« Coquillotto » – coquillettes façon risotto

Nous connaissons tous le risotto, et j’ai déjà eu l’occasion de vous en proposer, décliné selon de nombreuses recettes : courgette-raisins secs, aubregine-chorizo, pesto d’épinard-saumon fumé, butternut-épinard-chorizo, poireau-citron-pavot.
Celà fait maintenant plusieurs années que le risotto a été décliné avec des coquillettes cuites à la façon d’un risotto. Je n’avais encore jamais eu l’occasion de tester, et lorsque j’ai proposé à ma maman de leur cuisiner celà dimanche soir, elle n’a pas hésité un instant ; et son verdict : « UN DELICE ma chérie !  » – « Merci ma maman chérie » ; celà fait tellement plaisir de cuisiner pour quelqu’un qui se régale.
Je vous recommande vraiment cette recette : pour petits et grands tout le monde se régalera.
A proposer soit en accompagnement, soit à accompagner d’une petite salade verte et pourquoi pas d’un oeuf poché.
Pour 3-4 personnes :

1cs d’huile d’olive
1 oignon
250g de coquillettes (bio semi-complète ici)
20cL de vin blanc sec
1 litre d’eau
1 cube de bouillon de volaille bio
1 branche de thym frais et romarin frais
50g de parmesan râpé
sel et poivre

Faites bouillir 1 litre d’eau et délayez-y le cube de bouillon avec le thym et romarin frais. Réservez-le au chaud.
Faites chauffer l’huile d’olive dans une sauteuse et faites-y suer l’oignon finement émincé sans coloration. Ajoutez les coquillettes et laissez nacrer quelques minutes en remuant régulièrement et toujours sans coloration.
Mouillez avec le vin blanc et laissez entièrement évaporer.
Versez le bouillon chaud par petites quantités à chaque fois (une à deux louches à la fois) – attendez bien qu’il soit bu par les pâtes avant d’en rajouter. Poursuivez la cuisson à feu très doux en ajoutant le bouillon au fur et à mesure qu’il est absorbé et en prenant soin de bien remuer régulièrement. Vérifier la cuisson (goûtez au bout d’une vingtaine de minutes pour tester la consistance des pâtes, en fonction de si vous préférez vos pâtes al dente ou plus fondantes) et assaisonnez de poivre en fin de cuisson.
Réservez à couvert hors du feu si vous ne servez pas tout de suite. Juste avant de servir, ajoutez le parmesan, mélangez et servez.

Tagliatelles au saumon fumé, sauce aux cèpes, bolets et mascarpone

Voici la recette que j’ai improvisée pour notre dîner de réveillon « sur le pouce » avec mon mari. C’est un plat très simple à faire, pas bien cher mais qui fera son effet aussi bien en visuel qu’en goût. Un petit délice pas trop lourd à digérer, idéal après une petite entrée de foie gras sur pain d’épices, et à faire suivre par un tiramisu à la crème de marron et poires
Tagliatelles saumon fumé champignons

Pour 2 personnes :

7-8 nids de tagliatelles
8 petites tranches de saumon fumé
250g de mélange de champignons surgelés (ici cèpes et bolets)
100g de mascarpone
6-8cL de lait
40g de parmesan
5cL de vin blanc sec
sel, poivre
mâche pour servir

Préparez la sauce en plaçant les champignons surgelés à feu vif dans une petite poêle anti-adhésive. Remuez de temps en temps pour ne pas que ça attache. Une fois les champignons cuits baissez le feu et déglacez au vin blanc. Ajoutez ensuite la mascarpone et le lait et laissez mijoter très légèrement en délayant la mascarpone. Réservez.

Faites cuire les tagliatelles dans une grande casserole d’eau bouillante salée et huilée.
Quelques minutes avant la fin de la cuisson, réchauffez la sauce et ajoutez-y le parmesan râpé. Mélangez et rectifiez l’assaisonnement.
Egouttez les pâtes et huilez-les légèrement pour ne pas qu’elles collent. Dressez-les dans les assiettes, recouvrez de sauce aux champignons, puis déposez en étoile les tranches de saumon fumé. Au centre, déposez un nid de mâche.

Servez aussitôt et dégustez avec un verre de vin blanc sec ou un vin rouge léger.
Bon appétit !!!

Gratin de coquillettes au jambon, courgettes et mozzarella – retour en enfance

Un retour en enfance avec ce gratin de coquillettes. Je sais ce que vous vous dites :  ce gratin sera parfait pour vos bambins. Mais chez moi pas de bambins, c’est juste que mon mari aime justement tous ces petits plaisirs culinaires aussi simples qui nous font retourner en enfance. D’ailleurs pour finir ce repas, j’avais également préparé un quatre quart avec un bon chocolat chaud…. Qu’est-ce que vous en dites ??
IMG_1135

Pour 3-4 personnes :

300g de coquillettes crues
200g de jambon blanc (en fines tranches)
250g de courgettes cuites (revenues à la poêle ou cuite au micro-onde pour aller plus vite)
250g de mozzarella
sel, poivre

Faites cuire les coquillettes dans une casserole d’eau bouillante salée, le temps indiqué sur le paquet. Egouttez-les.

Préchauffez le four à 170°C.
Dans un grand plat à gratin, répartissez la moitié des pâtes égouttées. Recouvrez de la moitié du jambon en chiffonnade, puis des dés de courgettes et de la moitié de la mozzarella coupée en fines lamelles. Salez et poivrez. (Vous pouvez ajouter quelques morceaux de beurre sur le tout).
Versez le reste de coquillettes, puis le reste de chiffonnade de jambon et de mozzarella. Salez et poivrez de nouveau.
Enfournez pendant 15 minutes, et terminez par 3-4 minutes en mode grill pour gratiner . Servez immédiatement, bien chaud, avec une salade verte par exemple.

Pâtes aux courgettes et crème de parmesan

Un plat tout simple et rapide à préparer. Mais toujours un plaisir à déguster.
IMG_9886
Pour 1 personne :

150g de pâtes sèches complète ici
100g de courgettes
30g de crème fraîche liquide
30g de lait
20g de parmesan

Lavez la courgette et coupez-la en tout petits cubes.
Faites cuire les pâtes dans une casserole d’eau bouillante salée, le temps indiquée sur le paquet (cuisson Al dente pour moi). Trois minutes avant la fin de la cuisson ajoutez les cubes de courgettes. Égouttez le tout ensuite.
Pendant la cuisson des pâtes préparez la sauce. Dans une casserole faites chauffer la crème et le lait, puis ajoutez le parmesan et mélangez ; laissez épaissir quelques minutes à feu doux, salez et poivrez à votre convenance.
Ajoutez les pâtes et courgettes égouttées dans la sauce et dégustez aussitôt.

Spaghettis complets à la crème de gorgonzola, figues et noix

Début mars ma soeur nous a amené toute la ptite famille au restaurant Elio’s à Bordeaux, qui propose des spécialités de Sardaigne et plusieurs sortes de pâtes fraîches. J’ai pu y dégusté des pâtes farcies d’une crème au bleu-figues-noix. Comme vous pouvez vous en douter c’était un pur délice, une association que j‘adore en plus !
Donc reproduite illico chez moi mais avec plus de facilité : donc avec des pâtes sèches et pas à farcir (oui j’avoue quelques fois j’aime la facilité et la rapidité, quand j’en suis à ma dixième recette du week-end ça fait du bien !). Mais le résultat était bien là, bien que les photographies ne soient pas très appétissantes.

Pour 2 personnes :

250g de spaghettis complets (poids cru)
100g de figues sèches (une fois réhydratée dans l’eau bouillante ça faisait 115g)
50g de noix (poids sans leur coque)
55g de gorgonzola
100g de lait 1/2 écrémé
20g de crème liquide (à 5% de MG)
sel, poivre

Placez les figues sèches dans un bol et couvrez-les d’eau bouillante pendant 10 minutes. Égouttez-les ensuite et coupez-les en morceaux.
Dans le bol du robot, avec la lame comme ustensile, places les morceaux de figues, 20g de noix et 30g de lait. Mixez pour obtenir une pâte homogène. Ajoutez ensuite les 30g de noix restants et mixez rapidement pour concasser grossièrement les cerneaux.
Cuisez les spaghettis dans l’eau bouillante salée le temps indiqué sur le paquet.
Pendant la cuisson, préparez la crème d’accompagnement en plaçant dans une casserole, sur feu doux, la crème fraîche, le restant de lait, le gorgonzola coupé en petit morceaux, et la pâte mixée aux figues et noix. Mélangez bien pour homogénéiser le tout. Ajoutez une pincée de sel et du poivre.
Une fois les pâtes cuites, égouttez-les, dressez-les dans les assiettes et répartissez dessus le crème chaude au gorgonzola, figues et noix. Dégustez aussitôt.

Tagliatelles aux fruits de mer

Avec le restant de garniture des bouchées à la reine de la mer que j’avais préparée j’en ai profité pour faire ces bonnes tagliatelles aux saveurs marines. Humm un petit délice et assez simple à faire en soi. Pour la recette de la garniture je vous laisse faire un tour sur la recette des bouchées en ajustant les quantités : pour deux personnes il faut environ la moitié de garniture de bouchées.

Pour deux personnes :

250g de tagliatelles sèches
la moitié de garniture aux fruits de mer issue de la recette des bouchées

Faites cuire les tagliatelles dans l’eau bouillante, le temps indiqué sur le paquet.
Préparez la garniture selon la recette et maintenez-la au chaud (sur feu doux).
Égouttez les pâtes, dressez-les dans deux assiettes, répartissez dessus la garniture aux fruits de mer et dégustez bien chaud.

Gratin de gnocchis au porc et parmesan

Une recette extra simple et rapide pour ravir les papilles de mon fiancé.

Pour 2 personnes environ :

un paquet de 375g de gnocchis
150 à 200g de porc dans l’échine
25g + 20g de parmesan râpé
75g de crème fraîche semi-épaisse
huile
sel, poivre

Faites cuire les gnocchis comme indiqué sur le paquet (1 minute dans l’eau bouillante salée, lorsque les gnocchis remontent à la surface c’est qu’ils sont cuits). Égouttez-les et réservez-les. Coupez le porc en petits morceaux et faites-les cuire dans une poêle avec une cuillère d’huile et du sel.
Préchauffez le four à 160˚C.
Dans un bol mélangez les 25g de parmesan râpé avec la crème et du poivre. Mélangez les gnocchis et la viande avec cette sauce, disposez le tout dans un plat à gratin, recouvrez des 20g de parmesan râpé restant et enfournez pour 10-15 minutes. Terminez la cuisson par 2 minutes en mode grill et servez.

Tagliatelles au pesto alla Genovese

Une recette toute simple (vous avez juste à préparer votre pesto) mais si bonne et qui rime vraiment bien avec Été !

Pour 2 personnes :

300g de tagliatelles crues (pour moi c’était des Panzani)
un pesto alla Genovese maison (je n’ai pas tout mis par rapport à la recette avec 80g de basilic)
des pignons de pin grillés
huile d’olive
gros sel

Rien de compliqué donc pour le déroulé mais je vous guide quand même un tout petit peu.
Préparez le pesto alla Genovese selon la recette.
Faites cuire les tagliatelles tel qu’indiqué sur le paquet (dans une eau salée au gros sel).
Égouttez les pâtes, remettez-les dans la casserole avec une cuillère à soupe d’huile d’olive (sur feu très doux, c’est juste pour maintenir en température) ajoutez le pesto et mélangez. Rectifiez l’assaisonnement si nécessaire. Dressez les pâtes dans les assiettes et répartissez dessus quelques pignons de pin grillés. Dégustez sans attendre ! Bon appétit !

Tagliatelles carbonara « légères »

Voici une recette toute simple et rapide de tagliatelles carbonara « light ». Quand je dis light c’est seulement qu’il y a très peu de matière grasse ajoutée (pas de crème notamment).

Donc pour une personne il vous faut :

4 ou 5 nids de tagliatelles
75g de lardons ou allumettes fumés
1 jaune d’oeuf
3cs de lait

Faites cuire les tagliatelles comme indiqué sur l’emballage. Pendant ce temps faites revenir les lardons dans une poêle ; à mi-cuisson évacuez le gras rejeté, puis finir de faire dorer les lardons.
Une fois les pâtes cuites, égouttez-les et replacez-les dans la casserole vide, avec les lardons. Mettez la casserole sur feu très doux. Ajoutez le lait et le jaune d’oeuf et mélangez bien pour enrober les tagliatelles du mélange lait-jaune d’oeuf. Servez aussitôt. Si vous le souhaitez vous pouvez rajoutez du gruyère ou parmesan râpé.