Gâteau tatin aux pommes

Et voilà l’automne est bel et bien là, voire même l’hiver ! Mais pour se consoler on retrouve aussi ces fruits et légumes de saison, comme les courges dont je raffole et vais encore décliner à toutes les sauces ! Mais aussi les pommes tant appréciées car elles sont simples à utiliser dans les gâteaux et tartes et donnent toujours plaisir à déguster. Encore ici un gâteau tout simple mais gourmand, une version de la tarte tarin mais en version gâteau tout simplement.

Pour un moule à manquer de 20cm de diamètre :

6 petites pommes
60g de sucre
50g de beurre fondu mais pas chaud du tout
10cL de lait
200g de farine
1cc de levure chimique
1 pincée de sel
3 œufs
Pour le caramel :
150g de sucre

Commencez par préparer le caramel : faites fondre le sucre dans une casserole à feu moyen pour faire un caramel à sec. Lorsque le sucre est fondu et que le caramel a une couleur dorée retirez du feu et versez immédiatement le caramel dans le moule : répartissez bien le caramel sur toute la surface avant qu’il ne durcisse.

Préchauffez le four à 160°C.
Lavez, épépinez et coupez les pommes en fines lamelles, sauf une que vous couperez en petits cubes pour incorporer dans la pâte. Déposez-les sur le fond de caramel.
Faites fondre le beurre.
Dans un récipient, mélangez la farine et la levure. Cassez les oeufs et mélangez au fouet. Ajoutez le lait, le beurre fondu tiède, le sucre et le sel. Mélangez. Incorporez les dés de pommes réservés.
Versez la pâte dans le moule, sur les pommes. Enfournez pour 40 à 45 minutes.
Laissez refroidir 10 minutes et démoulez à l’envers pour avoir les pommes caramélisées sur le dessus.

Publicités

Quiche sans pâte aux courgettes et camembert

Que diriez-vous d’une quiche sans pâte et du coup sans scrupule ? A déguster tiède avec une petite salade, idéale pour un dîner léger.

Pour un moule à tarte de 20cm de diamètre environ :

3 courgettes
1 camembert
30cL de crème de soja
10cL de lait
4 œufs
sel, poivre
huile d’olive

Préchauffez le four à 180°C.

Lavez les courgettes, retirez les extrémités puis coupez-les en cubes. Faites-les cuire au four pendant une vingtaine de minutes avec du sel et poivre et une cuillère à coupe d’huile d’olive. Egouttez-les à la fin de la cuisson.
Maintenez le four chaud pour la suite.
Découpez le camembert en petits cubes et réservez.
Dans un bol battez les œufs, la crème et le lait. Salez et poivrez.
Ajoutez les courgettes cuites et le camembert et mélangez.
Versez l’appareil à quiche dans le moule (en silicone ici). et enfournez pour 30 minutes (j’avais également fait des versions mini dans des moules à muffins, elles ont cuites 20 minutes).
L’appareil à quiche doit être pris et le dessus doré.

Brownie vegan trop bon à la patate douce

Je vous ai déjà proposé deux recettes de brownie à la patate douce (brownie vegan à la patate douce, brownie  à la patate douce et un brownie fondant), toutes réussies et gourmandes, mais alors avec celle-ci je crois que j’ai trouvé l’équilibre parfait et la gourmandise ultime !!! Je ne vous en dis pas plus et vous invite à le faire bien vite.

Pour un moule à manquer de 20cm de diamètre :

365g de patate douce cuite (à l’eau bouillante ou à la vapeur)
250g de chocolat noir 55% à 70% de cacao
60mL de lait (végétal ou non)
2cc d’huile de coco
2cs de farine (26g)
2cs de flocons d’avoine mixés
1cs de cassonade
2cs de cacao en poudre
1/2cc de bicarbonate de soude
1 pincée de vanille

Préchauffez le four à 180°C.

Mélanger l’ensemble des ingrédients secs.
Faites fondre la moitié du chocolat au bain marie ou au micro-onde avec le lait et l’huile de coco.
Réduisez la patate douce en purée fine. Ajoutez le chocolat fondu et la patate douce aux ingrédients secs.
Concassez le reste du chocolat en pépites et incorporez-les à la pâte.
Versez la pâte dans un moule à manquer (en silicone ici), et enfournez pour laisser cuire 30 à 35 minutes.
Le brownies reste mou et fondant à la sortie du four (vous pouvez le goûter chaud c’est déjà un délice), et il durcit en refroidissant.
Dégustez à température ambiante mais conservez-le de préférence au frais.

EnregistrerEnregistrer

Pannacotta au yaourt, confiture de rose, nectarines rôties et pistaches

Je ne sais pas si vous vous souvenez de mes pannacottas au fromage blanc, abricots rôtis et pistache que j’avais vraiment beaucoup appréciées. J’ai voulu les décliner ici avec une version au yaourt (car pas de fromage blanc), j’ai remplacé le miel par de la confiture de rose, et les abricots par des nectarines. Ces pannacottas seront parfaites pour un dessert léger et bien frais, mais gourmand tout de même.

Pour 4 pannacottas :

1 yaourt de chèvre (125g)
1 yaourt maison (125g)
125g de lait (vache ou autre)
1/4 de cc d’Agar agar (si vous aimez les pannacottas bien fermes mettez-en plus)
30g de confiture de rose (si vous n’en avez pas vous pouvez remplacer par du miel)
5 gouttes d’arôme pistache
Pour le crumble de nectarines :
2 nectarines
20g de pistaches concassées

Préchauffez le four à 180˚C.
Lavez les nectarines et coupez-les en petits cubes. Dans un petit plat allant au four, répartissez les nectarines et enfournez pour 10-15 minutes, puis laissez refroidir.
Faites griller les pistaches au four (mode grill sur 210°C pendant 3 minutes, surveillez bien ça va vite !).

Battez les yaourts et la confiture jusqu’à ce que le mélange soit bien lisse et homogène.
Dans une petite casserole, mélangez le lait et l’Agar agar. Portez à ébullition et laissez bouillir 30 secondes. Ajoutez immédiatement le lait au mélange au yaourt et mélangez. Ajoutez si vous le souhaitez l’arôme pistache.
Répartissez la préparation dans des verrines et laissez refroidir. Entreposez ensuite au réfrigérateur pendant au moins 3h.

Servez les panna cottas bien fraîches, surmontées de nectarines rôties et de pistaches grillées et concassées.

EnregistrerEnregistrer

Quiche courgettes & fêta sur pâte brisée à l’huile d’olive et farine de sarrasin

Pour profiter du soleil autour d’un petit pique-nique cette quiche remplira les estomacs de petits et grands.

Pour 6 personnes :

Pour la pâte :
100g de farine
50g de farine de sarrasin
3cs d’huile d’olive
80mL d’eau
1cs d’herbes de Provence (ou thym, romarin…)
1 cuil. à café de sel
Pour l’appareil :
3 petites courgettes
150g de féta
4 œufs
30cL de lait
1 échalote
huile d’olive
sel, poivre

Commencez par préparer la pâte à tarte.
Dans un saladier mélangez les farines et le sel, creusez un puits et versez-y l’huile d’olive et l’eau (si la pâte est trop friable, rajoutez de l’eau). Avec une cuillère en bois mélangez grossièrement puis pétrissez la pâte avec les mains jusqu’à ce qu’à formation d’une boule qui n’accroche pas aux parois. Placez dans un film alimentaire au frais pendant 30 minutes environ.

Préchauffez le four à 190°C.
Lavez les courgettes et découpez-les en petits cubes. Epluchez et émincez l’échalote. Placez le tout dans un plat allant au four avec 1 à 2 cs d’huile d’olive, du sel et poivre. Faites cuire au four pendant une vingtaine de minutes puis égouttez et réservez.
Battez les oeufs, ajoutez le lait, du sel et du poivre et battez le tout.
Découpez la fêta en petits morceaux.

Préchauffez le four à 200˚C.
Au rouleau à pâtisserie, étalez la pâte à tarte sur une feuille de papier sulfurisé farinée et foncez-en une moule à tarte. Piquez le fond de tarte.
Répartissez les courgettes égouttées et la fêta émiettée sur le fond de tarte.
Versez ensuite la préparation lait-oeuf.
Enfournez la tarte et laissez cuire pendant 25 à 30 minutes.
Dégustez tiède ou froide, avec une petite salade.

Flognarde aux pommes

Un dessert sur lequel je lorgnais depuis un moment et que je ne regrette pas d’avoir fait, d’une part pour sa simplicité mais aussi pour le succès qu’il a eu auprès de mes amis qui n’en n’ont fait qu’une bouchée !
La texture de la flognarde est très ressemblante à celle du clafoutis.

Pour 6 personnes :

4 belles pommes
4 œufs
80g de farine
50g de maïzena
50g de sucre en poudre
30g de beurre
50cL de lait entier
5cL de rhum
1 cc d’extrait de vanille
1 pincée de sel

Préchauffez le four à 180 °C.

Battez les œufs en omelette, ajoutez le sucre, la vanille, le sel et mélangez bien.
Tamisez la farine avec la maïzena avant d’incorporer à la préparation aux œufs. Remuez énergiquement jusqu’à ce que le mélange soit bien lisse. Ajoutez le beurre fondu, mélangez puis délayez enfin la préparation avec le lait.
Lavez les pommes et coupez-les en deux, retirez-en le cœur et les pépins. Coupez chaque moitié de pommes en tranches fines.
Dans un saladier, mélangez les tranches de pommes avec le rhum puis disposez-les au fond d’un moule à manqué (en silicone ici) et terminez en versant la pâte par-dessus.
Enfournez pendant 45 minutes environ (tout dépendra de votre four) jusqu’à ce que le dessus de votre flognarde soit joliment dorée. Servez tiède ou froid.

Cake moelleux au citron vert et noix de coco

Un cake moelleux, légèrement humide, relevé par l’acidité du citron vert.

Pour 6-8 personnes :

220mL de lait (soja, vache ou coco, ou un mélange)
2 citrons verts (3 petits pour moi)
60g de purée d’amande blanche
30g d’huile d’olive
2 oeufs
90g de sucre de canne
280g de farine
2cc rases de poudre à lever
40g de noix de coco râpée

Préchauffez le four à 180°C.

Dans un bol, mélangez le lait, les zestes et le jus des citrons verts.
Dans un saladier, battez longuement les oeufs avec le sucre. Incorporez la purée d’amande et l’huile.
Dans un autre récipient, mélangez la farine, la poudre à lever et la noix de coco râpée. Versez alternativement du lait puis du mélange de poudres dans le saladier contenant le mélange oeuf+sucre, en battant bien à chaque ajout. Lorsque tout est incorporé et que la pâte est homogène, versez dans un moule à cake ou à manqué.

Enfournez pendant 45 à 50 minutes en vérifiant la cuisson de la pointe d’un couteau qui doit ressortir sèche une fois plantée dans le cake. Laissez refroidir avant de démouler.

Conservez ce cake dans du film alimentaire pour conserver son moelleux.