Gâteau patate de La Réunion

Vous souvenez-vous de mon gâteau fondant à la patate douce, parfumé à la vanille et au rhum, qui vous avait fait voyager du côté de La Réunion et qui était un pur délice ?!
Je l’avais refait en décembre 2014 pour un brunch-crémaillère chez des amis, il avait de nouveau été très apprécié et on m’en a redemandé. J’ai donc pu refaire cette recette en modifiant légèrement les ingrédients (pour diminuer un peu la dose de beurre j’ai utilisé de la compote de pomme), et sans le vouloir ayant acheté des patates douces blanches (d’Égypte) et non oranges, la texture en a été quelque peu modifiée (un peu plus dense).
Fondant à la patate douce blanche, vanille & rhum

Pour 6 personnes :

700g patate douce
65g farine
2 œufs
75g de beurre
60g de compote de pomme
110g sucre
1 gousse de vanille (de Tahaa ici, suite à notre voyage en Polynésie)
2 bouchons de rhum brun

Epluchez les patates douces, coupez-les en cubes et faites-les cuire dans une grande casserole d’eau, à petits bouillons, jusqu’à ce qu’elles soient tendres (10 minutes à peine). Egouttez-les et réduisez-les en purée (à la fourchette ici).

Préchauffez le four à 170°C.

Mélangez la purée de patate douce avec le beurre fondu, la compote, le sucre, les œufs légèrement battus, la farine, la vanille évidée et son écorce coupée très très finement et enfin le rhum.
Versez dans un moule à bord haut, en silicone ici, et enfournez pendant 1h.

Un conseil : dégustez ce fondant tiède il n’en est que meilleur avec le parfum de vanille et du rhum qui ressorte largement !!

Tarte amandine sur couche chocolatée

C’est le moment des galettes de rois, mais comme j’avais vraiment la flemme de faire ma pâte feuilletée j’ai opté pour une tarte amandine, juste pour retrouver tout de même le bon goût de crème d’amande. Et pour encore plus de gourmandise et assouvir mes envies de chocolat j’y ai ajouté une couche chocolatée sous la crème amandine.
Un petit plaisir à déguster tiède c’est encore meilleur.
Tarte amandine chocolat

Pour 8 personnes :

une pâte brisée (maison, ici j’ai choisi celle de ma Blueberry pie)
175g de poudre d’amandes
120g de sucre
160g de beurre
3 oeufs (poids sans les coquilles 175g)
1 bouchon de rhum ambré
150g de chocolat noir

Etalez la pâte brisée sur une feuille de papier sulfurisé farinée et foncez un moule à tarte. Piquez le fond de tarte à la fourchette.
Préchauffez le four à 200°C.

Mélangez la poudre d’amandes et le sucre. Ajoutez les œufs et battez. Faites fondre le beurre et ajoutez-le au mélange. Ajoutez le rhum.
Faites fondre le chocolat au micro-onde ou au bain-marie. Etalez-le sur le fond de tarte.
Versez la préparation aux amandes sur la couche chocolatée. Enfournez la tarte dans le four chaud pour 35 minutes.
Laissez tiédir et dégustez tiède, pour faire ressortir les arômes et avoir un chocolat coulant…

Petits biscuits moelleux au rhum

Des petits biscuits tout doux pour le goûter, légèrement parfumé à la cannelle et muscade et très légèrement au rhum (d’ailleurs j’en mettrai un petit peu plus si c’était à refaire… et oui j’aime le rhum et je l’assume !), ça vous tente ??
IMG_1111

Pour une cinquantaine de petits biscuits :

250g de farine
2cs de maïzena
1cc de cannelle en poudre
1cc de muscade
1 sachet de sucre vanillé (ou une gousse de vanille grattée)
2 pincées de fleur de sel
30g de sucre glace
180g de beurre doux à température ambiante
6cL de rhum brun ou ambré

Mélangez tous les ingrédients secs (sauf le sucre) dans un bol.
Dans un autre récipient, battez au fouet le beurre et le sucre en pommade (ou au robot ou avec un batteur électrique). Tout en continuant de battre ajoutez peu à peu le rhum. et ajoutez la farine, au fur et à mesure en continuant de battre.
Finissez de mélanger à la spatule.
Séparez la pâte en deux (ou plus) et formez des boudins de pâte. Déposez-les dans du film étirable. Placez-les au congélateur pendant environ 1 heure (vous pouvez congeler complètement cette pâte pour faire cuire les biscuits pour une autre occasion).

Préchauffez le four à 180°C.
Sortez la pâte du congélateur et coupez des rondelles d’environ 1/2 centimètre d’épaisseur, disposez-les sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.
Faites cuire 15 minutes. Laissez ensuite refroidir les biscuits.
Quand ils sont presque froids vous pouvez saupoudrez les biscuits de sucre glace (pour ma part je trouve qu’ils se suffisent tel que).
Conservez-les dans une boîte hermétique.

Tartelettes aux figues à la crème d’amande

Pour le dessert de notre repas de Noël avec ma petite famille, nous ne sommes pas tombés dans la traditionnelle bûche (il faut dire que nous ne sommes pas très bûche et que l’on préfère d’autres desserts surtout après un repas qui souvent a déjà été suffisamment lourd). J’ai donc proposé de faire une tarte au citron (car mon papa aime beaucoup ça, même s’il quand même trouvé le moyen de me dire « c’est dommage qu’elle ne soit pas meringuée… »), j’ai refait celle de Jean-Francois Piège qui est cuite et que j’avais tant aimé. Mais comme ma soeur et mon frère ne raffole pas du citron je leur ai demandé ce qui leur ferait plaisir et cela a donné une tarte aux fruits sur une base amande. Comme maman avait une conserve de figues c’était l’occasion de l’ouvrir.
Et sur la photo, spéciale dédicace à ma maman avec la tasse que nous lui avons offerte à Noël…
DSCF0869

Pour 4 tartelettes :

une pâte sablée 
100g de beurre
80g de sucre
100g d’amandes en poudre
2 oeufs
1 bouchon de rhum brun
200 à 250g de figues fraîches ou en conserve

Etalez la pâte sablée sur le plan de travail recouvert de papier sulfurisé. Découpez des cercles de la taille des moules et foncez-en les moules à tartelettes. Piquez les fonds de tartelettes et placez-les au frais.

Préparez la crème d’amande. Travaillez le beurre tempéré en pommade crémez-le vigoureusement avec le sucre.
Ajoutez les oeufs entiers un à un en fouettant vigoureusement durant leur incorporation.
Incorporez d’un coup la poudre d’amande et mélangez. Aromatisez avec le rhum.

Préchauffer le four à 200°C.
Répartissez la crème d’amande sur les fonds de tartelette. Déposez dessus les figues coupées en deux. Enfournez pour 30 à 35 minutes.
Dégustez tièdes ou froides.

Gâteau à la patate douce, vanille et rhum… mais quelle tuerie !!!

Ca fait très longtemps que je voulais faire un gâteau à la patate douce, surtout après notre séjour à La Réunion il y a presque 2 ans maintenant. Mais à faire des tonnes de recherche de recettes je n’avais encore jamais pris le temps de le faire. Pour cette recette j’ai chipé l’inspiration chez B-WAK, qui annonçait une tuerie et là je confirme complètement !!!
Je ne suis pas trop flan mais ici la texture fait un peu flan du fait  de la purée de patate douce, c’est fondant un délice.
IMG_0723

Pour 8 personnes :

1kg patate douce
100g farine
3 œufs moyens
200g beurre mou
175g sucre
1 gousse de vanille
2 bouchons de rhum brun

Faites cuire les patates douces dans une grande casserole d’eau, à petits bouillons, jusqu’à ce qu’elles soient tendres (10 minutes à peine). Egouttez-les et réduisez-les en purée.

Préchauffez le four à 170°C.

Mélangez la purée de patates douces avec le beurre fondu, le sucre, les œufs légèrement battus, la farine, la vanille évidée (ou pour moi coupée très très finement) et enfin le rhum.
Versez dans un moule à bord haut, en silicone ici, et enfournez pendant 1h.

Laissez complètement refroidir avant de démouler et de déguster !

Tiramisu de Christophe Michalak

Bien que j’ai ma recette fétiche de tiramisu, j’ai voulu cette recette qui court sur de nombreux blogs, celle de Michalak. Notamment pour le plaisir de faire moi-même le biscuit cuillère.

Le résultat gustatif est très bon, léger en bouche et le biscuit est moins sucrée que les biscuits cuillère du commerce. Par contre une déception sur le fait que la crème mascarpone ne se tient pas du tout. Cela vient sûrement du fait que la recette nous fait mélanger tous les ingrédients de la crème ensemble pour ensuite seulement les battre pour faire monter. Donc si c’était à refaire (et je compte bien tester car le résultat est plus léger en mettant moitié crème / moitié mascarpone, plutôt que 100% mascarpone) je commencerai par mélanger la crème liquide entière et le mascarpone et les faire monter en chantilly. J’ajouterai cette crème aux jaunes d’oeufs battus avec le sucre. Puis j’incorporerai les blancs montés en neige à ce mélange.

Mais en attendant cette nouvelle version, voici déjà celle que j’ai testé.
IMG_0721

Pour 4 à 6 personnes :
Pour le biscuit à la cuillère :
2 oeufs
70g de farine
60g de sucre
1 pincée de sel
Pour le sirop au café :
3 expressos
2 bouchons de rhum (voire plus)
Pour la crème au mascarpone :
150g de mascarpone
150g de crème liquide entière
2 oeufs
45g de sucre
Pour le dressage :
cacao en poudre non sucré

Commencez par préparer le biscuit à la cuillère.
Préchauffez le four à 180°C.
Séparez les blancs des jaunes d’oeufs. Versez dans les blancs 1/3 du sucre et la pincée de sel. Faites monter les blancs d’oeufs au batteur, puis versez le reste du sucre en 2 fois. Hors du batteur, ajoutez alors les jaunes et la farine et mélangez délicatement à la spatule. Dressez dans un moule en pyrex (ou autre mais allant au four – pour cette version, où la crème ne se tient pas bien, vous pouvez aussi opter pour des moules individuels) légèrement beurré et enfournez pour 15 minutes. Laissez refroidir à température ambiante. Ce biscuit peut-être préparé la veille.

Préparez le sirop au café en mélangeant le café et le rhum selon votre goût.

Préparez la crème au mascarpone.
Mélangez tous les ingrédients dans la cuve du batteur. Filmez et réserver au congélateur pendant 1h minimum. La crème doit être très froide pour être montée. Montez la préparation au fouet.

Lorsque le biscuit est froid procédez au dressage. Piquez le biscuit à l’aide d’un couteau ou d’une fourchette et versez le café au rhum. Le biscuit doit être bien imbibé pour ne pas être sec (mais attention ce qu’il n’y ait pas non plus de surplus de liquide). Dressez ensuite la crème au mascarpone. Parsemez de billes de chocolat et saupoudrez de cacao. Placez au frais jusqu’à la dégustation et dévorez bien frais.

Mascarpone glacé au rhum et pralin

Pour continuer à profiter de la chaleur de l’été, voici ces crèmes glacées très très crémeuses grâce au mascarpone. Un petit côté gourmand et croquant apporté par le pralin maison que j’y ai ajouté…
IMG_0308

Pour 4 personnes :

250g de mascarpone
3 œufs frais
10g de sucre
2cs de rhum
115g de pralin maison (aux flocons d’avoine, pistaches et noisettes)

Fouettez les jaunes d’œufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse.
À part fouettez le mascarpone et ajoutez-le au mélange œufs-sucre, ainsi que le rhum.
Battez les blancs en neige très ferme (avec une pincée de sel), et ajoutez-les délicatement au reste. Ajoutez enfin à la préparation, le pralin maison concassé.
Versez la crème dans des moules à muffins (en silicone ici ce qui a facilité l’étape de démoulage) et placez au congélateur une douzaine d’heures au congélateur.

Sortez la glace une dizaine de minutes avant de la déguster,

Pommé de Ster (de Miss Chocolat)

Moi qui ne faisais jamais de dessert aux pommes auparavant, on pourra dire que je me suis rattrapée cette année ! Et je n’ai jamais été déçue !
IMG_9548

En réalité je n’avais pas l’envie de faire des desserts aux pommes car je ne trouvais pas cela assez gourmand (en tout cas juste à lire les recettes), mais je me suis vite détrompée, en testant l’une de mes premières recettes de gâteau aux pommes qui était celle du gâteau aux pommes en deux fois : en effet ce gâteau m’avait fait fondre de plaisir tant il était gourmand !
Et depuis j’ai de nouveau fondu pour le gâteau croustillant aux pommes.

Ce gâteau a une texture entre le flan et le moelleux, c’est un délice bien fondant ! (pourtant je ne suis pas tr`´s flan mais là la texture est juste parfaite).

Pour cette fois-ci je me suis inspirée d’une recette de la Miss Chocolat, en testant son Pommé de Ster.

 Pour 6 personnes :

2 œufs
25cL de lait
120g de beurre demi sel mou
170g de farine
115g de sucre
5 pommes
1 pincée de sel
1 sachet de levure chimique
2cs de rhum

Préchauffez le four à 180˚C.
Battez les œufs avec le sucre et le sel. Fouettez le mélange pour le faire blanchir.
Incorporez ensuite petit à petit la farine préalablement mélangée avec la levure.
Ajoutez ensuite le beurre mou et le lait tiède.
Lavez les pommes et coupez-les en gros cubes, ajoutez-les à la pâte.
Versez le tout dans un moule à manquer (en silicone ici) et enfournez pour faire cuire 45 minutes environ.

Servez tiède ou froid, comme vous préférez (pour moi une préférence tiède).

Crêpes à la flamande pour la Ronde Interblog #34

Pour ma cinquième participation à la Ronde Interblog, j’ai eu le plaisir de choisir une recette chez Jojo, du blog Nuage de Lait. Et c’est Jessica qui est venue piochée chez moi (et je vais aller bien vite découvrir quelle recette elle a bien pu choisir).

Après avoir parcouru une bonne partie du blog de Jojo, j’ai fini par jeter mon dévolu sur ses crêpes flamandes. Depuis le temps que mon fiancé m’en réclamait c’était l’occasion de lui faire plaisir ! Et ça a été le cas car ces crêpes à la bière étaient très bonnes. Je les ai décliner en version salée (sans rhum) et en version sucrée accompagnées de pommes caramélisées !
IMG_9492

Pour une dizaine de crêpes :

2 œufs
165g de farine
33cL de bière blonde (1664 ici)
1 pincée de sel
60g de beurre fondu
un bouchon de rhum brun

Mélangez la farine et le sel puis ajoutez un peu de bière et le rhum (sauf si vous voulez utiliser un peu de pâte en crêpes salées).
Incorporez un à un les oeufs battus. Ajoutez ensuite le beurre fondu puis le reste de bière.
Laissez reposer un peu (une nuit ici mais 1h suffit).

Graissez une poêle à crêpes avec un morceau de beurre, faites-la chauffer, puis versez une petite louche de pâte. Tournez la poêle pour bien étaler la pâte sur toute la surface de la poêle et laissez cuire à feu moyen-fort 2  minutes environ ; retournez la crêpes puis laissez cuire sur l’autre face.
Servez aussitôt avec la garniture de votre choix (sucre, confiture, Nutella, ou encore ces pommes caramélisées)…

Gâteau moelleux aux prunes pour la Ronde Interblog #31

Le mois dernier j’avais complètement oublié de m’inscrire à la Ronde Interblog (en fait je n’avais pas trop suivi, du coup je n’avais pas vu que ça avait repris). Du coup début octobre je me suis mis un mémo pour ne pas oublier cette fois-ci !

Pour cette ronde j’ai eu la joie de découvrir le blog Happy cooking d’Anne et de piocher une recette chez elle ; et c’est Chouquette qui devait venir me tester l’une de mes folies.
Après avoir parcouru le blog d’Anne j’ai finalement jeté mon dévolu sur un gâteau bien gourmand : son gâteau moelleux aux cerises. Le seul hic c’était que ce n’était vraiment pas la saison, du coup je me suis juste permise de remplacer les cerises par des prunes et le résultat était tout aussi bon !

Voici la recette pour 8 personnes environ (oui j’ai également multiplié les proportions par 2) :

600g de prunes (poids dénoyautées)
4cs de rhum ambré (20g)
180g de beurre mou
60g de cassonade
4 œufs
180g de farine
1 sachet de levure
1 pincée de sel
40g de crème fraiche semi-épaisse (à 18% de MG)
1 cuillère à soupe de miel

Préchauffez le four à 180°C.
Battez le beurre mou avec la cassonade. Ajoutez les œufs un par un, en mélangeant entre chaque ajout. Incorporez ensuite la farine, la levure et le sel puis la crème fraîche et le rhum.

Lavez les prunes et coupez-les en cubes. Répartissez-les dans un moule à manquer (en silicone ici donc non beurré) et versez la pâte par dessus.

Enfournez et faites cuire pendant 35 minutes.

À la sortie du four, badigeonnez le gâteau bien chaud de miel (je vous avoue que j’ai complètement oublié cette étape, mais le gâteau était tout de même bien bon !).
Laissez ensuite refroidir et dégustez froid.