Biscuits crousti-moelleux au jambon cru, abricot sec et sésame

Vous vous souvenez des crousti-meolleux au bacon et figues sèches, que j’avais chippé chez Christel ? C’était un délice et tellement simple à faire (d’ailleurs j’ai plusieurs amis qui les font souvent pour leurs apéros). Et bien l’envie m’a pris des les décliner à d’autres saveurs : ici au jambon cru, abricots secs et graines de sésame. Et bien vite ma version préférée jusqu’alors : au chorizo !!!
IMG_9813

Pour une quarantaine de biscuits :

150g de farine
160g de comté râpé (ou gruyère)
80g d’abricots secs coupés en petits cubes
80g de jambon cru
40g de graines de sésame
60g de beurre fondu
1 œuf
7 cs de lait (soit 50g environ)
sel, poivre

Découpez le jambon cru en petits morceaux.
Mélangez le beurre fondu, le lait et le fromage râpé.
Incorporez ensuite la farine, l’œuf, le jambon sec, les abricots secs, les graines de sésame, le sel et le poivre et mélangez bien.

Formez des boudins de pâte et enveloppez–les dans du film étirable. La pâte est molle et pas très facile à travailler mais ne vous inquiétez pas, elle va durcir un peu au frais.

Placez les boudins au moins 1h au réfrigérateur (ou une vingtaine de minute au congélateur si vous êtes pressés). Les boudins peuvent également congelés crus pour une utilisation ultérieure.

Préchauffez le four à 200°C.
Sortez les boudins du réfrigérateur, et découpez-les en tranches d’1cm d’épaisseur environ. Déposez les tranches sur une feuille de papier sulfurisé et enfournez pour 10 à 12 minutes.
Laissez tiédir ou complètement refroidir sur une grille.
Dégustez tièdes ou froids – j’ai une préférence pour tiède.

Terrine tiède à la fourme d’Ambert, artichaut, pomme et jambon cru

J’ai trouvé cette idée de recette sur le site de la fourme d’Ambert. Par contre j’ai dû modifier la plupart des quantités et le temps de cuisson car ça ne convenait pas du tout. Le résultat avec mes modifs était assez concluant, pas présentable du tout mais très bon, avec ce mariage de saveurs !!!

Pour 6 personnes (en entrée) :

200g de fourme d’Ambert
3 tranches de jambon cru
1 pomme (Golden ici)
20g de pignons de pin grillés
20g de noix
1 cœur d’artichaut
2cc de thym
100g de crème liquide à 3% de MG
150g de lait
2 œufs
sel, poivre

 Faites cuire l’artichaut à la cocotte-minute pendant 10 minutes environ. Laissez refroidir, puis retirez les feuilles d’artichaut pour récupérer le cœur que vous couperez en petits morceaux.
Lavez la pomme, coupez-la en fins quartiers et faites-la cuire au four 15-20 minutes à 160˚C.
Chemisez un moule à cake en silicone des tranches de jambon cru. Préparez l’appareil à flan en battant les œufs, le lait, la crème, le thym, les noix et pignons mixés légèrement, du sel et du poivre.
Découpez la fourme en petits morceaux.
Préchauffez le four à 150˚C.
Répartissez les ingrédients dans le moule à cake : déposez des morceaux de fourme, d’artichauts et de pommes, renouvelez l’opération puis versez l’appareil à flan. Cuisez la terrine au bain-marie au four pendant 1h30 au moins. Laissez refroidir à température ambiante, puis réfrigérez toute une nuit. Le lendemain, coupez des tranches épaisses de terrine et enfournez pour une dizaine de minutes au four à 180˚C. Servez chaud avec une salade d’endives.

C’est pour la cuisson que j’ai eu le plus de mal car la recette indiquait une cuisson au bain-marie 1h à 120˚C, j’ai déjà du laisser 1h30. Et le lendemain comme la terrine était beaucoup trop liquide j’ai du recuire au moins 30 minutes à 180˚C. Mais bon une fois que la cuisson a été bonne le résultat était très bon.