Soupe froide de courgettes crues à la menthe et tahini

Une nouvelle recette de soupe froide, relevée grâce à la moutarde et au tabasco et goûteuse avec ce mélange courgette, menthe et pâte de tahiné.
Soupe froide de courgettes crues et menthe

Pour 4 verrines :

400g de courgettes
1 tomate (150g)
50g de salade verte
100g de fromage blanc à 0%
20 feuilles de menthe
le jus d’1/2 citron
1cc bombée de tahini
1/2cc de moutarde
quelques gouttes de tabasco
sel

Lavez les légumes, coupez le bout des courgettes, enlevez le trognon des tomates. Détaillez les légumes en cubes.
Placez tous les ingrédients dans le bol du mixeur et réduisez en soupe.
Versez dans des verrines et placez au réfrigérateur jusqu’au moment de servir. Servez bien frai, avec quelques dés de féta sur le dessus par exemple.

Boulettes de bœuf aux blettes

Il me semble vous avoir déjà proposé des recettes de boulettes de bœuf, et notamment une aux épinards ; en voici une nouvelle version aux blettes. Très rapide à réaliser, je vous la recommande, et idéale pour faire manger des légumes sans être découvert…
IMG_9770

Pour une dizaine de boulettes :

750g de bœuf haché
200g de blettes
1 oignon
1 gousse d’ail
2 œufs
20g de chapelure maison
2cs de persil ciselé
15g de moutarde
sel, poivre
huile d’olive

Lavez les blettes et coupez finement les feuilles et tiges.
Émincez l’oignon et faites-le revenir dans une poêle avec une cuillère à café d’huile d’olive. Ajoutez ensuite l’ail haché, puis les blettes. Laissez cuire à feu moyen une dizaine de minutes puis égouttez et réservez.
Dans un saladier mélangez la viande hachée avec tous les ingrédients, une pincée de sel et de poivre et les blettes. Formez des boulettes (pas trop grosses pour qu’elles cuisent assez rapidement).
Faites cuire les boulettes dans une poêle avec un filet d’huile d’olive et du sel. Laissez cuire à feu moyen-fort 4-5 minutes de chaque côté (selon la cuisson désirée), puis servez chaud.

Vous pouvez accompagner ces boulettes d’une poêlée de légumes, ou bien de féculents (pâtes, semoule, pommes de terre).

Cuisses de poulet laquées à l’orange, miel et moutarde

Hier je vous proposais ma recette piochée chez Virginie pour la Ronde Interblog et je vous expliquais qu’ayant eu tellement de mal à choisir, j’avais réalisé une deuxième recette de chez elle (et je pense qu’il y en aura bien vite d’autres…). Et bien la voici, ces cuisses de poulet sont croustillantes à l’extérieur (si vous mangez la peau grillée et laquée) et tendres et moelleuses à l’intérieur, et la sauce est très parfumée. Originale et simple, que demander de plus ?

IMG_0020

Bon ne regardez pas la tête du plat s’il vous plaît, j’ai mis 3 heures pour le ravoir !

Pour 4 personnes :

4 cuisses de poulet (250g chacune environ)
3cs de moutarde (45g)
3cs de miel (20g)
1cs de sauce soja
le jus d’une orange (85g)
sel, poivre
Pour préparer la sauce :
1cs de farine ou maïzena
25cL d’eau et 1 cube de bouillon de volaille (bio ici)

Pressez l’orange afin de récolter le jus.
Dans un bol, mélangez la moutarde, le miel, la sauce de soja et le jus d’orange. Ajoutez 1 petite pincée de sel et du poivre et mélangez bien au fouet.
Placez le poulet dans un grand plat allant au four, saler et poivre. Enduisez chaque cuisse de marinade. Versez le reste de marinade uniformément sur les cuisses et laissez au frais 2h minimum, en retournant les cuisses à mi-temps (pour ma part j’ai laissé mariner 4 heures).

Préchauffez le four à 180°C.
Enfournez le plat avec le poulet et la marinade pendant 1h30 à 1h45 en arrosant les cuisses de marinade régulièrement et en les retournant à mi-cuisson.

En fin de cuisson récupérez la marinade dans un bol.
Versez le bouillon de volaille  dans une casserole et délayez-y la farine (ou maïzena pour moi). Ajoutez la marinade et laissez épaissir en remuant (une dizaine de minutes environ).
Servez le poulet bien chaud, nappez de sauce et accompagnez des pommes de terre cuites au four par exemple.

Lapin à la moutarde

En voici un bon petit plat d’hiver. Un bon petit lapin mijoté à la moutarde. Je ne vous fais pas saliver plus longtemps et je vous donne ma version.
IMG_9017

Pour 6 personnes :

1,6kg de lapin (un lapin et une cuisse en plus)
4 cuillères à soupe de moutarde forte environ
10cL de vin blanc sec
1 échalote grossièrement hachée
1 oignon finement émincé
1 gousse d’ail finement émincée
le jus d’un citron
1 branches de thym sec
5 feuilles de laurier
1cs de persil ciselé
10cL d’eau
2 cuillères à soupe de crème fraîche (facultatif)
2cs d’huile d’olive
sel, poivre

Enduisez les morceaux de lapin de moutarde à l’aide d’une cuillère à soupe.
Dans une large sauteuse mettez à chauffer à feu moyen l’huile. Faites dorer les morceaux de lapin dans la sauteuse à feu moyen. Procédez en plusieurs fois si besoin. Une fois le lapin doré, retirez du feu et réservez dans un plat.

Placez alors dans la sauteuse l’échalote, l’oignon et l’ail, et faites revenir quelques minutes. Ajoutez ensuite le vin blanc, le thym, le laurier le sel et le poivre. Montez le feu et grattez tous les sucs collés au fond de la sauteuse avec une cuillère en bois.

Remettez les morceaux de lapin dans la sauteuse et baissez le feu. Ajoutez le persil, couvrez et laissez mijoter tranquillement pendant 45 minutes (si à ce moment il n’y a plus assez de liquide rajoutez de l’eau). Lorsque la viande est cuite, débarrassez sur une assiette.

Ajoutez alors 1 à 2 cuillères à soupe de moutarde et la crème fraîche. Mélangez pour bien émulsionner et remettez les morceaux de lapin, laissez-les s’enrober de sauce.
Servez sans attendre, avec des pâtes fraîches, une purée maison ou encore un gâteau de pommes de terre (la recette prochainement…).

Poulet aux cacahuètes

Toujours dans ma folie beurre de cacahuète, voici une recette salée cette fois-ci, tirée de Cyril Lignac.

Pour 4 personnes :

4 blancs de poulet
100g de cacahuètes non salées (celles dans leur coque qu’il faut « épluchez »)
4cs de pâte d’arachide (soit 260g ici mais ça faisait ptèt un peu beaucoup, mais j’aime tellement ça…)
20cL de lait
1cs de moutarde
1 œuf
huile d’olive
sel

Mixez grossièrement les cacahuètes.
Découpez les blancs de poulet en aiguillettes. Trempez-les dans l’œuf battu puis dans les cacahuètes. Faites cuire les aiguillettes dans une poêle avec une cuillère à soupe d’huile d’olive.
Dans une casserole mélangez le beurre de cacahuète, la moutarde et le lait, faites chauffer à feu doux.
Servez le poulet avec la sauce et des tagliatelles par exemple pour accompagner.

Rillettes de thon

Pour les apéros pensez à ces ptites choses toutes simples à tartiner, et en été ça doit être bien rafraîchissant.

Pour un petit bol :

1 boîte de thon au naturel de 140g (poids égoutté)
1 échalote
1cs de fromage blanc à 0% de MG
1cc de moutarde
le jus d’1/2 citron
une dizaine de petites feuilles de basilic
sel, poivre

Épluchez l’échalote et émincez-la grossièrement.
Placez tous les ingrédients dans le bol du mixeur et mixez jusqu’à l’obtention de la texture désirée.
Réfrigérez, puis servez sur des toasts ou bien à saucer avec des crudités.

Lapin aux épices

 J’aime beaucoup le lapin et je découvre plein de manières et de recettes pour le cuisiner. Voici une recette toute simple avec une cuisson au four (comme ça il n’y a pas grand-chose à faire !).

Pour 4 à 6 personnes (en fonction du poids du lapin) :

un lapin d’1,5kg découpé
3 carottes
3cs de moutarde forte (70g)
4cs de miel liquide (80g)
1cc de curry
1cc de gingembre en poudre
une pincée de piment doux
une pincée de piment d’espelette
2 oignons
sel

Préparez la marinade en mélangeant tous les ingrédients. Enduisez-en les morceaux de lapin et laissez mariner au frais pendant au moins 1h (pour ma part j’ai laissé 3h je pense).
Préchauffez le four à 180°C.
Égouttez ensuite le lapin puis replacez-le dans un plat allant au four ; récupérez la marinade que vous réserverez pour arroser le lapin en cours de cuisson. Épluchez les carottes et coupez-les en fines rondelles, répartissez-les sur le lapin. Enfournez pour 1h15, en retournant les morceaux régulièrement et en les arrosant de la marinade (la lapin ne doit pas se dessécher, si c’est le cas, rajouter un peu d’eau). Pour vérifier la cuisson, coupez un morceau et vérifiez la couleur de la chair à cœur, elle doit être blanche et surtout pas rosée.
Pendant la cuisson du lapin, épluchez les oignons, coupez-les en petits morceaux et faites-les colorer à la poêle avec une cuillère à soupe d’huile d’olive. Ajoutez ces oignons dans le plat du lapin 10 minutes avant la fin de la cuisson environ.
Servez chaud, accompagnée de pâtes par exemple (j’ai fait des pâtes au curry).

Tarte à la moutarde, tomate, comté

 Houlàlà, c’est que je suis très très en retard sur mes publications de recettes ! C’est pour vous dire, la recette que je poste ici date du mois d’août, chez moi à Bordeaux (en vacances !!! et oui c’est loin déjà).
Donc pour m’y remettre voici une recette de tarte ultra simple et rapide qui plaira aux petits et grands.

Pour 2 à 4 personnes (en fonction des estomacs que vous avez à remplir, moi avec mon homme ça fait plutôt 2 ! ) :
1 pâte feuilletée
1 grosse cs de moutarde
150 à 200g de comté
3 tomates (400g environ)
quelques tranches fines de chorizo (facultatif, c’est pour ceux qui ont très faim et besoin de viande ! )

Préchauffez le four à 180°C.
Étalez la pâte feuilletée sur la grille du four et piquez-la à la fourchette (vous n’avez pas besoin de moule à tarte pour cette recette). Répartissez la moutarde sur l’ensemble du fond de tarte en laissant seulement un petit centimètre sur les bords (pour pouvoir ensuite attraper les parts de tarte). Découpez le comté en fines lamelles et répartissez-les sur le fond de tarte. Si vous souhaitez ajoutez du chorizo, répartissez les tranches fines à ce moment. Lavez les tomates, découpez les en tranches et répartissez les tranches sur le comté.
Enfournez la tarte pour 20 minutes environ (le fromage doit être bien fondu et la pâte feuilletée dorée).
A déguster tiède ou froide en pique-nique.

Et malheureusement, comme pour moi c’était pour un pique-nique dans le train, j’ai complètement oublié de prendre des photos !! Mais dès que je la refais je vous ajoute la photo, c’est promis.

Tarte à la moutarde, tomates, courgettes, emmental

J’avoue, c’est la tarte improvisée avec ce qu’il y a dans le frigo et les placards, mais le résultat est sympa (il n’y a pas vraiment de mérite pour une tarte salée on y met un peu tout ce qu’on veut et c’est toujours bon !).

Pour 4 personnes :

1 pâte feuilletée (du commerce ici, eh oui je ne me suis toujours pas lancée dans la confection d’une pâte feuilletée maison, mais ça viendra)
2 tomates
1 petite courgette
150g d’emmental
1cs de moutarde
basilic
sel, poivre

Préchauffez le four à 200˚C en fonction grill, ou 240˚C en mode normal.
Lavez la courgette et découpez-la en fines lamelles. Huilez la plaque du four (1cs d’huile d’olive) et répartir les lamelles de courgettes dessus. Salez, poivrez et remettez un filet d’huile d’olive sur les courgettes (pour éviter qu’elles ne se dessèchent à la cuisson). Enfournez pour 10 minutes environ, en retournant les lamelles de courgette à mi-cuisson (surveillez que les courgettes de « crament » pas). A la fin de la cuisson sortez les courgettes et baissez la température du four à 180˚C.
Étalez la pâte feuilletée sur la grille du four, étalez-y ensuite la moutarde. Découpez l’emmental en fines lamelles et répartissez-les sur le fond de tarte.
Lavez les tomates, coupez-les en rondelles et répartissez-les sur la tarte en alternance avec les lamelles de courgette. Salez, poivrez et saupoudrez du basilic ciselé.
Enfournez la tarte pour 25 à 30 minutes.

Et voilà c’est prêt, bon appétit !