Tarte rustique aux nèfles, poire & pommes, sur pâte sablée au tahini

Il y a quelques jours, maman est revenue de chez les voisins avec un énorme saladier de nèfles du Japon ou bibace/bibasse. Je ne connaissais ce fruit que de vue, il s’agit d’une baie à la chair assez juteuse, fraîche, de saveur légèrement acidulée et de couleur orangé.
Après en avoir dévoré un bon paquet (car c’est très bon juste à croquer, en les épluchant de préférence), j’ai décidé d’en cuisiner certains. J’avais vu qu’il était possible d’en faire des confitures, ou pourquoi pas de les décliner en crumble, mais j’ai finalement opté pour une tarte. Et pas n’importe quelle tarte, je me suis basée sur mes recettes de tarte rustique, rapide, simple, efficace et toujours délicieuse : déclinée déjà en plusieurs recettes, ici en version pomme-amande tout simplement, ou ici pomme-poire-noix, ou là à la pêche, ou encore par ici en version salée aussi poire-noix-gorgonzola).
Par contre j’ai changé la recette de la pâte pour en faire une version un peu plus saine, en utilisant du tahin. Le résultat était parfait et bien bon, idéal pour terminer un repas avec un peu de douceur et légèreté.
Pour 1 tarte de 6 personnes :
Pour la pâte sablée au tahin :
100g de farine semi-complète T80
50g de farine de petit épeautre
50g de tahini
2cs d’huile d’olive (ou autre de votre choix, sésame/noix/noisette/pépin de raisin)
40g de fromage blanc
4cs d’eau
20g de cassonade
Pour la garniture :
500g de nèfles du Japon
1 petite pomme (Golden ici)
1 petite poire (Rochas ici)
2cs de poudre d’amande

Préparez la pâte en mélangeant tous les ingrédients sauf l’eau. Ecrasez à l’aide d’une fourchette pour commencer, puis travaillez la pâte à la main. Rajoutez l’eau au fur et à mesure pour y ajouter la bonne quantité, jusqu’à obtenir une pâte consistante pas friable. Formez une boule, enveloppez-la dans du film et placez-la au frais 30 minutes environ.

Sur une feuille de papier sulfurisé, étalez la pâte en un cercle de 25 à 30cm. Puis déposez le tout sur la plaque ou grille du four. Saupodrez dessus la poudre d’amande, en laissant 2-3 cm du bord sans garniture.

Préchauffez le four à 180°C.
Lavez, épluchez et épépinez les pommes et poires. Coupez-les en tranches assez fines. Disposez les tranches de fruits en cercle sur la pâte en alternant pomme et poire et en les espaçant. Laissez toujours libre le pourtour de 2-3cm du bord.
Lavez les nèfles, épluchez-les, retirez les noyaux et coupez-les en quartiers. Disposez ces quartiers sur le fond de tarte, entre et sur les fruits déjà posés.
Saupoudrez de cassonade. Soulevez les bords de la pâte et rabattez-les sur la garniture.
Enfournez la tarte pendant environ 35-40 minutes. A la sortie du four, laissez-la juste tiédir et dégustez tiède ou refroidie.

Cookies sablés au cacao, tahini & pépites de chocolat (vegan)

Toujours dans ma série du tahini en sucré, car c’est décidément une bonne source de matière grasse saine et savoureuse que je vous recommande, voici les petits deniers : de délicieux biscuits sablés au parfum de cacao et sésame, avec la pointe de fleur de sel qui réhausse ces saveurs. Et vegan qui plus est !
Un délice, à tremper dans votre petit café vous m’en direz des nouvelles…
Pour 10-12 biscuits (selon la taille) :

120g de tahini
60g de poudre d’amande
2 belles cs de compote de pomme sans sucre ajoutée
60g de cacao
qqs gouttes d’extrait de vanille
60g de sucre vergeoise
2cc de bicarbonate de soude
1 pincée de fleur de sel
1cs de graines de sésame
60g de chocolat noir concassé en pépites

Précahuffez le four à 180°C.
Dans un saladier, mélangez à l’aide d’une fourchette, la poudre d’amande, le tahini, la compote, la vanille et le cacao. Ajoutez le sucre, le bicarbonate de soude, le sel, les graines de sésame et les pépites de chocolat et mélangez de nouveau. L’appareil à cookies sera assez collant et épais, c’est normal.
Recouvrez une plaque de papier cuisson d’un silpat ou papier sulfurisé. Prélevez une cuillère à café de pâte à cookies, formez une boule avec vos mains, applatissez-la et posez-la sur la plaque. Procédez de même avec tout l’appareil, en espaçant les biscuits de quelques centimètres.
Enfournez et laissez cuire 10 minutes. Laissez refroidir sur la grille, hors du four et dégustez ces biscuits juste tièdes ou refroidis (les saveurs ressortent mieux une fois refroidis mais dans les deux cas c’est un délice).

Crumble vegan pomme, poire, chocolat au tahini

Une nouvelle recette utilisant du tahini en sucré, et ce fut une belle découverte. Le mariage entre la saveur du tahin et la douceur des pommes et poires, avec juste ce qu’il faut de chocolat fondant lorsque le crumble est tiède c’est tout silmplement à tomber.
Pour 6-8 personnes :

3 petites poires (Rochas ici)
3 petites pommes (Golden ici)
100g de chocolat noir cassé en grosses pépites
160g de tahin (pâte de sésame)
100g de farine de petit épeautre
50g de farine au 5 céréales
60g de cassonade
2cs de graines de sésame

Préparez la pâte à crumble en mélangeant, à la fourchette d’abord, le sucre, le tahin, les graines de sésame et les farines. Terminez de travailler la pâte avec les doigts pour qu’elle soit bien friable. Placez-la au frais en attendant la préparation des fruits.
Lavez les fruits, coupez-les en 4 pour les épépiner puis en morceaux (épluchez-les si vous le souhaitez). Répartissez-les dans un plat à gratin. Répartissez les pépites de chocolat sur les fruits.

Préchauffez le four à 180°C.
Emiettez la pâte à crumble sur les fruits et enfournez pour 40 à 45 minutes environ.

Et pour découvrir d’autres mariages du tahini en sucré, voici quelques recettes : les cookies au tahini et pépites de chocolat, les moelleux au chocolat & tahini.

Cookies au tahini & pépites de chocolat

J’avais repéré depuis longtemps déjà plusieurs recettes de biscuits sucrées avec ce tahini. Dernièrement je vous ai proposé des moelleux au chocolat, tahini & graines de sésame qui s’étaient avérés bien moelleux.
Ici c’est dans des cookies que j’ai glissé ce tahini et c’était un délice, ils ont fait l’unanimité entre tous les goûteurs (mes parents et leurs voisins invités à dîner).

Pour une douzaine de cookies :

80g de farine blanche T55
40g de farine 5 céréales bio
30g de poudre d’amande
1/2 sachet de levure chimique
1 sachet de sucre vanillé
50g de cassonade
90 de tahini
10cL de lait (végétal ou non)
60g de chocolat noir concassé en pépites
graines de sésame

Préchauffez le four à 180°C.
Dans un saladier ou le bol du mixer pour aller plus vite, mélangez/battez ensemble les farines, la poudre d’amande, la levure, le sucre vanillé et la cassonade. Ajoutez le tahini puis le lait. En dehors du mixeur ajoutez les pépites de chocolat.
Sur une plaque recouverte de papier sulfurisé ou d’un silpat, formez des petits tas de pâte et aplatissez légèrement ; la pâte est assez collante donc ne vous attardez pas. Parsemez de graines de sésame.
Enfournez pour 15 minutes, jusqu’à une jolie coloration dorée, et c’est prêt.
Laissez tiédir et dégustez tiède ou refroidi.
Nous les avons accompagné du fameux riz au lait de Brunette la voisine, c’était parfait.

Houmous de lentilles corail

Pour changer du traditionnel (mais si bon !) houmous de pois chiche, une version plus onctueuse et délicate ici, avec des lentilles corail.
Pour un gros bol de houmous :

100g de lentilles corail
2cs de tahini
2cc de jus de citron vert
zestes d’1/2 citron vert
quelques brins de coriandre fraîche
1cc de cumin en poudre
1 pincée de coriandre en poudre
1/2cm de gingembre frais
sel, poivre

Rincez les lentilles corail.
Dans une casserole, placez les lentilles dans trois fois leur volume d’eau salée, portez à ébullition pus réduisez le feu à petits frémissements. Laissez cuire 10 à 15 minutes (coupez le feu lorsque les lentilles ont bien éclaté et que la majorité de l’eau a été absorbée). Ici, soit vous dcéidez d’égoutter les lentilles pour un houmous un peu plus consistant, soit vous laissez les lentilles finir d’absorber le reste de jus de cuisson et vous aurez un houmous un peu liquide. Laissez refoidir.
Placez ensuite les lentilles dans le bol du mixeur. Ajoutez tous les ingrédients, salez, poivrez à votre convenance et mixez jusqu’à avoir un mélnage homogène.
Réservez au frais jusqu’au moment de servir, dressez dans un bol avec quelques feuilles de coraindre fraîche et des zestes de citron vert et dégustez sur du bon pain.

 

Houmous de haricots blancs

J’aime beaucoup toutes les tartinades qui se déclinent à l’infini suivant les envies, les humeurs, les fonds de frigo et placard…
En voici une version aux haricots blancs, idéale soit pour l’apéro à déguster sur des toasts ou avec des crudités, soit pour compléter une salade végétarienne, elle apportera une source de protéines végétales et un peu de gourmandise.

Pour un petit bol :

1/2 boîte de conserve de haricots blancs (poids net égouttés et rincés : 140g)
1cs de tahini
1cc d’huile d’olive
1 grosse cc de fromage blanc
1 tranche de gingembre frais
le jus d’1/2 citron
quelques brins de ciboulette
sel, poivre, cumin

Rincez plusieurs fois les haricots blancs et égouttez-les bien.
Placez tous les ingrédients dans le bol du mixer et mixez jusqu’à obtenir une consistance crémeuse. Goûtez et rectifiez l’assaisonnement en sel et poivre si besoin. Placez au frais jusqu’au moment de déguster.

Au moment du service, vous pouvez creuser un petit puits pour ajouter un peu d’huile d’olive.

Houmous de carottes aux épices

Une tartinade qui fera son effet, gourmande, parfumée et plus légère qu’un vrai houmous (même si le traditionnel houmous c’est vraiment trop bon !!). Idéal pour un apéro dînatoire, à déguster avec des frites de crudités, des crackers maison, à tartiner sur du pain ou encore des blinis maison (bientôt la recette pour vous de blinis à la farine de sarrasin et maïs).

Pour un gros bol :

2 belles carottes
1/2 oignon
1cm de poivron marocain
1cm de gingembre frais
1cc de cumin moulu
70g de pois chiche cuits
15g de tahini
3cs de lait
le jus d’1/2 citron vert
1cs +2cs d’huile d’olive
1cc + 1cs d’huile de sésame
sel et poivre

Préchauffez votre four à 190°C.

Lavez et pelez les carottes, coupez-les en rondelles. Emincez l’oignon et coupez-le en petits cubes. Epluchez le gingembre et râpez-le finement. Coupez le morceau de piment en tout petits morceaux.
Dans un plat allant au four, mélangez les carottes avec tous les ingrédients préparés ci-dessus et 1cs d’huile d’olive et 1cc d’huile de sésame.
Enfournez pour 35 minutes environ, jusqu’à ce que les carottes soient tendres.

Dans le bol du mixer, placez l’ensemble des ingrédients carottes, pois-chiches, épices, tahini, lait, citron… et encore 2 cuillères à soupe d’huile d’olive et une cuillère à soupe d’huile de sésame.
Mixez bien le tout jusqu’à ce que les petits morceaux d’ingrédients s’agglomèrent entre eux pour former la tartinade. Rectifiez l’assaisonnement en sel et poivre.
Placez au frais au moins une heure.

Verrines de purée d’avocat & brocolis au tahin

Lorsque je suis rentrée à Bordeaux chez mes parents courant mai j’a ramené un beau brocoli du potager de ma maman (qui est magnifique). Je l’a fait cuire bien vite, j’en ai goûté juste avec une pointe de sel et c’était un pur délice !!
J’ai fini ce brocoli dans ces petites verrines avec de l’avocat et de la purée de tahin, un délice également.
Verrines de purée d'avocat & brocoli au tahin

Pour 2 verrines :

130g de brocoli cuit
1 avocat
1 échalote
le jus d’1/2 citron jaune
2 fines lamelles de piment vert marocain
50g de fromage blanc à 0% de MG
1/2cs de tahini

Epluchez l’échalote et émincez-la finement.
Placez tous les ingrédients dans le bol du mixeur et mixez jusqu’à obtenir une purée soyeuse. Placez dans des verrines et conservez au frais. Servez pour l’apéro ou une entrée avec quelques noix de cajou ou pignons de pin.

Falafels au four

Depuis le temps que je voulais faire des falafels… enfin j’en ai fait. Je crois que je repoussais pensant que cela allait être long à préparer ; mais en fait pas du tout, c’est ultra simple car on met tous les ingrédients dans le mixeur qui va travailler pour vous, et rapide, il faut simplement penser à mettre à tremper vos pois chiches secs la veille.
Pour la recette je me suis inspirée un peu de celle de Lyne.
Falafels au four

Et le résultat : des falafels légèrement croquants de l’extérieur, moelleux à l’intérieur, parfumés, et pas gras puisque la cuisson se fait au four ici (mais si vous êtes vraiment adeptes de la friteuse vous pouvez également les faire frire).

Pour une quarantaine de falafels :

500g de pois chiches secs (préalablement trempés dans l’eau et le bicarbonate pendant 24 h)
1 oignon
1 échalote
2cs de cumin moulu
1/2cm de piment vert coupé finement
2cs de graines de sésame
3cs de tahini
1cs de farine de pois chiche
1 pincée de bicarbonate de soude
1 botte de coriandre fraîche
sel et poivre selon votre goût
1cc d’huile de sésame
Pour un bol de sauce au yaourt et tahini :
250g de yaourt nature (ou fromage blanc)
1 gousse d’ail fraîchement hachée (facultatif si comme moi vous ne supportez pas trop l’ail frais et cru)
2cs de jus de citron frais
2 à 3cs de tahini
sel et poivre selon votre goût
coriandre fraîche finement émincée, selon votre goût

La veille, faites tremper les pois chiches dans un grand volume d’eau avec pincée de bicarbonate de soude.
Le lendemain, égouttez-les, rincez-les puis séchez-les soigneusement dans un torchon.
Emincez l’oignon et l’échalote, et passez-les au mixeur avec les pois chiches, les épices, le tahini, la farine, le bicarbonate de soude, l’huile de sésame et la coriandre fraîche. Mixez jusqu’à l’obtention d’une pâte presque crémeuse et homogène.
Assaisonnez et mélangez avec les graines de sésame.

Préchauffez le four à 200°C.
Façonnez des boulettes de la taille d’une noix environ et déposez-les sur une feuille de papier sulfurisé.
Si vous le souhaitez vous pouvez badigeonner les falafels d’un peu d’huile d’olive à l’aide d’un pinceau. Enfournez à 200°C pendant 10 minutes environ jusqu’à ce qu’ils soient légèrement dorés. Retournez-les à mi-cuisson.
Servez tiède avec un filet de citron et votre sauce au yaourt très simple à préparer : battez tous les ingrédients dans un bol à l’aide d’une fourchette.

Houmous de patates douces

Pour changer du traditionnel houmous (mais si bon !!) je vous propose ici un houmous parfumé à la patate douce. Relevé avec un peu de piment, de gingembre et de citron vert, un délice à déguster à l’apéro. Et pour couronner le tout c’est ultra simple et rapide à faire (on utilise la patate douce crue).
Houmous de patates douces

Pour un gros bol :

1 patate douce crue de taille moyenne (200g)
300g de pois chiches cuits (en conserve ici)
65g de tahini (purée de sésame)
1 gousse d’ail
1/2cc de sel fin
1cc de cumin
le jus d’1 citron vert
1cm de gingembre frais râpé
1cm de piment

Pelez la patate douce et coupez-la en petits cubes. Placez tous les ingrédients dans le bol du robot et mixez (en ajoutant si besoin un peu d’huile d’olive), jusqu’à ce que le houmous devienne bien onctueux. Vous pouvez aussi ajouter un peu d’eau minérale ou du liquide qui surplombe la purée de sésame, pour l’assouplir sans avoir à ajouter de matière grasse supplémentaire.
Conservez au frais en attendant de servir avec des petits crackers maison par exemple.