Granola très très gourmand, à la compote & huile de noisette

Je vous partage ici mon dernier granola fait maison tout ce qu’il y a de plus gourmand et de plus complet. Vous pouvez bien évidemment remplacer un oléagineux par un autre de votre choix, un fruit sec par un autre aussi… c’est tout l’avantage des granolas, les associations et mariages peuvent se décliner à l’infini !!

Pour 1,3kg de granola environ (ben oui comme ça se conserve très bien j’ai fait la dose ici !!!) :

500g de flocons d’avoine ici de gros calibre mais c’est selon votre goût et choix
20g de graines de lin
20g de graines de tournesol
20g de graines de courge
30g de miel de votre choix
100g de compote de pommes sans sucres ajoutés
40g d’huile de noisette
5g d’huile de sésame
1 pincée de fleur de sel
Fruits secs et oléagineux (de votre choix) :
205g de cacahuètes non salées
100g de noisettes grossièrement concassées
50g d’amandes grossièrement concassées
110g de figues sèches coupées en petits morceaux
110g de dattes dénoyautées coupées en petits morceaux

Préchauffez le four à 150°C.

Mélangez dans un grand saladier tous les ingrédients, sans les fruits secs et oléagineux, dans l’ordre indiqué, avec une cuillère à soupe puis à la main si besoin. Quand les ingrédients « liquides » sont bien répartis, ajoutez les fruits secs et oléagineux grossièrement concassés et incorporez-les délicatement. 
Si vous souhaitez vraiment obtenir de grosses pépites pour votre granola ajoutez un peu de liquide (compote et huile) car ici vous obtiendrez plus un granola « friable » non amalgamé mais je préfère comme cela pour saupoudrer sur mes yaourts.
Versez le tout sur une grande plaque couverte de papier sulfurisé ou d’un silpat et égalisez le tout.
Enfournez pour environ 40/45 minutes en remuant au moins à mi-cuisson et plus si le mélange brunit. Le granola doit être bien doré. 

Laissez refroidir puis transvasez dans des contenants hermétiques (gros pots à confiture ou tupperware). Conservez au frais ou dans un endroit frais et sec.
Ce granola a l’avantage de se conserver vraiment longtemps sans risque (plusieurs mois, mais pas sure qu’il ai le temps d’en arriver jusque là tant il est gourmand).

Cake moelleux à la courge butternut, clémentine, pistaches & graines de courge

Vous commencez à me connaître et à savoir que j’adore mettre des légumes (et tout ingrédient pas très « basique » pour un dessert) dans mes desserts. Déjà parce que ces derniers apportent des goûts et des textures bien particuliers, et ensuite parce qu’ils permettent parfois de substituer un autre ingrédient (la matière grasse, les oeufs, le sucre…). Ici une version avec de la courge butternut, qui pourrait être remplacée par du potimarron aussi (je suis moins fan du potiron et de la citrouille qui ont beaucoup moins de goût et texture que ces deux derniers cucurbitacées), et qui se marrie à merveille avec le parfum de la clémentine – que vous pouvez tout à fait remplacer par de la mandarine qui aura d’ailleurs encore plus de goût, mais au moment où j’ai réalisé la recette elles n’étaient pas encore sur les étals des primeurs. 

J’ai fait goûter ce cake à au moins 6 ou 7 « testeurs » différents, certains becs sucrés et d’autres pas du tout, certains curieux et d’autres très traditionnels… et à chaque fois le verdict a été le même : « C’EST TROP BON !!! Qu’as-tu donc bien mis dans ce cake ?? »
Certains ont pensé à la carotte, d’autres à l’orange, mais personne n’a finalement deviné ses ingrédients, mais une chose est sure tous ont dévoré ce gâteau. Alors, si avec ces arguments vous ne vous laissez pas tenter c’est que vous n’êtes décidément pas « courge » ! 🙂

Pour un moule à cake (8 à 12 tranches) : 

250g de courge butternut cuite (270g environ à cru)
2 oeufs
60g de cassonade
15g de miel
30g d’huile de coco
6cL de lait végétal (amande ou soja pour les moins sucrés et forts en goûts)
7cL de jus de clémentine
150g de farine
1 sachet de levure
50g de pistaches torréfiées
20g de graines de courge
1cc de cannelle
1/2cc de gingembre
Pour le sirop d’imbibage :
8g de miel + 5cL de jus de clémentine

Lavez la courge butternut, coupez-la en cube et faites-la cuire à couvert dans une casserole d’eau pendant 15 à 20 minutes environ, jusqu’à que les morceaux soient tendres et s’écrasent à la fourchette. Une fois cuite, égouttez-la, retirez la peau et écrasez-la en purée à l’aide d’une fourchette ; si vous voulez vraiment une purée lisse passez-la au mixeur, mais pour un côté plus rustique j’aime qu’il reste quelques petits morceaux. 

Préchauffez le four à 180°C.

Battez les oeufs avec la cassonade et le miel. Ajoutez l’huile de coco fondue et le lait végétal. Mélangez bien. Ajoutez 7cl de jus de clémentine et les épices. Rajoutez enfin la farine et la purée de courge. Mélangez bien à nouveau avant de rajouter les pistaches et les graines de courge.
Versez l’appareil dans un moule à cake (en silicone ici) et enfournez pour 35 à 40 minutes environ. Le cake est cuit lorsque la pointe d’un couteau ressort tout juste humide lorsque vous le piquez.
Pendant la cuisson, préparez le sirop en faisant fondre le miel avec le jus de clémentine dans une petite casserole. Laissez frémir juste 2 minutes avant de versez sur le cake encore chaud. 
Dégustez le cake tiède ou refroidi. Celui-ci se conserve 2 à 3 jours bien emballé dans du filme alimentaire.

Pain d’épices à la mélasse

Je dois vous avouer que je suis très très en retard dans mes publications !! Pour ceux qui me suivent de manière régulière, vous devez vous en doutez un peu car je n’ai rien publié depuis presque 2 mois !
Alors pour les quelques recettes qui vont suivre je vais vous proposer mes desserts de Noël, oui il serait temps me direz-vous ! Pour cette année nous avions opté pour un dessert en mode « café gourmand », que j’ai décliné avec une mousse au chocolat vegan, un pain d’épices et des petits biscuits façon spritz « sain », mais aussi les fameux croissants de lune qui font toujours autant fureur !

Je ne vous avais pas proposé de recette de pain d’épices en 2020, alors je me rattrape ici avec une recette, pas totalement vegan car j’ai remplacé une partie de la mélasse initialement prévue par du miel, pour avoir tout de même ce bon et vrai goût du pain d’épices.
Le résultat : un pain d’épices très moelleux et riche en épices.
Ce n’était pas prévu dans la recette initiale, mais comme j’aime vraiment les pains d’épices très moelleux, j’ai décidé de faire un petit sirop d’imbibage ; celui-ci reste optionnel évidemment.

Un conseil : réalisez ce pain d’épices un à deux jours avant de le déguster afin que les épices diffusent bien et parfument tout le cake.

Pour un moule à cake :

150g de farine bio 5 céréales
100g de farine bio de blé T65
1 sachet de levure
20g de sucre complet
1cs bombée d’épices à pain d’épices
1cc de cannelle
85g de mélasse
50g de miel bio (de fleur de votre choix selon vos goût)
220g de lait d’amande (ou autre lait végétal, mais j’aime le lait d’amande en cuisine car il est peu sucré)
1 zeste d’orange bio + le jus d’une demie-orange
Pour le sirop :
10cL d’eau + le jus de la demi-orange restante + 1/2cc de mélasse + 1/2cc d’épices à pain d’épices

Préchauffez le four à 180°C.

Mélangez ensemble les ingrédients secs. Ajoutez les ingrédients humides et mélangez.
Ajoutez le zeste et le jus d’orange et mélangez de nouveau.
Versez dans un moule à cake et enfournez pour 35 à 40 minutes (35 minutes ont suffi ici).
Pendant la cuisson préparez le sirop en portant à petite ébullition l’eau, le jus d’orange et la mélasse. Réservez.

À la sortie du four « punchez » le pain d’épices avec le sirop tiède (répartissez le sirop sur l’ensemble du cake, en créant de petites incisions dans le cake si besoin pour que le sirop imbibe bien).
Si vous ne désirez pas réaliser de sirop, badigeonnez simplement le pain d’épices, avec un pinceau,  de mélasse.
Laissez refroidir le pain d’épices, puis démoulez-le et emballez-le dans du film alimentaire et un torchon propre au moins jusqu’au lendemain.

Banane bread à la noisette vegan

Un délicieux banana bread, tout ce qu’il y a de plus simple et sain, et vegan (sans le vouloir) qui plus est ! Mais alors qu’est-ce qu’il est gourmand !! Foncez les yeux fermés.
A décliner également en version amande ou encore cacahuète !! 

L’idée de recette vient de Lili que je remercie pour cette très belle découverte et que je suis sure la « cacahuète-addicte » que je suis testera bien vite en version cacahuètes 🙂

Pour un moule à cake de 20cm :

3 petites bananes (180g) + 1 pour décorer le cake
72g de purée de noisette
72ml de lait végétal de votre choix (amande ici)
1cs de jus de citron jaune ou de vinaigre de cidre
8g de levure chimique
1 pincée de sel
1 pincée de bicarbonate alimentaire
20g de miel
100g de poudre de noisette (ou, à défaut, d’amande)
28g de fécule de maïs ou de pomme de terre
72g de farine de blé (T65 ici) (et pour une version sans gluten optez pour de la farine de riz complet)

Préchauffez le four à 180°C.

Placez les bananes pelées et la purée de noisette dans un saladier et écrasez le tout à la fourchette jusqu’à l’obtention d’une grossière purée.
Incorporez le lait végétal, le jus de citron, la levure, le sel et le bicarbonate alimentaire. Ajoutez le miel ainsi que la poudre de noisette et mélangez. Versez la fécule et la farine de votre choix et mélangez une dernière fois, toujours à la fourchette.
Versez la préparation dans un moule à cake (en silicone ici). 
Pour décorer votre gâteau, pelez une banane et coupez-la en deux dans le sens de la longueur. Disposez ensuite les demi-bananes face vers le haut, en les faisant se rejoindre au milieu. 
Enfournez pour 35 à 40 minutes, selon la texture du cake que vous désirez.
Laissez tiédir et dégustez tiède ou refroidi.
Ce cake se conserve très bien jusqu’à 3 jours bien emballé dans du film alimentaire.

Poêlée de feuilles et tiges de betterave à la nectarine et aux épices

Pendant cette longue période de confinement, moi pour m’occuper (la tête et les mains) j’ai besoin de cuisiner !!
Et en cuisine, vous me connaissez, rien de ne se perd. Bon il est vrai qu’ici chez mes parents, de toute les manières rien n’est perdu car les épluchures et les restes vont soit aux poules soit au compost.
Mais quand même, je suis toujours preneuse et enthousiaste pour faire preuve d’inventivité et imagination à recycler, transformer tout ce qui peut se cuisiner …
Lors de notre dernière visite chez le fidèle primeur de ma maman, François, ce dernier nous a dégôté de magnifiques betteraves crues en botte et donc avec des magnifiques tiges et feuilles (j’avoue que c’est la première fois que je découvrais une otte entière comme celà de betteraves !). Et là, je suis désolée pour les poulettes, mais je me devais de les cuisiner, tout d’abord pour goûter et ensuite pour m’amuser un peu et faire marcher mes méninges.
En fait celà n’a pas été si compliqué de savoir qu’en faire, car en réfléchissant un peu ces tiges et feuilles s’apparentent assez à des blettes, j’ai donc décidé de les faire poêler, puis de les agrémenter d’épices et d’ajouter un petit côté sucré-salé.
Mais j’aurai pu opter pour un pesto avec ces jolies feuilles… pour une prochaine fois !
Pour deux assiettes :

les tiges et feuilles d’une botte de betteraves crues
un demi oignon doux
une gousse d’ail
1/2cc de paprika
1/2cc de coriandre en poudre
1/2cc de cumin en poudre
1cc de miel
1cs d’huile d’olive
le jus d’un demi-citron
1 nectarine
sel, poivre

Lavez les feuilles et tiges de la botte.
Séparez les feuilles et les tiges. Coupez les tiges en petits morceaux (2-3cm de long), émincez l’oignon et hachez l’ail.
Dans une sauteuse,  faites fondre l’ail et l’oignon dans un peu d’huile avec les morceaux de tiges. Faites cuire à feu moyen pendant une quinzaine de minutes en mélangeant régulièrement. Vous pouvez également ajouter un fond d’eau et couvrir pendant ces 15 minutes.
Ajoutez les feuilles en lanières, les épices, le miel et un peu d’eau si le mélange est trop sec. Mélangez régulièrement et poursuivez la cuisson 5 à 10 minutes.
Servez chaud, arrosé de ju de citron et accompagné de dés de nectarine.

Cake moelleux à la courge butternut et beurre de cacahuete

La courge n’est plus vraiment de saison je vous l’accorde mais j’en avais encore un peu envie en légumes (juste rôtie au four c’est fondant), et du coup j’en ai gardé un morceau pour réaliser ce cake, plutôt automnal du coup, mais qui réconforte tout de même après ces jours de pluie et la chaleur qui n’est toujours pas au rendez-vous en plein mois de mai. Un cake très moelleux, légèrement humide même, délicatement parfumé avec le 4 épices, la cannelle et le gingembre. Et un côté bien gourmand apporté par le beurre de cacahuètes.

Pour un cake de vingt centimètre environ mais assez plat :

60g de farine
45g de flocons d’avoine réduits en poudre
1cc de cannelle en poudre
1/2 cc d’épices à pain d’épices
une pincée de gingembre en poudre
1 rondelle de gingembre frais râpé finement
1cc d’extrait de vanille
1/2 cc de bicarbonate de soude
1/2 cc de levure chimique
1 pincée de sel
25g de noix de pécan concassées (ou noix)
220g de courge butternut cuite et réduite en purée (cela fonctionne aussi avec du potiron mais je le trouve moins goûteux)
50g de lait (végétal ou non)
20g de sucre rapadura
20g de miel (ou sirop de votre choix)
1 oeuf
60g de beurre de cacahuète MyProtein

Préchauffez le four à 190°C.

Mélangez les farines, le bicarbonate et la levure, le sel, les épices et les noix. Dans un autre saladier, mélangez la purée de courge avec le sucre, le miel, les oeufs, le lait et le beurre de cacahuète. Incorporez ce mélange à celui avec la farine jusqu’à obtenir une pâte homogène.

Versez la pâte dans le moule à cake (en silicone ici), puis laissez cuire pendant 30 minutes. Vérifiez la cuisson à l’aide d’un couteau planté au coeur du cake : il doit ressortir humide, mais sans restes de pâte crue.

Laissez le gâteau refroidir, avant de le couper, ou de l’envelopper dans du film alimentaire jusqu’à sa dégustation.
Et pour encore plus de gourmandise vous pouvez tartinez légèrement quelques tranches de beurre de cacahuètes…

Banana bread aux pépiptes de chocolat

En deux semaines de confinement , je n’ai pas oublié de cuisiner car c’est important de continuer à se faire plaisir. Voici la première recette que j’avais réalisé, un banana bread gourmand mais pas trop riche.
Pour un moule à cake :

3 bananes mûres
3 oeufs
1cs de miel
1cc de vanille liquide
2cs d’huile de coco fondue
1cs de beurre de cacahuète onctueux MyProtein
50g de poudre d’amande
70g de farine de seigle
60g de farine complète
1cc de levure chimique
70g de chocolat noir concassé en pépites

Préchauffez le four à 180°C.
Ecrasez les bananes en purée. Ajoutez les oeufs et mélangez. Ajoutez le miel, la vanille, l’huile de coco fondue et le beurre de cacahuète.
Dans un autre saladier mélnagez tous les ingrédients secs, sauf le chocolat. Incorporez ce mélange à la première préparation. Terminez en ajoutant les pépites de chocolat.
Versez l’appareil dans un moule à cake et enfournez pour 30 à 35 minutes (la lame d’un couteau plantée dans le cake doit ressortir sèche).
Laissez refroidir et dégustez.

Madeleines moelleuses au citron vert et fleur d’oranger

Des petites madeleines gourmandes et moelleuses pour compléter mes recettes déjà testées : à la fleur d’oranger, au coeur de Nutella, au caramel au beurre salé, à la pralinoise-miel-citron.

Pour une vingtaine de madeleines :

160g de farine
4 œufs
90g de sucre
180g de beurre
66g de lait demi-écrémé
6g de levure chimique (1 cuillère à café rase)
20g de miel liquide
1cc rase de fleur de sel
2cc de zestes de citron vert
1cc de fleur d’oranger

Faites fondre le beurre puis laissez-le tiédir.
Dans un bol, battez les œufs avec le sucre, les zestes, la fleur de sel, le miel, et la fleur d’oarnger, jusqu’à ce que le mélange blanchisse.
Ajoutez la farine tamisée avec la levure et mélangez juste assez pour incorporer la farine.
Ajoutez le beurre fondu et tiédi puis mélangez.
Ajoutez alors le lait et mélangez.
Déposez du film étirable sur la surface du mélange et réservez au frais pendant au moins 1 heure et dans l’idéal 1 nuit.

Le lendemain préchauffez le four à 180°C.
Huilez vos moules à madeleines (en imbibant légèrement une feuille de sopalin).
Remplissez les moules à 90% (si vous avez le temps réservez au frais pendant 1 heure).
Faites cuire pendant 10 à 12 minutes. maximum.

Laissez tiédir et démoulez.

Pain d’épices très très moelleux à la farine de châtaigne

Toujours un peu en retard dans la publication de mes recettes, en voici une que j’avais réalisée à Noël ! Et oui le pain d’épices c’est bien connu ça va bien avec l’esprit de Noël.
Ce pain d’épices était vraiment délicieux, une texture ultra moelleuse (pas une texture pain, donc si vous recherchez un pain d’épices plus sec passez votre chemin) et un parfum d’épices et châtaigne qui donne envie de re-croquer dedans bien vite.

Pour un moule à cake de 20cm environ :

100g de farine 5 céréales (orge, seigle, avoine, riz, millet)
130g de farine de châtaigne
1 œuf
230g de miel parfumé (miel de montagne par exemple)
20g de sucre
50g d’huile de coco
75mL d’eau
75mL lait végétal (amande ici)
1cc de bicarbonate de soude
Epices : 2cc de mélanges d’épices à pain d’épices, 1cc de cannelle en poudre, 1/2cc de gingembre en poudre
1cs de fleur d’oranger (facultatif)

Préchauffez le four à 165°C.
Dans une casserole faites fondre l’huile de coco et le miel.
Battez l’œuf avec le mélange huile de coco/miel tiède, pendant 1 minutes.
Ajoutez l’eau et le lait, les farines, le bicarbonate, le sucre, les épices, la fleur d’oranger.
Battez jusqu’à obtenir un mélange homogène.
Versez la préparation dans un moule à cake (en silicone ici) et enfournez. Laissez cuire 40 minutes (surveillez la cuisson, la lame d’un couteau plantée au centre doit ressortir juste sèche, mais attention à ne pas faire trop cuire sinon le pain sera plus sec).

Laissez refroidir le pain d’épices avant de le démouler et emballez-le dans du film étirable puis dans un torchon propre pour le conserver et que les épices se développent dans tout le pain. Ce pain d’épices se conserve parfaitement 4-5 jours emballés ainsi, et il est toujours meilleur le lendemain, voire surlendemain car les épices sont encore plus fortes.

Tartelettes aux châtaignes, noix et sirop d’érable

Des tartelettes d’hiver à déguster à l’heure du thé ou en dessert.

Pour 3 tartelettes :

une pâte semi brisée semi feuilletée
220g de châtaignes coupées en deux (en conserve ici)
4 œufs
120g de sirop d’érable
40g de cassonade
15g de miel
50g de noix concassées

Préchauffez le four à 180° C.
Sur le plan de travail fariné, étalez la pâte, découpez des cercles et foncez-en des petits moules à tartelette.
Répartissez les châtaignes et noix sur les fonds de tartelette.
Dans un bol, battez les œufs avec le sirop d’érable, le miel et la cassonade et versez sur la pâte.
Enfournez pour 35 minutes environ, ou jusqu’à ce que la garniture soit bien ferme.
Laissez tiédir et dégustez tiède de préférence.