Cannelés au thon, courgette, mozzarella et tomate confites

Pour écouler une courgette qui me restait du marché j’ai réalisé ces petits cannelés, en partant plus ou moins de la base de Christel (en multipliant les proportions par 2). Ces cannelés salés ressemblaient moins à ceux que j’avais fait jusqu’à présent (courgette-comté, figues-brebis, saumon-ciboulette…), et sont assez « costauds » (ils tiennent au corps et la pâte n’est pas très facile à travailler).

Pour une trentaine de gros et une vingtaine de petits cannelés (attention ça faisait vraiment beaucoup de cannelés, heureusement ils se congèlent très bien) :

120g de beurre
1L de lait (demi-écrémé)
250g de farine
100g de parmesan râpé
30g de gruyère râpé (que vous pouvez remplacer par du parmesan)
2 œufs entiers + 2 jaunes
1 courgette (200g ici)
1 boîte de thon au naturel (poids égoutté 140g)
60g de mozzarella
4 tomates confites (maison ici)
sel et poivre

Préchauffez le four à 180°C.
Râpez finement la courgette au robot et égouttez-la pour en extraire le maximum de jus.
Faites chauffer doucement le lait et le beurre dans une casserole. Une fois le beurre fondu et le mélange tiède, versez-le en plusieurs fois sur la farine et mélangez bien entre chaque ajout (pour éviter la formation de grumeaux). Ajoutez ensuite progressivement le parmesan et le gruyère. C’est là déjà que la pâte commence à être difficile à travailler car elle colle un peu du fait du fromage qui fond.
Salez et poivrez.
Ajoutez les œufs et jaunes d’œufs préalablement battus.
Égouttez le thon, émiettez-le et ajoutez-le à l’appareil à cannelés. Ajoutez ensuite la courgette râpée et mélangez.
Coupez les tomates séchées et la mozzarella en petits morceaux et ajoutez-les au mélange précédent.
Mélangez bien la pâte. Versez cette préparation dans des moules à cannelés (en silicone ici donc non beurrés). Enfournez et faites cuire pendant 30 minutes pour les petits et 35 à 40 minutes pour les gros.

Servez ces cannelés tiède pour l’apéritif.

Et comme je vous le disais plus haut, ces cannelés se congèlent très bien : pour les décongeler à la dernière minute, enfournez-les dans un four chauffé à 180°C pendant une vingtaine de minutes.

Lasagnes fondantes aux courgettes et thon, à la crème infusée au pesto de laitue et tomates confites

Pour changer des traditionnelles lasagnes à la bolognaise ou autres lasagnes à la viande, j’ai eu envie de me faire là une petite recette plus « light », avec essentiellement des légumes, et de saison, donc pour cette fois-ci ce sera des courgettes, et un peu de thon. Le tout accompagné, non pas d’une traditionnelle béchamel, mais plutôt d’une crème infusée à la tomate confite et au pesto de laitue.

Et bien pour vous décrire le résultat je n’ai qu’un mot : un délice. Fondantes (pas sèches du tout, c’était ma peur au début, à cause du thon), saines et équilibrées mais gourmandes tout de même ; bref tout ce qu’on attend d’un plat après des vacances peut-être un peu trop riches sur l’alimentation… (mais bon il faut bien se faire plaisir de temps en temps sinon ça n’a pas d’intérêt de faire attention tout le temps et de se priver des bonnes choses gourmandes).

Pour 6 personnes :

1,250kg de courgettes
2 boîtes de thon au naturel (de 140g égouttées)
2 échalotes
2 gousses d’ail
une douzaine de plaque de lasagnes (sans pré-cuisson)
huile d’olive
sel, poivre
1 boule de mozzarella (125g)
20g de parmesan râpé
Pour la sauce :
20cL de crème liquide à 5% de MG
20cL de crème semi-épaisse à 18% de MG
(à vrai dire vous pouvez mettre la crème que vous souhaitez, le tout c’est qu’il y ait bien 40cL au final)
30g de parmesan râpé
50g de pesto de laitue maison (que vous pouvez remplacer par du pesto de basilic, roquette…)
4 pétales de tomates confites (maison ici)
sel, poivre

Commencez par préparer la sauce.
Faites chauffer les crèmes avec le pesto de laitue, le parmesan, les tomates coupées en petits dés, une pincée de sel et de poivre. Aux premiers bouillons, éteignez le feu et laissez infuser quelques minutes puis réservez.

Procédez ensuite à la préparation de la garniture.
Épluchez les échalotes et les gousses d’ail et émincez-les très finement.
Lavez les courgettes et coupez-les en en petits dés sans les peler.
Faites chauffer une cuillère à soupe d’huile d’olive dans sauteuse et versez les échalotes. Faites-les revenir légèrement à feu moyen en mélangeant régulièrement, puis ajoutez les courgettes. Salez, poivrez et ajoutez l’ail. Laissez cuire à feu moyen-doux en mélangeant régulièrement : les courgettes doivent s’attendrir et ne pas prendre de coloration.
Lorsque les courgettes sont cuites, égouttez-les dans une passoire pour en retirer le jus rendu à la cuisson.
Égouttez le thon et émiettez-le dans un saladier.

Préchauffez le four à 180˚C.

Procédez enfin au montage des lasagnes.
Versez une belle cuillère à soupe de sauce dans votre plat à gratin pour en badigeonner le fond.
Déposez ensuite dans l’ordre suivant : des plaques de lasagnes de manière à recouvrir le fond du plat, la moitié des courgettes, la moitié du thon émietté, 1/3 de la sauce. Recommencez une fois l’opération puis terminez par des plaques de lasagnes et le dernier tiers de sauce.
Coupez la boule de mozzarella en très fines tranches et déposez-les sur toute la surface des lasagnes. Saupoudrez des 20g de parmesan.
Enfournez les lasagnes et faites-les cuire 25min. Terminez ensuite la cuisson par 3 minutes en mode grill pour gratiner le tout et servez aussitôt pour déguster ces lasagnes (avec une salade verte ou seules c’est parfait).

Pensez à réfléchir à votre Assiette Gourmande d’Automne et venez participer au jeu-concours :

Courgettes farcies thon

Les voici enfin mes courgettes farcies (car les dernières ont fini en galettes de lentilles souvenez-vous). Mais elles ne sont  farcies ni à la viande, ni au fromage, mais finalement au poisson ! Et c’était bien bon, parfumé et léger. Une petite recette diététique à retenir pour les vacances (lorsqu’on a tendance à manger trop et à faire des excès : apéro, glaces…).

Pour 2 personnes :

2 courgettes et demi (soit 5 moitiés) – courgettes longues ici
2 échalotes
2 boîtes de thon au naturel (boîte de 140g égouttées)
1 petite boîte de concentrée de tomate
1 œuf
20g de chapelure + 25g pour saupoudrer
1cc de basilic ciselé
1cc d’origan
1cc d’huile d’olive
sel, poivre

Préchauffez le four à 180°C.
Lavez les courgettes et coupez-les en deux dans la longueur. Retirez-en le centre à l’aide d’une cuillère à dent (conservez cette chair qui sera incorporée ensuite dans la farce). Placez les courgettes dans un plat allant au four et saupoudrez-les de sel.
Épluchez et émincez finement les échalotes.
Dans un saladier mélangez le thon égoutté et émietté, les échalotes, le concentré de tomate, l’œuf, 20g de chapelure, la chair de courgette réservée, les herbes et l’huile d’olive. Mélangez bien à la fourchette pour avoir une farce homogène. Salez et poivrez à votre convenance.
Garnissez chaque moitié de courgette de cette farce, saupoudrez du reste de chapelure et enfournez pour 30 minutes environ (les courgettes doivent être tendres lorsqu’on plante la lame d’un couteau dans la chair).
Servez chaud-tiède, avec du riz et une sauce tomate ou tout simplement une salade verte.

Muffins aux couleurs des îles : thon, lait de coco, curry, raisins secs

Partie dans ma série lait de coco (et oui ma brique de lait de coco faisait 500mL donc il m’a fallu trois recettes pour les écouler), j’ai farfouillé sur la blogosphère des recettes originales au lait de coco. Après ma première expérience de sucré-salé réussie dans mon wok de poulet au lait de coco-citron vert-gingembre, j’ai voulu réitéré l’expérience dans ces muffins avec l’intrigante association du thon avec de la noix de coco. J’ai trouvé cette inspiration de recette chez Annellenor de « Passion… gourmandise« .

Verdict : un délice (en tout cas pour les amateurs de sucré-salé, de coco et de curry), ces muffins sont moelleux, absolument pas secs et parfumés juste comme il faut en curry et noix de coco. À refaire !!!

Pour 6 gros muffins :

Pour la marinade :
1 boîte de thon au naturel (140 g égoutté)
1 oignon
un citron vert (jus et zestes)
50g de raisins secs
15g de gingembre frais finement râpé
45g d’huile d’olive
1cc de coriandre ciselée
Pour le mélange sec :
150g de farine
50g de flocons d’avoine
25g de noix de coco râpée
1 sachet de levure chimique
1cs de curry en poudre (4g)
sel, poivre
Pour le mélange humide :
4 gros œufs
125mL de lait de coco
sel, poivre

Commencez par préparer la marinade :
– épluchez et émincez finement l’oignon
– prélevez le zeste du citron vert et coupez-le en tout petits morceaux
– pressez le jus du citron vert
– râpez très finement le morceau de gingembre frais
– égouttez le thon au naturel
Mélangez enfin tous les ingrédients de la marinade dans un bol et laissez reposer au frais pendant une heure.
Dans deux autres saladiers mélangez d’une part les ingrédients secs et d’autre part les ingrédients humides.
Préchauffez le four à 180°C.
Versez les ingrédients humides dans le saladier du mélange sec. Mélangez rapidement sans trop travailler (la pâte doit rester grumeleuse). Ajoutez enfin les ingrédients de la marinade et mélangez toujours rapidement sans trop travailler.
Versez la pâte dans des moules à muffins en silicone et enfournez pour 30 minutes environ (pour de gros muffins ici). Surveillez la cuisson en plantant la lame d’un couteau dans un muffin : celle-ci doit ressortir sèche.
Dégustez ces muffins tièdes, accompagnés d’une petite salade ou découpés en petits morceaux pour l’apéro (avec un petit cocktail à base de rhum pour rester dans les îles)…

Boulettes de thon à la féta et paprika


Voici une recette très sympathique à servir en apéro ou en plat, accompagnées de riz par exemple. Ces boulettes sont moelleuses et savoureuses, épicées juste ce qu’il faut, et ce mariage thon-féta, je pense que je ne vous apprend rien là-dessus, mais c’est toujours un succès. En plus elles sont très simples et rapides à faire alors plus d’hésitation : FONCEZ !

Pour une quinzaine de boulettes :

200g de féta
240g de thon entier au naturel en boîte (poids égoutté)
1 tomate
1cs rase de paprika
1 belle pincée de piment d’espelette
120g de chapelure + quelques cs pour y rouler les boulettes
2 échalotes
citron (pour le service)

Dans le bol du robot versez le thon égoutté, la féta et la tomate coupées en dés. Mixez jusqu’à obtenir un mélange quasi-homogène. Ajoutez le paprika, le piment d’espelette et la chapelure tout en continuant de mixer pour rendre le mélange plus compact. La préparation doit pouvoir se tenir pour pouvoir former des boulettes. N’ajoutez surtout pas de sel car la féta en apporte largement suffisamment.
Préchauffez le four à 180˚C.
Préparez une feuille de papier sulfurisé sur la grille du four. Avec vos petites menottes ou à l’aide de deux cuillères à soupe, formez des boulettes et, si vous le souhaitez, roulez-les dans la chapelure. Déposez-les sur le papier sulfurisé en espaçant un peu, les boulettes peuvent s’étaler très légèrement à la cuisson. Enfournez pour 15min environ jusqu’à ce qu’elles soient dorées.
Servez ces boulettes tièdes, avec un filet de citron, soit en apéro, soit en plat complet accompagnées de riz et d’une salade verte par exemple.

Rillettes de thon

Pour les apéros pensez à ces ptites choses toutes simples à tartiner, et en été ça doit être bien rafraîchissant.

Pour un petit bol :

1 boîte de thon au naturel de 140g (poids égoutté)
1 échalote
1cs de fromage blanc à 0% de MG
1cc de moutarde
le jus d’1/2 citron
une dizaine de petites feuilles de basilic
sel, poivre

Épluchez l’échalote et émincez-la grossièrement.
Placez tous les ingrédients dans le bol du mixeur et mixez jusqu’à l’obtention de la texture désirée.
Réfrigérez, puis servez sur des toasts ou bien à saucer avec des crudités.