Blueberry, cherry & apple pie

Toujours dans le livre des recettes  de New York de Marc GROSSMAN, j’ai testé cette fois-ci sa Cherry pie à ma façon, c’est-à-dire en version Blueberry, cherry & apple pie, soit une tourte aux myrtilles, cerises et pomme.
Contrairement à mes tartes qui sont d’habitude assez fines, j’ai voulu faire cette tourte à sa façon, un peu comme il peut les proposer dans ses boutiques parisiennes, c’est-à-dire assez épaisse. Comme je n’avais pas de moule à tourte, j’ai utilisé mon moule à manquer que je prends pour mes gâteaux habituellement, du coup il faut avouer que la tourte est ici très très épaisse ! (mais du coup avec beaucoup de fruits).

Malgré ces adaptations de ma part, et le fait que je n’étais pas satisfaite à 100% du résultat, cette tourte a beaucoup plu aux différents goûteurs et gourmands qui ont testé. A refaire alors mais peut-être selon la vraie recette, ou en évitant de mettre toutes les myrtilles dans la casserole avec les pommes pour éviter d’avoir une confiture de myrtille…
Apple cherry blueberry pie 1

Pour une tarte de 24cm de diamètre et 5cm d’épaisseur au moins :

Pour la pâte :
250g de beurre
500g de farine
50g de sucre glace
1cc de sel
8cs d’eau froide
1cs de jus de citron
Pour la garniture :
40 à 60g de maïzena (selon la texture souhaitée)
6cs de jus de citron
160g de sucre
630g de pommes épépinées
450g de myrtilles (surgelées)
350g de cerises (de préférence griotte ou amarena, mais ici ce sont des cerises au sirop rincées et égouttées)
Pour la dorure :
1 jaune d’oeuf
1cc d’eau

Commencez par préparer la pâte. Sablez le beurre et les ingrédients secs, à l’aide d’une fourchette ou avec vos doigts. Incorporez l’eau et le jus de citron à la main jusqu’à obtention d’une pâte homogène. Divisez la pâte en 2 boules de  même taille, emballez-les dans du film alimentaire et laissez-les reposer au réfrigérateur pendant au moins une heure.
Si vous préparez cette pâte la veille, pensez à la sortir du frigo 1 à 2 heures avant de la manipuler (sinon elle est trop dure).

Préparez à présent la garniture. Lavez les pommes, épépinez-les et coupez-les en petits cubes. Mélangez le jus de citron avec la maïzena. Dans une casserole placez les dés de pomme, les cerises et la moitié des myrtilles congelées. Ajoutez le mélange de maïzena et le sucre, mélangez et placez sur feu moyen. Faites cuire le tout pendant 15 minutes environ en remuant. Laissez ensuite complètement refroidir.

Préchauffez le four à 180°C.
Sur le plan de travail fariné (j’utilise une feuille de papier sulfurisé que je farine), étalez les boules de pâte en deux disques assez grands pour dépasser du bord du moule de 5cm environ. Garnissez le moule à la tarte  (en conservant le papier sulfu) de l’un des disques de pâte en roulant sur lui-même le débord. Piquez le fond à la fourchette, couvrez de papier sulfurisé et de haricots secs. Enfournez pour 15 minutes. Ôtez le papier sulfurisé et les haricots secs et replacez au four 5 minutes. Sortez la fond de tarte et laissez refroidir.
Une fois la garniture et le fond de tarte refroidis, remplissez le fond de tarte de la garniture.

Préparez les croisillons de pâte.
Sur une feuille de papier sulfurisé farinée, coupez le second disque de pâte en 8 bandes larges et séparez les bandes en 2 groupes. Un groupe de 4 sera posé sur la tarte dans un sens et le second sera posé à la perpendiculaire, de telle sorte que les bandes s’entrecroisent. Posez d’abord 4 bandes à égale distance les unes des autres. Passez la première perpendiculaire alternativement sur et sous les 4 bandes déjà posées. Renouvelez l’opération avec les 3 autres bandes perpendiculaires, en alternant la manière de démarrer l’entrelace : tantôt par dessus la première bande, tantôt par en dessous. Pincez les bords pour les sceller.
Il est essentiel que la garniture soit froide pour cette opération, sinon la chaleur rendra les bandes de pâte trop molles pour être manipulées.

Préchauffez le four à 180°C.
Badigeonnez la pâte du mélange de jaune d’oeufs-eau, à l’aide d’un pinceau (ou d’une cuillère à soupe ici, mais ce n’est pas le top). Enfournez et laissez cuire pendant 45 minutes.
Laissez refroidir au moins 4 heures avant de découper.
Dégustez avec une chantilly vanillée maison pour encore plus de gourmandise…
Apple cherry blueberry pie 2

Muffins moelleux aux myrtilles et leur streusel

Depuis ma première expérience des myrtilles dans mon Blueberry Buckle, j’avais très envie de trouver d’autres recettes sympathiques à base de myrtilles, et pourquoi pas un petit souvenir des US avec des muffins aux myrtilles, surmontés d’un streusel pour apporter un léger croustillant.
IMG_9533

Pour 7 muffins :

Pour le streusel :
25g de beurre mou
20g de farine blanche
30g de cassonade
1/4 de cuillère à café de cannelle
Ingrédients secs :
210g de farine blanche
2cc de levure chimique
60g de sucre
Ingrédients liquides :
100mL de crème fraîche (à 5% ici)
70g de fromage blanc à 0% de MG
2 œufs
1cc d’extrait de vanille
170g de myrtilles surgelées

Commencez par préparer le streusel en mélangeant tous les ingrédients du bout des doigts. Réservez ensuite au frais.

Préchauffez le four à 200°C.

Mélangez tous les ingrédients secs des muffins ensemble.
Mélangez tous les ingrédients liquidez ensemble, sauf les myrtilles.
Mélangez les préparations sec et liquide ensemble, sans trop travailler la pâte. C’est le secret pour des muffins moelleux et gonflés. Ajoutez les myrtilles encore congelées (pas de soucis elles décongèleront à la cuisson) et mélangez grossièrement.

Répartissez la préparation dans des moules à muffins (en silicone ici). Recouvrez de garniture streusel et enfournez pour faire cuire 20 minutes jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés.
Pour vérifier la cuisson plantez la lame d’un couteau dans le cœur  du muffin, si elle ressort sèche, c’est qu’il est cuit.
Laissez tiédir et dégustez tiède ou froid.

Blueberry Buckle

Oulala, lorsqu’Élise a publié cette recette mes papilles se sont mises en extase ! Je suis vraiment devenue fan des gâteaux avec une base moelleuse, une couche de fruits et une touche croustillante sur le dessus pour ajouter du gourmand (comme je vous avais par exemple proposé l’année dernière un coffeecake aux nectarines et pêches) ! Et alors avec des myrtilles ça ne pouvait qu’être bon. Cette recette commence à dater un peu, mais j’attendais les jours d’été pour vous la proposer !
IMG_9362

Pour 6-8 personnes :

350g de myrtilles (surgelées ici)
120g de beurre mou
80g de sucre
200g de farine
120mL de lait
1 œuf
1 sachet de levure
1 pincée de sel
Pour le topping croustillant : 
80g de beurre froid
100g de farine
60g de sucre
1 cuillère à café de cannelle

Fouettez vivement le beurre à température ambiante et le sucre. Ajoutez l’œuf puis incorporez en alternant, la farine, la levure et le lait. Versez la pâte dans un moule à manquer (en silicone ici) et réservez.
Répartissez les myrtilles sur le gâteau (sans les faire décongeler, la cuisson suffira).

Préchauffez le four à 180 °C.
Préparez enfin le topping.
Dans un saladier, mélangez la farine, le sucre, la cannelle et le beurre bien froid. Travaillez la pâte du bout des doigts comme un crumble.  Il est important que le beurre soit bien froid pour que la pâte à crumble ne soit pas trop molle et qu’elle garde un bel aspect sableux, si la pâte devient trop molle placez-la au congélateur 30 minutes ou au frigo.

Émiettez ensuite le topping sur les myrtilles et enfournez pour 45 minutes.
Laissez refroidir le gâteau puis dégustez. Un vrai délice !