Brownie aux haricots noirs, pistaches et noix

Une recette que j’ai découverte il y a quelques temps sur la blogosphère, et qui m’a bien donnée envie. Les haricots noirs remplacent presque totalement la matière grasse dans ce brownie, il est donc à consommer sans trop de complexe (il ne faut pas en abuser non plus car les haricots noirs sont très riches). J’ai adapté les différentes recettes que j’ai trouvé en ajoutant notamment de la compote de pomme et en sucrant avec du sirop d’agave et du miel.
Brownie haricots noirs

Pour 6-8 personnes :

200g de haricots noirs cuits (cuisson dans une casserole d’eau bouillante pendant 40 minutes à 1h, ne pas oublier de faire tremper les haricots dans un grand volume d’eau pendant 24h avant)
3 œufs
3cs d’huile d’olive
25g de cacao amer
3cc de café fort
100g de compote de pomme
1 pincée de sel
20g de sirop d’agave
75g de miel
100g de pépites de chocolat noir
40g de pistaches concassées non salées
40g de noix concassées

Préchauffez four à 180°C.
Réduisez au robot les haricots noirs cuits. Ajoutez tous les autres ingrédients, excepté les noix, pistaches et pépites de chocolat, et activez le robot jusqu’à obtenir un appareil onctueux. Hors du robot ajoutez les noix, pistaches et pépites de chocolat et mélangez.
Versez dans un moule à manqué ou un moule à cake et enfournez pour 35 minutes environ. Laissez refroidir avant de déguster (mais comme à ma grande habitude je n’ai pas pu m’empêcher d’y goûter en sortant du four et c’était également bien bon).

Publicités

Granola maison aux fruits secs et graines variées

Un granola fait maison, avec que du bon et plein plein d’ingrédients ici (mais rien ne vous empêche de mettre un peu moins d’ingrédients en augmentant d’autres). Un plaisir à croquer, soit dans un bol de lait, soit dans un bol énergétique du matin avec du fromage blanc, une banane écrasée et un soupçon de miel ou sirop d’érable.
Granola fruits secs et graines

Pour un énorme bocal de granola (j’y suis allée fort sur les quantités en effet) :

300g de gros flocons d’avoine
100g d’amandes effilées
50g de noix de cajou non salées
50g de pistaches non salées
15g de graines de lin
15g de graines de courge
10g de graines de tournesol
30g de noix de coco râpée
35g de son de blé
2cs d’huile d’olive
6cs de sirop d’agave (60g)
2cc de 4 épices
1cc de fleur de sel
1cs d’extrait de vanille
100g de figues sèches coupés en petits cubes
70g d’abricots secs coupés en petits cubes
10cL d’eau

Préchauffez le four à 150°C.

Mettez tous les ingrédients dans un grand saladier et mélangez vigoureusement à la fourchette quelques minutes jusqu’à ce que tout soit bien mélangé.
Recouvrez la plaque de cuissons du four de papier sulfurisé. Etalez le granola sur la plaque et glissez-la dans le four chaud. Mélangez toutes les 10 minutes, jusqu’à ce que ce soit coloré selon votre goût – pour moi j’ai laissé 40-45 minutes.
Mélangez une dernière fois et laissez le granola refroidir sur la plaque – c’est en refroidissant qu’il deviendra croustillant.
Mettez le granola dans un récipient hermétique et conservez-le à température ambiante jusqu’à un mois environ. Vous pouvez parfaitement congeler ce granola dans un sachet à congélation.

Cake ultra moelleux à la courgette et chocolat blanc

Souvenez-vous de mon cake très très moelleux au panais et chocolat blanc, c’était assez inattendu comme mariage, et très réussi : un moelleux incomparable et un petit goût sucré juste comme il faut avec le chocolat blanc. J’avais de nouveau envie de ressentir ce moelleux, mais comme ce n’est pas la saison du panais  j’ai cherché par quoi je pouvais bien le remplacer. La courgette se mariant bien dans les desserts sucrés, j’ai voulu tenter l’expérience. Le résultat est très goûteux, moelleux, un peu trop humide ici car je n’ai pas dû laisser cuire suffisamment longtemps, mais à refaire.
Cake courgette panais pistache

Pour 8 personnes environ :

4 œufs
200g de chocolat blanc
200g de fromage blanc à 0% de MG
140g de farine
60g d’amande en poudre
1 sachet de levure
4,5cL d’huile
 de tournesol
300g de courgette crue
90g de sucre
100g de pistaches non salées

Préchauffez le four à 160˚C.
Lavez les courgettes, séchez-les et râpez-les finement au robot. Pressez-les pour en extraire le maximum d’eau.
Faites fondre le chocolat blanc au bain-marie.
Dans un saladier battez le fromage blanc et les œufs. Incorporez ensuite la farine, l’amande en poudre, la levure et le sucre. Ajoutez l’huile et mélangez. Incorporez le chocolat blanc fondu, puis terminez par les courgettes râpées et les pistaches concassées.
Versez la pâte dans un moule à cake et enfournez pour 1h20 à 1h30 ; la lame d’un couteau plantée dans le cake doit ressortir sèche.

Laissez tiédir, démoulez et dégustez tiède de préférence.

Brownie au chocolat Valrhona, crème fraîche, et fruits secs

Quel petit plaisir qu’un brownie moelleux, délicieusement parfumé au succulent chocolat Valrhona. Et encore plus de gourmandise avec ce croquant des fruits secs. Je vous laisse le découvrir, ici en version miniature ils sont tout mignon n’est-ce pas ?!
IMG_1105

Pour 4 brownies individuels :

220g de chocolat noir Valrhona ici à 60% de cacao
80g (8 cl) de crème fraîche (semi-épaisse ici)
30g de sucre de canne
40g de beurre
15g de miel liquide
3 oeufs
30g de farine
45g d’un mélange de pistaches, pignons, noix

Préchauffez le four à 160°C.

Fouettez les oeufs avec le sucre, ajoutez le miel.
Faites fondre le chocolat avec le beurre (au micro-onde ici), ajoutez ensuite la crème. Incorporez ce mélange aux oeufs puis ajoutez la farine tamisée. Mélangez délicatement pour obtenir une pâte homogène.
Versez dans 4 moules individuels (ici de 5-6cm de diamètre). Parsemez de fruits secs concassées.
Enfournez et laissez cuire 25 à 30 minutes (30 ici car ils sont assez épais dans ces moules). Il doit se former une sorte de croûte, le gâteau doit être cuit mais encore humide, moelleux (limite coulant si vous aimez) à coeur.

Servez chaud, tiède ou à température ambiante. Dans tous les cas c’est un délice…

« Caramelita bars » de Bernard, revisitées par Bora

Quelle tuerie ces bouchées au chocolat, caramel, flocons d’avoine et fruits secs. Pour revisiter la recette de Bernard, j’y ai ajouté un mélange de fruits à coque pour le croquant (pistaches et amandes), et des abricots secs pour apporter un peu de moelleux. Verdict : addictif !!! Mais attention à ne pas en abuser quand même sous peine d’avoir un peu mal au bidon car c’est très très riche…
IMG_1055

Pour un moule de 15cm sur 20cm environ :
Pour la base :
160g de beurre
100g de sucre vergeoise brune
175g de farine
100g de flocons d’avoine
1/4 de cc de bicarbonate de sodium
Couche chocolatée-caramélisée :
100g de noix de pécan
250g de caramel (recette de la sauce ici)
100g d’amandes et pistaches concassées
50g d’abricots secs coupés en petits dés
150g de chocolat concassé en pépites
Pour la pâte croustillante du dessus :
15g de sucre
20g de vergeoise brune
70g de beurre
70g de farine
35g de flocons d’avoine

Préchauffez votre four à 180°C.
Mélangez les ingrédients de la base : le beurre très mou et la vergeoise brune. Ajoutez la farine, le bicarbonate et les flocons d’avoine.  Mélangez rapidement avec une spatule pour obtenir une pâte homogène.  Répartissez la pâte dans un moule (garni de papier sulfurisé ou non, moi j’ai fait sans). Aplatissez légèrement la pâte (sans pour autant l’écraser totalement) pour avoir une hauteur homogène. Enfournez et laissez cuire 15 minutes.

Réalisez la sauce caramel, puis versez-lasur la pâte cuite (si la sauce était froide, elle va fondre en un instant). Ajoutez les pistaches et amandes concassées, les abricots secs coupés en petits dés et les pépites de chocolat.

Préparez la pâte croustillante de la même façon que la pâte de base (vous pouvez la préparer à l’avance et la placer au frais). Parsemez sur le tout, de gros morceaux comme un crumble.

Enfournez de nouveau et laissez cuire 20 à 25 minutes. Le dessus doit être légèrement doré.

Coupez des parts plus ou moins généreuses en fonction de votre gourmandise…

Douceurs citron-pralinoise sous leur crumble de pistache-pralinoise

J’ai décliné ici une recette déjà réalisée il y a un moment, en y ajoutant ici encore plus de gourmandise avec de la Pralinoise…
IMG_1039

Pour 4 petits ramequins :
Pour la douceur citron :
2 œufs
110g de jus de citron frais filtré (équivalent au jus d’un citron environ)
40g de sucre
le zeste d’un citron (20g)
20g de farine
40g de pralinoise
Pour le crumble pistache-pralinoise :
30g de farine
25 g de pistaches non salées mondées
10g de sucre
20g de beurre mou en dés
30g de pralinoise

Préchauffez le four à 180°C.
Commencez par préparer la douceur citron.
Mixez le sucre avec le zeste de citron afin d’obtenir une poudre parfumée et réservez. Pressez le citron afin d’en extraire le jus (au presse-agrumes comme ça vous n’en perdrez pas une goutte), filtrez le jus obtenu à travers une petite passoire.
Dans un saladier, battez légèrement les œufs au fouet avec le sucre parfumé et le jus de citron filtré. Incorporez ensuite la farine et mélangez. Verser dans des petits ramequins, répartissez la pralinoise en petits carrés dans chaque ramequin et enfournez pour 12 minutes.

Pendant ce temps préparez le crumble pistache-pralinoise.
Mélangez les pistaches à la farine et au sucre. Ajoutez le beurre mou en dés et la pralinoise réduite en pépites et sablez le tout du bout des doigts jusqu’à obtenir une consistance sableuse et homogène.
Répartissez ces miettes de crumble sur la surface des douceurs citron chaudes puis ré-enfournez pour 15 minutes.

Laissez tiédir, mais avant de dégustez passez légèrement les douceurs au four pour que le pralinoise soit coulante…

Blondies aux framboises, pistaches et pépites de chocolat

J’avais quelques framboises surgelées à écoulées car ça y est nous rentrons bel et bien dans l’hiver donc fini les fruits rouges. Lorsqu’Elise a proposé cette recette je me suis donc dis que c’était l’occasion. Et le mariage framboise-pistache étant toujours une réussite, j’ai encore en tête le coffee cake aux framboises-pêches et pistache
Ce blondies et bien gourmand avec ses pépites de chocolat, fondantes si vous le dégustez tiède ou bien croquantes si vous arrivez à patienter jusqu’au complet refroidissement…
J’avais déjà testé le blondies, en version pistache, pépites de chocolat, abricots secs et ça avait déjà été un succès.
IMG_0751

Pour 6-8 personnes :

140g de farine
75g de sucre
110g de beurre demi-sel mou
1 œuf
100g + 50g de pépites de chocolat noir
150g de brisures de framboises surgelées
50 g de pistaches non salées légèrement concassées

Préchauffez le four à 180°C.
Dans un saladier, mélangez le beurre mou avec le sucre jusqu’à l’obtention d’un mélange crémeux. Ajoutez l’œuf puis la farine et mélangez.
Incorporez les 100g de pépites de chocolat, les pistaches concassées et les framboises encore congelées. Remuez légèrement.
Versez la préparation dans un moule à manqué (en silicone). Parsemez du restant de pépites de chocolat. Placez le blondies au four et faites cuire pendant 20 minutes.
Laissez refroidir avant de démouler et servez tiède ou froid.