Fondant à la banane & praliné

Voici un fondant ou moelleux comme vous préférez, très parfumé en banane mais avec une touche de praliné (à accentuer même, car la banane prend trop le dessus et on ne sentait plus vraiment le praliné ici). J’ai préparé ce moelleux avec le praliné de l’Atelier du Chocolat qui m’avait été gentiment offert pour tester leur produit et avec lequel j’avais préparé ces cake moelleux au praliné,noisette et citron.

Pour un moule à cake (6-8 personnes) :

80g de praliné (de l’Atelier du chocolat ici) – peut-être en mettre 100 pour le sentir davantage
20g de beurre
30g de beurre de cacao (vous pouvez remplacer par du beurre tout simplement)
25g de sucre
30g de farine
1 banane bien mûre
2 blancs d’œufs
1 pincée de sel
1/4cc de bicarbonate de soude

Préchauffez le four à 180°C.

Faites fondre le beurre de cacao au micro-onde (en plusieurs fois pour ménager de temps en temps).
Faites fondre le praliné et le beurre au bain marie (je préfère avec le praliné, car le micro-onde le cuit je trouve). Mélangez avec le beurre de cacao fondu.
Ajoutez les bananes coupées en rondelles (ou en entier si elles sont vraiment très molles, elles s’écraseront toutes seules quand vous mélangerez) puis les blancs d’œufs (inutile de les monter en neige) et mélangez énergiquement à la cuillère en bois ou fourchette.
Ajoutez le sucre, la farine, la pincée de sel et le bicarbonate en mélangeant bien entre chaque ajout.
Versez la pâte dans un moule (à cake en silicone ici) et faites cuire 25 minutes.

Laissez refroidir pour démouler et déguster.

Cake moelleux au praliné, noisette & citron pour mon partenariat avec l’Atelier du Chocolat

Toujours dans la cadre de mon partenariat avec l’Atelier du Chocolat et après ma première recette proposée pour ces cookies potimarron & éclats de chocolat parfumés à l’orange confite, j’ai choisi de tester leur praliné noisette-amande. Le plus dur a été de ne pas dévorer tout le pot à la petite cuillère car il est tout simplement à tomber…donc pour cela il fallait que je trouve bien vite des recettes alléchantes pour l’utiliser.
En voici une première avec ce cake au doux parfum de praliné (pas encore assez fort à mon goût je vous préconiserais d’en mettre un peu plus) en association avec des zestes et un sirop de punchage au citron (la combinaison parfaite) et du croquant avec des morceaux de noisettes torréfiées.

Pour un moule à cake :

70g de beurre en pommade
100g de crème de soja
50g de praliné noisette-amande de l’Atelier du Chocolat ici (c’est ici que je vous invite à en mettre 70g pour un goût plus prononcé)
14g de purée de noisette ou amande
100g de sucre
150g d’oeufs entiers pesés sans la coquille(ici 3 oeufs)
le zeste râpé d’un citron non traité
150g de farine tamisée avec 3g de levure chimique
40g de noisettes concassées grillées
Pour le sirop de punchage au citron : (je n’ai pas tout utilisé il m’en restait 10-15cL je pense)
200g d’eau
100g de sucre semoule
100g de jus de citron fraîchement pressé

Préparez le sirop de punchage : mélangez le sucre et l’eau et portez à ébullition dans une casserole. Laissez refroidir, ajoutez le jus de citron et réservez au frais.

Préparez maintenant l’appareil à cake.
Préchauffez le four à 160°C.
Dans la cuve du robot ou dans un saladier à l’aide d’un fouet, mélangez le beurre pommade, le praliné et la pâte de noisette et faites mousser le mélange. Dans un autre saladier battez les oeufs entiers avec le sucre.
Mélangez les 2 appareils à la maryse. Ajoutez la farine tamisée avec la levure puis toujours délicatement à la maryse les zestes de citrons et les noisettes concassées grillées.
Versez dans un moule à cake (en silicone ici) et enfournez pendant environ 45 à 50 minutes (vérifiez dès 40 minutes). Dès la sortie du four arrosez du sirop de citron, laissez le temps que le cake s’imprègne et renouveler l’opération jusqu’à épuisement du sirop.
Laissez refroidir complètement avant de servir frais ou à température ambiante.

Deux recettes de galette des rois pour l’Epiphanie

Aujourd’hui pas de nouvelle recette mais une petite rétrospective sur les recettes de galettes des rois que je vous ai proposé les deux années précédentes.

La traditionnelle galette des rois à la crème d’amande :

Galette frangipane morceau

Et une deuxième bien plus gourmande au chocolat, praliné, noisettes et chocolat :

Galette chocolat, praliné, noisette, poire entière

Bonne dégustation à toutes et à tous…

Madeleines au praliné, zestes de citron et noisettes

Quel délice ces petites douceurs de madeleines qui nous viennent de Pierre Hermé. Ça change des traditionnelles madeleines, avec la touche acidulée du citron et le croquant des noisettes.
Par contre pensez bien à préparer la pâte la veille pour qu’elle repose toute la nuit.
IMG_9888
Bien que je raffole également des madeleines plus standard, comme celles de Cyril Lignac parfumées à la fleur d’oranger, ou encore celles au caramel au beurre salée, et encore plus gourmandes celles au Nutella, celles-ci m’ont vraiment conquise !

Pour une trentaine de madeleines :

60g de noisettes entières
200g de farine
6,5g de levure chimique
200g de beurre
le zeste d’1 citron non traité, finement râpé
130g de sucre
200g d’œufs (4)
120g de pâte de praliné (amande-noisette ici, ou maison)

La veille :
Préchauffez le four à 170C° et torréfiez-y les noisettes 15 minutes environ (surveillez bien que ça ne crame pas). Retirez grossièrement leur peau en les frottant entre vos mains ou en les roulant dans un tamis. Concassez-les avec un rouleau à pâtisserie ou au robot.
Tamisez la farine avec la levure.
Faites fondre le beurre.
Mélangez le sucre et les zestes de citron et laissez reposer quelques minutes (pour que le sucre s’imprègne bien de l’acidité et du goût citronné).
Dans le bol du robot fouettez le sucre avec les œufs pendant 5 min puis incorporez la farine en pluie. Mélangez puis versez le beurre fondu avec le pâte de praliné sans arrêter de fouetter jusqu’à ce que la pâte soit homogène. En dehors du mixeur, incorporez les noisettes.
Filmez la préparation au contact (pour éviter qu’une croûte se forme à la surface) et réservez au réfrigérateur jusqu’au lendemain.

Le jour même :
Préchauffez le four à 240°C et beurrer les moules. Beurrez ou huilez les moules à madeleines. Remplissez aux 3/4 les empreintes, enfournez et baissez le four à 220°C. Laissez cuire environ 8 minutes. Démoulez à la sortie du four et laissez refroidir sur une grille.

Crème glacée au praliné et éclats de noisettes

Avec cette chaleur rien de telle qu’une crème glacée pour finir le repas, ça coule tout seul mais c’est tellement gourmand…
IMG_0152

Pour 4 personnes :

30cL de lait
25cL de crème fraiche
40g de sucre
3 jaunes d’œufs
80g de pâte de praliné
30g de noisettes concassées

Faites chauffer le lait et la crème dans une casserole. Ajoutez la pâte de praliné et mélangez jusqu’à ce que le mélange soit homogène.
Dans un saladier fouettez les jaunes d’œufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange mousse et blanchisse légèrement.
Versez dessus le mélange au praliné tout en remuant. Replacez le tout dans la casserole et faites épaissir sur feu moyen en remuant (comme pour une crème anglaise). Retirez du feu lorsque le mélange nappe la cuillère. Retirez du feu et laissez refroidir.
Une fois la crème refroidie placez au congélateur et remuez au bout d’une heure puis au bout de 2h ; à ce moment là ajoutez les noisettes concassées. Laissez ensuite au congélateur pendant 4h environ.

Pensez à sortir la glace du congélateur 20 minutes environ avant de la dégustez pour qu’elle ne soit pas trop dure.

Crèmes brûlées au praliné

Cela faisait un petit moment que je ne vous avais pas proposé des crèmes bûlées sucrées, non ?! Et bien en voici une nouvelle version au praliné… Un délice, bien gourmandes sous cette couche craquante.
IMG_9125

Pour 5 crèmes :

6 jaunes d’œufs
10g de sucre
250mL de crème liquide à 5% de MG ici
250mL de lait
150g de pâte de praliné
cassonade pour caraméliser

Préchauffez le four à 140˚C.
Placez dans une casserole la crème, le lait et la pâte de praliné, et faites chauffer à feu moyen jusqu’à ce que le praliné soit dissous.
Fouettez les jaunes d’œuf avec le sucre, versez dessus le mélange crème-lait-praliné chaud et mélangez immédiatement.
Versez la préparation dans des ramequins et placez-les au four et laissez cuire au bain-marie environ 30 minutes.

Sortez les crèmes du four et laissez-les complètement refroidir avant de les placer au frigo pendant 2h au moins.

Avant de servir, saupoudrez les crèmes de cassonade, et caramélisez-les au chalumeau.

Galette des rois 2013, au chocolat, praliné, noisettes et poires

Je sais qu’il est un peu tard pour proposer une recette de galette des rois, mais il est encore temps puisque nous sommes toujours en janvier !
L’année dernière je vous avais proposé une galette traditionnelle à la frangipane, donc pour cette fois-ci j’ai voulu faire un peu plus dans l’originalité et cassé les traditions avec cette galette au chocolat, praliné, noisette et poires.

Et cette fois-ci ce n’est pas la pâte « feuilletée » au fromage frais que j’ai utilisé, mais une nouvelle recette à la ricotta. Je pense que j’avais préféré la précédente car avec celle-ci j’ai eu du mal à trouver le feuilletage.
IMG_9433

Pour 6 à 8 personnes :

une pâte « feuilletée » à la ricotta
2 œufs
100g de beurre mou
50g de fromage blanc 0%
50g de sucre
125g de poudre de noisette
60g de pâte de praliné noisette amande
180g de chocolat noir
2 poires
Pour la dorure : 
1 jaune d’œuf
2cc de lait
1 petite cc de sucre glace

Sortez la pâte feuilletée du frigo, coupez-la en deux et étalez au rouleau chaque morceau pour faire deux disques. Replacez les deux disques au frais le temps de préparer la galette.

Fouettez le beurre mou avec le sucre jusqu’à ce qu’il devienne presque liquide.
Ajoutez le fromage blanc, les œufs, la poudre de noisette et le praliné (s’il est trop dur, réchauffez-le au micro-onde ou bain-marie).

Concassez grossièrement le chocolat au robot.
Lavez les poires, coupez-les en 4 pour les épépiner et coupez-les en petits dés (comme d’habitude je ne les ai pas épluchées).

Préchauffez le four à 190˚C.

Étalez la préparation aux noisettes sur un des deux disques de pâte, parsemez dessus le chocolat concassé, puis les dés de poires.
Si vous souhaitez mettre une fève, pensez à l’ajouter à ce moment là.
Déposez dessus le deuxième disque de pâte. Soudez les bords des deux pâtes entre eux sur tout le tour. Si besoin humidifiez les bords pour qu’ils collent bien.
Avec la lame d’un couteau faites des dessins sur la pâte.

Battez le jaune d’œuf avec le lait et le sucre glace et dorez la galette sur toute sa surface (à l’aide d’un pinceau ou d’une petite cuillère).

Enfournez la galette dans le four et laissez cuire 35 minutes.
Laissez-la ensuite tiédir et dégustez cette galette tiède. Humm un vrai petit plaisir…
IMG_9438

Tartelettes à la crème au citron sur un lit de chocolat praliné croustillant

Depuis que j’ai dégoté de la pâte de praliné je veux en mettre partout (car j’adore ça !!!). Et voici des petites tartelettes très très gourmandes : une crème au citron qui cache une fine couche au chocolat et praliné.
IMG_9012

Pour 2 tartelettes :

1/2 pâte brisée ou sablée (sablée maison ici) avec des zestes de citron
Pour la crème au citron :
2 œufs
1ocL de jus de citron
20 g de beurre
40g de miel
5g de sucre glace
20g d’huile d’olive
Pour la couche chocolat-praliné :
60g de chocolat noir
35g de pâte de praliné
10g de pralin (ici mon pralin croustillant aux flocons d’avoine-pistache-noisette)

Préchauffer le four à 180°C.

Étalez la pâte à tarte sur le plan de travail fariné et foncez-en deux petits moules. Déposez un papier sulfurisé au fond et garnissez les de haricots secs pour cuire la pâte à blanc. Enfournez et laissez cuire 15 minutes à 180 °C. Retirez les haricots secs et ré-enfournez pour 3 minutes.

 Préparez la crème au citron.
Mélangez tous les ingrédients dans une casserole et faites chauffer à feu doux en remuant sans arrêt. La crème va épaissir et devenir onctueuse. Stoppez alors la cuisson et laissez refroidir.

 Préparez la couche chocolatée. Faites fondre le chocolat au bain-marie puis ajoutez la pâte de praliné et mélangez.

Étalez la préparation au chocolat sur la pâte à tartelettes et laissez refroidir. Recouvrez ensuite de la crème au citron et lissez la surface. Placez les tartelettes au frigo pendant au moins 2 heures puis dégustez.

Dacquoise pistache, praliné feuilleté, ganache chocolat : une tuerie chocolatée !

Depuis le temps que je voulais faire un dessert à étage dans ce genre,  ça y est c’est fait et ce sera à refaire, à décliner à d’autres parfums car c’était une tuerie chocolatée !!!

Mais quel est le « secret » de ce gâteau ? Une dacquoise à la pistache, une couche de praliné feuilleté sur le dessus, le tout surmonté d’une ganache au chocolat !

Peut-être un tout petit peu long à préparer car il y a trois étapes mais vraiment pas compliqué, donc si vous avez un peu de temps je vous conseille vraiment de vous lancer !

Pour 6 à 8 personnes (attention aux gourmands ça part vite !) :

Pour la dacquoise pistache :
200g de pistaches mondées non salées
5 blancs d’œufs
40g + 70g de sucre glace
Pour le praliné feuilleté :
120g de pâte de praliné (50% amande / 50% noisette ici)
80g de chocolat noir
60g de crêpes dentelles Gavottes
Pour la ganache :
200g de chocolat noir
15cL de crème liquide (à 5% de MG ici)

La veille préparez la dacquoise.
Faites dorer les pistaches mondées sous le grill du four pendant 4-5 minutes (surveillez car ça colore vite !).  Laissez-les ensuite refroidir. Au mixeur réduisez 150g de pistaches en poudre fine ; concassez les 50g restants.
Préchauffez le four à 150°C.
Tapissez la grande plaque du four de papier sulfurisé et beurrez légèrement la feuille (pour faciliter ensuite le décollage de la dacquoise) ; un conseil ne zappez pas cette étape car moi je l’ai oublié et ça n’a pas été simple de décoller la dacquoise sans l’abîmer !
Montez les blancs d’œufs en neige ferme avec une pincée de sel. Incorporez-leur ensuite peu à peu les 70g de sucre glace restants.
Mélangez la poudre de pistache et les pistaches concassées avec 40g de sucre glace. Ajoutez ensuite délicatement les blancs en neige.
Lorsque le mélange est homogène, étalez-le délicatement en rectangle sur la feuille de papier sulfurisé.
Enfournez et laissez cuire pour 30 min. Laissez ensuite refroidir complètement avant de manipuler la dacquoise.

Préparez le praliné feuilletée.
Faites fondre au bain-marie le chocolat et la pâte de praliné. Mélangez bien pour obtenir un mélange lisse et homogène. Laissez ensuite légèrement refroidir et incorporez les gavottes émiettées. Mélangez bien pour que les crêpes soient enrobées de praliné.
Versez ce mélange sur les deux rectangles de dacquoise et égalisez la surface.
Laissez prendre au frigo au moins 30 minutes. Découpez ensuite les dacquoise en parts régulières.

Enfin préparez la ganache.
Faites fondre au bain-marie le chocolat. Incorporez ensuite la crème liquide, mélangez et laissez prendre un peu au frigo (20 à 30 minutes, mais pas trop de manière à ce que vous puissiez encore l’étaler).
À l’aide d’une poche à douille, ou comme moi système D avec une cuillère à soupe, étalez la ganache sur la moitié des parts de dacquois. Laissez durcir la ganache au frigo (1h au moins), puis recouvrez d’un 2ième carré.

Décorez si vous le souhaitez de sucre glace et dégustez !!! Humm quel délice.
Je vous conseille de sortir les morceaux du frigo 10 à 20 minutes avant de les dégustez pour que la ganache se mette un peu à température ambiante.