caviar d’aubergine
IMG_0262

Pour un petit bol :

60g de tomates confites, grossièrement égouttées
30g de parmesan râpé
20 à 40g de fromage blanc (à 0% ici)

Placez tous les ingrédients dans le bol du robot et mixez jusqu’à l’obtention d’une purée. Rajoutez du fromage blanc si vous souhaitez une consistance plus souple.

Réservez au frais jusqu’au moment de déguster.

Muffins ultra moelleux aux courgettes, roquefort, tomates confites et pistaches

Après la réussite des muffins aubergine-chorizo-olive-parmesan, qui étaient très très très moelleux j’ai voulu reprendre un peu la même base pour les décliner ici avec des courgettes, du roquefort et des pistaches. Encore une association bien sympathique, que vous avez déjà ou découvrir en version financiers salés.

Pour 6 gros muffins :

1 courgette (180g)
40g de pistaches concassées
120g roquefort coupé en petits morceaux
2 œufs
1 yaourt nature (125g)
50g de lait
200g de farine
1/2 sachet de levure chimique
80g de beurre
20g de parmesan râpé
20g de gruyère râpé (vous pouvez ne mettre que l’un ou l’autre des fromage râpé c’est juste que j’ai fait un peu le fond de frigo)
40g de tomates confites (maison ici)
sel, poivre

 Préchauffez le four à 180°C.
Lavez la courgette et râpez-la finement.

Faites fondre le beurre au micro-onde. Pendant ce temps, pesez dans un saladier la farine avec la levure.
Dans un autre saladier, mélangez les œufs, le yaourt et le lait. Versez ce mélange sur la farine et mélangez au fouet.
Coupez les tomates confites en petits morceaux.
Incorporez à la préparation précédente le beurre fondu, puis le parmesan, le gruyère, la courgette râpée, les pistaches, les tomates confites et le roquefort. Salez, poivrez et mélangez.
Répartissez la pâte dans des moules à muffins et enfournez 25 minutes.

Dégustez ces muffins tièdes ou froids, idéal pour un pique-nique ou un apéro dînatoire.

Verrines de caviar d’aubergine et ricotta aux tomates confites

Ces petites verrines conviennent parfaitement pour un apéro ou une entrée légère, elles allient la douceur de la ricotta et le relevé du caviar d’aubergines, et superposent deux couleurs…

Pour 6 verrines :

2 belles aubergines
1 oignon
1 gousse d’ail
1 petite boîte de concentré de tomates (70g)
40g de parmesan
1cc de thym
150 de ricotta
50g de tomates confites (maison ici)
sel, poivre
4 crackers apéro aux thym et sésame

Préchauffez le four à 160˚C.
Lavez et séchez les aubergines et enfournez-les dans le four chaud. Laissez cuire 1h à 1h15, jusqu’à ce qu’elles soient tendres (en plantant la lame d’un couteau vous pourrez en juger).
Une fois les aubergines cuites, laissez-les tiédir.

Épluchez et coupez grossièrement les oignons et l’ail.

Une fois refroidies, retirez la chair des aubergines à l’aide d’une cuillère à dent. Dans le bol du mixer placez la chair d’aubergine, l’oignon, l’ail, le thym, le concentré de tomates, le parmesan, du sel et du poivre et mixez en purée. Rectifiez l’assaisonnement si nécessaire. Réservez au réfrigérateur.

Détendez la ricotta en la fouettant légèrement et salez à votre convenance. Ajoutez les tomates confites coupées en dés.

Dans 6 verrines, répartissez le caviar d’aubergine, puis la ricotta aux tomates confites. Conservez ces verrines au frais jusqu’au moment de servir.
Juste avant de servir, émiettez sur la ricotta les crackers au thym et dégustez.

Cannelés au thon, courgette, mozzarella et tomate confites

Pour écouler une courgette qui me restait du marché j’ai réalisé ces petits cannelés, en partant plus ou moins de la base de Christel (en multipliant les proportions par 2). Ces cannelés salés ressemblaient moins à ceux que j’avais fait jusqu’à présent (courgette-comté, figues-brebis, saumon-ciboulette…), et sont assez « costauds » (ils tiennent au corps et la pâte n’est pas très facile à travailler).

Pour une trentaine de gros et une vingtaine de petits cannelés (attention ça faisait vraiment beaucoup de cannelés, heureusement ils se congèlent très bien) :

120g de beurre
1L de lait (demi-écrémé)
250g de farine
100g de parmesan râpé
30g de gruyère râpé (que vous pouvez remplacer par du parmesan)
2 œufs entiers + 2 jaunes
1 courgette (200g ici)
1 boîte de thon au naturel (poids égoutté 140g)
60g de mozzarella
4 tomates confites (maison ici)
sel et poivre

Préchauffez le four à 180°C.
Râpez finement la courgette au robot et égouttez-la pour en extraire le maximum de jus.
Faites chauffer doucement le lait et le beurre dans une casserole. Une fois le beurre fondu et le mélange tiède, versez-le en plusieurs fois sur la farine et mélangez bien entre chaque ajout (pour éviter la formation de grumeaux). Ajoutez ensuite progressivement le parmesan et le gruyère. C’est là déjà que la pâte commence à être difficile à travailler car elle colle un peu du fait du fromage qui fond.
Salez et poivrez.
Ajoutez les œufs et jaunes d’œufs préalablement battus.
Égouttez le thon, émiettez-le et ajoutez-le à l’appareil à cannelés. Ajoutez ensuite la courgette râpée et mélangez.
Coupez les tomates séchées et la mozzarella en petits morceaux et ajoutez-les au mélange précédent.
Mélangez bien la pâte. Versez cette préparation dans des moules à cannelés (en silicone ici donc non beurrés). Enfournez et faites cuire pendant 30 minutes pour les petits et 35 à 40 minutes pour les gros.

Servez ces cannelés tiède pour l’apéritif.

Et comme je vous le disais plus haut, ces cannelés se congèlent très bien : pour les décongeler à la dernière minute, enfournez-les dans un four chauffé à 180°C pendant une vingtaine de minutes.