Cake à la carotte, beaufort et graines de courge

Un cake est fondant, équilibré, au bon goût de carotte, un peu de gourmandise apportée par le beaufort et du croquant avec les graines de courge. Et tout ça avec très peu de matière grasse, juste du lait.

Je me suis inspirée ici d’une première recette de cake réalisée ici : un cake carotte et piment d’espelette.

Pour un moule a cake :

350g de carottes épluchées
1cs d’huile d’olive
100g de farine blanche
50g de farine de sarrasin
50g de farine aux céréales
150g de beaufort
1/2 paquet de levure chimique
4 œufs
160g de lait
50g de graines de courge
sel, piment d’espelette

Préchauffez le four à 200˚C.
Lavez et épluchez les carottes. Râpez-les finement au robot faites-les revenir dans une poêle avec une cuillère à soupe d’huile d’olive pendant une dizaine de minutes lui réservez.
Enrobez alors les carottes avec les farines mélangées à la levure, le sel et une petite cuillère de piment d’espelette.

Incorporez les œufs, le lait, puis le beaufort coupé en petits dés et versez la pâte dans un moule à cake (en silicone ici). Enfournez à 200°C 40 minutes.

Laissez refroidir sur une grille et dégustez tiède ou froid.

Chou-fleur rôti aux épices

A plusieurs reprises déjà j’ai vu des recettes de chou-fleur rôti au four et j’avais bien envie de tester. Je vous ai déjà proposé du chou-fleur sous toute ses formes : en velouté, en soupe froide, en tartinade, en mousseline, en royale, en financier ou encore cru en taboulé de chou fleur. Je trouve que le chou fleur a besoin d’être bien assaisonné et relevé pour apprécier son goût. Dans cette recette j’ai justement laissé voguer mon inspiration pour relever ce chou fleur et le résultat était vraiment à la hauteur de mes attentes.

Chou-fleur rôti aux épices

Pour un chou-fleur :

1 beau chou-fleur
1cs de curry indien
1/2cc de cumin
2 pincées de gingembre
Piment d’espelette
sel, poivre
2cs d’huile d’olive

Préchauffez le four à 200°C.
Découpez le chou-fleur en sommités et lavez-les sous l’eau froide. Egouttez les sommités et placez-les dans un grand plat allant au four.
Versez dessus l’huile d’olive, parsemez les épices, le sel et le poivre et mélangez bien pour que tous les sommités soient bien enrobés.
Enfournez pour environ 35 à 40 minutes jusqu’à ce que les légumes brunissent légèrement, en remuant à mi-cuisson.
Dégustez chaud ou laissez refroidir pour en faire une salade avec une vinaigrette.

Petites crèmes froides de patates douces et cacahuètes, chantilly au piment d’espelette

Ayant découvert dans mon frigo un pot de crème fraîche entière qui arrivait à expiration, il me fallait trouver une recette pour l’écouler. Comme il me restait de la patate douce cuite de mon brownie à la patate douce l’idée commençait déjà à germer dans ma tête. Une petite crème froide de patate douce, avec le mariage à la cacahuète pour rester dans le thème des « îles », le tout surmonté d’une crème fouettée salée, rehaussée par du piment d’espelette.
IMG_0987

Pour 2 crèmes (à servir en entrée) :

175g de patate douce cuite (qui s’écrase en ourse facilement)
1 yaourt nature de 125g
50g de cacahuètes
10cL de crème fraîche entière liquide
une pincée de piment d’espelette
sel

Placez la crème fraîche et le bol et ustensiles du batteur au congélateur pendant 30 minutes.

Placez dans le bol du mixeur les dés de patates douces cuits, le yaourt, les cacahuètes et une pincée de sel. Mixez le tout pour obtenir une sorte de purée. Répartissez cette purée dans deux ramequins.
Montez la crème liquide en chantilly, juste au moment où elle prend, ajoutez une pincée de sel et une pincée de piment d’espelette.
Déposez des quenelles de crème fouettée sur les crèmes de patates douces et servez frais avec quelques cacahuètes sur le dessus.

Cake à la carotte et piment d’epelette

Ce cake est fondant et a un bon goût de carotte bien prononcé. En plus il n’y a quasiment pas de matière grasse, contrairement aux recettes habituelles.
IMG_9749

La recette initiale vient de Clorane qui a toujours de bonnes idées ! Mais je n’ai pas pu m’empêcher évidemment de la décliner à ma sauce…

Pour un moule a cake :

1 oignon
430g de carottes épluchées
1cs d’huile d’olive
1cs de sirop d’érable
75g de farine blanche
75g de farine complète
50g de parmesan
1/2 paquet de levure chimique
3 œufs
1 yaourt
sel, piment d’espelette

Préchauffez le four à 200˚C.
Émincez l’oignon et faites-le revenir dans une poêle avec une cuillère soupe d’huile d’olive.
Lavez et épluchez les carottes. Râpez-les finement au robot et ajoutez-les dans la poêle avec les oignons colorés. Remuez et, quand elles sont bien chaudes, versez le sirop d’érable. Laissez encore quelques petites minutes pour que le sirop caramélise. Débarrassez dans un plat et laissez refroidir.

Enrobez alors les carottes avec les farines mélangées à la levure, le parmesan, le sel et une petite cuillère de piment d’espelette.
Incorporez les œufs puis le yaourt et versez la pâte dans un moule à cake (en silicone ici). Enfournez à 200°C pour 20 minutes puis 30 minutes environ à 180 °C.

Laissez refroidir sur une grille et dégustez tiède ou froid.

Tuiles au comté

Voici une recette ultra simple et rapide à faire, alors plus d’hésitation, même pour les moins « dégourdis » en cuisine cette recette est inratable et elle vous donnera de délicieuses tuiles à servir soit à l’apéro, soit en accompagnement d’une petite entrée.

Pour une dizaine de tuiles :

100g de comté râpé
piment d’espelette

Préchauffez le four à 200˚C.
Sur une feuille de papier sulfurisé placez des petits tas de comté râpé, aplatissez-les un peu et enfournez pour 5 minutes (juste le temps que le comté fonde et forme une tuile légèrement colorée). Dès la sortie du four saupoudrez chaque tuile d’une petite pincée de piment d’espelette et laissez totalement refroidir.
Servez pour l’apéro, ou en accompagnement d’une petite entrée aux asperges vertes et jambon sec par exemple.

Cake fondant carotte, Maroilles et bière

Un cake original et « parfumé » avec ce Maroilles. Et une association parfaite entre la carotte et le Maroilles. Et comme il me fallait quelque chose de simple et pratique à manger en pique-nique dans le train c’était idéal. 

Pour une cake :

285g de carottes (poids épluchées)
1 oignon
200g de Maroilles
2 œufs
10cL de bière blonde
150g de farine
1 sachet de levure
1cc de piment d’espelette
1 pincée de sel
huile d’olive

Épluchez l’oignon et coupez-le en petits morceaux. Faites-le revenir et légèrement colorer dans une poêle avec une cuillère à soupe d’huile d’olive.
Lavez et épluchez les carottes. Râpez-les au robot (je n’ai pas pris la râpe la plus fine ici et l’épaisseur était nickel). Ajoutez les carottes râpées dans la poêle et faites suer à feu moyen-fort pendant 10 minutes environ, en remuant très régulièrement. Laissez ensuite tiédir.
Préchauffez le four à 200˚C.
Une fois les carottes tièdes, ajoutez la farine, la levure, le piment d’espelette et le sel préalablement mélangés et enrobez bien les carottes de cette poudre. Ajoutez ensuite les œufs, puis la bière et enfin le Maroilles coupé en morceaux. Mélangez et versez cet appareil dans un moule à cake. Enfournez pour 15 minutes à 200˚C, puis baissez le four à 180˚C pour 30 minutes. Et là, si vous avez le ventre vide, les effluves sont insupportables dans tout l’appartement !!! Patience…
Ce cake se déguste de préférence tiède pour avoir le Maroilles coulant, mais il était également très bon dégusté à température ambiante dans le train Paris-Bordeaux !

Merci encore Clorane pour ce petit délice.

Sablés au parmesan et piment d’espelette

En passant

J’adore tous ces petits biscuits salés qu’on peut déguster pour un apéro dînatoire ou en apéro tout court, et ceux-là plus particulièrement !

Voici la recette pour environ 40 petits sablés ;

100g de parmesan râpé (c’est encore meilleur avec du parmesan fraîchement râpé)
180g de farine
1cc de piment d’espelette (attention au dosage, surtout si vous n’aimez pas quand c’est trop relevé)
120g de beurre (à température ambiante)
1 ou 2 jaunes d’oeufs
sel

Mélangez le parmesan et le beurre, ajoutez la farine, le piment d’espelette, du sel (pas trop car le parmesan en apporte déjà). Mélangez puis ajoutez un premier jaune d’oeuf, puis le second si la pâte est trop sèche (moi ce que je fais en général c’est que je multiplie les proportions par 1,5 et du coup je mets 2 jaunes d’oeufs car avec ces proportions on est entre 2 je trouve, pâte un peu trop sèche avec un seul oeuf et pâte trop collante avec deux). Pétrissez rapidement la pâte pour qu’elle soit homogène et compacte.
Formez des petits boudins de 3cm de diamètre environ et filmez-les. Placez ensuite ces boudins au frigo pendant 1h environ (ou 15 minutes au congélateur).
Préchauffez le four à 200˚C. Sortez les boudins du frigo, retirez le film plastique, et découpez-les en tranche d’1cm d’épaisseur environ. Disposez les tranches sur une grille recouverte de papier sulfurisé et enfournez pour 12 à 15 minutes (les biscuits doivent être dorés). Laissez refroidir sur la grille (et là c’est dur car ça sent trop bon dans toute la maison mais il faut attendre que ça refroidisse un peu !!!).

En plus cette recette de sablés est très « pratique » car vous pouvez préparer les boudins de pâte à l’avance et les congeler. Vous décongèlerez ensuite juste ce dont vous avez besoin, puis vous couperez les boudins en tranches pour les faire cuire.