Pâte « feuilletée » rapide à la ricotta

Après ma première tentative, réussie, de pâte feuilletée rapide au fromage frais que je vous avais proposée l’année dernière, j’ai voulu en tester une autre version (toujours chippée chez Carole), à la ricotta cette fois-ci. Et je me suis empressée de l’utiliser pour faire ma galette des rois de 2013, au chocolat, praliné, poires et noisettes !!!

Pour 2 grands disques de pâte :

250g de farine
250g de ricotta
125g de beurre mou
1/2cc de sel

La veille : mettez, dans un récipient, la ricotta et le beurre mou (ramolli au micro-onde 30sec environ ici). À l’aide d’une fourchette, mélangez en écrasant le beurre jusqu‘à ce que le mélange soit homogène.

Ajoutez la farine et le sel. Mélangez avec les mains, succinctement, pour obtenir une boule de pâte. Ne travaillez pas trop la pâte.

Écrasez la pâte avec la main et donnez-lui une forme rectangulaire. Enveloppez-la dans du papier film et entreposez-la au réfrigérateur toute la nuit.

Le lendemain : donnez 3 tours à la pâte (selon le schéma) puis entreposez-la à nouveau au réfrigérateur 30 minutes.
pliage pâte feuilletée
Carole s’arrêtait ici et faisait ensuite cuire sa pâte, pour ma part j’ai donné 3 tours de plus à la pâte, j’ai laissé de nouveau reposer 30 minutes, puis j’ai étalez au rouleau ma pâte en deux disques.

Duo de tagliatelles et tagliatelles de courgettes au pesto de menthe et pistache à la ricotta

J’avais préparé mon pesto de menthe à la pistache exprès pour accompagner ce duo de tagliatelles et j’en ai été très satisfaite. En effet le mariage des saveurs est très bon et le tout est onctueux et savoureux ! Je vous recommande cette garniture.

Pour 4 à 6 personnes :

500g de tagliatelles
2 courgettes
300g environ de pesto de menthe à la pistache
huile d’olive
sel, poivre

Faites cuire les tagliatelles dans un grand volume d’eau salée selon les instructions du paquet.
Lavez les courgettes et râpez-les en tagliatelles.
Deux minutes avant la fin de la cuisson des pâtes, ajoutez les tagliatelles de courgettes et mélangez.
Égouttez ensuite le tout, en conservant un verre d’eau de cuisson.

Replacez les tagliatelles (pâtes et courgettes) égouttées dans la casserole avec un filet d’huile d’olive. Ajoutez du pesto de menthe selon votre convenance et de l’eau de cuisson pour éviter que le tout ne se dessèche pendant que vous réchauffez. Mélangez bien. Salez et poivrez.

Servez bien chaud, avec des zestes de citron râpé ou des pistaches concassées sur le dessus par exemple. Ces pâtes ont accompagné à merveille un poulet rôti parfumé au citron vert.

Pesto de menthe et pistache à la ricotta et au citron vert

Ce pesto est un délice et il a accompagné à merveille mon duo de tagliatelles et tagliatelles de courgette.

Pour 340g de pesto :

100 g de pistaches mondées non salées
1 bouquet de menthe (27g de feuilles de menthe ici)
100g de ricotta
50g de fromage blanc à 0%
le jus d’1 citron vert
2cs d’huile d’olive
1cc d’huile de pistache
10g de parmesan râpé
1 gousse d’ail épluchée
sel, poivre

Torréfiez les pistaches en les grillant dans le four en mode grill pendant 3 à 5 minutes (attention ça colore vite) en mélangeant à la moitié pour une coloration homogène.
Lavez et séchez les feuilles de menthe.

Dans le bol du mixeur placez tous les ingrédients et mixez jusqu’à obtenir la consistance d’une purée. Salez légèrement (à cause du parmesan) et poivrez.

Conservez ce petso au frais jusqu’à son utilisation. Il accompagnera parfaitement des pâtes (comme mon duo de tagliatelles et tagliatelles de courgettes), ou encore il se prêtera à la préparation de sauce pour un poisson ou une viande.

Verrines de caviar d’aubergine et ricotta aux tomates confites

Ces petites verrines conviennent parfaitement pour un apéro ou une entrée légère, elles allient la douceur de la ricotta et le relevé du caviar d’aubergines, et superposent deux couleurs…

Pour 6 verrines :

2 belles aubergines
1 oignon
1 gousse d’ail
1 petite boîte de concentré de tomates (70g)
40g de parmesan
1cc de thym
150 de ricotta
50g de tomates confites (maison ici)
sel, poivre
4 crackers apéro aux thym et sésame

Préchauffez le four à 160˚C.
Lavez et séchez les aubergines et enfournez-les dans le four chaud. Laissez cuire 1h à 1h15, jusqu’à ce qu’elles soient tendres (en plantant la lame d’un couteau vous pourrez en juger).
Une fois les aubergines cuites, laissez-les tiédir.

Épluchez et coupez grossièrement les oignons et l’ail.

Une fois refroidies, retirez la chair des aubergines à l’aide d’une cuillère à dent. Dans le bol du mixer placez la chair d’aubergine, l’oignon, l’ail, le thym, le concentré de tomates, le parmesan, du sel et du poivre et mixez en purée. Rectifiez l’assaisonnement si nécessaire. Réservez au réfrigérateur.

Détendez la ricotta en la fouettant légèrement et salez à votre convenance. Ajoutez les tomates confites coupées en dés.

Dans 6 verrines, répartissez le caviar d’aubergine, puis la ricotta aux tomates confites. Conservez ces verrines au frais jusqu’au moment de servir.
Juste avant de servir, émiettez sur la ricotta les crackers au thym et dégustez.

Baby cheesecakes ricotta et pistache sous un pralin de flocons d’avoine

Cela fait un bon moment que je m’étais noté cette recette à faire sur le blog « Avocat et chocolat« , mais ayant rarement de la ricotta dans le frigo, et surtout en même temps de la pâte de pistache, je n’avais pas encore trouvé l’occasion de la faire.

Mais cette fois-ci c’était la bonne, un fond de ricotta (prélevée avant de tout mettre dans mon gâteau à la ricotta, noix de coco, pistache et framboises) et de la pâte de pistache maison, des speculoos maison pour la base, tout y était !!! Donc il n’y a plus qu’à, comme on dit.
Du coup j’en ai aussi profité pour faire le fameux pralin aux flocons d’avoine de la miss pour le parsemer sur le cheesecake.
Le tout était un délice, avec un mélange de texture très appréciable : le moelleux de la base biscuité, le fondant de la base à la ricotta et le croustillant du pralin.
J’ai simplement divisé les quantités par 3 et j’ai obtenu 4 cheesecakes individuels.

Pour le fond biscuité :

40g de speculoos maison
35g de fromage blanc à 0% de MG
Pour l’appareil fromager & pistaché :
1 œuf
60g de ricotta
10g de sucre
30g de pâte de pistache maison
4cs de pralin aux flocons d’avoine maison

Commencez par préparer la base biscuitée en mixant, au robot, les speculoos avec le fromage blanc. Étalez la pâte obtenue en couche fine et uniforme dans des moules individuels en silicone (ou un grand moule si vous augmentez les quantités). Si vous n’utilisez pas de moule en silicone prévoyez une feuille de papier sulfurisée pour étaler la couche biscuitée et faciliter le démoulage. Placez au frais en attendant le reste de la préparation.

Préchauffez le four à 160°C.
Préparez ensuite l’appareil ricotta-pistache. Détendez la pâte de pistache avec l’œuf afin d’obtenir un mélange lisse et homogène, puis ajoutez le sucre et la ricotta.
Fouettez vivement l’ensemble jusqu’à l’obtention d’une pâte lisse  et homogène.
Déposez l’appareil sur la base biscuitée, lissez la surface et enfournez pour 20 minutes (car il s’agit de petits cheesecakes, pour un plus gros prévoyez 30 minutes je pense).

À la sortie du four parsemez de pralin croustillant et réfrigérez au moins 3h avant de servir frais.

Pensez à réfléchir à votre Assiette Gourmande d’Automne et venez participer au jeu-concours :

Gâteau tout moelleux ricotta-noix de coco-pistaches, et son cœur framboise

Cette recette se ballade sur plusieurs blogs et elle m’a donnée bien envie par ces chaudes journées d’été. En effet il s’agit d’un gâteau très moelleux, frais grâce à la ricotta et aux framboises (qui peuvent être remplacées par d’autres fruits rouges) ceux deux ingrédients s’opposant en plus entre douceur et acidité. En plus ce gâteau est idéal pour l’été lorsque l’on veut faire attention un peu à sa ligne, tout en se faisant des petits plaisirs gourmands, car il contient assez peu de matière grasse (juste une lichette d’huile et la ricotta).

J’ai adapté quelques peu les recettes trouvées en faisant moitié noix de coco-moitié pistache et je n’étais pas déçue du résultat.

Pour 6 personnes :

3 œufs
250g de ricotta (mais comme ici je n’avais pas un pot entier j’ai fais avec 180g de ricotta et 70g de fromage blanc à 0% de MG)
70g de sucre
30g de maïzena
1cs d’huile d’olive
100g de noix de coco râpée
100g de pistaches mondées non salées réduites en poudre
100g de brisures de framboises surgelées (en prévoir peut-être un peu plus)

Préchauffez le four 180°C.
Battez les œufs avec le sucre à jusqu’à obtenir un mélange pâle et mousseux. Ajoutez la noix de coco râpée et la pistache en poudre et fouettez le tout. Incorporez enfin la ricotta, la maïzena et l’huile d’olive et fouettez jusqu’à obtenir un mélange homogène.
Versez la moitié de la préparation dans un moule à cake (en silicone ici). Éparpillez les brisures de framboises dessus (non décongelées ici la cuisson les décongèlera) puis recouvrez du reste de la préparation.
Enfournez pour 45 minutes. Surveillez la cuisson, ajoutez si nécessaire une feuille de papier alu sur le cake (si le dessus se colore trop rapidement), et lorsque la lame d’un couteau plantée dans le cake ressort sèche c’est que le gâteau est cuit (il ne faudrait pas faire trop cuire le gâteau car il perdrait de son moelleux).
Laissez refroidir à température ambiante, puis démoulez et réfrigérez jusqu’au moment de servir.
Un petit morceau pour la route ?