Pannacotta au yaourt, confiture de rose, nectarines rôties et pistaches

Je ne sais pas si vous vous souvenez de mes pannacottas au fromage blanc, abricots rôtis et pistache que j’avais vraiment beaucoup appréciées. J’ai voulu les décliner ici avec une version au yaourt (car pas de fromage blanc), j’ai remplacé le miel par de la confiture de rose, et les abricots par des nectarines. Ces pannacottas seront parfaites pour un dessert léger et bien frais, mais gourmand tout de même.

Pour 4 pannacottas :

1 yaourt de chèvre (125g)
1 yaourt maison (125g)
125g de lait (vache ou autre)
1/4 de cc d’Agar agar (si vous aimez les pannacottas bien fermes mettez-en plus)
30g de confiture de rose (si vous n’en avez pas vous pouvez remplacer par du miel)
5 gouttes d’arôme pistache
Pour le crumble de nectarines :
2 nectarines
20g de pistaches concassées

Préchauffez le four à 180˚C.
Lavez les nectarines et coupez-les en petits cubes. Dans un petit plat allant au four, répartissez les nectarines et enfournez pour 10-15 minutes, puis laissez refroidir.
Faites griller les pistaches au four (mode grill sur 210°C pendant 3 minutes, surveillez bien ça va vite !).

Battez les yaourts et la confiture jusqu’à ce que le mélange soit bien lisse et homogène.
Dans une petite casserole, mélangez le lait et l’Agar agar. Portez à ébullition et laissez bouillir 30 secondes. Ajoutez immédiatement le lait au mélange au yaourt et mélangez. Ajoutez si vous le souhaitez l’arôme pistache.
Répartissez la préparation dans des verrines et laissez refroidir. Entreposez ensuite au réfrigérateur pendant au moins 3h.

Servez les panna cottas bien fraîches, surmontées de nectarines rôties et de pistaches grillées et concassées.

EnregistrerEnregistrer

Cookies à la fourme, pistaches & abricots secs

En panne d’idée pour l’apéro ? Ces cookies apporteront une touche sympathique sur votre table. A décliner selon vos envies et ce que vous avez dans vos placards (raisins ou figues sèches pour remplacer les abricots, noix de cajou,pignons ou cacahuètes pour remplacer les pistaches).
Simples et rapides à préparer, vous pouvez même les congeler pour n’avoir qu’à les glisser dans le four une dizaine de minutes au moment de l’apéro.
Cookies à la fourme, pistaches & abricots secs

Pour une vingtaine de cookies :

150g de fourme d’ambert (ou tout fromage à pâte persillée type roquefort)
220g de farine blanche
80g de farine de sarrasin
3/4 de paquet de levure chimique
150g de beurre
3 oeufs
90g de pistaches concassées
80g d’abricots secs coupés en petits morceaux
sel, poivre

Écrasez à la fourchette la fourme avec le beurre mou. Incorporez les oeufs puis les farines préalablement mélangées à la levure, une pincée de sel et du poivre. Ajoutez enfin par les abricots secs et les pistaches concassées.
Laissez reposer 1 heure environ au frais.

Préchauffez le four à 200°C.
Avez les mains formez des boules de pâte de la taille d’une balle de golf. Écrasez-les légèrement et disposez-les sur la plaque du four protégée d’un papier cuisson.
Enfournez pour une vingtaine de minutes. Dégustez tiède c’est encore meilleur.

Cake de Noël aux agrumes, fruits secs et confits

Un petit dîner de « Noël avant Noël » improvisé avec mes amis et l’envie du coup de préparer un cake bien dans le thème, avec des notes d’agrumes, le croquant des fruits à coque et le fondant des fruits confits. Un délice pour les papilles, avec un léger glaçage citronné pour adoucir l’acidité des agrumes. Et ce cake conserve tout son fondant pendant plusieurs jours (mais je pense que vous n’aurez pas le temps de le garder bien longtemps…).
Cake de Noël aux agrumes, fruits secs et confits

Pour 8-10 personnes :

le jus et zeste d’une orange non traitée (bio)
le zeste de 4 clémentines et le jus de 3 clémentines
le zeste de 2 citrons et le jus d’un citron
100g de fruits secs (noix, pistaches, noisettes ici mais selon votre choix)
150g de fruits confits (figues et abricots ici)
180g de farine
90g de poudre d’amande
1 pincée de bicarbonate de soude
1cs de levure
120g de purée d’amande
50g de cassonade
2cs de rhum brun
2 oeufs à température ambiante
Pour le glaçage :
30mL de jus de citron
80g de sucre glace

Préchauffez le four à 170°C.
Lavez, essuyez et zestez chaque agrume et récoltez-en le jus. Réservez le zeste et le jus.
Concassez les fruits secs grossièrement (ou si vous préférez laissez-les entiers). Réservez.
Coupez les fruits confits en morceaux et réservez-les.
Dans un bol, mélangez la farine, la poudre d’amande, le bicarbonate de soude et la levure. Réservez.
Dans un autre bol, fouettez la purée d’amande, la cassonade et le rhum. Ajoutez les oeufs un à un tout en fouettant.
Versez ensuite le jus et le zeste des agrumes, et incorporez le mélange des farines à la spatule en ne travaillant pas trop la pâte.
Enrobez les fruits secs et confits d’un peu de farine (ça leur permettra de ne pas tomber dans le fond du moule) et incorporez-les à la préparation.
Versez la préparation dans un moule à cake (en silicone ici).
Enfournez pendant 60 minutes (pour la version muffin 30 minutes suffisent).

Laissez refroidir le cake à température ambiante.
Préparez le glaçage en fouettant le sucre glace avec le jus de citron. Démoulez le cake et nappez-le de ce glaçage. Laissez durcir en plaçant le cake au frais.
Conservez ce cake dans un aluminium pour qu’il conserve tout son moelleux.

Cake moelleux courgette, pépites de chocolat, pistache, abricot sec

Un cake dont tout le moelleux est apporté par les courgettes râpées, énergétique grâce aux pistaches et abricots secs, et gourmand avec ses grosses pépites de chocolat. A déguster pour un petit déjeuner costaud ou pour un goûter gourmand…
Cake énergétique courgette, abricot sec, pistache, chocolat

Pour un moule à cake (6-8 personnes) :

180g de farine (50g de farine de sarrasin et 130g de farine blanche)
1cc de levure chimique
80g de sucre
60g de beurre mou
2 œufs
2 courgettes (environ 330g une fois râpées)
100g de chocolat noir
50g de pistaches
50g d’abricots secs
1cm de gingembre frais

Préchauffez votre four à 180°C.

Lavez et séchez les courgettes. Ôtez les extrémités et râpez les courgettes au robot. Mettez-les à égoutter dans une passoire fine.
Epluchez le morceau de gingembre et râpez-le très finement.
Hachez grossièrement les pistaches et le chocolat noir (au couteau pour le chocolat). Coupez les abricots secs en très petits morceaux.
Mélangez la farine et la levure.
Battez le beurre et le sucre jusqu‘à obtenir une pommade. Ajoutez les œufs et mélangez bien. Ajoutez la farine. Mélangez puis incorporez le mélange pistaches, chocolat, gingembre et abricots secs.
Pressez les courgettes râpées entre les mains pour ôter l’excédent d’eau et ajoutez-les à la préparation.
Versez la préparation dans un moule à cake (en silicone ici) et enfournez pour 45 minutes (la lame d’un couteau plantée dans le cake doit ressortir sèche).

Laissez refroidir sur une grille, puis découpez en tranche pour déguster.

Coffee cake aux pêches, gingembre et mélange de noix et pistaches

En souvenir de ce délicieux coffee cake que j’avais réalisé il y a quelques années, j’ai eu envie d’en refaire un, en y ajoutant une touche exotique avec le gingembre et encore plus de gourmandise avec un mélange de noix, noisettes, pistaches, amandes pour le crumble.
Coffe cake aux pêches, gingembre et mélange de noix

Pour 8 personnes :

Pour l’appareil à gâteau :
100g de beurre mou
80g de sucre
2 œufs
250g de fromage blanc (à 0% ici)
225g de farine
1 sachet de levure chimique
2 pincées de sel
Pour la croûte du gâteau, façon crumble :
60g de beurre demi-sel froid coupé en dés
40g de cassonade
80g de mélange de noix (noix, noisettes, amandes et pistaches)
55g de farine
Environ 500g de fruits :
4-5 pêches

Préchauffez votre four à 165°C.

Préparez le crumble en mélangeant la cassonade, la farine et le mélange de noix grossièrement concassé. Ajoutez le beurre froid coupé en dés et incorporez-le du bout des doigts afin d’obtenir une texture sableuse. Réservez ce mélange au réfrigérateur (voire au congélateur en ce moment avec la chaleur qu’il fait !!!).

Préparez maintenant la pâte à gâteau en mélangeant dans un saladier le beurre mou et le sucre jusqu’à l’obtention d’une préparation crémeuse. Incorporez alors les œufs un par un, en mélangeant entre chaque. Ajoutez le fromage blanc puis mélangez.
Incorporez ensuite la farine, la levure, le sel et mélangez de nouveau.
Versez cet appareil dans un moule à manqué (en silicone ici) et lissez la surface.

Lavez et coupez les fruits en dés. Répartissez-les sur la pâte en les enfonçant un peu.
Parsemez la surface du gâteau avec la pâte à crumble.

Enfournez et faites cuire 50 minutes environ (vérifiez la cuisson avec la lame d’un couteau plantée dans le gâteau, elle doit ressortir sèche). Terminez la cuisson par 2 minutes en mode grill pour dorer le dessus si besoin.

Laissez tiédir le gâteau et dégustez–le tiède ou froid éventuellement avec un café, un thé, une boule de glace pour les plus gourmands…

Pannacotta au gorgonzola, compotée de poire et crumble de pistache

Fromage ou dessert ???
Telle est souvent la question. Mais pour moi la réponse est toujours « LES DEUX » !!! En effet je raffole des bons fromages, et je suis bien trop gourmande pour faire une croix sur le dessert.
Mais pour ceux qui le souhaitent cette pannacotta pourrait justement faire office de fromage/dessert pour terminer un repas copieux sur une note gourmande. Ou bien comme moi vous pouvez proposer ces pannacottas en entrée ou apéro, à accompagner d’un vin blanc sucré, comme un Jurançon ou un Sauternes c’est un délice.
Pannacotta gorgonzola poire crumble pistache

Pour 4 pannacottas :
Pour le crumble (il en est resté beaucoup mais vous trouverez bien une autre façon de l’accommoder pour le terminer, sinon diminuez les quantités) :
80g de pistaches émondées non salées
100g de farine
45g de parmesan râpé
90g de beurre froid coupé en petits morceaux
Pour les pannacottas :
115g de gorgonzola
10cL de crème fraîche entière liquide
20cL de crème fraîche liquide à 18% de MG
20cL de lait
2g d’agar agar
1 poire
sel

Commencez par préparer les pannacottas.
Portez à ébullition les crèmes, le lait et le gorgonzola en petits morceaux. Salez si nécessaire.
Ajoutez l’agar agar en remuant bien et poursuivez la cuisson quelques instants.
Versez la préparation dans des verrines individuelles et placez au frais pendant au moins 2 heures (moi je les prépare la veille).

Lavez la poire et découpez-la en morceaux. Faite-les étuver à feu moyen dans une casserole couverte sans matière grasse ni sucre. Comptez environ 10-15 minutes de cuisson en mélangeant de temps en temps pour éviter que ça n’accroche. Laissez refroidir la compotée puis placez-la au frais.

Préparez le crumble.
Préchauffez le four à 200°C.
Faites dorer à sec les pistaches puis réduisez-les en une poudre grossière au mixeur.
Dans un saladier, mélangez la farine, la poudre grossière de pistache et le parmesan. Ajoutez ensuite le beurre et mélangez du bout des doigts jusqu’à obtenir une pâte sableuse.
Etalez les miettes de crumble sur une feuille de papier sulfurisé et enfournez pour 13 à 15 minutes à 200°C en remuant à mi cuisson. Laissez ensuite refroidir.

Pour servir répartissez la compotée de poire sur chaque pannacotta, puis émiettez du crumble sur le dessus. Dégustez.

Carrés au chocolat, comme un brownie, au tahini, pistaches et pignons

Ces carrés au chocolat sont bien gourmands, ils tiennent au corps (avec le tahini et la farine de châtaigne) donc n’en abusez pas… sauf pour les gourmands comme moi.
Carrés brownie au tahini, pignon, pistache, sésame

Pour 6-8 personnes :

200g de chocolat à 60% de cacao
50g de purée de sésame (tahini)
3cs d’huile d’olive fruitée
2 œufs
50g de sucre blond de canne
75g de farine de châtaigne
25g de pignons de pin grillés
25g de pistaches non salées
10g de graines de sésame blanc

Préchauffez le four à 180°C.

Faites fondre le chocolat au bain marie.
Mélangez les œufs avec le sucre pour avoir un mélange mousseux. Ajoutez le chocolat fondu et la purée de sésame et mélangez. Ajoutez les pignons, pistaches et graines de sésame. Mélangez. Incorporez enfin la farine de châtaigne.
Versez dans un moule à cake (en silicone ici) et enfournez pendant 20 minutes.
Laissez tiédir ou refroidir avant de déguster.