Flognarde aux pommes

Un dessert sur lequel je lorgnais depuis un moment et que je ne regrette pas d’avoir fait, d’une part pour sa simplicité mais aussi pour le succès qu’il a eu auprès de mes amis qui n’en n’ont fait qu’une bouchée !
La texture de la flognarde est très ressemblante à celle du clafoutis.

Pour 6 personnes :

4 belles pommes
4 œufs
80g de farine
50g de maïzena
50g de sucre en poudre
30g de beurre
50cL de lait entier
5cL de rhum
1 cc d’extrait de vanille
1 pincée de sel

Préchauffez le four à 180 °C.

Battez les œufs en omelette, ajoutez le sucre, la vanille, le sel et mélangez bien.
Tamisez la farine avec la maïzena avant d’incorporer à la préparation aux œufs. Remuez énergiquement jusqu’à ce que le mélange soit bien lisse. Ajoutez le beurre fondu, mélangez puis délayez enfin la préparation avec le lait.
Lavez les pommes et coupez-les en deux, retirez-en le cœur et les pépins. Coupez chaque moitié de pommes en tranches fines.
Dans un saladier, mélangez les tranches de pommes avec le rhum puis disposez-les au fond d’un moule à manqué (en silicone ici) et terminez en versant la pâte par-dessus.
Enfournez pendant 45 minutes environ (tout dépendra de votre four) jusqu’à ce que le dessus de votre flognarde soit joliment dorée. Servez tiède ou froid.

Baba au rhum

Je ne pensais pas un jour faire un baba au rhum. Tout d’abord parce qu’à première vue ce n’était pas mon dessert préféré, ensuite parce qu’il n’y a pas de chocolat et enfin parce que je pensais que pour vraiment le réussir il me fallait un robot à pâtisserie, avec crochet pour pétrir ma pâte. Mais comme vous le constater il ne faut jamais dire jamais.
En effet mes amis, raffolant de ce dessert, m’en réclamaient depuis un bon moment ; et j’ai fini par me lancer car je voulais vraiment leur faire plaisir.
Au début de ma réalisation j’ai pensé que mon baba allait être raté car la pâte a très peu levé lors des deux poussées. Mais je me suis accrochée et je me suis dit que perdu pour perdu autant aller au bout de la recette pour voir le résultat et les améliorations/corrections à apporter.
Et finalement une fois cuite la pâte avait une « bonne tête ». J’ai donc préparé mon sirop au rhum selon mes envies et fini par imbibé ce baba. Et là grande surprise il a vraiment bien bu le sirop, s’est bien imbibé, j’aurai même dû le laisser toute la nuit dans le sirop pour qu’il s’imprègne encore plus. Et verdict à la dégustation (avec une chantilly maison évidemment) un délice : mes amis ont adoré et ne font que me demander quand est-ce que je leur en refais un !!!
Donc pour un premier essai, une grande satisfaction finalement. Par contre la photo est très rapide, je ferai mieux pour le prochain, avec une belle présentation, et certainement proposé en individuel car l’imbibage sera plus pratique.
Baba au rhum
Pour 6 personnes (sauf si vous avez des gourmands dévoreurs de baba comme mes amis, nous l’avons liquidé à 3 !!) :
Pour la pâte à baba :
100g de beurre
220g de farine
7g de levure fraîche de boulanger
30g de sucre
3g de sel
2 œufs
70g de lait
Pour le sirop :
500g d’eau
170g de sucre
115g de rhum ambré
1 gousse de vanille
les zestes d’un citron non traité
le jus d’1/2 citron
le jus d’une orange

Dans un saladier (ou le bol du robot équipé du crochet ou du fouet plat – la feuille) mélangez la farine avec la levure fraîche émiettée, le sel et le sucre. Fouettez légèrement les œufs avec le lait et ajoutez-en les 2/3 au mélange précédent. Pétrissez légèrement (du coup moi j’ai fait avec mon batteur à main pour monter les oeufs en neige, avec les deux tiges métalliques) sans donner du corps puis ajoutez le reste. Pétrissez à nouveau pour obtenir un appareil lisse et brillant.
Ajoutez alors le beurre pommade et pétrissez jusqu’à ce que la préparation soit soyeuse et élastique. Filmez et laissez pousser 30 minutes dans le four éteint et préalablement préchauffé à 40°C (idéalement dans une étuve à 27/28° pendant 30 minutes).

Dégazez ensuite la pâte et dressez dans un grand moule à baba beurré ou des petits moules à baba à l’aide d’une poche à douille ; remplissez aux 2/3 dans tous les cas car la pâte va gonfler. Laissez pousser une deuxième fois 30 minutes (toujours dans un endroit tiède) puis enfournez dans le four préchauffé à 180°C pendant 20 minutes environ – à surveiller. Laissez tiédir avant de démouler.
Pendant ce temps préparez le sirop. Portez à ébullition l’eau le sucre, les jus et les zestes. Hors du feu ajoutez la vanille fendue en deux et grattée pour libérer ses graines et le rhum, laissez infuser à couvert pour préserver les parfums pendant 15 minutes puis chinoisez.
Imbibez le baba en le mettant dans un grand plat avec le sirop. Essayez de le retourner pour imbiber les deux côtés. Vous pouvez laisser imbiber toute une nuit si vous le souhaitez.
Au moment de servir, préparez une crème chantilly en battant 20cL de crème liquide entière avec 15-20g de sucre glace.

Gâteau moelleux aux pommes et rhum arrangé

Des pommes à profusion dans le bac à légume (oui je sais que ce n’est pas les fruits les plus de saison en ce moment, mais un gâteau aux pommes c’est toujours réconfortant !), et un gâteau bien moelleux et délicatement parfumé au rhum ; et pas n’importe lequel pour moi, un rhum arrangé mangue-banane-vanille.
Ce gâteau se conserve très bien sur 4 jours.
Gâteau moelleux aux pommes et rhum arrangé

Pour 8 personnes :

4 pommes
3cs de rhum blanc arrangé ici
3 œufs
100g de sucre
1cc de vanille liquide
50g de crème liquide
40g d’huile d’olive
250g de farine
1/2 sachet de levure
1cs de sucre cassonade

Préchauffez le four à 175°C.
Lavez les pommes, et coupez-les en lamelles assez fines. Déposez au fur et à mesure dans un cul de poule et arrosez-les avec le rhum. Réservez.
Dans un grand saladier, fouettez les œufs entiers avec le sucre et la vanille juste assez pour que le mélange mousse et blanchisse légèrement.
Ajoutez la crème et l’huile et fouettez vigoureusement pour obtenir un appareil homogène.
Versez la farine tamisée et la levure et mélangez jusqu’à ce que la pâte soit lisse puis incorporez 1 ou 2 cuillères à soupe de lamelles de pommes avec un peu de rhum.
Versez la moitié de la pâte dans un moule à manquer (en silicone ici). Versez dessus la moitié des pommes restantes puis recouvrez avec le reste de la pâte (étalez au besoin avec une maryse). Répartissez les dernières pommes harmonieusement en les enfonçant légèrement dans la pâte et saupoudrez légèrement avec la cassonade.
Enfournez et laissez cuire environ 40 minutes, la lame d’un couteau piqué au centre doit ressortir propre. Laissez refroidir puis démouler.

Servez en toute simplicité tiède ou froid ou accompagné de crème fraîche, fouettée ou de glace pour un dessert improvisé.

Coupe aux saveurs des îles, épicée et chocolatée pour un dessert festif mais léger

Comme chaque année pour les préparatifs de Noël, s’était posée la question avec ma maman de ce que nous allions préparer à dîner…

Tout plein d’idées pour l’entrée et le plat (contrairement à d’habitude ou je suis bien plus branchée sucré !!), mais pas d’envie particulière pour le dessert. Pas vraiment envie d’un dessert lourd car le repas risquait déjà d’être copieux, mais envie tout de même de se faire plaisir avec un dessert gourmand et léger (ou qui coule tout seul). Mon papa adorant l’ananas je suis partie avec cette première idée en tête. Le tout s’est construit ensuite : des dés d’ananas caramélisés et flambés, une sauce chocolat enrobant ces petits dés, une chantilly vanillée sur le dessus et pour apporter un peu de croquant des sablés diamant au cacao émietté.

Ce dessert a fait l’unanimité dans la famille. Léger pour finir ce bon repas de réveillon, gourmand quand même, équilibré tout comme il faut en épices, texture et goût. A refaire alors !!!
Coupe aux saveurs des îles, ananas, chocolat, chantilly

Pour 6 coupes :
Pour les sablés diamant au cacao (une vingtaine de biscuits mais vous n’en aurez besoin que de 6 ou 8 pour les coupes) :
250g de farine
150g de beurre  mou
50g de sucre
1 jaune d’œuf
1cc de vanille liquide
20g de cacao en poudre non sucré
1 petite cuillère à café de piment d’Espelette
Pour l’ananas caramélisé :
1 ananas Victoria
80g de cassonade
10g beurre
2 bouchons de rhum
Pour la sauce chocolat :
130g de chocolat
15cL d’eau
Pour la chantilly :
2 gousses de vanille
25cL de crème liquide entière
15g de sucre glace

Commencez par préparer les sablés diamant.

Dans un grand bol, mélangez le beurre, le sucre, la vanille et le jaune d’œuf, à l’aide d’une spatule, jusqu’à ce que le mélange soit bien crémeux. Ajoutez la farine, le cacao et le piment (et une cuillère à soupe d’eau si nécessaire) puis malaxez juste assez pour former une boule, sans trop travailler la pâte.
Formez 2 boudins de pâte d’environ 3,5 cm de diamètre. Entourez-les de film étirable et mettez-les au frais pendant 1 heure au moins.
Préchauffez le four à 180°C.
Coupez chaque boudin en tranches d’un demi centimètre d’épaisseur et déposez-les sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé.
Enfournez pour 12 à 15 minutes. Laissez refroidir les sablés sur une grille, attention ils sont fragiles tant qu’ils sont chauds, mais ils durcissent en refroidissant.
Ces biscuits se conservent jusqu’à 4 jours dans une boite métallique.

Fouettez la crème fraîche bien froide en chantilly. Juste à la fin ajoutez les graines grattées des gousses de vanille et le sucre glace et fouettez quelques secondes. Réservez au frais.

Préparez la sauce chocolat en faisant fondre le chocolat et l’eau dans une petite casserole sur feu doux. Réservez.

Préparez enfin l’ananas. Epluchez-le et coupez-le en dés.
Faites fondre le sucre dans une grande poêle et laissez caraméliser. Ajoutez le morceau de beurre et une fois fondu ajoutez les dés d’ananas. Mélangez pour bien tous les enrober de caramel. Laissez confire un peu sur feu moyen.
Si vous servez rapidement faites flamber au rhum dès à présent (sinon au moment de faire réchauffer le tout). Réservez.

Montez les desserts dans des coupes transparentes. Au fond versez les dés d’ananas caramélisés et encore chauds. Nappez de sauce chocolat chaude ou tiède. Dressez dessus une quenelle de chantilly bien froide et émiettez enfin un sablé diamant au cacao sur le tout. Servez aussitôt et dégustez.

Moelleux aux pommes et à la crème frangipane

Encore une recette avec des pommes, car je ne m’en lasse pas. C’est tellement bon, gourmand, simple, alors pourquoi s’en priver. Ce gâteau au bon goût d’amande ravira vos papilles pour le goûter par exemple. Je l’ai découvert Chez Hélène.
Moelleux pomme-amande

Pour 6-8 personnes :
Pour le gâteau :
150g de farine
50g de sucre
100g de beurre fondu
1 yaourt nature (125g)
2 oeufs battus en omelette
1 sachet de levure chimique
Pour la frangipane :
60g de poudre d’amandes
30g de beurre mou
50g de sucre
1 oeuf
2cs de rhum ambré
2 gouttes d’extrait d’amandes amères
4 pommes

Préparez la pâte à gâteau.
Mélangez dans un saladier, la farine avec la levure et le sucre. Creusez un puits au centre et versez-y le yaourt, le beurre fondu et les oeufs battus. Mélangez énergiquement pour obtenir une préparation homogène.
Versez cette préparation dans un moule à manquer de 24cm de diamètre et réservez.

Préparez à présent la frangipane.
Battez au fouet le beurre mou avec le sucre jusqu’à ce que le mélange devienne mousseux. Ajoutez la poudre d’amandes, l’oeuf, l’extrait d’amandes amères et le rhum. Fouettez et versez le mélange dans le moule sur la pâte à gâteau. Etalez avec une spatule afin d’homogénéiser la surface.

Préchauffez le four à 180°C.
Lavez les pommes, coupez-les en fines lamelles puis disposez-les sur le dessus de la pâte en appuyant un peu pour qu’elles rentrent dans la frangipane.
Enfournez pendant 30 minutes environ. Vérifiez la cuisson avec la pointe d’un couteau directement plantée dans la pâte, elle doit ressortir sèche.
Sortez du four, laissez tiédir et dégustez tiède de préférence.

Pommé breton : 2ème version, 3 ans après

Avec le temps et à force de cuisiner on en oublie parfois certaines recettes que l’on a fait et dévoré. C’est le cas par exemple de ce pommé breton que j’avais fait fin 2012 et que j’avais trouvé délicieux.

Un week-end j’avais envie d’un gâteau aux pommes, mais pas d’un moelleux, plutôt de quelque chose de sablé, légèrement croquant et gourmand. En fouillant sur le web je suis donc tombée sur la recette du pommé. Ni une, ni deux je suis partie en cuisine et j’ai préparé ce délicieux gâteau.
Pommé breton

Et peu de temps après, en farfouillant sur mon propre blog je suis retombée sur cette recette ! Ca m’a fait sourire.
Mais du coup j’en profite pour vous re-proposer cette recette car les proportions utilisées ici ne sont pas tout à fait les mêmes et le tout était toujours un délice. Donc à vous de choisir entre les deux recettes !!

Pour 6-8 personnes :

330g de farine
40g de sucre
4cc de levure chimique (soit environ 3/4 d’un sachet)
165g de beurre 1/2 sel
4 jaunes d’oeufs
30g de rhum
3 ou 4 pommes
Pour la dorure : 1 jaune d’oeuf et 10g de lait

Préchauffez le four à 180°C.
Dans un saladier mélangez la farine, le sucre et la levure.
Ajoutez les jaunes d’oeufs, le beurre en morceaux et le rhum et incorporez le tout du bout de doigts.
Etalez la moitié de ce crumble dans le fond d’un moule à manquer (en silicone ici) en écrasant de la paume de la main et en faisant remonter un peu sur les côtés (ou étalez entre 2 feuilles de papier sulfurisé fariné).
Lavez les pommes et coupez-les en lamelles ; disposez-les sur la pâte.
Recouvrez les pommes avec le reste de la pâte émiettée en crumble.
Mélangez le jaune d’oeuf et le lait et étalez au pinceau ou à la cuillère sur le dessus de la pâte.
Enfournez et laissez cuire pendant 45 minutes.

Laissez tiédir et dégustez tiède ou froid.

Gâteau fondant aux pommes, amandes et rhum

Encore une recette avec des pommes. Ce n’est pas vraiment le gâteau que je cherchai à faire, mais comme j’ai lu la recette trop vite j’ai mélangé le beurre au reste des ingrédients alors qu’il fallait le garder pour la fin et en recouvrir le gâteau. Mais ce n’est pas bien grave, au final le gâteau n’était pas raté et bien au contraire il a beaucoup beaucoup plus à ceux qui l’ont goûté. Le gâteau a une texture entre le flan et un fondant bien moelleux, un délice.
Fondant aux pommes, amandes effilées et rhum

Pour 6-8 personnes :

850g de pommes
90g de sucre de canne
150g de farine
120g de beurre
25cL de lait
2 œufs
50g de d’amandes effilées grillées
50g de rhum ambré
1 sachet de levure
1 pincée de sel

Préchauffez le four à 160°C.
Battez les œufs et le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajoutez la farine et la levure puis mélangez. Diluez le mélange en incorporant le lait au fur et à mesure.
Faites fondre le beurre puis mélangez-le au rhum ; ajoutez-le à l’appareil.
Lavez les pommes et découpez-les en fines lamelles.
Versez 1/3 de la préparation dans un moule à manqué (en silicone). Ajoutez par dessus la moitié des pommes coupées puis la moitié des amandes effilées. Répétez l’opération puis terminez par la dernière couche d’appareil à gâteau.
Enfournez pour 1h15 environ. Dégustez tiède ou froid.