Blinis de courgette, saumon fumé et quinoa

Depuis que j’ai goûté aux blinis et pancakes salés (ceux au tahiné et ensuite ceux aux petits pois et noix de cajou) j’ai envie d’en tester à chaque fois des nouveaux. En effet ces recettes ont plein d’avantages : elles sont simples et rapides à préparer, les blinis garnis et souvent accompagnés d’une petite tartinade (artichauts, houmous, brocolis…) ou de rillettes maisons (de thon, saumon ou encore sardine), constituent un repas léger mais très équilibré (des œufs, du lait, des légumes et possibilité d’y ajouter des protéines, comme ici le saumon fumé). Ils sont donc parfaits pour moi qui consomme peu de viande et de moins en moins de poisson. Et puis bien sûr le plus important dans l’histoire, c’est qu’ils sont bien gourmands, moelleux et délicieux.

Alors convaincus ? Laissez-vous tenter et vous m’en direz des nouvelles.

Pour une dizaine de gros blinis :

520g de courgettes environ (soit à peu 2 belles courgettes)
150g de chutes de saumon fumé
40g de quinoa cru (90g cuit)
100g de farine blanche
50g de farine complète
3 œufs
25cl de lait
1cs de ciboulette ciselée
sel, poivre
huile d’olive

Rincez le quinoa et placez-le dans une casserole d’eau froide. Portez à ébullition et faites cuire à petits bouillons une dizaine de minute (à partir de l’ébullition). Égouttez ensuite le quinoa.
Lavez les courgettes et râpez-les avec la plus fine râpe du robot. Égouttez-les bien.
Dans un saladier battez les œufs et le lait. Incorporez ensuite les farines. Puis ajoutez les courgettes râpées, le quinoa et le saumon. Terminez en ajoutant la ciboulette, une pincé de sel et une de poivre. Mélangez bien.
Dans une grande poêle légèrement huilée, déposez des petites louches de pâte espacées. Laissez cuire les blinis à feu moyen jusqu’à ce que des bulles apparaissent à la surface. Retournez alors les blinis et laissez dorer 3 minutes environ de l’autre côté. Servez-les chauds-tièdes, avec une tartinade ou des rillettes variées.

Si vous avez préparé ces blinis à l’avance, glissez-les 5-10 minutes dans un four tiède (140˚C) pour les tiédir légèrement.

Pensez à réfléchir à votre Assiette Gourmande d’Automne et venez participer au jeu-concours :

Salade de lentilles aux pommes et saumon fumé

Profitons des derniers jours d’été pour se faire encore quelques salades. Mais celle-ci elle aura déjà des couleurs automnales avec des lentilles et des pommes.

Pour 2 personnes :
150g de lentilles vertes
150g de saumon fumé
2 pommes
le jus d’1/2 citron
quelques feuilles de salade verte
3cs d’huile d’olive
sel, poivre

La veille ou quelques heures avant, rincez les lentilles sous l’eau froide puis faites les cuire : placez-les dans une casserole avec 5 fois leur volume d’eau froide et portez à ébullition. Aux premiers bouillons baissez le feu et laissez cuire 20 à 25 minutes à légers frémissements (les lentilles doivent être tendres et non plus croquantes). Égouttez les lentilles et laissez-les refroidir.

Lavez les pommes, coupez-les en 4 pour les épépiner et coupez-les en petits cubes. Réservez une moitié de pomme pour la couper en fines lamelles que vous réserverez pour la décoration.
Coupez le saumon fumé en lanières.
Dans un saladier mélangez les lentilles froides, les cubes de pommes, le saumon fumé et les feuilles de salades découpées. Salez, poivrez. Pressez le jus du 1/2 citron, ajoutez l’huile d’olive et mélangez bien.

Dressez la salade sur les assiettes et répartissez les lamelles de pomme sur le dessus. Dégustez enfin.

Et pensez à réfléchir à votre Assiette Gourmande d’Automne et à venir participer au jeu-concours :

Cannelés saumon ciboulette

J’adore les cannelés salés et depuis ma première tentative aux courgettes et comté, je ne cesse de les décliner à toute sorte de garniture (et j’en profite pour modifier quelques petits trucs par ci par là dans la recette de base également), vous pourrez par exemple les retrouver aux figues fraîches et fromage de brebis ou encore aux blettes et chorizo. Pour cette fois-ci ce sera au saumon fumé et ciboulette, avec une recette inspirée de Christel.

De nouveau c’était un délice, par contre la cuisson est toujours aussi délicate. Enfin c’est le démoulage qui est le plus délicat. Ce que je fais pour avoir des cannelés bien dorés sur le dessus et correctement cuits, c’est que je réalise ma première cuisson dans les moules, puis je les démoule très délicatement (c’est là le plus dur car ils ne se tiennent pas bien), les dépose sur une feuille de papier sulfurisé et les ré-enfourne pour dorer le dessus et finir la cuisson.

Pour une dizaine de gros cannelés et une vingtaine de petits :

150g de chutes de saumon fumé
50g de gruyère râpé
50cL de lait
70g de beurre
1 œuf
1 jaune d’œuf
100g de farine
2cc de ciboulette ciselée
sel, poivre

Préchauffez le four à 200°C.
Versez le lait dans une casserole avec le beurre et faites bouillir.
Dans un saladier battez l’œuf et le jaune, salez et poivrez. Incorporez la farine et mélangez. Versez ensuite le lait en plusieurs fois et mélangez ; attention à ce qu’il n’y ait pas de grumeaux, pour cela ajoutez au départ très peu de lait pour détendre un peu la pâte, puis procédez par petits ajouts successifs.
Ajoutez au mélange les chutes de saumon fumé en petits morceaux, le gruyère et la ciboulette ciselée puis mélangez.
Versez la pâte dans les moules à cannelés (ne remplissez pas jusqu’en haut) et mettez au four pendant 35 minutes pour les petits et 45 minutes pour les gros. Démoulez très délicatement les cannelés encore chauds, placez-les sur une feuille de papier sulfurisé et ré-enfournez pour 15 minutes au moins, jusqu’à ce que le dessus soit doré et qu’ils se tiennent mieux.

Ces cannelés se dégustent de préférence tiède, donc si vous les avez fait à l’avance, réchauffez-les au four une dizaine de minutes.

Ils se congèlent également très bien et pour les décongeler il suffit de les glisser, encore congelés, dans le four préchauffé à 180°C pendant 15 à 20 minutes. Du coup plus d’excuse pour organiser des apéros de dernière minute !

Rillettes de saumon

Cela faisait un petit moment que je voulais préparer des rillettes de saumon et pour une fois que j’avais tout ce qu’il fallait dans mes placards et mon frigo je me suis lancée.

Pour moi qui adore le saumon je n’ai pas été déçue du résultat. À refaire encore et encore, peut-être en remplaçant l’oignon par une échalote pour la prochaine fois.

Pour une assiette à soupe de rillettes (une bonne vingtaine de tartines je pense) :

1 filet de saumon frais (140g avec la peau)
150g de chutes de saumon fumé
1/2 citron jaune non traité (jus et zestes)
1 oignon (ou 1 échalote)
2 grosses cs de fromage blanc à 0% de MG
1cs de ciboulette ciselée
sel, poivre

La veille ou quelques heures avant de faire les rillettes, cuisez le saumon frais au four en papillote, pendant 15-20 minutes à 180°C.
Une fois le poisson refroidi, retirez la peau et émiettez-le.
Épluchez l’oignon et émincez-le très finement, en tout petits morceaux. Prélevez le zeste du demi-citron et coupez-le en tout petits morceaux. Recoupez les chutes de saumon fumé en petits morceaux.
Mélangez tous les ingrédients, assaisonnez de sel et poivre et mélangez en écrasant à la fourchette.
Réfrigérez jusqu’au moment de servir et proposez ces rillettes sur des toasts ou des blinis maison, au tahiné par exemple, c’était un délice !

Gougères au saumon fumé et ciboulette

J’adore dégoter de nouvelles idées de choses à grignoter pour l’apéro, car en fait je peux tout à fait faire un repas juste en grignotant toutes ces petites mignardises salées (mais il faut quand même que je fasse un vrai repas pour mon fiancé car pour lui ça ne suffit pas les amuses-bouches !).
Étant inscrite à la newsletter de Christel, j’avais vu sa recette de gougères au saumon il y a quelques temps et ça m’avait donné envie. Mais ici pour la recette d’inspiration j’ai choisi celle de Caro (sur son blog Le bonheur est dans l’assiette), parfumées à la ciboulette ces gougères sont un petit délice.

Pour une vingtaine de gougères :

180g d’eau
90g de beurre
110g de farine
4 œufs
150g de chutes de saumon fumé
80g de parmesan râpé
1cs de ciboulette ciselée
sel, poivre du moulin

Préchauffez votre four à 180°C.
Dans une casserole portez à ébullition l’eau, le beurre, le sel et le poivre. Hors du feu versez ensuite en une fois la farine et mélangez vigoureusement à la cuillère en bois. Replacez la casserole sur feu doux pendant 3 à 5 minutes pour dessécher la pâte. Hors du feu ajoutez les œufs un à un en mélangeant bien entre chaque œuf. Incorporez enfin le parmesan, le saumon en morceaux et la ciboulette. Formez des petits choux et déposez-les sur une feuille de papier sulfurisé. Enfournez pour 25 minutes environ.
Laissez tiédir sur la grille et servez ces gougères tièdes ou froides, avec un filet de citron si vous le souhaitez.

Crèmes brûlées d’asperges vertes au saumon fumé

J’espère que vous aimez les asperges vertes, car moi oui, donc en revoici une recette, en crème brûlée cette fois-ci ! C’est la première fois que je testais des crèmes brûlées salés et j’ai vraiment bien aimé, donc à refaire (j’ai vu quelques recettes sympas sur la blogosphère…).

Pour 4 crèmes brûlées :

4 jaunes d’œufs
280g d’asperges vertes
50g de saumon fumé + 20g pour la déco
30g de parmesan râpé + 4cc pour brûler les crèmes
20cL de crème liquide à 5% de MG
13cL de lait
sel, poivre
citron (facultatif)

Lavez les asperges vertes, retirez les extrémités trop dures et/ou blanches et coupez les asperges en deux (les pointes d’un côté, l’extrémité plus dure de l’autre). Plongez d’abord les extrémités dures des asperges dans une casserole d’eau bouillante salée ; au bout de 8 minutes environ rajoutez les pointes d’asperges (vous pouvez en conservez quelques-unes pour la décoration que vous ferez simplement griller à la poêle 5 minutes) et laissez encore 5 à 10 minutes. Les asperges doivent être bien tendres. Égouttez ensuite les asperges et laissez-les tiédir.
Préchauffez le four à 150°C.
Dans le bol du robot, placez la crème, le lait, le saumon fumé, le parmesan, les asperges, une pincée de sel et du poivre. Mixez la préparation jusqu’à ce qu’elle soit homogène et lisse. Réservez. Battez les jaunes d’œufs, puis les incorporez à la préparation précédente. Mélangez soigneusement.
Rectifiez l’assaisonnement en sel et poivre si nécessaire. Versez la préparation dans des ramequins résistants et faites cuire au four au bain-marie (cad en disposant les ramequins dans un plat avec de l’eau jusqu’à mi-hauteur des ramequins) pendant 40 minutes environ.
Laissez refroidir les crèmes à température ambiante puis réfrigérez au moins 2h.
Au moment de servir, saupoudrez les crèmes d’une cuillère à café de parmesan râpé et faites griller 5 minutes environ dans le four en mode grill. Servez avec quelques chutes de saumon fumé sur le dessus et un filet de citron.

Mini clafoutis au saumon fumé et épinard

J’adore l’association saumon/épinard, mais je n’avais encore jamais testé en clafoutis. Et bien c’est chose faite et à refaire car c’est un délice. Vous pouvez très bien servir ces petits clafoutis individuels en apéro ou en entrée, ou encore le préparer en format familial dans un grand moule à manquer (ou à cake).

Pour 6 clafoutis individuels :

150g de saumon fumé
250g d’épinards frais cuits (environ 700 gr non cuit)
2 œufs
10cL de lait
60g de farine
1/2 oignon
1 gousse d’ail
sel, piment d’espelette
huile d’olive

Épluchez l’oignon et la gousse d’ail et émincez-les finement. Faites les revenir dans une poêle avec une cuillère à café d’huile d’olive.
Lavez les épinards et faites-les cuire à la cocotte-minute pendant 3 minutes. Égouttez-les dans une passoire, puis pour en extraire le maximum d’eau (sinon les clafoutis auraient du mal à cuire), pressez des poignées d’épinards entre vos mains.
Préchauffez votre four à 210 °C.
Dans un saladier versez la farine ajoutez les œufs, et battez le tout. Ajoutez ensuite progressivement le lait, attention à ce qu’il n ‘y ait pas de grumeaux qui se forment. Ajoutez le saumon fumé coupé en lanières, les épinards égouttés, le sel et une pincée de piment d’espelette et mélangez. Répartissez l’appareil dans des moules à muffins en silicone (ou dans des ramequins individuels) et enfournez pour 18 minutes.
Vous pouvez déguster ces clafoutis tiède ou froid, avec un filet de citron.

Lasagnes à la crème d’asperges vertes et saumon fumé

Je fais souvent cette recette depuis que j’ai découvert les asperges vertes sur les marchés, je la trouve vraiment délicieuse, savoureuse et ça peut vous aider à faire manger des légumes à vos bouts de chou ou aux plus réticents des adultes…

Pour 2 personnes (en plat complet) :

150g de saumon fumé (en chutes ici)
1 botte d’asperges vertes
1 oignon
2 jaunes d’œuf
50g + 30g de parmesan râpé
150g de crème liquide (à 5% de MG)
une dizaine de feuilles de lasagne sèches
citron
huile d’olive
sel, poivre

Lavez les asperges vertes et retirez les extrémités trop blanches ou dures. Faites cuire les asperges à la cocotte minute pendant 5 minutes (j’ai obtenu 310g d’asperges vertes cuites).
Épluchez et émincez les oignons, faites-les colorer légèrement dans une poêle avec une cuillère à café d’huile.
Placez dans le bol du robot les asperges vertes (vous pouvez conservez quelque têtes pour la déco), les oignons cuits, les jaunes d’œuf, 50g de parmesan, quelques cuillères de jus de citron pressé, une pincée de sel et de poivre et mixez le tout jusqu’à l’obtention d’une crème onctueuse. Goûtez et rectifiez l’assaisonnement si nécessaire.
Préchauffez le four à 200˚C.
Procédez au dressage des lasagnes : nappez le fond d’un plat à gratin de crème liquide (une fine couche, c’est simplement pour que les feuilles de lasagne ne se dessèchent pas et n’accrochent pas au fond). Tapissez ensuite d’une couche de feuilles de lasagne. Répartissez dessus la moitié de la crème d’asperge au parmesan, puis la moitié du saumon fumé émietté. Recouvrez de nouveau d’une couche de feuilles de lasagne, du reste de crème d’asperge, puis des chutes de saumon fumé restantes. Terminez par une couche de feuilles de lasagne, puis le reste de crème fraîche et les 30g de parmesan râpé.
Enfournez les lasagnes pour 15 minutes à 200˚C, puis baissez à 180˚C pour 5 minutes et terminez la cuisson par 2-3 min en mode grill pour gratiner le tout.
Servez bien chaud, avec un filet de citron, accompagnée d’une salade verte.

Miam un petit plaisir pour le papilles !

Salade de riz noir et saumon fumé à la tartinade de brocoli

Et voici encore une petite recette avec la tartinade de brocoli. Très simple et rapide (si le riz noir est déjà cuit) à réaliser et parfaite pour ces premiers jours de printemps ensoleillés !

Je vous avoue que dans la rapidité je n’ai pas vraiment noté les quantités donc je vous donne simplement les ingrédients, à doser ensuite comme ça vous fait envie :

riz noir
saumon fumé
feuilles de salade (laitue par exemple)
tartinade de brocoli maison
citron
graines de sésame dorées

La veille ou bien avant de se mettre à table, faites cuire le riz noir dans une casserole d’eau frémissante, pendant 35 à 40 minutes. Égouttez ensuite le riz et laissez-le refroidir (ou si vous êtes pressé refroidissez-le sous l’eau froide).
Une fois le riz noir refroidi, dressez les assiettes dans cet ordre : disposez quelques feuilles de salade dans l’assiette, ajoutez ensuite le riz noir, puis le saumon fumé en lanières et enfin la tartinade de brocoli. Parsemez les graines de sésame dorées et un filet de jus de citron.
C’est prêt, à table !
Pour ma part la tartinade de brocoli et le citron suffisaient en assaisonnement, mais si besoin préparez une petite vinaigrette à l’huile d’olive et de sésame (pas trop forte en saveur et goût pour ne pas dénaturer la tartinade de brocoli).

Duo de riz blanc et noir au saumon fumé et tartinade de brocoli

Encore une petite recette (toute simple) avec cette délicieuse tartinade de brocoli maison.

Pour 2 personnes :

145g de riz blanc cru
100g de riz noir cru
150g de saumon fumé
100g de tartinade de brocoli
citron
graines de sésame

Dans une casserole d’eau faites cuire le riz noir à léger frémissement pendant 35 à 40 minutes.
Faites cuire le riz blanc façon pilaf (1 volume de riz pour 1 fois et 1/2 le volume d’eau, le tout à feu très doux).
Coupez le saumon fumé en morceaux.
Une fois les riz cuits, égouttez le riz noir et mélangez-le au riz blanc dans la casserole (qui normalement a bu toute l’eau de cuisson donc ne nécessite pas d’être égoutté). Ajoutez alors la tartinade de brocoli (en laissant sur feu très doux pour réchauffez la tartinade).
Dressez dans les assiettes et répartissez dessus le saumon fumé et les graines de sésame. Dégustez avec un filet de citron.