Brioche moelleuse

Depuis ma première expérience de babas au rhum plutôt concluante, à en déduire de l’enthousiasme de mes amis lorsqu’ils sont tombés dans le plat, il fallait que je réitère la recette.
Pour le réveillon du 31 j’avais donc préparé plein de babas, avec un sirop au rhum et un autre au whisky. Du coup il me restait un beau morceau de levure boulangère fraîche à écouler.

Moi qui adore la brioche, et bien que je n’ai ni machine à pain, ni Kitchen Aid pour préparer la pâte, j’ai fini par me motiver à en préparer une, avec mon Magimix du coup.
Tout avait bien marché, jusqu’à la dernière levée, où je crois que j’ai laissé la tresse trop longtemps et surtout dans un four trop chaud ! Du coup la tresse s’était toute affalée et j’ai du re-dresser ma brioche dans un moule à cake cette fois-ci pour qu’elle ne s’étale pas. Au lieu d’avoir une mie filante j’ai plutôt obtenu une brioche moelleuse, mais tout aussi bonne et parfumée.
Brioche

Pour une brioche de la taille d’un moule à cake :

500g de farine
20 cL de lait
70g de beurre à température ambiante, coupé en petits morceaux
50g de sucre en poudre
2  oeufs + 1 jaune pour la dorure
1,5cc de sel
20g de levure fraîche boulangère
2cs d’arôme fleur d’oranger

Placez dans le bol du robot (pour moi donc mon grand bol du Magimix avec l’outil lame en plastique) le lait, le sucre, le sel, les œufs battus au préalable et la fleur d’oranger. Ajoutez ensuite la farine.
Commencez à pétrir à vitesse minimum (pour ma part je n’ai qu’une vitesse) pendant 1 minute. Ajoutez alors la levure fraîche émiettée et continuez de pétrir pendant une dizaine de minutes (pour ne pas faire trop chauffer le robot j’ai dû l’arrêter plusieurs fois).
Ajoutez le beurre morceau par morceau tout en continuant de pétrir pendant environ 6 minutes. Le beurre doit être bien incorporé et la pâte bien se décoller du bol.

Rassemblez la pâte pour former une boule. Placez-la dans un saladier, couvrez d’un linge propre et laissez pousser durant 1 h 15 dans un four préchauffé à 40°C.
Une fois la pousse terminée, farinez le plan de travail et versez la pâte. Dégazez-la pour chasser l’air.
A ce stade j’ai replacé la boule de pâte avec un film au contact au frais pendant toute une nuit.

Le lendemain dégazez de nouveau la pâte. Divisez-la en 3 morceaux d’égale grosseur. Formez avec chaque morceau, un long boudin. Placez les 3 boudins côte à côte et rassemblez l’extrémité du haut des 3 boudins ensemble en appuyant dessus. Tressez la brioche sans serrer.
Quand la tresse est terminée, soudez l’autre extrémité. Déposez la tresse sur une plaque recouverte de papier cuisson. Couvrez la tresse d’un linge humide et placez-la près d’une source de chaleur durant 45 minutes environ.

Battez le jaune d’oeuf avec un peu de lait et dorez la brioche au pinceau.
Allumez le four à 180°C et enfourner aussitôt (donc à four froid). Laissez cuire 30 à 40 minutes (vérifiez la cuisson en plantant la lame d’un couteau au centre de la brioche, celle-ci doit ressortir sèche).
Laissez refroidir la brioche sur une grille. Démoulez, découpez des tranches et tartinez à votre convenance…

Crumpets

Comme il me restait de la levure de boulanger fraîche de la préparation de mon baba, j’en ai profité pour préparer ces crumpets qui me faisaient de l’oeil depuis un moment dans ma liste de recette. J’aime beaucoup tout ce qui est crêpe, pancakes, crèpiaux… et ces crumpets venaient bien compléter la liste. A tartiner de bon beurre et d’un filet de citron, ou encore de miel, confiture ou pâte à tartiner maison.
Crumpets

Pour une vingtaine de crumpets :

300g de farine
10g de levure de boulanger fraîche (ou 5g de sèche)
34cL d’eau
9,3cL de lait
6,5g de sel
1/2cc petite de levure chimique

Placez la farine, les levures, le sel dans un saladier (ou dans le blender), et fouettez avec l’aide du mixeur à main pour monter les blancs en neige (avec les deux tiges métalliques) en ajoutant doucement le mélange eau/lait (tiède) ; fouettez pendant 3 vraies minutes. Vous pouvez vous arrêter au bout d’une minute pour décoller la farine qui aurait éventuellement adhéré aux parois, à l’aide d’une maryse.
Couvrez et laissez la pâte reposer à température ambiante pendant 2 heures.

Pour la cuisson prévoyez une crêpière et des cercles emporte-pièces de 8cm de diamètre environ.
Vous pouvez passer à la cuisson lorsque la pâte a bien levé et fait plein de bulles. Il ne faut surtout pas la mélanger !
Faites chauffer la crêpière (sans aucune matière grasse) sur feu doux (5-6 sur mes plaques induction). La crêpière doit être bien chaude avant de verser la pâte. En effet, il faut que cette dernière soit tout de suite saisie pour ne pas qu’elle puisse glisser sous le cercle – donc au besoin mettez le feu un peu plus fort au départ et baissez-le au bout de 30 secondes.
Beurrez bien l’intérieur de vos cercles (sinon le démoulage va être tri pénible), en frottant l’intérieur avec un morceau de beurre froid, déposez-les sur la crêpière, et versez une louche de pâte à l’intérieur, environ aux 3/4 du cercle. Elle va gonfler, les bulles vont ensuite apparaître, éclater, et la surface va devenir légèrement sèche une fois le crumpets cuit. La cuisson est un peu longue – environ 10 minutes, mais ne nécessite aucune surveillance.
Ensuite deux possibilités s’offrent à vous : soit vous ôtez le cercle, et vous retournez le crumpets pour qu’il soit coloré des deux côtés, soit vous le laissez tel quel, avec la surface du haut blanche. Je préfère le retourner et le colorer, mais c’est au choix.
Pour les fournées suivantes n’oubliez pas de beurrer à nouveau les cercles.

Les crumpets se dégustent chauds, avec l’accompagnement de votre choix.
Si vous souhaitez les conserver pour les déguster plus tard, vous pouvez les congeler, et les passer ensuite directement au grille-pain.

Baba au rhum

Je ne pensais pas un jour faire un baba au rhum. Tout d’abord parce qu’à première vue ce n’était pas mon dessert préféré, ensuite parce qu’il n’y a pas de chocolat et enfin parce que je pensais que pour vraiment le réussir il me fallait un robot à pâtisserie, avec crochet pour pétrir ma pâte. Mais comme vous le constater il ne faut jamais dire jamais.
En effet mes amis, raffolant de ce dessert, m’en réclamaient depuis un bon moment ; et j’ai fini par me lancer car je voulais vraiment leur faire plaisir.
Au début de ma réalisation j’ai pensé que mon baba allait être raté car la pâte a très peu levé lors des deux poussées. Mais je me suis accrochée et je me suis dit que perdu pour perdu autant aller au bout de la recette pour voir le résultat et les améliorations/corrections à apporter.
Et finalement une fois cuite la pâte avait une « bonne tête ». J’ai donc préparé mon sirop au rhum selon mes envies et fini par imbibé ce baba. Et là grande surprise il a vraiment bien bu le sirop, s’est bien imbibé, j’aurai même dû le laisser toute la nuit dans le sirop pour qu’il s’imprègne encore plus. Et verdict à la dégustation (avec une chantilly maison évidemment) un délice : mes amis ont adoré et ne font que me demander quand est-ce que je leur en refais un !!!
Donc pour un premier essai, une grande satisfaction finalement. Par contre la photo est très rapide, je ferai mieux pour le prochain, avec une belle présentation, et certainement proposé en individuel car l’imbibage sera plus pratique.
Baba au rhum
Pour 6 personnes (sauf si vous avez des gourmands dévoreurs de baba comme mes amis, nous l’avons liquidé à 3 !!) :
Pour la pâte à baba :
100g de beurre
220g de farine
7g de levure fraîche de boulanger
30g de sucre
3g de sel
2 œufs
70g de lait
Pour le sirop :
500g d’eau
170g de sucre
115g de rhum ambré
1 gousse de vanille
les zestes d’un citron non traité
le jus d’1/2 citron
le jus d’une orange

Dans un saladier (ou le bol du robot équipé du crochet ou du fouet plat – la feuille) mélangez la farine avec la levure fraîche émiettée, le sel et le sucre. Fouettez légèrement les œufs avec le lait et ajoutez-en les 2/3 au mélange précédent. Pétrissez légèrement (du coup moi j’ai fait avec mon batteur à main pour monter les oeufs en neige, avec les deux tiges métalliques) sans donner du corps puis ajoutez le reste. Pétrissez à nouveau pour obtenir un appareil lisse et brillant.
Ajoutez alors le beurre pommade et pétrissez jusqu’à ce que la préparation soit soyeuse et élastique. Filmez et laissez pousser 30 minutes dans le four éteint et préalablement préchauffé à 40°C (idéalement dans une étuve à 27/28° pendant 30 minutes).

Dégazez ensuite la pâte et dressez dans un grand moule à baba beurré ou des petits moules à baba à l’aide d’une poche à douille ; remplissez aux 2/3 dans tous les cas car la pâte va gonfler. Laissez pousser une deuxième fois 30 minutes (toujours dans un endroit tiède) puis enfournez dans le four préchauffé à 180°C pendant 20 minutes environ – à surveiller. Laissez tiédir avant de démouler.
Pendant ce temps préparez le sirop. Portez à ébullition l’eau le sucre, les jus et les zestes. Hors du feu ajoutez la vanille fendue en deux et grattée pour libérer ses graines et le rhum, laissez infuser à couvert pour préserver les parfums pendant 15 minutes puis chinoisez.
Imbibez le baba en le mettant dans un grand plat avec le sirop. Essayez de le retourner pour imbiber les deux côtés. Vous pouvez laisser imbiber toute une nuit si vous le souhaitez.
Au moment de servir, préparez une crème chantilly en battant 20cL de crème liquide entière avec 15-20g de sucre glace.

Brioche sans pétrissage

Envie d’une brioche mais pas envie de passer trois plombes à la pétrir ? C’est souvent mon cas !! Alors cette recette était parfaite pour moi. Pas de pétrissage, juste une préparation comme un gâteau. Par contre cette brioche n’est pas aérée comme vous pourriez l’espérer d’une traditionnelle brioche. Mais elle est très gourmande et à délicieuse à tartiner de confiture.
Brioche sans pétrissage

Pour une brioche de la taille d’un moule à cake :

86g de beurre fondu et refroidi
86g d’eau
5g de sel
2 oeufs
25g de miel liquide
250g de farine
5g de levure de boulangerie déshydratée

Mélangez la farine, la levure et le sel dans un grand bol. Ajoutez le beurre fondu, l’eau, les œufs et le miel et mélangez avec une cuillère en bois jusqu’à l’obtention d’une pâte lisse et homogène. Le mélange est assez liquide : c’est normal. Couvrez le bol d’un torchon et laissez reposer 2h à température ambiante.

Placez ensuite le bol au réfrigérateur pendant au moins 24 heures (et jusqu’à 5 jours).
Le jour de la cuisson divisez la pâte en 4 et boulez chaque morceau de pâte sur un plan de travail fariné. Placez les 4 morceaux dans un moule à cake en silicone, côté fariné dessus. Laissez reposer 2h.
Préchauffez le four à 180°C.
Si vous souhaitez une brioche bien dorer, badigeonnez-la d’un mélange jaune d’oeuf-eau, puis glissez au four 45 à 50 minutes. Laissez complètement refroidir sur une grille avant de déguster.