Tarte rustique aux pêches et amandes

Dans le même genre que ma tarte rustique aux pommes qui avait eu beaucoup de succès, j’ai voulu tester une version plus estivale avant de rentrer dans l’automne.
Tarte rustique pêche amande

Je suis un peu en retard pour ma publication, me direz-vous puisque nous sommes le 5 octobre, mais j’avoue avoir un peu de mal à me remettre dans le rythme et à être aussi assidue dans mes publications depuis mon retour de vacances. La reprise professionnelle a été assez mouvementée et complexe avec pas mal de changements et de choses à faire. J’ai également fêté mes 30 ans le 15 septembre donc le temps de fêter cela comme il se doit avec tous mes groupes d’amis et ma famille je me remets seulement !!!

Mais me voilà repartie, et sur le bon tempo je pense, avec les légumes d’automne et d’hiver qui arrivent pour faire de bonnes soupes et veloutés, de bons petits plats mijotés, mais aussi des recettes gourmandes et sucrées comme des gâteaux « grand-mère » accompagnés d’un chocolat chaud pour se réconforter du froid qui risque d’arriver.

Pour deux tartes moyenne de 4 personnes environ :

une pâte brisée maison (recette ici avec 30g de sucre)
Pour la garniture :
6 petites pêches (ou nectarines selon vos envies) (à répartir sur les 2 tartes)
4cc de cassonade (à répartir sur les 2 tartes)
4cc d’amandes concassées ou en poudre (à répartir sur les 2 tartes)

Préparez la pâte et laissez-le reposer au frais pendant 30 minutes à une heure.

Préchauffez le four à 180°C.
Etalez la pâte, à l’aide d’un rouleau à pâtisserie, en deux disques ronds sur des feuilles de papier sulfurisé fariné.
Lavez les pêches. Coupez-les en tranches assez épaisses. Disposez-les joliment sur les deux disques de pâte en laissant un rebord assez large.
Saupoudrez de cassonade.
Rabattez les bords de la pâte sur la tarte. Répartissez les amandes sur les pêches.
Enfournez pour 25 minutes environ et dégustez tiède (personnellement je la trouve meilleur ainsi que totalement refroidie).

Crumble d’abricots, pêches et basilic aux amandes

Avec tous ces fruits d’été, quoi de plus gourmand et rapide à préparer que les crumbles ?
A déguster tiède ou froid, un plaisir pour finir le repas.
Crumble d'abricots, pêches et amande

Pour 6 verrines :

6-8 abricots
3 pêches
une dizaine de feuilles de basilic
Pour le crumble :
130g de farine
50g de poudre d’amandes
60g de cassonade
100g de beurre

Lavez les fruits, dénoyautez les abricots et coupez-les en cubes. Procédez de même avec les pêches. Mélangez les dés de fruits et les feuilles de basilic ciselées.
Répartissez les fruits dans des ramequins allant au four (ou dans un grand plat pour une version gâteau gourmand).

Préchauffez le four à 200°C.
Préparez le crumble en mélangeant du bout des doigts la farine, la poudre d’amandes, le beurre et le sucre. Répartissez ce crumble sur les fruits.

Enfournez pour 35 minutes, finissez avec 5 minutes de grill si besoin.

Coffee cake aux pêches, gingembre et mélange de noix et pistaches

En souvenir de ce délicieux coffee cake que j’avais réalisé il y a quelques années, j’ai eu envie d’en refaire un, en y ajoutant une touche exotique avec le gingembre et encore plus de gourmandise avec un mélange de noix, noisettes, pistaches, amandes pour le crumble.
Coffe cake aux pêches, gingembre et mélange de noix

Pour 8 personnes :

Pour l’appareil à gâteau :
100g de beurre mou
80g de sucre
2 œufs
250g de fromage blanc (à 0% ici)
225g de farine
1 sachet de levure chimique
2 pincées de sel
Pour la croûte du gâteau, façon crumble :
60g de beurre demi-sel froid coupé en dés
40g de cassonade
80g de mélange de noix (noix, noisettes, amandes et pistaches)
55g de farine
Environ 500g de fruits :
4-5 pêches

Préchauffez votre four à 165°C.

Préparez le crumble en mélangeant la cassonade, la farine et le mélange de noix grossièrement concassé. Ajoutez le beurre froid coupé en dés et incorporez-le du bout des doigts afin d’obtenir une texture sableuse. Réservez ce mélange au réfrigérateur (voire au congélateur en ce moment avec la chaleur qu’il fait !!!).

Préparez maintenant la pâte à gâteau en mélangeant dans un saladier le beurre mou et le sucre jusqu’à l’obtention d’une préparation crémeuse. Incorporez alors les œufs un par un, en mélangeant entre chaque. Ajoutez le fromage blanc puis mélangez.
Incorporez ensuite la farine, la levure, le sel et mélangez de nouveau.
Versez cet appareil dans un moule à manqué (en silicone ici) et lissez la surface.

Lavez et coupez les fruits en dés. Répartissez-les sur la pâte en les enfonçant un peu.
Parsemez la surface du gâteau avec la pâte à crumble.

Enfournez et faites cuire 50 minutes environ (vérifiez la cuisson avec la lame d’un couteau plantée dans le gâteau, elle doit ressortir sèche). Terminez la cuisson par 2 minutes en mode grill pour dorer le dessus si besoin.

Laissez tiédir le gâteau et dégustez–le tiède ou froid éventuellement avec un café, un thé, une boule de glace pour les plus gourmands…

Gâteaux moelleux polenta, amande, pêche et prune

J’avais déjà testé un gâteau à la polenta et nectarines et mon souvenir en est très bon. Ayant pas mal de fruits à écouler, j’ai déniché une nouvelle recette à base de polenta chez Carole. Ces petits gâteaux sont moelleux et humides (avec les fruits qui rendent un peu d’eau), équilibrés et bien bons.
Gateau polenta pêche, prune

Pour 6 muffins :

60g de polenta
60g de poudre d’amande
2 œufs
50g de sucre
25mL d’huile d’olive
200g de fromage blanc (à 0% de MG ici)
1cs d’eau de fleur d’oranger
175g de pêches (2)
250g de prunes jaunes (4)

Préchauffez le four à 160°C.

Mélangez la polenta et la poudre d’amande.
Lavez les fruits et coupez-les en petits dés.
Battez les œufs avec le sucre. Ajoutez l’huile d’olive, le fromage blanc, la fleur d’oranger et le mélange polenta / amande en mélangeant bien entre chaque ajout. Incorporez les dés de fruits.
Répartissez la préparation dans des moules à muffins (en silicone ici). Enfournez et laissez cuire 35 minutes environ.

Laissez refroidir et dégustez ces moelleux froids.

Coffee cake pistaché aux pêches et framboises

J’avais envie de profiter des derniers fruits d’été, et notamment des pêches mais sans trop savoir comment les déguster avec une touche gourmande. Et je me suis souvenu de cette belle découverte qu’avait été pour moi le coffee cake, et notamment le premier que j’avais testé qui était au duo de nectarines et pêches. Alors me voilà reparti, en y ajoutant un peu de pistache qui se marie très bien avec les pêches, et quelques framboises pour une touche acidulée…IMG_0662

Pour 8 personnes :
Pour le gâteau :
3 pêches
100G de brisures de framboises surgelées
150g de farine
60g de sucre
2 œufs
10cL de lait
3cs d’huile d’olive (15g)
2cc de levure chimique
80g de pâte de pistache
Pour le crumble :
50g de beurre à température ambiante
75g de farine
25g de sucre
30g de pistaches concassées

Dans un saladier, fouettez le sucre et les œufs jusqu’à ce que la préparation mousse. Incorporez la farine et la levure, puis délayez la pâte avec le lait et l’huile. Ajoutez la pâte de pistache.
Versez la pâte dans un moule à cake ou à manquer (en silicone ici).

Préchauffez le four à 180°C.
Lavez les pêches et coupez-les en lamelles. Répartissez-les sur le dessus du cake. Ajoutez dessus les brisures de framboises encore surgelées.
Préparez le crumble en mélangeant du bout des doigts le beurre froid, la farine, le sucre et les pistaches. Répartissez enfin ce crumble sur les fruits.

Enfournez et laissez cuire pendant 50 à 55 minutes. Laissez tiédir et dégustez froid.

Crumble d’abricots et pêches aux pistaches

Que j’aime l’été et tous ses fruits et légumes à décliner à l’infini.
Je vous propose aujourd’hui ce crumble de pistaches en duo d’abricots et pêches, un délice et tellement gourmand.
crumble

Pour 6 personnes :

3 pêches (500g environ)
600g d’abricots
Pour le crumble :
100g de farine
100g de beurre
froid en morceaux
70g de poudre de pistaches concassées
30g de poudre d’amande
40g de cassonade

Commencez par préparer la pâte à crumble en mélangeant tous les ingrédients du bout des doigts jusqu’à obtenir une préparation sableuse. Réservez au frais.

Préchauffez le four à 180°C.
Lavez les pêches et les abricots, dénoyautez-les et coupez-les en cubes. Déposez-les dans un moule (moule à manquer en silicone ici). Émiettez le crumble sur les fruits. Enfournez le crumble et laissez cuire 20-25 minutes. Laissez refroidir et déguster bien froid (ou tiède si vous préférez).

Cocktail Bellini : Prosecco et pêche

Ce cocktail arrive un peu tard pour la saison des pêches et je m’en excuse, je pensais vous l’avoir déjà fait découvrir mais je me suis aperçue que ce n’était pas le cas. Donc mettez-vous cette recette de côté pour lorsque les premières pêches pointeront le bout de leur nez…
Car ce ce cocktail est bien bon et original, avec un mariage idéal entre la pêche et du Prosecco. D’ailleurs pour ceux qui ne connaîtraient pas, il s’agit d’un vin blanc sec et pétillant italien, que j’aime beaucoup…

Pour 6 verres :

1 pêche blanche ou jaune
1 bouteille de Prosecco brut

Plusieurs heures avant de préparer le cocktail, placez le Prosecco au réfrigérateur.
Lavez et dénoyautez la pêche, mixez-la au robot jusqu’à obtenir une purée liquide et homogène.
Placez cette purée au frigo pour la mettre à la même température que celle du Prosecco.

Au moment de l’apéro versez dans les verres une dose de nectar de pêche pour 5 ou 6 doses de Prosecco. Remuez et servez aussitôt.

Coffee cake au duo de nectarines et pêches

Cela fait un bon moment que j’ai découvert l’idée du coffee cake, qui, comme son nom ne l’indique pas du tout, ne contient absolument pas de café. « Alors pourquoi porte-t-il ce nom ? », me demanderez-vous. Uniquement parce qu’il a toute sa place au moment du goûter ou du petit déj’, accompagné d’une tasse de café ou d’un bol de thé.

J’ai finalement tardé à me lancer pour faire une des recettes de la blogosphère, mais maintenant que j’en ai réalisé un et que je me suis plus que régalée j’en referai bien vite (avec d’autres fruits).

Je vous assure que ce gâteau est divinement bon et moelleux, mais avec ce côté croustillant apporté par le crumble qui fait toute l’originalité. Moi qui avais peur qu’il soit sec, j’ai été conquise.
Et pour cette première tentative, je me suis inspirée de la recette de Christel qui m’a totalement convaincue (comme d’habitude venant de Christel, merci beaucoup la miss au passage pour tes bonnes idées).

Pour 8 personnes :

Pour l’appareil à gâteau :
100g de beurre mou
80g de sucre
2 œufs
2 yaourt nature (2*125g)
225g de farine
1 sachet de levure chimique
2 pincées de sel
Pour la croûte du gâteau, façon crumble :
50 g de beurre demi-sel ou doux froid coupé en dés
30g de cassonade
50g de noix de pécan grossièrement concassées
60g de farine
Environ 500g de fruits :
2 pêches et 2 brugnons

Préchauffez votre four à 165°C.
Beurrez un moule à manquer et placez-le au réfrigérateur (sauf s’il s’agit d’un moule en silicone, mais le mien était pris à ce moment là).

Préparez le crumble en mélangeant la cassonade, la farine et les noix de pécan. Ajoutez le beurre froid coupé en dés et incorporez-le du bout des doigts afin d’obtenir une texture sableuse. Réservez ce mélange au réfrigérateur.

Préparez maintenant la pâte à gâteau en mélangeant dans un saladier le beurre mou et le sucre jusqu’à l’obtention d’une préparation crémeuse. Incorporez alors les œufs un par un, en mélangeant entre chaque. Ajoutez les yaourts puis mélangez.
Incorporez ensuite la farine, la levure, le sel et mélangez de nouveau.
Versez cet appareil dans le moule beurré et lissez la surface.

Lavez et coupez les fruits en dés. Répartissez-les sur la pâte en les enfonçant un peu.
Parsemez la surface du gâteau avec la pâte à crumble.

Enfournez et faites cuire 45 minutes environ (48 minutes exactement pour moi – vérifiez la cuisson avec la lame d’un couteau plantée dans le gâteau, elle doit ressortir sèche). Terminez la cuisson par 2 minutes en mode grill pour dorer le dessus.

Laissez tiédir le gâteau 15 minutes, puis démoulez-le.
Dégustez–le tiède ou froid éventuellement avec un café, un thé, une boule de glace pour les plus gourmands…

Cobbler pistaché aux cerises, framboises et pêches

En parcourant divers blog j’ai découvert récemment le cobbler. En effet ce nom restait inconnu pour moi, pourtant grande gourmande de sucré. Et pour ce premier cobbler je me suis inspirée de la recette proposée par Nadège (sur son blog très sympathique « Mon show…colat », en adaptant à ma sauce les fruits ajoutés.

Pour 4 personnes :

150g de framboises surgelées
150g de cerises dénoyautées
280g de pêches en morceaux
20cL de crème liquide (5% de MG)
130 g de farine
35g de sucre en poudre
100g de pâte de pistache maison

Préchauffez le four à 210°C.
Répartissez les fruits dans un petit plat à gratin et mélangez pour homogénéiser leur répartition : j’ai coupé les cerises en morceaux (pour les dénoyauter) et les pêches en petits morceaux (non épluchées pour moi).
Mélangez la farine avec le sucre. Incorporez la crème liquide et la pâte de pistache (tiédie si besoin pour la détendre un peu). Mélangez bien jusqu’à obtenir une pâte collante.
Recouvrez les fruits de cette pâte, en une couche régulière.
Enfournez à mi-hauteur pour environ 1h, en surveillant la cuisson.
En fin de cuisson, passez sous le grill si le dessus n’est pas doré (mais pour moi il l‘était suffisamment, et j’ai même trouvé qu’il avait trop cuit donc si c’était à refaire je cuirai le cobbler 45 à 50 minutes plutôt qu’une heure).
Dégustez tiède ou froid, avec un peu de crème fraîche ou de fromage blanc par exemple.

Crisp aux mûres sauvages et pêches

Mais qu’est-ce qu’un crisp, me direz-vous ?
Et bien j’ai découvert cela chez Sandra qui en propose quelques-uns, tous plus gourmands les uns que les autres. Il s’agit de la version américaine du crumble ; le principe est en effet à peu près le même : des fruits et une croûte croustillante sur le dessus, qui contient des flocons d’avoine, du coup elle est un peu plus croustillante que celle d’un crumble.

Et pour cette première tentative de crisp j’ai profité des mûres sauvages dont regorgent les bois où je vais promener mes « wapous » près de Bordeaux, que j’ai associé à quelques pêches pour adoucir le tout.
Et voici le résultat : un crisp très gourmand, coloré et croustillant à souhaits. À refaire et à décliner avec bien d’autres fruits.

Pour 6 à 8 personnes :

700g de mûres sauvages
2 pêches (blanches ou jaunes)
50g de cassonade (je vous préconise 30g car les fruits ont dégorgé beaucoup de sucre)
le jus d’1/2 citron
Pour le croûte :
100g de flocons d’avoine (bio ici)
30g de farine
30g de cassonade
40g de poudre d’amande
60g de beurre 1/2 sel (de préférence froid, ou pas trop mou)

Préchauffer le four à 200°C.
Lavez et triez les mûres. Lavez les pêches et coupez-les en petits cubes. Disposez les fruits dans un grand plat à gratin, ajoutez la cassonade et le jus de citron mélangez bien le tout.

Dans un saladier, mélangez les flocons d’avoine avec la farine et la cassonade. Ajoutez le beurre coupé en petits morceaux et travaillez la pâte du bout des doigts pour obtenir un mélange grumeleux. Répartissez cette pâte à crisp sur les fruits de manière homogène.
Enfournez et laissez cuire environ 30 min, jusqu’à ce que la croûte prenne une belle couleur caramel et que les fruits commencent à faire des bulles sur les côtés du plat.
Dégustez ce crisp tiède, il n’en sera que meilleur, pour faire ressortir toutes les saveurs des fruits. Accompagné d’un peu de fromage blanc ou de crème fraîche pour les plus gourmands c’est un délice.