Biscuits crousti-moelleux au chorizo et pignons de pin

Vous vous souvenez des crousti-moelleux au bacon et figues sèches, et ceux au jambon cru abricots secs et sésame ?
Je vous propose ici ma version préférée je crois : au chorizo !!! Un délice, très très gourmand, qui fera toujours son effet pour vos apéros.
IMG_9818

Pour une quarantaine de biscuits :

150g de farine
160g de comté râpé (ou gruyère)
150g de chorizo
60g de pignons de pin grillés concassés
60g de beurre fondu
1 œuf
7 cs de lait (soit 50g environ)
sel, poivre

Découpez le chorizo en petits morceaux.
Mélangez le beurre fondu, le lait et le fromage râpé.
Incorporez ensuite la farine, l’œuf, le chorizo, les pignons de pin, le sel et le poivre et mélangez bien.

Formez des boudins de pâte et enveloppez–les dans du film étirable. La pâte est molle et pas très facile à travailler mais ne vous inquiétez pas, elle va durcir un peu au frais.

Placez les boudins au moins 1h au réfrigérateur (ou une vingtaine de minute au congélateur si vous êtes pressés). Les boudins peuvent également congelés crus pour une utilisation ultérieure.

Préchauffez le four à 200°C.
Sortez les boudins du réfrigérateur, et découpez-les en tranches d’1cm d’épaisseur environ. Déposez les tranches sur une feuille de papier sulfurisé et enfournez pour 10 à 12 minutes.
Laissez tiédir ou complètement refroidir sur une grille.
Dégustez tièdes ou froids – j’ai une préférence pour tiède.

Publicité

Quiche aux asperges vertes, serrano, comté et parmesan

Pour profiter des asperges vertes avant que ce ne soit plus la saison, je vous propose cette délciieuse tarte, avec une pâte à la farine de sarrasin et une farine aux céréales.
IMG_9915

Pour 4 personnes :

Pour la pâte :
150g de farine aux céréales
50g de farine de sarrasin
3cs d’huile d’olive
3 cs d’eau
100g de fromage blanc à 0% de MG
sel
Pour l’appareil :
600g d’asperges vertes
4 œufs
50g de comté râpé
50g de parmesan râpé
5 tranches de jambon serrano au piment d’espelette (un jambon cru ferra l’affaire)
20cL de crème semi-épaisse
50g de fromage blanc à 0% de MG ici
1 échalote
1 gousse d’ail
40g de pignons de pin réduits en poudre + 30g environ entiers
sel, poivre

Commencez par préparer la pâte à tarte.
Dans un saladier mélangez les farines et le sel, creusez un puit et versez-y l’huile d’olive, l’eau, et le fromage blanc. Avec une cuillère en bois mélangez grossièrement puis pétrissez la pâte avec les mains jusqu’à ce qu’à formation d’une boule qui n’accroche pas aux parois. Placez dans un film alimentaire au frais pendant 30 minutes environ.

Lavez les asperges et conservez-en une dizaine pour décorer ; coupez les autres asperges en tronçons de 3-4 cm. Plongez toutes les asperges dans une casserole d’eau bouillante salée pendant 12 minutes environ (jusqu’à ce qu’elles soient tendres). Égouttez-les ensuite, réservez celles pour la déco et réduisez les autres en purée (au robot pour moi).
Émincez l’échalote et l’ail et faites-les revenir dans une poêle avec un filet d’huile d’olive.
Séparez trois blancs d’œufs des jaunes. Montez les blancs en neige avec une pincée de sel.
Dans un saladier battez les 3 jaunes d’œufs avec le dernier œuf entier, la crème fraiche et le fromage blanc. Ajoutez le parmesan, du sel et du poivre. Incorporez la purée d’asperges et le mélange échalote-ail. Terminez par les blancs d’œufs en neige que vous incorporerez délicatement.

Préchauffez le four à 200˚C.
Au rouleau à pâtisserie, étalez la pâte à tarte sur une feuille de papier sulfurisé farinée et foncez-en une moule à tarte. Piquez le fond de tarte et répartissez dessus la poudre de pignon de pin (ou de chapelure).
Versez ensuite la préparation sur le fond de tarte. Répartissez dessus les asperges réservées (en rosace), les pignons de pin et le comté râpé.
Enfournez la tarte et laissez cuire pendant 25 minutes.
À la sortie du four répartissez le jambon cru en lanières puis dégustez.

Muffins moelleux au brocoli, saumon frais et pignon de pin

Cela faisait longtemps que je n’avais pas fait de muffins salés. Et oui depuis que j’ai découvert les financiers salés je ne fais plus que ça ; il faut dire que c’est tellement bon et gourmand, ça me convient parfaitement.

Mais j’ai également une recette de muffins salés très gourmande que j’ai déjà décliné aux aubergines, olives et chorizo, mais aussi aux courgettes, roquefort et pistache. Et les voici ici au brocoli, saumon frais et pignons de pin. Toujours aussi moelleux et toujours un délice.
IMG_9835

Pour une dizaine gros muffins – ou une vingtaine de petits et de version cannelé :

1 tête de brocoli (500g)
200g de saumon frais
3 œufs
150g de farine blanche
150g de farine complète
10cL de lait
200g de fromage blanc 0% de MG
1 sachet de levure chimique
100g de beurre
100g de comté râpé
30g de jus de citron (un citron)
75g de pignons de pin concassés
sel, poivre

Coupez le brocoli en bouquets, lavez-les puis faites-les cuire dans une casserole d’eau bouillante pendant une dizaine de minutes. Égouttez ensuite les brocolis et écrasez-le grossièrement à la fourchette.
Découpez le saumon en petits cubes.

Faites fondre le beurre au micro-onde. Pendant ce temps, pesez dans un saladier les farines avec la levure.
Dans un autre saladier, mélangez les œufs, le fromage blanc et le lait. Versez ce mélange sur la farine et mélangez au fouet.
Incorporez à la préparation précédente le beurre fondu et le citron, puis le comté, les brocoli, le saumon et les pignons. Salez, poivrez et mélangez.

Préchauffez le four à 180˚C.
Répartissez la préparation dans des moules à muffins et enfournez pour laisser cuire 25 à 30 minutes.
Dégustez tiède pour l’apéro en version mini ou en plat complet avec une salade verte.

Tarte à la ganache chocolat et crème brûlée vanillée

Quelle tuerie cette tarte. Pour les gourmandes comme moi ça ne pouvait que me plaire !! Mais alors on oublie le décompte des calories et on savoure chaque bouchée !!! Car il y en a à savourer : sous cette couche craquante caramélisée se cache une crème vanillée onctueuse qui surmonte une ganache fondante au chocolat…
IMG_9791

Pour 6 à 8 personnes :
Pour la pâte sablée aux pignons de pin :
120g de beurre ramolli
25g de sucre glace
25g de poudre de pignons de pin (pouvant être remplacée par de la poudre d’amande ou de noisette)
1 œuf
240g de farine
Pour la ganache au chocolat : 
175g de chocolat noir
200g de crème liquide à 5% de MG
Pour la crème brûlée : 
20cL de lait
30cL de crème liquide
1 gousse de vanille
50g de sucre
4 jaunes d’œuf
20g de farine
20g de maïzena
25g de beurre
cassonade pour brûler

 
Commencez par préparer la pâte à tarte.
Malaxez le beurre en pommade, ajoutez le sucre glace, la poudre de pignons et une pincée de sel. Mélangez puis incorporez l’œuf. 
Ajoutez ensuite la farine et mélangez. 
Formez une boule, filmez-la et conservez au frigo toute une nuit.
Le lendemain faites cuire la pâte a blanc, 15 min à 180°C, avec des haricots secs dessus, puis 5 minutes sans les haricots secs. Sortez du four et laissez tiédir.

Préparez la ganache au chocolat en portant à ébullition la crème fraîche. Versez la ensuite en trois fois sur le chocolat râpé en remuant jusqu’à ce obtenir une ganache lisse et brillante. Versez cette ganache sur le fond de tarte tiédi et laissez refroidir.

Pour la crème vanillée, faites chauffer le lait et la crème. Fendez la gousse de vanille dans la longueur pour en récupérer les graines avec la pointe d’un couteau ; placez ces graines dans un saladier avec les jaunes d’œuf, le sucre, la farine et la maïzena. Fouettez le tout jusqu’à ce que le mélange soit homogène, puis versez le lait chaud dessus tout en continuant à fouetter.
Reversez ce mélange dans la casserole et laissez cuire à feu moyen en remuant à la spatule jusqu’à ce que la crème épaississe mais sans la faire bouillir. Ajoutez alors le beurre en petits morceaux, mélangez et laissez refroidir.
Quand la crème a refroidi répartissez-la sur la ganache au chocolat.
Placez la tarte au frais au moins une heure.

Au moment de servir, saupoudrez la cassonade sur la crème faites-la caraméliser au chalumeau. Servez aussitôt.

Financiers au brocoli et saumon fumé

Des petites mignardises salées pour mettre un peu de variété sur vos tables d’apéro.
Pour cette version j’ai voulu tester avec ma farine de pois chiche achetée en boutique bio, cela donne un très léger arrière goût (mais alors très très léger).
IMG_9551

Pour une vingtaine de petits financiers :

6 blancs d’œufs
200g de brocoli cru
100g de chutes de saumon fumé
100g de pignons de pin
60g de farine de pois chiche
20g de farine blanche
40g de parmesan râpé
1/2 sachet de levure chimique
40g d’huile d’olive
sel, poivre

Préchauffez le four à 180˚C.
Lavez les bouquets de brocoli et râpez-les très finement au robot.

Dans un saladier mélangez les pignons réduits en poudre, le parmesan, les farines et la levure. Ajoutez l’huile et mélangez.
Coupez le saumon en petits dés, l’ajouter à la pâte ainsi que le brocoli.
Montez les blancs d’œufs en neige ferme avec une pincée de sel. Incorporez-les enfin délicatement à la préparation.

Répartissez la préparation dans des moules à financier (ou à cannelés ici) et enfournez pour 20 minutes environ.
Dégustez tiède.

Panna cottas à l’amande amère et pignons de pin caramélisés

\Voici des panna cottas toutes simples, mais délicieuses : entre l’arôme d’amande amère qui parfume très subtilement la crème , et ces pignons caramélisés qui apportent de la gourmandise et du croquant, l’association est parfaite.
IMG_9631

Pour 4 panna cottas :

35cL de crème liquide à 5% de MG
15cL de lait
20g de sucre en poudre
1g d’agar agar (l’équivalent d’une demi cuillère à café environ)
1cc d’extrait d’amande amère
Pour les pignons caramélisés :
40g de sucre
40g de pignons de pins

Dans une casserole mélangez le lait, la crème fraîche, le sucre, l’amande amère et l’agar agar. Faites chauffer, portez à ébullition et laissez bouillir pendant 30 à 40 secondes.
Retirez ensuite du feu, mélangez bien et versez dans des verrines. Laissez refroidir puis placez au frigo pour 4 heures.

Préparez le croquant aux pignons. Faites fondre le sucre dans une casserole (sans remuer à la cuillère, juste en inclinant la casserole si besoin d’homogénéiser). Lorsque le caramel prend une belle couleur blonde, ajoutez les pignons de pin et mélangez-les au caramel pour bien les enrober. Versez ce croustillant sur du papier sulfurisé et placez-le au réfrigérateur.

Pour servir les panna cottas, concassez le croustillant aux pignons sur les panna cottas, et dégustez.

Pesto de brocoli aux pistaches

J’adore cuisiner les légumes en les déclinant en bouchées, tartinade, velouté, purée, dip, pesto.

Et voici ma dernière « invention » avec un gros reste de brocoli qui s’ennuyait dans mon frigo : un pesto de brocoli à la pistache qui ferait manger des brocolis à n’importe qui tant ce pesto est bon, parfumé (et je vous défie de déceler la présence de brocoli).

Ce pesto sera idéal à tartiner, à saucer avec des crudités, ou en accompagnement de pâtes ou encore comme je l’ai proposé pour garnir mes gougères.

Pour un gros bol de pesto :

1 tête de brocoli (450g)
90g de pistaches mondées
30 g de pignons de pin
le jus d’1/2 citron jaune
le zeste d’1/2 citron vert râpé très finement
50g de parmesan râpé
50g de fromage blanc 0% de MG
2cs d’huile de pistache (ou autre huile parfumée : noisette, noix)
2cs d’huile d’olive
sel & poivre

Coupez la tête de brocoli en petits bouquets, lavez-les et faites-les cuire dans une casserole d’eau bouillante salée pendant 8-10 minutes jusqu’à ce qu’ils soient tendres.
Égouttez les bouquets et stoppez la cuisson en les passant sous l’eau froide. Égouttez à nouveau pendant une bonne dizaine de minutes

Dans le bol du robot mixeur, déposez tous les ingrédients à l’exception des huiles. Mixez par à-coup pendant 2 minutes jusqu’à obtenir une purée.
Ajoutez les huiles en filet, du sel et du poivre tout en mixant continuellement jusqu’à obtenir une pâte souple et homogène. Rectifiez l’assaisonnement si nécessaire.

Conservez ce pesto au frais pendant 3-4 jours ; vous pouvez également le congeler, dans des petits bacs à glaçon comme ça vous ne décongèlerez que ce dont vous avez besoin le moment voulu.

Soupe froide de blettes

Le retour du beau temps donc le retour des soupes froides !
Alors je vous avoue que j’ai vraiment été bluffée par celle-ci ! En effet au départ je n’étais pas très sereine quant au résultat gustatif, et en fait ces soupes se sont avérées délicieuses !!! Et pour vous dire mon fiancé a adoré ! Donc levez vos a priori et mettez-vous à cuisiner les blettes !
IMG_9778

Pour 6 soupes :

420g de blettes
1/2 oignon
1 gousse d’ail
300g d’eau
le jus d’1/2 citron
100g de fromage blanc à 0%
30g de pignons de pin grillés
sel, poivre
huile d’olive

Lavez les blettes et retirez les feuilles abîmées. Coupez les feuilles finement.
Émincez l’oignon et l’ail et faites-les revenir dans une poêle avec une cuillère à soupe d’huile d’olive.
Ajoutez ensuite les blettes émincées, salez et mélangez. Ajoutez alors 300g d’eau et laissez cuire à couvert à feu moyen pendant une quinzaine de minutes (jusqu’à ce que les blettes soient bien tendres).
Poivrez et laissez ensuite tiédir.

Dans le bol du mixeur placez les blettes et une partie du jus de cuisson et mixez. Ajoutez ensuite le jus de citron, le fromage blanc et les pignons et mixez de nouveau. Rectifiez l’assaisonnement et rajoutez si besoin du jus de cuisson.

Réservez au frais pendant au moins 2 heures et servez dans des verrines avec une cuillère de fromage blanc et des pignons concassés.

Brownie de carotte au chèvre, pistache et pignons

Un brownie salé ça vous tente ? C’est peu courant mais quand j’ai découvert cette idée chez Framboisine je me suis dit que ça ne pouvait qu’être bon. Et c’était le cas, en plus ça a bien plu à mon fiancé (bien que j’y ait ajouté un peu de cumin).
IMG_9096

Pour un moule à manquer de 20cm environ :

290g de carottes en rondelle
1 cube de bouillon de légume
200g de bûche de chèvre
2 œufs
125g de beurre fondu
150g de farine
40g de pistaches grillées concassées
40g de pignons de pin grillés concassés
sel, poivre
1cc de cumin

Dans une casserole d’eau bouillante, dissolvez le cube de bouillon et faites-y cuire les carottes coupées en rondelles environ 20 minutes (elles doivent bien s’écraser pour pouvoir les réduire en purée). A la fin de la cuisson égouttez-les bien et mixez-les au robot.
Préchauffez le four à 200°C.
Battez les œufs avec le fromage de chèvre écrasé puis ajoutez le beurre fondu, la farine et la purée de carotte. Mélangez puis incorporez les pistaches et pignons.
Versez la préparation dans un moule à manquer (en silicone) et enfournez pour 20 à 25 minutes.

Laissez tiédir puis démoulez et découpez en cubes. Servez pour l’apéro par exemple ou pour un pique-nique cela conviendra également.

Financiers au céleri, pignon et pesto

Des petits financiers (en forme de cannelés car je n’ai pas les moules à financiers) qui ressemblent à ceux au chou fleur et pesto, mais avec ce petit goût de céleri qui apporte une autre touche d’originalité. Délicieux et très appréciés (n’est-ce pas belle-maman !).
IMG_9716

Pour une trentaine de petits financiers :

9 blancs d’œufs
350g de céleri cru
120g de pignons de pin
60g de farine complète
60g de farine blanche
65g de parmesan râpé
100g de gruyère râpé
70g de pesto
40g d’huile d’olive
sel, poivre

Préchauffez le four à 180˚C.

Lavez le céleri et râpez-le finement au robot.
Dans un saladier mélangez les pignons réduits en poudre, le parmesan, le gruyère et les farines. Ajoutez l’huile et le pesto et mélangez.
Battez les blancs d’œufs en neige ferme avec une pincée de sel puis incorporez-les délicatement à la préparation précédente.
Répartissez la préparation dans des moules à financier (ou à cannelés ici) et enfournez pour 20-25 minutes environ.

Dégustez tiède.