Bombe aux marrons vegan

Et voici le dessert que j’ai proposé à toute la famille pour Noël : un dôme recouvert d’une coque en crème de marrons, garni d’une crème onctueuse au lait de coco et noix de cajou, le tout reposant sur un croustillant aux noisettes et dattes ; et un petit coeur surprise. Un dessert gourmand mais léger, ni trop sucré ni trop riche, idéal pour finir un repas un peu copieux. Et il s’est avéré être vegan, sans vraiment le vouloir initialement. La recette vient de Elle à Table.
Il a fait l’unanimité à notre réveillon de Noël.

Pour 6 dômes :

Pour la crème de marron :
320g de marrons en bocal
100g de sucre de coco
1/4cc de vanille en poudre
6 noisettes grillées
Pour le croustillant :
160g de noisettes grillées (au four)
6 dattes medjool
1 pincée de sel
5cs de noix de coco râpée
5cs d’huile de coco liquide
Pour la crème de cajou :
150g de noix de cajou
40cL de lait de coco
1 pincée de sel
1/3cc de vanille liquide
3cs d’huile de coco liquide
2cs de sirop d’agave
1cs de jus de citron

Préparez la crème de marron.
Mixez les marrons, le sucre de coco et la vanille jusqu’à ce que vous obteniez une pâte lisse et homogène (5 minutes environ).
Tapissez les bords de 6 alvéoles d’un moule en silicone avec cette crème (en prenant soin d’en réserver , puis placez au frais.

Formez 6 boules avec le reste de crème en insérant 1 noisette grillée au cœur de chaque boule, et réservez au frais.

Pour le croustillant, dénoyautez les dattes, puis mixez tous les ingrédients destinés au croustillant jusqu’à ce que vous obteniez un crumble qui colle lorsque vous le pressez entre vos doigts.

Déposez le crumble dans 6 cercles à pâtisserie en Inox de 7 cm de diamètre, en pressant bien avec le dos d’une cuillère afin d’obtenir des palets de 1 cm d’épaisseur environ. Placez-les au frais.

Mixez tous les ingrédients destinés à la crème de cajou jusqu’à ce que vous obteniez une consistance lisse. Versez la crème de cajou dans les 6 alvéoles du moule en silicone en insérant 1 boule de crème de marron à chaque fois. Déposez les crumbles sur le dessus de chaque alvéole et placez au frais au moins 1 heure.

Démoulez les bombes aux marrons et saupoudrez de noix de coco râpée.
Pour ma part j’ai dû mettre les bombes au congélateur environ 2h pour arriver à les démouler et cette étape a été assez fastidieuse.

Mais à force de patience et de travail de « pâte à modeler » pour finaliser les dômes le résultat a fini par s’avérer concluant.

Cheesecake onctueux à la crème de marron

Ces cheesecakes qui parcourent la blogosphère culinaire me faisaient de l’oeil depuis un moment. J’attendais patiemment l’arrivée de l’automne pour que la crème de marron soit plus de saison. Avec le froid qui est arrivé d’un coup, rien de plus réconfortant que ces cheesecakes parfumés à cette crème de marron si onctueuse et douce.
Cheesecake à la crème de marron

Pour un grand cheesecake (dans un moule à cake) et deux individuels :
Pour la croûte:
150g de biscuits (duo de cookies maison aux pépites de chocolat et spritz maison ici)
60g de beurre salé fondu
Pour la crème :
200mL de crème liquide entière, bien froide
375g de crème de marrons (gardée au frigo)
1cs d’arôme de vanille liquide
250g de fromage frais type Philadelphia
Pour la décoration :
3 marrons glacés

Préparez le fond biscuité. Mixez les biscuits avec le beurre fondu, et foncez un grand moule ou des emporte-pièces ronds, en remontant bien sur les bords. Tassez bien à l’aide d’une cuillère puis réservez au frigo.

Fouettez la crème en chantilly ferme avec le sucre glace.
Au robot battez le fromage frais, la vanille et la crème de marron, puis ajoutez délicatement la chantilly à la maryse, en soulevant bien la masse ; incorporez bien le tout.
Versez cette crème dans le(s) moule(s). Lissez la surface et mettez au frais 4 heures au minimum.

Avant de servir, passez un couteau fin autour des gâteaux individuels avant de le démouler. S’il s’agit d’un grand moule coupez de belles parts et démoulez délicatement chacune pour ne pas casser la croûte. Décorez avec les marrons glacés.

Coupes de crème fouettée à la châtaigne, lit de poires caramélisées et biscuits à la châtaigne et écorces d’orange confites

Trois étages, trois textures, trois saveurs, trois couleurs. Tout ça pour un pur moment de plaisir et un voyage au septième ciel. Que dire de plus ? Je vous laisse découvrir ces magnifiques coupes gourmandes…

Pour 4 personnes :

Pour la crème fouettée :
175g de crème de marron
30cL de crème entière bien froide
Pour les poires caramélisées :
4 petite poires
10g de beurre
20g de sucre
Pour les biscuits à la châtaigne et écorces d’orange confites :
1 œuf
100g de crème de marron
30g de farine de châtaigne
45g de farine complète
1cc de levure chimique
30g d’écorces d’orange confites (maison ou du commerce)
Pour caraméliser 4 biscuits :
20g de sucre
quelques écorces d’oranges confites pour la décoration

Préparez les biscuits à la châtaigne plusieurs heures avant la dégustation.
Préchauffez le four à 220°.
Coupez les écorces d’orange confits en petits dés.
Mélangez tous les ingrédients à l’aide d’une fourchette jusqu’à obtenir une pâte homogène. Sur une feuille de papier sulfurisé, déposez des petits tas de pâte (équivalents à une cuillerée à soupe chacun), en les espaçant un peu.
Enfournez les biscuits et faites-les cuire 12 minutes.
Laissez-les refroidir sur la grille.
Une fois les biscuits refroidis, émiettez-les grossièrement. Faites fondre 20g de sucre dans une poêle et laissez colorer pour obtenir un caramel blond. Coupez le feu et ajoutez immédiatement les biscuits émiettés ; mélangez rapidement pour les enrober de caramel. Réservez.

Deux heures au moins avant la dégustation, préparez la crème fouettée aux marrons.
Placez la crème entière, le bol du robot et les ustensiles au congélateur pendant une heure.
Versez la crème de marron dans un saladier et fouettez-la pour l’assouplir.
Au bout d’une heure sortez la crème et les ustensiles du congélateur et fouettez la crème pour la monter en chantilly. Sans cesser de fouetter, incorporez-lui ensuite la crème de marron détendue. Continuez de battre 3 minutes environ puis versez la crème fouettée dans des grands verres ou coupes, à mi-hauteur car il faut encore ajouter les poires et les biscuits caramélisés. Réservez au frais.

Quelques minutes avant de déguster les coupes (ou avant et vous tiédirez les poires au moment de servir), préparez les poires caramélisées.
Lavez les poires, coupez-les en 4 pour les épépiner et coupez-les en cubes.
Dans une poêle faites fondre le beurre, ajoutez ensuite le sucre, puis les morceaux de poires. Portez à feu fort pour caraméliser le tout, en mélangeant sans arrêt. Stoppez la cuisson avant que les poires ne se transforment en compote.

Et c’est parti pour le montage et la dégustation.
Sortez les crèmes fouettées aux marrons du frigo. Déposez sur chaque crème des poires caramélisées tièdes, puis répartissez les biscuits caramélisés sur les poires. Terminez en décorant avec des écorces d’oranges confites coupées en petits dés et dégustez aussitôt…

Pensez à réfléchir à votre Assiette Gourmande d’Automne et venez participer au jeu-concours :

Petits moelleux à la crème de marron, cœur fondant à la noisette et pralinoise

Après les aumônières aux pommes et amandine à la crème de marron, je vous propose ces petits moelleux à la crème de marron avec leur coeur fondant à la noisette et pralinoise. Ces moelleux sont un plaisir de gourmandise, je vous laisse les découvrir…

Pour 8 moelleux :
Pour la pâte à moelleux :
400 g de crème de marrons
125 g de beurre
4 œufs
60 g de farine
Pour le cœur fondant noisette-pralinoise :
100g de pralinoise
50g de chocolat noir
50g de crème liquide à 5% de MG
30g de beurre demi-sel
70g de poudre de noisette

Commencez pas préparez les cœurs.
Faites fondre doucement la pralinoise et le chocolat avec le beurre et la crème. Lorsque le mélange a fondu ajoutez hors du feu la poudre de noisette et mélangez bien.
Moulez cette préparation dans des petites empreintes (dans des bacs à glaçon c’est parfait) et laissez congeler une heure au moins.

Préparez maintenant l’appareil à moelleux.
Faites fondre le beurre.
Battez les œufs en omelette et ajoutez-y le beurre fondu. Incorporez ensuite la farine et la crème de marron et mélangez.
Versez la préparation à moelleux dans des moules à muffins en silicone (ou à défaut des ramequins individuels beurrés et farinés), remplissez de pâte jusqu’au ¾ et disposez le tout au frais pendant 30 minutes.

Préchauffez le four à 180°C.
Sortez les moules ou ramequins du frigo et disposez au milieu de chaque un (ou deux) cœur noisette-pralinoise.
(Il vous restera certainement quelques cœurs fondants inutilisés, mais vous pouvez les laisser au congélateur et les utiliser pour d’autres recettes).
Enfournez les moelleux et laissez cuire 20 minutes environ (mais cela dépend de la taille de vos moules, s’ils sont petits surveillez et laissez seulement 10 à 15 minutes).

Sortez du four, laissez tiédir légèrement et démoulez délicatement pour servir aussitôt : avec le cœur fondant, limite coulant…

Et pensez à réfléchir à votre Assiette Gourmande d’Automne et venez participer au jeu-concours :

Aumônières de pommes-amandine à la crème de marron, crème glacée marron-pralinoise

Et oui l’automne arrive et je profite d’un thème spécial lancé pour le prochain numéro du Yummy Magazine sur la crème de marron pour vous proposer quelques recettes autour de cette douceur. Et pour la première recette choisie, je vous propose ici une aumônière bien gourmande accompagnée d’une crème glacée. Vous m’en direz des nouvelles !
Au passage c’est le dessert que je nous étais concocté, à mon fiancé et moi-même, samedi soir pour mon anniversaire…

Pour deux personnes :

Pour les aumônières :
3 feuilles de brick
2 petites pommes à cuire+ 5g de beurre
60g de crème de marron
30 g d’amandes en poudre
30g de beurre pommade
10g de farine
1 œuf
5g de beurre et 5cs d’huile de tournesol pour badigeonner
Pour la crème glacée :
10cL de crème liquide à 5% de MG
5g de beurre
30g de pralinoise
85g de crème de marron

Au moins 5 heures avant de déguster les aumônières, préparez la crème glacée.
Faites chauffer doucement la crème, le beurre et la pralinoise dans une casserole, en mélangeant régulièrement. Lorsque la pralinoise est fondue, retirez du feu et laissez refroidir.
Une fois la crème à la pralinoise refroidie, ajoutez-y la crème de marron et fouttez le tout pour obtenir une crème lisse. Versez cette crème dans deux petits ramequins ou des petits moules à muffins en silicone (pour faciliter au moment de démouler). Placez la crème au congélateur et laissez prendre pendant au moins 4h.

Préparez ensuite la garniture des aumônières.
Lavez les pommes et coupez-les en 4 pour les épépiner et coupez-les en petits cubes.
Faites fondre les 5g de beurre dans une poêle et faites revenir les morceaux de pommes pendant une petite dizaine de minutes à feu moyen. Réservez.
Préparez l’amandine à la crème de marron en battant les 30g de beurre pommade avec la crème de marron. Ajoutez l’œuf et remuez. Incorporez ensuite la farine et la poudre d’amande. Mélangez puis réservez.

Préparez les feuilles de brick.
Huilez deux feuilles de brick (à la petite cuillère ou au pinceau) sur le côté externe.
Faites fondre les 5g de beurre restants et badigeonnez (à la petite cuillère ou au pinceau) l’autre face (interne).
Détaillez la troisième feuille de brick en 4 et placez deux quarts superposés au centre de chacune des feuilles de brick entières (pour consolider le fond des aumônières).
Déposez les pommes cuites au fond de chaque feuille de brick puis recouvrez-les de l’amandine à la crème de marron.
Remontez les côtés de la brick  en faisant des plis réguliers tout le tour et piquez un ou deux pics en bois pour fermer les aumônières.

Trente minutes avant de dégustez le dessert, pensez à sortir la crème glacée du congélateur et à la placer au frais.
Préchauffez le four à 180°C.
Enfournez les aumônières et laissez cuire pendant 20 minutes.
Servez ces aumônières tièdes avec la crème glacée froide.

Bonne dégustation…

Et pensez à réfléchir à votre Assiette Gourmande d’Automne et venez participer au jeu-concours :

Purée de marron

C’est un bon vieux souvenir d’enfance que j’avais envie de me remémorer, une bonne purée de marrons fondante, c’est si bon !

Pour 2 personnes :

260g de marrons en boîte (donc précuites)
20cL de lait 1/2 écrémé
5cL de crème liquide (à 4% de MG ici)
une noisette de beurre 1/2 sel

Placez dans une casserole les marrons, le lait et la crème. Faites cuire à feu doux pendant 10 à 15 minutes en remuant de temps en temps ; les marrons doivent s’écraser à la fourchette. N’assaisonnez pas (ni sel, ni poivre) pour conserver le goût sucré des marrons.
Retirez du feu et mixez à la girafe (ou passez le tout au presse-purée, mais moi je n’en n’ai pas). Réchauffez si besoin sur feu très doux, ou servez immédiatement avec une noisette de beurre.
Cette purée accompagnera parfaitement une viande blanche, un gibier ou encore un poisson.

Flan de potiron aux marrons

Profitons de ces bons légumes d’hiver pour déguster ces petits flans qui se marieront parfaitement avec une viande, un poisson ou simplement une salade verte !

Pour 12 petits flans :

1kg de potiron cru non épluché (780g de purée de potiron)
2 blancs d’œufs + 1 œuf entier
150g de marrons précuits en bocal
30g de parmesan râpé
40g de fromage blanc
sel, poivre

Préchauffez le four à 180˚C.
Lavez et épluchez le potiron, puis coupez-le en morceaux. Faites-le cuire à la cocotte minute pendant 12 minutes. À la fin de la cuisson égouttez-le bien, puis réduisez-le en purée (soit à la fourchette s’il s’écrase facilement, sinon à la girafe ou au robot). Ajoutez à cette purée les œufs, le parmesan, le fromage blanc et les marrons en miettes. Rectifiez l’assaisonnement.
Versez cet appareil dans des moules à muffins ou autres petits moules et enfournez pour les faire cuire 1h environ.

Choux de Bruxelles au saumon fumé et marrons, en crumble de noisettes

Je vous vois déjà faire la grimace en lisant le mot « choux de Bruxelles », mais détrompez-vous !!! Voici une recette pour vous réconcilier avec ces légumes boudés par tant de gens. Si vous ne raffolez pas du saumon fumé vous pouvez le remplacer par des lardons.

Il s’agit ici d’une petite recette totalement improvisée ! Bien que les associations puissent surprendre à première vue, le résultat de ce mariage était très bon, en plus cela fait un plat complet.

Pour 4 à 6 personnes :

700g de choux de Bruxelles crus
350g de marrons en boîte (donc précuits)
150g de chutes de saumon fumé (si vous préférez un apport de viande vous pouvez remplacer par des lardons fumés)
1 oignon
1 gousse d’ail
125g de noisettes concassées
100g de comté râpé
120g de beurre 1/2 sel
120g de farine
20g de flocons d’avoine
huile d’olive
sel, poivre

Lavez les choux de Bruxelles et retirez-en les petits pieds. Faites-les cuire à la cocotte-minute pendant 5 minutes environ (pour qu’ils restent limite croquants).
Épluchez et émincez finement l’oignon. Faites-le revenir avec une cuillère à soupe d’huile d’olive et du sel dans une poêle. Épluchez la gousse d’ail, coupez-la en petits morceaux puis ajoutez-la aux oignons lorsqu’ils sont colorés. Ajoutez ensuite les marrons précuits et les choux de Bruxelles égouttés. Salez, poivrez et laissez cuire à feu doux 5 minutes.
Préchauffez le four à 200°C.
Préparez le crumble en mélangeant la farine, le comté râpé, les noisettes concassées, les flocons d’avoine, le beurre coupé en cubes et du sel et poivre. Malaxez le tout du bout des doigts pour obtenir un sable grossier (si besoin placez le crumble au frigo 30 minutes pour qu’il re-durcisse légèrement).
Dans un plat allant au four répartissez le mélange choux/marrons, puis les chutes de saumon fumé et enfin émiettez le crumble sur le dessus. Enfournez alors pour 15 minutes à 200°C, puis 10 minutes à 180°C et terminez la cuisson en mode grill 2-3 minutes pour colorer le crumble.
Servez aussitôt avec un filet de citron.

Poulet farci aux figues sèches et marrons

Ayant acheté un poulet Label Rouge au marché, j’ai eu envie de le cuisiner un peu plus que juste rôti. Comme j’avais plein de figues sèches et des marrons en boîte j’ai improvisé cette recette qui s’est avérée très bonne et réussie. Et ça donne un petit air de fête (avec les marrons notamment) avant Noël.

Pour 4 personnes :

1 poulet Label Rouge de 1,5kg environ
200g de figues sèches
150g de marrons en boîte (donc précuites)
1 tranche de pain de campagne
5cL de lait
1/2 oignon
1 échalote
1 gousse d’ail
30g de miel liquide
8cL de jus d’orange (frais)
25cL de bouillon de volaille (1cube pour 25-30cL d’eau)
6 grosses pommes de terre
huile d’olive
sel, poivre

Demandez à votre volailler de vous préparer le poulet, comme ça vous aurez juste à le vider pour le farcir.
Faites tremper le pain coupé en petits morceaux dans le lait.
Épluchez et émincez finement l’oignon et l’échalote. Faites-les revenir avec une cuillère à soupe d’huile d’olive et du sel dans une poêle. Épluchez la gousse d’ail, coupez-la en petits morceaux puis ajoutez-la aux oignons lorsqu’ils sont colorés.
Découpez les figues sèches en petits morceaux et ajoutez-les dans la poêle avec le miel ; laissez cuire à feu moyen pendant 5 minutes. Ajoutez ensuite les marrons, puis le pain imbibé de lait et le jus d’orange. Rectifiez l’assaisonnement.
Préchauffez le four à 210°C.
Préparez le bouillon de volaille (diluez le cube dans de l’eau bouillante).
Épluchez les pommes de terre et coupez-les en cubes.
Farcir le poulet du mélange figues-marrons.
Dans un plat allant au four placez le poulet et répartissez autour les pommes de terre. Recouvrir du bouillon de volaille.
Enfournez pour 1h15, voire 1h30 (car le poulet cuit plus lentement au niveau des os), en arrosant régulièrement le poulet du bouillon (rajoutez de l’eau si nécessaire).
Servez, bien chaud, un morceau de poulet avec une cuillère à soupe de farce et des pommes de terre (ou légume de votre choix).

Fondant au chocolat et crème de marron

Voici une recette ultra simple mais avec un résultat garanti 100% succès (même pour ceux qui ne raffolent pas de la crème de marron) !
J’avais un peu peur que le gâteau soit trop riche et sucré du fait des 500g de crème de marron mais en fait pas du tout, c’est un vrai régal. Pour cette recette je me suis inspirée notamment de celle de Choupette sur son blog Péché de gourmandises.

(Je suis désolée pour la photo, elle n’est pas top mais j’étais en week-end à Bordeaux et du coup je n’avais pas l’appareil photo de mon fiancé. Donc pas de photo d’un petit morceau de gâteau dans une cuillère, ce sera pour une autre fois promis).

Pour 6-8 personnes :

100g de chocolat noir
80g de beurre 1/2 sel
500g de crème de marron sucrée
3 œufs

Préchauffez le four à 180°C.
Faites fondre le chocolat et le beurre au micro-onde et mélangez. Ajoutez la crème de marron et fouettez le tout pour obtenir un mélange homogène. Ajoutez enfin les œufs un à un en mélangeant entre chaque ajout.
Versez la préparation dans un moule à manquer (en silicone pour moi, c’est plus facile pour démouler), ou dans des moules individuels, et enfournez pour 20 à 25 minutes, en fonction de la texture que vous souhaitez au centre du gâteau : avec 20 minutes vous obtiendrez un cœur légèrement coulant, avec 25 minutes l’ensemble du gâteau est cuit mais reste bien fondant en bouche.
Laissez refroidir le fondant à température ambiante, puis placez-le au frais jusqu’au moment de le servir.