Mini penne aux blettes, gorgonzola, tomates confites & fraîches, noisettes & parmesan

Hello mes bloggeurs gourrmands !! Pour aujourd’hui ce n’est pas une recette très détaillée que je partage mais plutôt une belle assiette je trouve, préparée pour ma maman il y a quelques jours pour casser un peu de la monotonie du confinement. Alors un seul conseil : Amusez-vous et régalez-vous !
Et qu’y a-t-il de bon là-dedans ? (pour 2personnes)
des petites pennes bio
une botte de blettes
du gorgonzola coupé en dés
quelques pétales de tomates confites coupés en dés
une petite tomate fraîche (green zebra ici) coupée en quartiers
des noisettes torréfiées et concassées
du parmesan en copeaux frais
un filet d’huile d’olive
du poivre et de la fleur de sel

Et comment on prépare tout celà ?
Petit tips : si on y pense, c’est bien de placer les bols/assiettes de service dans un endroit tiède/chaud (le four préchauffé éteint par exemple) pour servir dans des assiettes chaudes !
On lave la botte de blettes en découpant les tiges en petits tronçons et en conservant les feuilles. On fait revenir à feu moyen les tiges dans une poêle avec un filet d’huile d’olive et une pincée de sel, en remuant régulièrement pendant une dizaine de minutes. On ajoute ensuite les feuilles et on continue de mélanger quelques minutes. Une fois les feuilles tendres, on ajoute les dés de gorgonzola en baissant à feu doux et on mélange ; le gorgonzola va fondre progressivement et enorober les blettes (mumm… quel délice déjà ça deonne envie de plonger dedans !).
Pendant ce temps on fait cuire les penne, al dente évidemment !! On égoutte en conservant un peu d’eau de cuisson (et oui malheureux elle est indispensable cette étape !). On ajoute un peu d’eau de cuisson des penne dans la poêlée de blettes, ainsi que les penne égouttées, on poivre et on sale avec la fleur de sel et on mélange bien le tout.
Prêt pour le dressage ??
On partage la poêlée de penne/blettes dans les deux bols de service, on parsème de copeaux de parmesan, noisettes concassées, dés de tomates confites et on dispose les quartier de tomate fraîche.Si besoin on remet un tour de moulin à poivre et une pincée de fleur de sel. Et on mange sans attendre.
Et voilà le tour est joué ! Bon appétit !

Pâte sablée à la farine de sarrasin

Une recette de pâte sablée, mais pour changer un peu de la traditionnelle, un mix de farine blanche et farine de sarrasin. Un délice, et qui se mariait tout à fait avec ma tarte aux poires, crème de soja et chocolat.

Pour un grand fond de tarte :

100g de farine blanche
70g de farine de sarrasin
90g de beurre
30g de sucre glace
1 œuf
1 pincée de sel

Mélangez les farines, le sucre et le sel. Ajoutez le beurre mou coupé en morceaux et malaxez le tout jusqu’à obtenir un sable grossier. Terminez par l’œuf, travaillez la pâte jusqu’à ce qu’elle soit consistante (elle ne doit plus s’émietter). Formez une boule et placez-la au frais pendant au moins 1h (ou au congélateur une vingtaine de minutes).

Vous pouvez parfaitement préparer cette pâte la veille ou encore la congeler pour l’utiliser ultérieurement.
Sortez la pâte du frigo 30 minutes avant de l’étaler ; pour une pâte congelée, pensez à la sortir la veille du congélateur et à la placer au frais pour une décongélation en douceur.

Tortils complets bio au céleri, jambon Serrano et noisettes 

Une belle recette d’automne pour agrémenter vos pâtes, qui ravira les appétits des petits comme des grands. J’y aurai bien ajouté ici un peu de fromage type bleu, comme du gorgonzola, mais je n’en avais malheureusement pas sous la main. A refaire bien vite alors selon cette nouvelle version.
Tortils jambon Serrano noisette

Pour une personne :

100g de pâtes tortils complets bio ici, mais toute sorte de pâtes conviendra
100g de céleri boule rôti au four
2 tanches de jambon Serrano très fines
une petite poignée de noisettes
3cs de crème fraîche liquide (à votre convenance)
sel, poivre

Pour le céleri boule, épluchez-le et découpez-le en petits cubes. Faites-les rôtir au four avec du sel et une cuillère d’huile d’olive, à 200°C pendant 45 minutes environ (jusqu’à ce qu’ils soient tendres).

Faites cuire les pâtes dans une casserole d’eau bouillante salée, avec un filet d’huile d’olive, en respectant le temps de cuisson al dente inscrit sur le paquet. Egouttez-les, puis replacez-les dans la casserole sur feu doux, en ajoutant la crème fraîche et les petits dés de céleri cuit. Salez et poivrez à votre convenance, ajoutez les noisettes concassées (en en réservant quelques-unes pour la déco).

Dressez les pâtes dans une assiette. Effilochez le jambon Serrano sur les pâtes et saupoudrez du reste de noisettes. Dégustez aussitôt bien chaud, avec une salade verte et une vinaigrette à l’huile de noisette.

Pâtes aux choux de Bruxelles et bleu d’Auvergne

Une recette improvisée avec les fonds de frigo et un résultat gustatif très satisfaisant. Gourmand et goûteux, équilibré et complet.
IMG_0843

Pour 2 personnes :

300g de pâtes (complètes et bio pour moi)
300g de choux de Bruxelles
100g de bleu d’Auvergne
Sel, poivre

Lavez les choux de Bruxelles, retirez les feuilles extérieures et faites-les cuire pendant une dizaine de minutes dans une casserole d’eau bouillante salée. Egouttez-les à l’issu de la cuisson.

Faites cuire les pâtes dans une casserole d’eau bouillante salée le temps indiqué sur le paquet.
Egouttez les pâtes très rapidement, sans trop secouer pour conserver un restant d’eau de cuisson. Replacez les pâtes dans la casserole, ajoutez le bleu coupé en petits cubes et les choux de Bruxelles coupés en deux. Placez sur feu doux, le temps que le fromage fonde légèrement, puis servez et dégustez chaud.

Vous pouvez rajouter des lanières de jambon cru pour faire un plat complet, il se marie très bien avec tout ça. Pour ma part j’ai fait des chips de jambon cru en les passant au four quelques minutes en mode grill. Humm un délice et ça apporte du croquant à la recette.

Tagliatelles (ou spaghettis) à la bolognaise

Pour changer de mes fantaisies et folies culinaires (comme la crème brûlée au panais d’hier), je reviens aux basiques et intemporels.
Je vous propose donc ici ma recette de spaghettis à la bolognaise – sauf que je me suis aperçue au dernier moment que je n’avais plus de spaghettis, ballot, j’ai donc utilisé des tagliatelles, pas bien grave en soi.
IMG_8989

Pour 2 ou 3 personnes :

500g de spaghettis ou tagliatelles
250g de bœuf haché
1 oignon
3 petites carottes
200g de sauce tomate maison
1 petite boîte de concentré de tomate
facultatif : 10cL de bouillon de légumes (ou de bœuf, ou encore de l‘eau)
huile d’olive
sel, poivre

Épluchez l’oignon et émincez-le finement. Faites-le revenir dans une sauteuse avec une cuillère à soupe d’huile d’olive.
Lavez les carottes, épluchez-les et coupez-les en fines rondelles. Rajoutez-les aux oignons et faites-les cuire 5 minutes à feu moyen (en mélangeant régulièrement pour ne pas qu’elles colorent). Ajoutez ensuite la viande hachée et une pincée de sel et mélangez. Saisissez-la pendant 3 minutes puis baissez le feu. Ajoutez alors la sauce tomate maison et le concentré de tomate. Laissez mijoter à feu doux à couvert pendant 20 minutes environ. Si besoin mouillez avec le bouillon.

Pendant que la viande mijote, faites cuire les pâtes tel qu’indiqué sur le paquet puis égouttez-les.
Quelques minutes avant de passer à table ajoutez les spaghettis dans la sauce à la viande, poivrez et mélangez ; laissez mijoter de nouveau 5 minutes.
Servez ensuite bien chaud.

Pâtes aux sardines et avocat, sauce à la pâte de sésame et citron vert

Et voici la première recette que j’ai concocté avec ma pâte de sésame maison : une petite improvisation avec un avocat qui restait du marché, une boîte de sardines du placard et un citron vert. Et bien comme souvent quand je me lance dans une impro le résultat était très sympa et l’association originale.
IMG_8933

Pour 2 personnes :

1 petite boîte de sardine (95g égouttées)
1 avocat
1 citron vert non traité
10g de pâte de sésame (maison ici)
15cL d’eau de cuisson
300g de pâtes (complètes ici)
10 à 20cL d’eau de cuisson des pâtes
huile d’olive
sel, poivre

Faites cuire les pâtes dans une grande casserole d’eau bouillante salée.
Pendant la cuisson des pâtes préparez la sauce : dans un bol avec une fourchette ou au robot, réduisez en purée 1/4 d’avocat, la pâte de sésame, 30g de filets de sardine égouttés, le jus du citron vert et 1/3 du zeste.

A la fin de la cuisson des pâtes, égouttez-les en réservant 20cL d’eau de cuisson.
Replacez les pâtes dans la casserole sur feu doux, avec une cuillère à café d’huile d’olive ; ajoutez la sauce, une pincée de sel et de poivre et 10 à 20cL d’eau de cuisson en fonction de la consistance souhaitée.
Découpez le reste d’avocat en lamelles et égouttez les filets de sardines.

Servez bien chaud et répartissez sur le dessus les filets de sardines et les lamelles d’avocat. Parsemez des zestes de citron vert en décoration.

Duo de tagliatelles et tagliatelles de courgettes au pesto de menthe et pistache à la ricotta

J’avais préparé mon pesto de menthe à la pistache exprès pour accompagner ce duo de tagliatelles et j’en ai été très satisfaite. En effet le mariage des saveurs est très bon et le tout est onctueux et savoureux ! Je vous recommande cette garniture.

Pour 4 à 6 personnes :

500g de tagliatelles
2 courgettes
300g environ de pesto de menthe à la pistache
huile d’olive
sel, poivre

Faites cuire les tagliatelles dans un grand volume d’eau salée selon les instructions du paquet.
Lavez les courgettes et râpez-les en tagliatelles.
Deux minutes avant la fin de la cuisson des pâtes, ajoutez les tagliatelles de courgettes et mélangez.
Égouttez ensuite le tout, en conservant un verre d’eau de cuisson.

Replacez les tagliatelles (pâtes et courgettes) égouttées dans la casserole avec un filet d’huile d’olive. Ajoutez du pesto de menthe selon votre convenance et de l’eau de cuisson pour éviter que le tout ne se dessèche pendant que vous réchauffez. Mélangez bien. Salez et poivrez.

Servez bien chaud, avec des zestes de citron râpé ou des pistaches concassées sur le dessus par exemple. Ces pâtes ont accompagné à merveille un poulet rôti parfumé au citron vert.

Spaghettis complets, sauce citron pavot

Le week-end dernier j’avais acheté plusieurs citrons non traités, à la base pour faire un gâteau au citron-pavot, mais du coup il m’en restait quelques-uns sur les bras donc il a fallu improviser quelques recettes pour les utiliser (et tant qu’à faire des recettes où on utilise les zestes).

Cette recette m’a beaucoup plu, elle est très simple à faire et tellement riche en saveur, le parfum des zestes de citron se marie très bien aux pâtes.

Pour 2 personnes :

250 à 300g de spaghettis complets (ou autre) (une fois cuit cela représentait 540g)
les zestes d’un citron non traité
20cL de crème légère liquide (5% de MG)
5cL de lait
2cs d’huile d’olive
30g de parmesan râpé
2cs de graines de pavot
100g de saumon cru (ça c’était pour le fun, il me restait du saumon entier, donc pour décorer c’était parfait)

Faites cuire les pâtes dans l’eau bouillante salée, le temps indiqué sur le paquet.
Pendant ce temps préparez la sauce : faites chauffer l’huile d’olive dans une casserole, ajoutez les zestes de citron, puis la crème fraîche. Portez la crème à ébullition pendant quelque secondes, puis baissez le feu. Ajoutez ensuite le parmesan et mélangez.
Une fois les spaghettis cuits, égouttez-les rapidement et versez-les dans la casserole de sauce. Ajoutez les graines de pavot. Mélangez pour bien enrober les pâtes de sauce. Rajoutez du lait si besoin (si ça vous paraît un peu sec, ici j’ai eu besoin d’en rajouter car nous avons tardé à passer à table du coup ça s’était un peu desséché).
Dressez dans les assiettes et mangez chaud.
J’ai donc rajouté quelques cubes de saumon cru qui se mariait très bien à cette recette.

Wok de porc mariné au gingembre et citron vert

 Une recette rapide du samedi soir avec le fonds de placard et de frigo.

Pour une personne :

150g de porc dans l’échine
le jus d’1/2 citron vert
1/2 cm de racine de gingembre frais
1cc de sauce soja
2 carottes
1 poivron rouge
140g de pâtes cuites (macaronis ici car c’était des restes, mais ce serait meilleur avec des nouilles chinoises)
sel, poivre
huile d’olive

Une heure avant, mettez la viande coupée en petits morceaux à mariner dans le jus de citron vert, la sauce soja, avec le gingembre frais râpé et une pincée de sel.

Lavez et épluchez les carottes et le poivron. Râpez la carotte en tagliatelles (à l’économe). Coupez le poivron en petits cubes.
Faites saisir les légumes dans un wok avec une cuillère à soupe d’huile d’olive et une pincée de sel. Baissez le feu et laissez cuire 5 minutes. Réservez.
Faites revenir le porc mariné (sans la marinade, vous l’ajouterez ensuite) dans le wok. Une fois la viande cuite rajoutez les légumes, les pâtes cuites, la marinade, une pincée de poivre et chauffez sur feu moyen-doux 3 minutes.
Servez chaud, si besoin rajoutez de la sauce soja ou des assaisonnements.

Pâte brisée au fromage blanc et à l’huile de noix

 Pour faire ma tatin d’endives caramélisées au chèvre et noix j’ai eu envie de tester une nouvelle recette de pâte brisée. Le résultat était pas mal, mais la pâte était un peu difficile à travailler et légèrement trop dure une fois cuite, je pense qu’il faudrait mettre un peu plus d’huile si c’était à refaire.

Pour une pâte brisée :

250g de farine
185g de fromage blanc
3cc d’huile de noix
3cs d’eau
une pincée de sel

Mélangez tous les ingrédients, sauf l’eau. Travaillez la pâte à la main et rajoutez l’eau si besoin. Formez une boule de pâte, placez-la dans un film étirable et réfrigérez pendant 1h environ (vous pouvez également la congeler si vous n’en avez pas besoin tout de suite).
Étalez ensuite la pâte au rouleau à pâtisserie sur un plan de travail fariné.

Et voilà le résultat pour ma tatin.