Cake aux dés de potimarron et jambon sec

Un cake salé de saison, moelleux et parfumé avec des dés de potimarron et des lanières de jambon sec glissés dedans. A déguster tiède avec une salade verte.
Cake potimarron jambon sec

Pour une moule à cake :

250 de potimarron cuit (dans l’eau bouillante), coupés en petits dés
100g de jambon sec en lanières
3 œufs
90g  de farine blanche
90g de farine aux céréales
1 sachet de levure
10cL de lait
10cL d’huile de tournesol
100g de gruyère râpé
sel, poivre

Préchauffez le four à 190°C.
Battez les œufs, puis incorporez les farines et la levure. Ajoutez ensuite le lait et l’huile. Incorporez le gruyère râpé. Salez, poivrez.
Ajoutez enfin les dés de potimarron et les lanières de jambon sec.
Versez la préparation dans un moule à cake et enfournez pour 45 minutes.
Dégustez tiède de préférence.

Tortils complets bio au céleri, jambon Serrano et noisettes 

Une belle recette d’automne pour agrémenter vos pâtes, qui ravira les appétits des petits comme des grands. J’y aurai bien ajouté ici un peu de fromage type bleu, comme du gorgonzola, mais je n’en avais malheureusement pas sous la main. A refaire bien vite alors selon cette nouvelle version.
Tortils jambon Serrano noisette

Pour une personne :

100g de pâtes tortils complets bio ici, mais toute sorte de pâtes conviendra
100g de céleri boule rôti au four
2 tanches de jambon Serrano très fines
une petite poignée de noisettes
3cs de crème fraîche liquide (à votre convenance)
sel, poivre

Pour le céleri boule, épluchez-le et découpez-le en petits cubes. Faites-les rôtir au four avec du sel et une cuillère d’huile d’olive, à 200°C pendant 45 minutes environ (jusqu’à ce qu’ils soient tendres).

Faites cuire les pâtes dans une casserole d’eau bouillante salée, avec un filet d’huile d’olive, en respectant le temps de cuisson al dente inscrit sur le paquet. Egouttez-les, puis replacez-les dans la casserole sur feu doux, en ajoutant la crème fraîche et les petits dés de céleri cuit. Salez et poivrez à votre convenance, ajoutez les noisettes concassées (en en réservant quelques-unes pour la déco).

Dressez les pâtes dans une assiette. Effilochez le jambon Serrano sur les pâtes et saupoudrez du reste de noisettes. Dégustez aussitôt bien chaud, avec une salade verte et une vinaigrette à l’huile de noisette.

Tartines aux asperges vertes, jambon sec et parmesan

Pour écouler des pointes d’asperges vertes qui me restaient de je ne sais plus quelle recette, j’ai improvisé ces tartines pour un dîner canapé avec mon fiancé. Simple et rapide à préparer, idéal pour les soirs de flemme…

Pour 2 tartines :

2 grandes tranches de pain (pain aux céréales maison ici)
8 pointes d’asperges vertes
3 tranches de jambon sec (type Bayonne ou Serrano)
3cs de parmesan en copeaux ou fraichement râpé
huile d’olive
sel

Faites cuire les pointes d’asperges dans une casserole d’eau bouillante pendant 5 minutes, égouttez-les puis faites-les colorer dans une poêle avec un filet d’huile d’olive.
Préchauffez le four à 180˚C.
Répartissez une cuillère à soupe de copeaux de parmesan sur chaque tranche de pain, puis les pointes d’asperges vertes et enfin le jambon sec en lanières. Terminez par 1/2cs de parmesan. Enfournez pour 5 minutes environ, simplement pour tiédir le tout et servez immédiatement.

Blancs de poulet à l’italienne

En passant

Les premiers basilics ont envahi mon marché, du coup (comme chaque année) je m’en suis acheté un et l’ai rempoté pour qu’il grandisse bien. Et maintenant je peux enfin refaire ma recette de blancs de poulet à l’italienne ; j’adore cette recette, elle est simple à réaliser mais convient parfaitement pour un dîner où l’on reçoit, goûteuse, et très appréciée jusqu’à maintenant par tous ceux qui l’ont goûtée.

 Pour 6 personnes il vous faudra :

6 blancs de poulet
6 tranches de jambon de jambon sec italien (ce qui est important c’est que les tranches se tiennent bien, ne se dépiautent pas)
le jus d’1 citron jaune
feuilles de basilic (le nombre dépend de la taille : 8 si elles sont grosses, le double sinon)
4cs d’huile d’olive (possibilité d’en mettre plus si vous désirez plus de sauce à la fin)
sel, poivre, piment d’espelette

Lavez et ciselez grossièrement les feuilles de basilic. Dans un plat mélangez le jus de citron, l’huile d’olive et le basilic, mettez ensuite les blancs de poulet, assaisonnez avec sel, poivre et piment d’espelette. Badigeonnez bien les blancs de poulet de la marinade et faites mariner au frais au moins 30 minutes (vous pouvez retourner les blancs de poulet à mi-temps ; vous pouvez également laissez marinez plus longtemps).

Réservez ensuite la marinade et récupérez les blancs de poulet pour les envelopper chacun dans une tranche de jambon sec, en prenant soin d’envelopper également quelques morceaux de basilic ciselé. Si besoin vous pouvez maintenir le tout avec un cure-dent par exemple.
Dans une poêle chaude versez deux cuillères à soupe de marinade et marquez (faites griller) le poulet de chaque côté (pour moi la plaque de cuisson est réglée sur 8, le max étant 12).
Une fois les blancs de poulet marqués vous pouvez soit poursuivre la cuisson à la poêle en baissant sur feu moyen, ou bien cuire le poulet au four à 160˚C pendant 15 à 20 minutes (en fonction de l’épaisseur des blancs de poulet et de l’état d’avancement de la cuisson à la poêle), arrosez si besoin le poulet avec un peu de marinade et de l’eau.

Réservez le poulet, déglacez la poêle de cuisson avec la marinade et 5cL d’eau. Soit vous réduisez très légèrement pour qu’il vous reste un minimum de sauce, soit vous réduisez de moitié et incorporez 25g de beurre (pour ma part j’opte en général pour la première option car je trouve que le plat nécessite peu de sauce si on a su cuire le poulet sans le dessécher.

Vous pouvez ensuite servir les blancs de poulet avec la sauce et une purée maison ou des tagliatelles de courgettes (ou encore des tagliatelles tout simplement) ; vous pouvez également râper quelques copeaux de parmesan sur le poulet.

Je trouve que le deuxième mode de cuisson au four évite un dessèchement du poulet. Il vous permet également de stopper la cuisson du poulet après le marquage à la poêle et avant de passer à table avec vos invités vous avez juste à glisser le poulet au four et préparer la sauce.