Taboulé de chou-fleur aux figues & raisins secs, noix de cajou & amandes, et herbes fraîches

Par ce beau temps et ces chaleurs rien de tel que des salades fraîcheurs pour se faire plaisir et remplir son estomac. Et pour changer je vous propose ici un délicieux taboulé de chou-fleur, en sucré-salé.
Je vous en avais déjà proposé une version il y a plusieurs années, agrémenté d’abricots secs, pomme granny, tahin et gingembre.
Pour 4 personnes en entrée :

300g de chou fleur cru (environ)
le jus et le zeste d’1 citron vert
le jus d’1/2 citron jaune
2cs de ciboulette ciselée
2cs de coriandre ciselée
2cs de menthe ciselée
5g de gingembre frais râpé très finement
2 belles figues sèches
une petite poignée de raisins secs
15g de noix de cajoux concassées
15g d’amandes concassées
2cs d’huile d’olive
1cs d’huile d’olive
1cs d’huile de noisette
1cs de graines de sésame
sel, poivre

Lavez le chou-fleur et réduisez les bouquets en semoule  fine au mixeur (avec l’ustensile râpe).
Versez cette semoule dans un grand bol.
Découpez les figues en tout petits dés. Si les raisins sont gros coupez-les également, sinon conservez-les entiers.
Lavez le citron vert, prélevez les zestes à la râpe. Pressez le jus du citron vert ainsi que celui du citron jaune.
Ajoutez à la semoule de chou fleur le jus de citron, les huile, le gingembre râpé, les zestes de citron vert, les morceaux de fruits secs, les noix de cajou et amandes concassées, les graines de sésame et les herbes. Salez et poivrez à votre convenance. Mélangez bien. Placez au frais au moins une heure avant de servir.
Servez en entrée, en accompagnement ou comme plat complet en grande salade accompagnée d’une belle tartine de pain et fromage.

Bombe aux marrons vegan

Et voici le dessert que j’ai proposé à toute la famille pour Noël : un dôme recouvert d’une coque en crème de marrons, garni d’une crème onctueuse au lait de coco et noix de cajou, le tout reposant sur un croustillant aux noisettes et dattes ; et un petit coeur surprise. Un dessert gourmand mais léger, ni trop sucré ni trop riche, idéal pour finir un repas un peu copieux. Et il s’est avéré être vegan, sans vraiment le vouloir initialement. La recette vient de Elle à Table.
Il a fait l’unanimité à notre réveillon de Noël.

Pour 6 dômes :

Pour la crème de marron :
320g de marrons en bocal
100g de sucre de coco
1/4cc de vanille en poudre
6 noisettes grillées
Pour le croustillant :
160g de noisettes grillées (au four)
6 dattes medjool
1 pincée de sel
5cs de noix de coco râpée
5cs d’huile de coco liquide
Pour la crème de cajou :
150g de noix de cajou
40cL de lait de coco
1 pincée de sel
1/3cc de vanille liquide
3cs d’huile de coco liquide
2cs de sirop d’agave
1cs de jus de citron

Préparez la crème de marron.
Mixez les marrons, le sucre de coco et la vanille jusqu’à ce que vous obteniez une pâte lisse et homogène (5 minutes environ).
Tapissez les bords de 6 alvéoles d’un moule en silicone avec cette crème (en prenant soin d’en réserver , puis placez au frais.

Formez 6 boules avec le reste de crème en insérant 1 noisette grillée au cœur de chaque boule, et réservez au frais.

Pour le croustillant, dénoyautez les dattes, puis mixez tous les ingrédients destinés au croustillant jusqu’à ce que vous obteniez un crumble qui colle lorsque vous le pressez entre vos doigts.

Déposez le crumble dans 6 cercles à pâtisserie en Inox de 7 cm de diamètre, en pressant bien avec le dos d’une cuillère afin d’obtenir des palets de 1 cm d’épaisseur environ. Placez-les au frais.

Mixez tous les ingrédients destinés à la crème de cajou jusqu’à ce que vous obteniez une consistance lisse. Versez la crème de cajou dans les 6 alvéoles du moule en silicone en insérant 1 boule de crème de marron à chaque fois. Déposez les crumbles sur le dessus de chaque alvéole et placez au frais au moins 1 heure.

Démoulez les bombes aux marrons et saupoudrez de noix de coco râpée.
Pour ma part j’ai dû mettre les bombes au congélateur environ 2h pour arriver à les démouler et cette étape a été assez fastidieuse.

Mais à force de patience et de travail de « pâte à modeler » pour finaliser les dômes le résultat a fini par s’avérer concluant.

Taboulé de quinoa aux herbes, noix et noix de cajou

Une délicieuse recette, que l’on peut décliner avec plein d’autres fruits secs et saveurs, pour toujours plus de gourmandise.

Pour un petit bol (2 portions en salade) :

60g de quinoa (blanc ou de plusieurs variétés)
une tranche de 2mm de gingembre frais
deux rondelles de piments frais
1 brin de menthe bien garni
quelques brins de ciboulette
le jus d’1/2 citron
1cs d’huile d’olive
10 noix de cajou
5 noix
1 figue sèche
sel, poivre

Faites cuire le quinoa tel qu’indiqué sur le paquet (en général environ 1,5 volume d’eau pour 1 volume de quinoa, et cuisson à feu moyen pendant 15 minutes environ), en ajoutant dès le début de la cuisson le gingembre et le piment très finement haché. Réservez dans un bol et laissez refroidir un peu.

Une fois le quinoa tiède, ciselez la menthe et la ciboulette dedans, versez le jus de citron et l’huile d’olive, ajoutez les noix de cajou et noix concassées, la figue sèche coupée en petits dés, salez et mélangez le tout. Goûtez pour rectifier l’assaisonnement et réservez au frais.

Au moment de servir vous pouvez ajouter quelques miettes de fêta et un filet d’huile d’olive (ou autre de votre choix).

Financiers aux carottes, patates douces, noix de cajou et parmesan

Encore des petits financiers salés, toujours plus gourmands et ici pour changer de mes habituels avec des pignons, j’y ai ajouté des noix de cajou.
Financier carotte, patate douce, noix de cajou, parmesan

Pour 6 financiers (de taille muffins) :

6 blancs d’œuf
100g de noix de cajou réduites en poudre
80g de farine blanche
50g de farine de sarrasin
1/2 sachet de levure
20g d’huile de noix
1cc d’huile de sésame
300g de carottes et patates douces râpées
80g de parmesan
sel, poivre

Préchauffez le four à 180°C.
Mélangez les farines, la levure, la poudre de noix de cajou et le parmesan. Ajoutez les huiles, le sel et du poivre et remuez bien.
Au robot montez les blancs en neige ferme (avec une pincée de sel). Incorporez-les délicatement à la préparation précédente. Incorporez enfin délicatement les carottes et patates douces râpées.

Répartissez l’appareil à financier dans des moules à muffins ici (en silicone) et enfournez pour 25 minutes environ (la lame d’un couteau plantée dans un financier doit ressortir très légèrement humide).
Laissez tiédir un peu avant de les démouler et dégustez ces petits financiers tièdes, pour l’apéro par exemple.

Si vous les avez préparés à l’avance, n’hésitez pas à les glisser dans un four tiède avant de les déguster.

Par ailleurs ces financiers se congèlent très bien. Placez-les encore congelés dans le four chaud (180˚C), laissez-les chauffer pendant une vingtaine de minutes et servez-les.

Granola aux amandes, noix de cajou, abricots, figues & graines

Il y a quelques temps j’avais préparé des granolas maison (un aux fruits secs et graines variés et un plus gourmand au chocolat), un délice et parfait pour des petits-déjeuner sur le pouce mais qui se doivent consistants et complets. En voici une nouvelle version aux fruits à coque divers (amandes, noix de cajou, noisettes, noix), fruits secs (abricots et figues), graines variées (tournesol et courge).Un délice à déguster sur un bol de fromage blanc avec des fruits frais.
Granola aux amandes, noix de cajou, noisettes, noix, figues et abricots secs, et graines

Pour deux bocaux de 400g environ :

400g de flocons d’avoine
150g d’un mélange amande, noix de cajou, noisette, noix rapidement mixé
3cs d’huile de noix
1cc d’huile de sésame
4cs de sirop d’agave
80g de figues sèches coupées en petits morceaux
80g d’abricots secs coupés en petits morceaux
1cs de graines de tournesol
1cs de graines de courge

Préchauffez votre four à 150°C.

Versez les flocons d’avoine dans un saladier. Ajoutez le sirop d’agave et l’huile de noix Mélangez. Ajoutez les fruits à coque grossièrement mixées et les graines. Mélangez de nouveau.
Versez le mélange sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé. Enfournez pour 10 minutes.
Sortez la plaque du four, mélangez et ré-enfournez de nouveau pour 10 minutes.
Normalement vos flocons d’avoines doivent être joliment dorés. Si ce n’est pas le cas, ré-enfournez de nouveau pour quelques minutes (5 minutes pour moi).
Enfin, à la sortie du four, laissez complètement refroidir, le mélange va peu à peu devenir croustillant.
Une fois froid, ajoutez les fruits secs, puis conservez dans un bocal fermé hermétiquement.

Crème glacée sans sorbetière, à la sauce caramel et noix de cajou

Oui avec cette canicule vous avez bien le droit de vous laissez tenter par une petite glace. Mais comme moi vous n’avez pas de sorbetière ?! Pas de soucis avec cette recette il n’y en a pas besoin.
Vous obtiendrez un glace ultra crémeuse que vous pouvez agrémenter des toppings de votre choix.
Glace crémeuse, sauce caramel & noix de cajou

Dans la plupart des recettes qui sont déjà sur le web on utilise du lait concentré sucré pour réaliser cette glace. Comme je trouve ce lait beaucoup trop sucré je préfère toujours utiliser du non sucré et sucrer à ma convenance, ici avec du sirop d’agave, vous pouvez également opter pour du miel ou encore du sirop d’érable.

Pour 6-8 personnes :

40cL de crème entière liquide
250g de lait concentré entier non sucré
3cs de sirop d’agave
150g de sauce caramel maison
75g de noix de cajou

Une trentaine de minutes avant de réaliser la recette placez le bol du robot et la crème chantilly au congélateur.
Fouettez la crème jusqu’à obtenir une texture de chantilly bien ferme.
Versez cette chantilly dans un saladier et ajoutez délicatement le lait concentré, en l’incorporant à l’aide d’une spatule. Ajoutez également le sirop d’agave et les noix de cajou concassées.
Versez une partie de la crème glacée dans un tupperware (ou tout autre récipient qui ferme hermétiquement), nappez de sauce caramel, recouvrez de crème glacée, puis de nouveau de sauce caramel et enfin une dernière couche de glace.
Placez au congélateur environ 6 heures, et vous obtiendrez une glace fondante, crémeuse et gourmande….

Sortez la glace du congélateur une trentaine de minutes avant de la déguster pour qu’elle ne soit pas trop givrée.

Tofu aux épinards, noix de cajou et riz rouge

Il y a quelque temps j’avais vu passer une recette de pilaf d’épinards aux noix de cajou et cela m’avait donné quelques idées pour mes repas. Et voilà ce qui est ressorti de mon inspiration un jour de retour de mes courses avec une livre d’épinards dans le panier.
Riz rouge au tolu, épinards & noix de cajou

Pour une personne :

200g d’épinard frais
100g de tofu ferme
100g de riz rouge cuit (ou blanc)
une grosse poignée de noix de cajou
huile d’olive, citron
sel, poivre

Lavez les feuilles d’épinard et retirez les tiges trop grosses. Essorez ensuite les épinards.
Coupez le tofu en dés et faites les revenir dans une poêle avec une goutte d’huile d’olive. Ajoutez ensuite les feuilles d’épinard, salez et remuez jusqu’à ce que les feuilles soient tendres. Ajoutez le riz rouge cuit (et de préférence encore chaud), les noix de cajou (en en réservant quelques-unes pour la déco), poivrez et mélangez.

Servez chaud avec un filet de citron et les noix de cajou restantes.

Granola maison aux fruits secs et graines variées

Un granola fait maison, avec que du bon et plein plein d’ingrédients ici (mais rien ne vous empêche de mettre un peu moins d’ingrédients en augmentant d’autres). Un plaisir à croquer, soit dans un bol de lait, soit dans un bol énergétique du matin avec du fromage blanc, une banane écrasée et un soupçon de miel ou sirop d’érable.
Granola fruits secs et graines

Pour un énorme bocal de granola (j’y suis allée fort sur les quantités en effet) :

300g de gros flocons d’avoine
100g d’amandes effilées
50g de noix de cajou non salées
50g de pistaches non salées
15g de graines de lin
15g de graines de courge
10g de graines de tournesol
30g de noix de coco râpée
35g de son de blé
2cs d’huile d’olive
6cs de sirop d’agave (60g)
2cc de 4 épices
1cc de fleur de sel
1cs d’extrait de vanille
100g de figues sèches coupés en petits cubes
70g d’abricots secs coupés en petits cubes
10cL d’eau

Préchauffez le four à 150°C.

Mettez tous les ingrédients dans un grand saladier et mélangez vigoureusement à la fourchette quelques minutes jusqu’à ce que tout soit bien mélangé.
Recouvrez la plaque de cuissons du four de papier sulfurisé. Etalez le granola sur la plaque et glissez-la dans le four chaud. Mélangez toutes les 10 minutes, jusqu’à ce que ce soit coloré selon votre goût – pour moi j’ai laissé 40-45 minutes.
Mélangez une dernière fois et laissez le granola refroidir sur la plaque – c’est en refroidissant qu’il deviendra croustillant.
Mettez le granola dans un récipient hermétique et conservez-le à température ambiante jusqu’à un mois environ. Vous pouvez parfaitement congeler ce granola dans un sachet à congélation.

Cheesecake à la courge et aux épices

Cela fait un moment que j’avais repéré ce cheesecake chez la miss de « Avocat et chocolat ». Avec toutes les courges d’hiver je ne pouvais pas passer à côté. Mais ne trouvant pas de potimarron au marché, mon maraîcher m’a fait découvrir une nouvelle courge que je ne connaissais pas : le carat. Une texture comparable à celle du potimarron, un goût moins prononcé mais qui se prête parfaitement aux desserts.
IMG_9311

Pour 6-8 personnes :

Pour la croûte biscuitée :
150 g de  spéculoos (maison ici)
50 g de beurre
50g de noix de cajou
25g  de sucre de canne
Pour l’appareil à cheesecake
 :
200g de purée de carat (ou autre courge)
200g de fromage blanc à 0% de MG
100g de fromage frais (type St Morêt)
3 œufs
50g de sucre
15g de maïzena
1/2cc de gingembre moulu
1/2cc de  cannelle moulue

Commencez par préparer la croûte biscuitée.
Mixez  les spéculoos avec le beurre fondu, les noix de cajou et le sucre jusqu’à obtenir un mélange sableux. Versez cette base dans un moule en silicone (ou idéalement un moule à charnières), réserver une partie pour saupoudrer sur le gâteau. Tassez en appuyant bien le mélange au fond et sur les parois (aidez-vous du dos d’une cuillère). Réservez au frais le temps préparer la garniture au fromage.

Préparez maintenant l’appareil courge/fromage.
Préchauffer le four à 130 °C.
Dans le bol du robot placez tous les ingrédients et mixez jusqu’à obtenir une préparation lisse. Versez-la sur la croûte biscuitée, parsemez sur le dessus le restant du mélange sableux aux speculoos et enfourner pour environ 50 minutes. Le centre doit trembloter à la fin de la cuisson c’est normal (le cheesecake va continuer de cuire dans le four éteint).
Laissez refroidir dans le four jusqu’à complet refroidissement, puis réservez au frais au minimum 2 heures avant de servir (l’idéal étant de le préparer la veille).

Servez bien frais.

Tarte snickers… caramel au beurre salé, noix de cajou et ganache chocolat

Avis aux ultra gourmands et amateurs de snickers, mais pas industriels bien sûr.
Cette tarte est tout simplement une tuerie, ultra gourmande, riche et qui tient plus qu’au corps !!! Prévoyez un petit footing ou un tour à la salle de sport derrière ! Mais quelle tuerie, elle en vaut la peine je vous l’assure !

Pour 6 personnes :

une pâte brisée maison
75g de noix de cajou grossièrement concassées
Pour le caramel :
105g de sucre
20g de miel
20g de beurre demi-sel
105g de crème liquide entière
Pour la ganache au chocolat :
100g de crème liquide à 5% de MG + 50g de crème liquide entière (il est possible de mettre la même crème pour tout)
200g de chocolat noir de bonne qualité

Préchauffez le four à 180°C.
Étalez la pâte brisée sur le plan de travail fariné et foncez-en un moule à tarte. Piquez le fond de tarte avec une fourchette. Enfournez ce fond de tarte et cuisez-le à blanc pendant 20 minutes (15 minutes avec des haricots secs dessus, puis 5 minutes sans les haricots secs). Laissez ensuite refroidir à température ambiante.

Préparez un caramel à sec avec le sucre : placez le sucre dans une casserole à feu moyen et laissez-le fondre. Lorsque le sucre est fondu ajoutez  le miel. Colorez légèrement ce caramel (juste assez pour qu’il ne soit pas amer mais qu’il ait quand même une belle couleur légèrement foncée). Hors du feu ajoutez le beurre en dés puis la crème fraîche préalablement chauffée et mélangez. Reportez le tout sur un feu doux pour obtenir une sauce caramel bien lisse. Retirez ensuite du feu et réservez à température ambiante.

Sur le fond de tarte tiédi ou refroidi, versez la sauce caramel au beurre salé et lissez-la bien sur toute la surface. Répartissez ensuite dessus les noix de cajou concassées.

Préparez la ganache au chocolat.
Portez la crème fraîche à ébullition et versez-la en trois fois sur le chocolat cassé en morceaux. Mélangez bien en partant du centre (à l’aide d’une cuillère en bois ou d’une maryse) pour réaliser l’émulsion.
Versez cette ganache sur le fond de tarte, sur la sauce caramel aux noix de cajou.

Réfrigérez la tarte au moins 3 heures. C’est là le plus dur pour vous : Attendre… Patience.

Humm… que vous dire, une tuerie !