Petits moelleux à la farine de châtaigne et cœur coulant pralinoise ou Nutella

Depuis que j’ai découvert la farine de châtaigne je ne me lasse pas de l’utiliser dans tout un tas de recette, je trouve en effet qu’elle parfume très bien les petits gâteaux d’hiver.
Ce petits moelleux sont très gourmands, avec leur coeur coulant, soit tout simplement au Nutella, soit avec les petits coeurs que j’avais réaliser pour des moelleux au café.
IMG_9061

Pour 6 moelleux :

2 œufs
50g de farine de châtaigne
100g de farine de blé
100g de fromage blanc 0%
1/2 sachet de levure
40g de cassonade
70g de beurre
6 cuillères à café de Nutella et/ou des cœurs pralinoise (la recette par ici)

Préchauffez le four à 180°C.
Faites fondre le beurre au micro-onde.
Battez les œufs avec le sucre pendant quelques minutes, puis ajoutez le fromage blanc et mélangez de nouveau. Incorporez ensuite les 2 farines, la levure et le beurre fondu et versez la préparation dans des moules à muffins (en silicone) aux 3/4. Déposez une cuillère à café de Nutella ou un cœur pralinoise dans chaque moelleux.
Enfournez pour 18 à 20 minutes (en fonction du coeur que vous voulez : coulant ou fondant) et servez tiède ce sera meilleur.

Moelleux au café cœur fondant pralinoise noisette

J’avais noté cette recette sur le blog de Boopcook et m’étais dit que je devrais la tenter. Le résultat est pas mal, mais j’ai été un peu déçue de la texture (un peu caoutchouteux, du fait de la maïzena je pense) et ces moelleux étaient malheureusement bien trop gras. Donc une recette à affiner à mon sens, avec moins de beurre et un peu moins de Maïzena.

Sinon j’avais quelque peu adapté la recette, au niveau du cœur coulant, car il me restait des coeurs pralinoise-noisette de ma recette de moelleux à la crème de marron, coeur fondant noisette et pralinoise qui d’après moi se marieraient parfaitement dans ces moelleux au café.

Pour 6 moelleux :

Pour la pâte à moelleux :
100g de beurre (mais 75g devraient largement suffire)
4 œufs
1cc d’extrait de café
1cs de café liquide (à base de lyophilisé ici)
40g de sucre
20g de Maïzena (10 ou 15g devraient suffire)
40g de farine
Pour le cœur :
6 cœurs pralinoise-noisette

Préchauffez le four à 200°C.

Faites fondre le beurre 20 secondes au micro-onde, ajoutez le sucre et mélangez, ajoutez l’extrait de café ainsi que le café liquide, mélangez bien de sorte que la préparation soit homogène.
Ajoutez les œufs un à un, en fouettant entre chaque ajout, puis incorporez la farine et la Maïzena.

Versez un tiers de la pâte dans des moules à muffins (en silicone ici), puis déposez 1 « glaçon » de cœur pralinoise-noisette et recouvrez enfin du reste de pâte.
Enfournez et laissez cuire 13 minutes.
Démoulez et dégustez aussitôt.

Petits moelleux à la crème de marron, cœur fondant à la noisette et pralinoise

Après les aumônières aux pommes et amandine à la crème de marron, je vous propose ces petits moelleux à la crème de marron avec leur coeur fondant à la noisette et pralinoise. Ces moelleux sont un plaisir de gourmandise, je vous laisse les découvrir…

Pour 8 moelleux :
Pour la pâte à moelleux :
400 g de crème de marrons
125 g de beurre
4 œufs
60 g de farine
Pour le cœur fondant noisette-pralinoise :
100g de pralinoise
50g de chocolat noir
50g de crème liquide à 5% de MG
30g de beurre demi-sel
70g de poudre de noisette

Commencez pas préparez les cœurs.
Faites fondre doucement la pralinoise et le chocolat avec le beurre et la crème. Lorsque le mélange a fondu ajoutez hors du feu la poudre de noisette et mélangez bien.
Moulez cette préparation dans des petites empreintes (dans des bacs à glaçon c’est parfait) et laissez congeler une heure au moins.

Préparez maintenant l’appareil à moelleux.
Faites fondre le beurre.
Battez les œufs en omelette et ajoutez-y le beurre fondu. Incorporez ensuite la farine et la crème de marron et mélangez.
Versez la préparation à moelleux dans des moules à muffins en silicone (ou à défaut des ramequins individuels beurrés et farinés), remplissez de pâte jusqu’au ¾ et disposez le tout au frais pendant 30 minutes.

Préchauffez le four à 180°C.
Sortez les moules ou ramequins du frigo et disposez au milieu de chaque un (ou deux) cœur noisette-pralinoise.
(Il vous restera certainement quelques cœurs fondants inutilisés, mais vous pouvez les laisser au congélateur et les utiliser pour d’autres recettes).
Enfournez les moelleux et laissez cuire 20 minutes environ (mais cela dépend de la taille de vos moules, s’ils sont petits surveillez et laissez seulement 10 à 15 minutes).

Sortez du four, laissez tiédir légèrement et démoulez délicatement pour servir aussitôt : avec le cœur fondant, limite coulant…

Et pensez à réfléchir à votre Assiette Gourmande d’Automne et venez participer au jeu-concours :

Aumônières de pommes-amandine à la crème de marron, crème glacée marron-pralinoise

Et oui l’automne arrive et je profite d’un thème spécial lancé pour le prochain numéro du Yummy Magazine sur la crème de marron pour vous proposer quelques recettes autour de cette douceur. Et pour la première recette choisie, je vous propose ici une aumônière bien gourmande accompagnée d’une crème glacée. Vous m’en direz des nouvelles !
Au passage c’est le dessert que je nous étais concocté, à mon fiancé et moi-même, samedi soir pour mon anniversaire…

Pour deux personnes :

Pour les aumônières :
3 feuilles de brick
2 petites pommes à cuire+ 5g de beurre
60g de crème de marron
30 g d’amandes en poudre
30g de beurre pommade
10g de farine
1 œuf
5g de beurre et 5cs d’huile de tournesol pour badigeonner
Pour la crème glacée :
10cL de crème liquide à 5% de MG
5g de beurre
30g de pralinoise
85g de crème de marron

Au moins 5 heures avant de déguster les aumônières, préparez la crème glacée.
Faites chauffer doucement la crème, le beurre et la pralinoise dans une casserole, en mélangeant régulièrement. Lorsque la pralinoise est fondue, retirez du feu et laissez refroidir.
Une fois la crème à la pralinoise refroidie, ajoutez-y la crème de marron et fouttez le tout pour obtenir une crème lisse. Versez cette crème dans deux petits ramequins ou des petits moules à muffins en silicone (pour faciliter au moment de démouler). Placez la crème au congélateur et laissez prendre pendant au moins 4h.

Préparez ensuite la garniture des aumônières.
Lavez les pommes et coupez-les en 4 pour les épépiner et coupez-les en petits cubes.
Faites fondre les 5g de beurre dans une poêle et faites revenir les morceaux de pommes pendant une petite dizaine de minutes à feu moyen. Réservez.
Préparez l’amandine à la crème de marron en battant les 30g de beurre pommade avec la crème de marron. Ajoutez l’œuf et remuez. Incorporez ensuite la farine et la poudre d’amande. Mélangez puis réservez.

Préparez les feuilles de brick.
Huilez deux feuilles de brick (à la petite cuillère ou au pinceau) sur le côté externe.
Faites fondre les 5g de beurre restants et badigeonnez (à la petite cuillère ou au pinceau) l’autre face (interne).
Détaillez la troisième feuille de brick en 4 et placez deux quarts superposés au centre de chacune des feuilles de brick entières (pour consolider le fond des aumônières).
Déposez les pommes cuites au fond de chaque feuille de brick puis recouvrez-les de l’amandine à la crème de marron.
Remontez les côtés de la brick  en faisant des plis réguliers tout le tour et piquez un ou deux pics en bois pour fermer les aumônières.

Trente minutes avant de dégustez le dessert, pensez à sortir la crème glacée du congélateur et à la placer au frais.
Préchauffez le four à 180°C.
Enfournez les aumônières et laissez cuire pendant 20 minutes.
Servez ces aumônières tièdes avec la crème glacée froide.

Bonne dégustation…

Et pensez à réfléchir à votre Assiette Gourmande d’Automne et venez participer au jeu-concours :

Sublime Paris-Brest pour fêter les un an de mon blog !

Et oui c’est fou comme le temps passe vite !
Cela fait déjà un an que je me suis lancée dans cette aventure de blog culinaire et je suis ravie de voir la réussite qu’il peut avoir aujourd’hui et le nombre d’internautes qui me suivent au quotidien. Je tiens donc à vous remercier infiniment tous et toutes pour vos encouragements, commentaires et compliments qui m’aident à avancer chaque jour et à améliorer ce blog. Merci également pour vos visites chaque jour plus nombreuses. Et enfin merci à toutes les bloggeuses (et bloggeurs) qui m’inspirent grâce à leurs bonnes idées et recettes alléchantes.
Bon et bien, si vous le voulez bien c’est reparti pour un an. Un an de folie culinaire et de gourmandise !!!

Et pour fêter ces un an et débuter cette nouvelle année je vous dévoile ici la recette d’un Paris Brest pas trop compliquée et délicieuse !!!

Depuis le temps que je voulais tenter de faire un Paris-Brest, lorsque j’ai découvert celui de Manue, je me suis dis « Cette fois-ci c’est la bonne ! Je me lance ! ». Et bien je ne suis pas déçue du résultat (bien que d’après la lecture de tout un tas d’autres recettes, celle-ci semble un peu simplifiée, mais bien assez longue pour moi), ce sera à refaire !!!

Pour 6 personnes :

Pour la pâte à chou :
75g d’eau
75g de lait
50g de beurre
80g de farine
3 œufs
une pincée de sel
une poignée d’amandes effilées
Pour la crème pralinée :
250g de lait
115g de beurre
45g de sucre
46g de jaunes d’œuf ici (3 jaunes)
30g de maïzena
75g de pralinoise

Commencez par préparer la pâte à chou.
Dans une casserole, placez l’eau, le lait, une pincée de sel et le beurre en morceaux. Portez le tout à ébullition. Dès que le mélange est frémissant, versez-y en une seule fois la farine et mélangez énergiquement avec une cuillère en bois, jusqu’à ce que la pâte se décolle de la casserole. Desséchez  alors la pâte sur feu doux pendant 1 à 2 minutes.
Hors du feu incorporez les œufs un par un, en mélangeant très énergiquement entre chaque ajout. Pour moi (bien qu’aillant des ptits bras musclés ! lol), c’est comme pour Manue, le robot a très bien fait le boulot !
Préchauffez le four à 220°C.
Découpez un grand morceau de papier sulfurisé et tracez, à l’aide d’un moule à manquer (de 20 à 25cm de diamètre par exemple), 
un cercle.
Remplissez alors une poche à douille avec la pâte à chou et décrivez un premier cercle de pâte, selon la marque au crayon ; puis un second à l’intérieur du premier et enfin un troisième au-dessus des deux premiers (s’il vous reste un peu de pâte,continuez à empiler sur le dessus et à combler les trous). Parsemez d’amandes effilées.
Enfournez la couronne de pâte à chou pendant 5 minutes à 220˚C pour bien la saisir, puis baissez à 200°C pendant 10 minutes. Ensuite entrouvrez la porte du four légèrement et laissez reposer la couronne dans le four pendant 15 minutes environ. Sortez enfin du four et laissez totalement refroidir.

Préparez maintenant la crème pralinée.
Faites chauffer le lait avec 5 gr de sucre. Pendant ce temps blanchissez le reste de sucre (40g) avec les jaunes d’œuf, puis incorporez-y la Maïzena et battez jusqu’à l’obtention d’une crème onctueuse. Versez un peu de lait bouillant sur ce mélange, battez bien au fouet, et une fois le lait incorporé, reversez la totalité dans la casserole avec le lait restant. Remettez sur le feu et fouettez sans arrêt jusqu’à ce que la crème épaississe. Cuisez 2 à 3minutes sans cesser de fouetter. Ajoutez enfin le praliné en morceau et mélangez pour bien l’incorporez à la préparation. Ajouter 55 gr de beurre en morceaux et fouettez. Couvrez immédiatement la crème d’un film étirable pour éviter la formation d’une peau et laissez refroidir (à température ambiante ou au frais).
Une fois la crème refroidie, placez le beurre restant en pommade dans le robot, ajoutez-y un tiers de la crème et activez le robot pour battre rapidement. Lorsque le premier tiers est bien incorporé, ajouter-en un autre puis fouettez. Incorporez enfin le dernier tiers.

Procédez enfin au montage.
Coupez, à l’aide d’un couteau à pain ça marche pas mal, la couronne en deux au 2/3 de la base (bon ça c’est la théorie, vous coupez où vous pouvez !).

Ensuite, à l’aide de la poche à douille, garnissez la base de la couronne de la crème mousseline (pensez avant à placer la couronne sur le plat de service…). Replacez délicatement le chapeau de la couronne sur la crème praliné, saupoudrez de sucre glace et servez ce Paris Brest bien frais.

Humm, ça a vraiment été un pur délice ce Paris-Brest, et en fin de compte pas si compliqué que ça ! Merci encore Manue, je crois que sans toi je ne me serai jamais lancée.

Cake aux spéculoos et pralinoise

Un délicieux cake gourmand pour le goûter des enfants, avec le fondant de la pralinoise et le croquant des speculoos c’est une tuerie…

Pour 6 personnes :

100g de sucre
3 œufs
100g de farine
150g de beurre
20g de poudre de noisette
1cc de vanille en poudre
70g de pâte de spéculoos maison
100g de pralinoise
5 spéculoos

Faites fondre le beurre dans une casserole et laissez-le refroidir.
Préchauffez le four à 160°C.
Battez les œufs et le sucre, jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Incorporez ensuite la farine. Ajoutez ensuite le beurre fondu et refroidi, mélangez. Puis ajoutez la poudre de noisette et la vanille en poudre. Terminez par la pâte de spéculoos et mélangez bien.
Dans un moule à cake (en silicone ici) versez la moitié de l’appareil. Répartissez dessus les spéculoos concassés (ne les réduisez pas en miettes, cassez-les simplement avec les doigts) et les morceaux de pralinoise, puis versez l’autre moitié de l’appareil à cake.
Enfournez pour 35 minutes environ (prévoyez un peu plus si vous ne voulez pas qu’il soit coulant au centre).
Dégustez tiède, c’est parfait comme ça la pralinoise fond légèrement.

Crémousses chocolat-pralinoise

J’adore ces petites mousses, surnommées « crémousses », le seul « hic » c’est qu’il faut s’y prendre un peu à l’avance pour les faire car il faut au moins 6 heures de réfrigération.

Pour 2 grandes crémousses (ou 4 petites) :

100g de chocolat noir
100g de pralinoise
10cL de crème liquide (à 5% de MG ici)
2 œufs
15g de sucre
sel

Faites bouillir la crème dans une casserole. Couper les chocolats en morceaux. Versez en plusieurs fois la crème bouillante sur le chocolat, mélangez entre chaque ajout pour bien faire fondre le chocolat.
Cassez les œufs et séparez les blancs des jaunes. Battez les blancs d’œufs avec une pincée de sel.
Fouettez les jaunes d’œufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajoutez ensuite la crème chocolatée. Ajoutez enfin les blancs d’œufs et mélangez délicatement.
Versez ces crèmousses dans des verres et réfrigérez au moins 6 heures. À déguster ensuite avec des petits biscuits, par exemple des croissants de lune (meilleurs que les Bahlsen).

Vous pouvez parfaitement préparer ces crèmes la veille, elles n’en seront que meilleures le lendemain car elles auront « pris » davantage.