Soupe froide de fanes de radis, roquette et tiges d’oignons nouveaux

Et oui comme je vous l’ai déjà dit dans ma cuisine rien ne se perd !!! Je ne jette rien mais recycle tout comme je peux (il y a suffisamment de gâchis sur notre planète !), et pour le moment je n’ai jamais été déçue des résultats.
Donc après avoir fait mon velouté de radis, il me restait sur les bras les fanes de 2 bottes de radis, j’avais également des fanes d’oignons nouveaux et je me suis souvenue d’une recette de soupe avec des fanes de radis qui m’avait interpelée. Donc me voilà partie pour une soupe un peu improvisée et qui s’est avéré bien bonne et rafraîchissante. La couleur ne donne pas plus envie que ça aux premiers abords mai ne vous y arrêter pas et goûtez donc une gorgée.

Pour 4 verres :

les fanes de 2 bottes de radis (220g une fois lavées et nettoyées)
100g de roquette
70g de tiges d’oignons nouveaux
2 cubes de bouillon de légumes
75cL d’eau
100g de fromage blanc à 0% de MG
sel, poivre

Lavez les fanes de radis et débarrassez des feuilles et tiges les plus abîmées.
Lavez les tiges d’oignons nouveaux (ce qui peut se manger celles trop dures ou abîmés sont à jeter quand même) et coupez-les en morceaux d’1cm environ.
Lavez et essorez la roquette.
Potez l’eau à ébullition dans une casserole, ajoutez les cubes de bouillon de légumes pour les dissoudre. Plongez ensuite les fanes de radis et les tiges d’oignons dans l’eau et laissez frémir pendant 12 minutes. Deux minutes avant la fin de la cuisson ajoutez la roquette. Retirez du feu et prélevez quelques louches de bouillon (à conserver si besoin de liquéfier un peu la soupe après mixage). Mixez à la girafe ou au blender. Incorporez ensuite le fromage blanc et mixez de nouveau. Rajoutez du bouillon si nécessaire et rectifiez l’assaisonnement. Versez la soupe dans des verrines et réfrigérez au moins deux heures.
Servez bien frais en apéro ou en entrée, avec quelques rondelles de radis en décoration.

Dés de polenta rôtis à la roquette, chorizo et confit de poivrons

Toujours en parcourant le blog Torchons et serviettes de Cécile j’ai été tentée par cette recette de polenta très sympathique. Pour une adepte de polenta comme moi je me devais de la tester. J’ai modifié quelque peu les ingrédients incorporés, avec les reste de confit de poivrons que j’avais préparé (initialement pour mes empanadas au bœuf, mais qui finalement a fini dans tout plein de recette !).

En plat complet pour 4 à 6 personnes (en apéro, vous en avez pour une quarantaine de dés je pense au moins) :

250 g de polenta
1,25L d’eau salée
60 g de parmesan râpé
75g de chorizo coupé en petits dés
100 g de roquette
100g de confit de poivrons et oignons
sel, piment d’espelette

Dans une cocotte ou une sauteuse avec revêtement anti-adhésif, portez à ébullition l’eau salée et versez-y en pluie la polenta (attention pas d’un seul coup sinon ça fait de gros grumeaux). 
Mélangez sur feu doux avec une cuillère en bois, ajoutez le parmesan et remuez pendant 5 minutes : le temps que le mélange épaississe et se détache des parois.
Ajoutez alors les dés de chorizo et le confit de poivrons, et mélangez. Terminez en ajoutant la roquette, en la mélangeant délicatement pour qu’elle soit bien répartie et qu’elle cuise à la chaleur de la polenta. Rectifiez l’assaisonnement en sel et piment d’espelette.

Tapissez un plat à bords hauts de papier alu et versez-y le mélange.
 Étalez bien et lissez pour obtenir une épaisseur d’environ 2 ou 3 cm (selon les dimensions du plat, ici 20*25cm environ)) et laissez refroidir avant de recouvrir d’un film plastique alimentaire. Placez ensuite le plat au réfrigérateur pendant au moins 3 heures pour que la préparation durcisse, l’idéal c’est d’attendre le lendemain…

Une fois la réfrigération terminée préchauffez le four à 180˚C et découpez des bandes de largeur égale à l’épaisseur (2 ou 3 cm) puis des morceaux de même dimension. Passez les cubes 5 à 10 minutes dans le four pour les faire réchauffer et un un peu rôtir sur le dessus.
Servez chaud-tiède pour l’apéro ou en plat, avec une salade verte.

Pizza à la crème de roquette, saumon fumé, mozzarella

Pour une grande pizza (40 sur 30 cm) :

une pâte à pizza à la levure sèche de boulanger
200g de roquette
5cs d’eau chaude
50g de pignons de pin grillés
3cs de fromage blanc à 0% MG
150g de saumon fumé
2 boules de mozzarella (250g)
huile d’olive
sel, poivre

Réalisez la pâte à pizza à la levure sèche de boulanger. Étalez-la finement.
Préchauffez le four à 220˚C.
Lavez la roquette et ébouillantez-la 30 secondes dans une grande casserole d’eau bouillante. Égouttez-la et passez-la sous l’eau froide. Égouttez-la de nouveau et pressez-la à la main. Placez-la ensuite dans le bol du robot, ajoutez 5cs d’eau tiède, 1cs d’huile d’olive, 3cs de fromage blanc, une pincée de sel et poivre et les pignons de pin grillés (si vos pignons ne sont pas grillés, passez-les 2-3 minutes sous le grill du four). Mixez le tout pour obtenir une crème de roquette (n’hésitez pas à rajouter de l’eau tiède si le crème vous paraît trop sèche). Répartissez cette crème sur la pâte à pizza. Recouvrez-la de mozzarella coupée en fines tranches.
Enfournez la pizza pour 20 minutes. Sortez-la ensuite du four et répartissez dessus le saumon fumé coupé en dés (j’utilise des chutes de saumon fumé). Ré-enfournez pour 5-10 minutes à 200˚C.
Dégustez tiède avec une salade de roquette et un filet de citron sur la pizza.