Velouté froid d’oseille et fanes de radis

Je vous avais proposé l’année dernière un velouté d’oseille au curcuma, pour cette année j’ai ré-itéré l’expérience en l’agrémentant de fanes de radis (et oui on ne jette rien dans ma cuisine !).
Très simple à réaliser mais bien goûtu je vous le recommande, à servir en verrines pour l’apéro ou encore en entrée.
IMG_0005

Pour 2 grands veloutés (ou 4 petits) :

1 botte d’oseille
les fanes d’une botte de radis
1 oignon
1 cube de bouillon de légumes bio
sel, poivre
huile d’olive

Émincez finement l’oignon et faites-le revenir légèrement dans une poêle avec une cuillère à café d’huile d’olive.
Lavez les feuilles d’oseille et les fanes de radis (éliminez les fanes trop abîmées).
« Tombez » l’oseille dans la poêle avec les oignons, ajoutez ensuite les fanes de radis et le cube de bouillon émietté. Mouillez avec de l’eau, 20 à 30cL en fonction de la consistance désirée pour la soupe, et laissez mijoter environ 5 minutes.
Mixez ensuite le tout au blender, salez et poivrez. Si nécessaire rajoutez de l’eau ou du lait. Laissez refroidir et réservez au frais au moins 2h.
Servez dans des verres ou verrines avec une cuillère de fromage blanc ou de crème fraiche.

Petits puddings de poisson au pesto d’oseille

Ou comment recycler les restes et éviter le gaspillage ! Et oui car le pain est peut-être l’aliment que l’on gaspille le plus car une fois rassis on le jette bien souvent (sauf si on est à la campagne comme mes parents et qu’on le donne aux poules pour qu’en échange elles nous donnent de beaux œufs frais ! et dans ce cas ce n’est pas du gaspillage !).
IMG_9163

Donc voici une recette très sympathique de puddings salés, à base de poisson ici, mais bien vite je vous proposerai une version au chorizo ! Et je vous en avais déjà proposé en 2012, aux épinards et fromage de brebis

Pour 6 petits puddings :

80g de pain rassis
200g de lait
2 œufs
200g de poisson cru (ici filet de perche)
80g de pesto d’oseille (maison ici, peut être remplacé par un autre pesto)
sel, poivre

Préchauffer le four à 200°C.

Coupez le pain en morceaux et faites-les tremper dans le lait quelques minutes (plus si nécessaire) pour les ramollir. Placez ensuite le tout dans le bol du robot et mixez grossièrement.
Ajoutez les œufs et le pesto d’oseille et mixez à nouveau. Assaisonnez de sel et poivre.

Découpez le poisson en petits morceaux, ajoutez-le à la préparation précédente et mélangez (à la fourchette et non pas au robot sinon vous allez réduire en miettes le poisson).

Versez la préparation dans des petits moules à muffins et enfournez pour 23 minutes (pour un grand moule comptez un peu plus longtemps).

Servez ces petits puddings tièdes avec une salade.

Soufflés au saumon fumé et pesto d’oseille

Après ma première expérience très concluante et excellente de soufflés aux petits pois et fêta, je n’avais qu’une envie c’était de réitérer l’expérience. Voici donc une petite recette de soufflés vite préparés pour tester mon pesto d’oseille improvisé.

Pour 6 soufflés :

25g de beurre
20g de farine
12cL de lait
3 blancs d’œuf
2 jaunes d’œuf
90g de pesto d’oseille
100g de chutes de saumon fumé
le zeste d’1/2 citron
1 pincé de muscade
sel, poivre

Préchauffez le four à 180°C.

Préparez une béchamel.
Faites fondre le beurre dans une casserole et ajoutez-y la farine d’un seul coup. Remuez pendant quelques secondes pour bien « dissoudre » la farine. Versez ensuite d’un seul coup le lait. Mélangez sans arrêt jusqu’à épaississement. Retirez du feu et assaisonnez avec de la muscade, du poivre et un peu de sel.

Battez les 3 blancs d’œufs en neige ferme avec une pincé de sel.
Incorporez à la béchamel les 2 jaunes d’œufs. Ajoutez ensuite les blancs en neige. Mélangez et ajoutez le pesto d’oseille, le saumon fumé coupé en petits morceaux et les zestes de citron coupés très finement.

Répartissez la préparation dans 6 ramequins beurrés et farinés, ou 6 moules à muffins.

Enfournez et cuisez pendant 20 minutes. Servez aussitôt (car ils retombent bien vite).

Pesto d’oseille aux noix

Le principe du pesto est simple : on mixe une herbe aromatique (en général, mais ça peut être également un légume) avec des fruits secs (pignons, noix, noisettes, amandes…) et si l’on veut un peu de fromage et d’huile d’olive ou autre oléagineux.

Après mes expériences réussies de pesto de salade verte, pesto d’épinard, et du traditionnel pesto de basilic, je vous propose ici un pesto d’oseille.
Mais je vous avoue quand même l’origine de cette recette : j’étais persuadée d’avoir pris une botte de basilic chez mon maraîcher, mais en rentrant chez moi j’ai trouvé que ce basilic ne sentait vraiment pas comme d’habitude. J’ai fini par comprendre que je m’étais complètement trompée sur ce coup là et au lieu de faire un pesto de basilic (qui devait initialement accompagner de bonnes tomates « plein champs » et une mozzarella di Buffala), j’ai opté pour un pesto d’oseille aux noix, que je me suis empressée d’utiliser dans une petite recette de soufflés au saumon.

Pour un pot de confiture (250g) :

1 botte d ‘oseille
50g de noix
2cL d’huile d’olive
2cL d’huile de noix
50g de parmesan
5cL de jus de citron
sel, poivre

Lavez la botte d’oseille et retirez-en les tiges si elles sont très longues.
Placez tous les ingrédients dans la cuve du mixeur munie de l’ustensile double-lame et mixez jusqu’à obtenir une consistance de purée. Rajoutez de l’huile à votre convenance si vous souhaitez une texture plus souple.
Conservez ce pesto 3-4 jours au réfrigérateur, dans un pot de confiture. Vous pouvez également le congeler pour une utilisation ultérieure (dans des bacs à glaçons ou en sachet plastique).

Utilisez ce pesto en base de sauce pour accompagner un poisson ou une viande, ou encore dans des recettes de biscuits ou madeleines salés, soufflés

Crème d’oseille froide au curcuma

Chez mon maraîcher il y a depuis un moment de l’oseille parmi ses herbes aromatiques. N’ayant jamais cuisiné ce produit je ne savais pas trop quoi en faire, mais en fouillant sur le net j’ai vu qu’on pouvait en faire des soupes, et pourquoi pas une soupe froide pour une petite entrée sympathique.

La couleur n’est pas très appétissante mais ne vous y arrêtez pas car les saveurs sont bien là.

Pour 2 verres :

1 botte d’oseille (j’en ai obtenu 240g de feuilles)
100g (ou environ 15cL) de crème fraîche liquide à 5% de MG
50g de lait
sel, piment d’espelette
huile d’olive
curcuma et fromage blanc (facultatif c’est pour la déco au service)

Récupérez les feuilles d’oseille, lavez-les et égouttez-les. Faites-les revenir dans une casserole avec une cuillère à soupe d’huile d’olive, à feu moyen pendant 5 minutes environ. Hors du feu ajoutez la crème et le lait et mixez à la girafe (ou au blender). Assaisonnez avec le sel et le piment d’espelette, ajoutez si vous le souhaitez du curcuma et mélangez. Versez dans des verres et réfrigérez les petites soupes au moins 2h. Servez bien froides, avec une cuillère à café de fromage blanc dessus et une pincée de curcuma.