Pois chiches grillés au four aux épices

Idéal et rapide pour l’apéro, ou encore à parsemer sur vos belles salades composées, ces pois chiches grillés raviront vos papilles. Ici j’en ai profité pour faire un petit houmous également…
Pour un bocal de pois chiche de 265g une fois égouttés :

1 bocal de pois chiches BIO (265 g poids net égoutté)
1cs d’huile d’olive
1 bonne pincée de fleur de sel
1 pincée de piment de Cayenne
1 cuillère à café de paprika
1cc de cumin
1/2cc de coriandre

Préchauffez le four à 180°C.
Egouttez les pois chiches, rincez-les et déposez-les sur du papier absorbant ou sur un chiffon. Frottez à l’aide d’un autre chiffon ou d’un autre papier absorbant, cela vous permettra d’enlevez facilement les peaux des pois chiches en plus de les sécher (j’ai zappé ici cette étape et le résultat était bon quand même !).
Placez les pois chiches dans un plat allant au four, versez toutes les épices et l’huile d’olive et mélangez bien pour enrober tous les pois chiches.
Placez au four pendant une vingtaine de minutes. Laissez tiédir et dégustez.

Graines de courge grillées maison

Voici une petite recette pour votre apéro de St Valentin… très léger, sain, et super simple à réaliser.

Et maintenant vous saurez quoi faire de vos graines de courge lorsque vous cuisinerez tous ces légumes d’hiver (potiron, potimarron, courge butternut, carat, courge spaghetti…)
IMG_9294
Les ingrédients pour les graines d’une courge environ :

des graines de courge, potiron, potimarron, ….
les épices de votre choix: 1cc de paprika doux, ou 1cc de curry
fleur de sel
1 ou 2 cc d’huile d’olive

Récupérez vos graines de courge (moi je le fais à l’aide d’une cuillère à dent) et lavez-les bien dans une passoire sous l’eau clair : il s’agit de les débarrasser complètement de toute la chaire filandreuse qui les entoure.
Une fois bien nettoyées, déposez vos graines sur un torchon propre, épongez-les rapidement puis laissez-les sécher toute une nuit (ou plus) en les étalant bien.
Le lendemain, préchauffez votre four à 180°C.
Mettez vos graines dans un bol et ajoutez les épices, la fleur de sel et l’huile d’olive (suivant la quantité de graines). Mélangez pour bien enrober toutes les graines d’épices puis versez sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé (ou dans un grand plat).
Enfournez pendant 10 minutes environ en mélangeant de temps en temps. Terminez par 5 minutes environ en mode grill à 220 ou 240˚C (en surveillant car ça brûle vite).
Laissez tiédir puis dégustez tiède avec une petite bière pour l’apéro !

Boulettes de thon à la féta et paprika


Voici une recette très sympathique à servir en apéro ou en plat, accompagnées de riz par exemple. Ces boulettes sont moelleuses et savoureuses, épicées juste ce qu’il faut, et ce mariage thon-féta, je pense que je ne vous apprend rien là-dessus, mais c’est toujours un succès. En plus elles sont très simples et rapides à faire alors plus d’hésitation : FONCEZ !

Pour une quinzaine de boulettes :

200g de féta
240g de thon entier au naturel en boîte (poids égoutté)
1 tomate
1cs rase de paprika
1 belle pincée de piment d’espelette
120g de chapelure + quelques cs pour y rouler les boulettes
2 échalotes
citron (pour le service)

Dans le bol du robot versez le thon égoutté, la féta et la tomate coupées en dés. Mixez jusqu’à obtenir un mélange quasi-homogène. Ajoutez le paprika, le piment d’espelette et la chapelure tout en continuant de mixer pour rendre le mélange plus compact. La préparation doit pouvoir se tenir pour pouvoir former des boulettes. N’ajoutez surtout pas de sel car la féta en apporte largement suffisamment.
Préchauffez le four à 180˚C.
Préparez une feuille de papier sulfurisé sur la grille du four. Avec vos petites menottes ou à l’aide de deux cuillères à soupe, formez des boulettes et, si vous le souhaitez, roulez-les dans la chapelure. Déposez-les sur le papier sulfurisé en espaçant un peu, les boulettes peuvent s’étaler très légèrement à la cuisson. Enfournez pour 15min environ jusqu’à ce qu’elles soient dorées.
Servez ces boulettes tièdes, avec un filet de citron, soit en apéro, soit en plat complet accompagnées de riz et d’une salade verte par exemple.

Frites maison aux épices cuites au four

J’adore les bonnes frites maison et je garderai toujours en mémoire les frites que mon grand-père préparait pour ses petits-enfants de passage en vacances dans la maison des Sables d’Olonne, il découpait à la main les lamelles de pommes de terre ; c’était un délice, il n’y a que là que je mangeais des frites !

N’ayant pas de friteuse, car je n’aime pas trop les fritures (enfin surtout les odeurs que ça laisse chez moi ensuite pendant une semaine… !), je me suis lancée dans des frites maison au four. Et bien le résultat était excellent !! Bluffant aussi car ça fait de super bonnes frites, semi-croustillantes semi-moelleuses, mais pas grasses puisque c’est nous qui dosons la quantité d’huile ajoutée.

Donc si comme moi vous aimez les frites mais que vous voulez tout de même faire un peu attention à votre ligne, n’hésitez plus et foncez sur cette délicieuse recette !

Pour 4 personnes environ (attention c’est que ça part plus vite qu’on ne le croit ! et les pommes de terre rendent plus ou moins d’eau à la cuisson) :

1,4kg de pommes de terre (ici de la Marabel, mais plusieurs sortes de pommes de terre peuvent convenir)
3cs d’huile d’olive
1cc de thym
1/2cc de paprika
1 pincée de curcuma
2cc de chapelure (maison, préparée avec mon pain rassis)
1/2cc de piment d’espelette
sel

Lavez les pommes de terre puis épluchez-les (dans plusieurs recettes il est conseillé de laisser la peau, j’avoue que c’est ce que je souhaitais faire également, mais les pommes de terre étaient assez terreuses et abîmées donc j’ai préféré les éplucher ici). Au couteau (ou au robot pour les plus chanceuses qui ont la râpe qui convient bien) coupez-les en lamelles (plus ou moins rectangulaires) pour obtenir des frites.
Placez les frites dans un torchon propre pendant 5 à 10 minutes pour bien les « égoutter ».
Préchauffez le four à 200°C.
Nappez d’huile d’olive le lèchefrite du four, puis ajoutez les frites et toutes les herbes, épices et assaisonnements. Mélangez délicatement de manière à bien enrober chaque frite d’huile et d’assaisonnements. Enfournez pour 20 à 30 minutes (cela dépend du croustillant que vous souhaitez obtenir) en remuant toutes les 5-10 minutes pour bien cuire les frites sur chaque face.
Servez bien chaud, en accompagnement d’un steak tartare maison c’était un délice !

Biscuits au paprika et pignons de pin

Toujours en quête de recettes gourmandes pour l’apéro, j’ai voulu tester les biscuits au paprika et graines de Christel. N’ayant pas de graines mais plein de pignons de pin j’ai fait avec et c’était très bon ainsi !

Pour une trentaine de biscuits :

210g de farine
1cc de fleur de sel
100g de beurre pommade
10g de paprika en poudre
50g de pignons de pin grillés
75mL d’eau froide

Dans un saladier mélangez la farine, le sel et le paprika. Faites un puits pour ajouter le beurre pommade coupé en dés et mélangez jusqu’à l’obtention d’un sable.
Faites à nouveau un puits et versez l’eau et les pignons. Pétrissez du bout des doigts puis formez des boudins de pâte.  Enroulez-les dans du film alimentaire et réservez au réfrigérateur pendant 1h. A ce moment là vous pouvez également congeler les boudins pour ne les décongeler que lorsque vous voudrez faire cuire ces biscuits.

Préchauffez votre four à 210°C.
Sortez les boudins du frigo et découpez-les en rondelles d’1/2 centimètre d’épaisseur environ. Déposez les biscuits sur une feuille de papier sulfurisé placée sur la grille du four et enfournez 15 minutes environ.
Laissez refroidir sur la grille et dégustez froids.

L’association paprika-pignon était très réussie et la texture de ces biscuits est tout bien comme il faut, croquant sur les côtés (là où ça a le plus cuit) et légèrement moelleux au centre.

Fallafels improvisés, sauce au fromage blanc et pâte de sésame

Oui je précise que c’est improvisé car je les ai faits avec des pois chiche en boîte alors que les vrais fallafels se font avec des pois chiche crus. En effet après avoir fait mon houmous de betterave il me restait pas mal de pois chiche et depuis le temps que j’entends parler des fallafels mais que je n’en avais jamais goûté, j’ai eu envie de tester. Le résultat était très bon, donc je vais bien vite essayer de faire des « vrais » fallafels  avec des pois chiche crus car le résultat ne peut être que meilleur !

Pour une dizaine de fallafels :

275g de pois chiche en boîte égouttés (dont vous aurez pris soin de retirer la pellicule qui les recouvre)
1 oignon
1 gousse d’ail
1cs de coriandre ciselée
1/4 de cc de cumin (j’en aurai bien mis plus mais mon fiancé n’aime pas ça, il ne l’a pas senti c’est dire si on peut en mettre plus)
1/2 cc de piment d’espelette
1cc de paprika
2cs de chapelure (maison)
2cs de farine (en fonction de la consistance désirée, c’est pour assécher un peu la pâte de manière à ce qu’elle soit plus facile à travailler)
sel
huile pour la friture
Pour la sauce au fromage blanc :
3-4cs de fromage blanc à 0% de MG
2cs de jus de citron
1/2 cc de pâte de sésame (tahini)
sel, poivre

Donc comme je le précise dans les ingrédients, je vous conseille de rincer les pois chiche et de retirer la pellicule qui les recouvre, je sais que ça prend du temps mais le résultat est tout de même meilleur (si vraiment vous êtes pressé, rien ne vous empêche de zapper cette étape).
Epluchez l’oignon et la gousse d’aile et coupez-les grossièrement. Dans le bol du robot placez les pois chiche, l’oignon, l’ail, les herbes et épices et la chapelure. Mixez le tout jusqu’à obtenir une sorte de purée. Rajoutez la farine si nécessaire (moi je l’ai rajouté). Goûtez et rectifiez l’assaisonnement (dans toutes les recettes il y a du persil, mais je n’en avais pas ici).
Formez des petites boulettes avec vos mains.
Faites chauffer l’huile de friture (dans une casserole ou à la friteuse).
Pendant ce temps préparez la sauce en mélangeant tous les ingrédients. Rectifiez l’assaisonnement si nécessaire.
Une fois l’huile chaude plongez-y les fallafels pendant 1 à 2 minutes. Sortez-les de l’huile et déposez-les sur une feuille de papier absorbant.
Dégustez chauds avec la sauce au fromage blanc.


Et bien pour une première et avec les moyens du bord j’étais très contente du résultat. Ces fallafels ont également beaucoup, plus à mon fiancé ! Par contre la prochaine fois j’ouvrirai toutes les fenêtres en grand car l’odeur de friture est restée dans l’appartement pendant 5 jours !!!