Quiche aux carottes, châtaigne & fêta sur pâte brisée à l’huile d’olive et farine de sarrasin

Depuis ma dernière quiche aux courgettes et fêta sur une pâte à la farine de sarrasin que j’avais beaucoup appréciée, j’avais bien envie d’en refaire avec cette même base de pâte mais d’autres garnitures. La voici donc en version plus automnale avec des châtaignes et carottes.

Pour 6-8 personnes :
Pour la pâte :
100g de farine
100g de farine de sarrasin
4cL d’huile d’olive
80mL d’eau
1cc de sel
Pour l’appareil :
4-5 carottes
170g de féta
200g de châtaigne (en conserve ici)
5 œufs
40cL de lait
1cm de gingembre
1/2cm de piment
huile d’olive
sel, poivre

Commencez par préparer la pâte à tarte.
Dans un saladier mélangez les farines et le sel, creusez un puits et versez-y l’huile d’olive et l’eau (si la pâte est trop friable, rajoutez de l’eau). Avec une cuillère en bois mélangez grossièrement puis pétrissez la pâte avec les mains jusqu’à ce qu’à formation d’une boule qui n’accroche pas aux parois. Placez dans un film alimentaire au frais pendant 30 minutes environ.

Préchauffez le four à 200°C.
Lavez les carottes, épluchez-les et découpez-les en rondelles. Epluchez et émincez le morceau de gingembre et coupez très finement le piment. Placez le tout dans un plat allant au four avec 1 à 2 cs d’huile d’olive, du sel et poivre. Faites cuire au four pendant une trentaine de minutes et réservez.
Battez les oeufs, ajoutez le lait, du sel et du poivre et battez le tout.
Découpez la fêta en petits morceaux.

Préchauffez le four à 200˚C.
Au rouleau à pâtisserie, étalez la pâte à tarte sur une feuille de papier sulfurisé farinée et foncez-en une moule à tarte. Piquez le fond de tarte.
Répartissez les carottes, les châtaignes et la fêta émiettée sur le fond de tarte.
Versez ensuite la préparation lait-oeuf.
Enfournez la tarte et laissez cuire pendant 35 minutes.
Dégustez tiède ou froide, avec une petite salade.

EnregistrerEnregistrer

Publicités

Quiche courgettes & fêta sur pâte brisée à l’huile d’olive et farine de sarrasin

Pour profiter du soleil autour d’un petit pique-nique cette quiche remplira les estomacs de petits et grands.

Pour 6 personnes :

Pour la pâte :
100g de farine
50g de farine de sarrasin
3cs d’huile d’olive
80mL d’eau
1cs d’herbes de Provence (ou thym, romarin…)
1 cuil. à café de sel
Pour l’appareil :
3 petites courgettes
150g de féta
4 œufs
30cL de lait
1 échalote
huile d’olive
sel, poivre

Commencez par préparer la pâte à tarte.
Dans un saladier mélangez les farines et le sel, creusez un puits et versez-y l’huile d’olive et l’eau (si la pâte est trop friable, rajoutez de l’eau). Avec une cuillère en bois mélangez grossièrement puis pétrissez la pâte avec les mains jusqu’à ce qu’à formation d’une boule qui n’accroche pas aux parois. Placez dans un film alimentaire au frais pendant 30 minutes environ.

Préchauffez le four à 190°C.
Lavez les courgettes et découpez-les en petits cubes. Epluchez et émincez l’échalote. Placez le tout dans un plat allant au four avec 1 à 2 cs d’huile d’olive, du sel et poivre. Faites cuire au four pendant une vingtaine de minutes puis égouttez et réservez.
Battez les oeufs, ajoutez le lait, du sel et du poivre et battez le tout.
Découpez la fêta en petits morceaux.

Préchauffez le four à 200˚C.
Au rouleau à pâtisserie, étalez la pâte à tarte sur une feuille de papier sulfurisé farinée et foncez-en une moule à tarte. Piquez le fond de tarte.
Répartissez les courgettes égouttées et la fêta émiettée sur le fond de tarte.
Versez ensuite la préparation lait-oeuf.
Enfournez la tarte et laissez cuire pendant 25 à 30 minutes.
Dégustez tiède ou froide, avec une petite salade.

Cake moelleux au citron vert et noix de coco

Un cake moelleux, légèrement humide, relevé par l’acidité du citron vert.

Pour 6-8 personnes :

220mL de lait (soja, vache ou coco, ou un mélange)
2 citrons verts (3 petits pour moi)
60g de purée d’amande blanche
30g d’huile d’olive
2 oeufs
90g de sucre de canne
280g de farine
2cc rases de poudre à lever
40g de noix de coco râpée

Préchauffez le four à 180°C.

Dans un bol, mélangez le lait, les zestes et le jus des citrons verts.
Dans un saladier, battez longuement les oeufs avec le sucre. Incorporez la purée d’amande et l’huile.
Dans un autre récipient, mélangez la farine, la poudre à lever et la noix de coco râpée. Versez alternativement du lait puis du mélange de poudres dans le saladier contenant le mélange oeuf+sucre, en battant bien à chaque ajout. Lorsque tout est incorporé et que la pâte est homogène, versez dans un moule à cake ou à manqué.

Enfournez pendant 45 à 50 minutes en vérifiant la cuisson de la pointe d’un couteau qui doit ressortir sèche une fois plantée dans le cake. Laissez refroidir avant de démouler.

Conservez ce cake dans du film alimentaire pour conserver son moelleux.

The perfect Carrot Cake

Je suis de retour mes internautes !!! Je n’ai pas été très assidue je l’avoue ces derniers temps ; entre les fêtes, quelques week-ends assez occupés et la tête ailleurs parfois, je ne vous ai rien donné à vous mettre sous la dent depuis plus d’un mois. Alors me voici avec une recette que j’ai beaucoup (beaucoup) apprécié et dont je suis assez fière parce que pour une fois je n’ai pas fait les choses à moitié aussi bien dans la recette que dans la présentation. J’avais préparé ce Carrot cake pour le partager avec mes amis pour notre dîner de  réveillon.

The perfect Carrot cakeJe vous ai déjà proposé plusieurs Carrot cake : vous pouvez retrouver ici celui de Marc Grossman, ou encore là une version muffin avec du cacao, de la noix de coco et des noix de pécan, et par là un très moelleux avec des noix.
Mais je crois que celui-ci est le meilleur, je le referai avec plaisir et avec le glaçage en plus (moi qui ne suis pas très glaçage, du coup je les zappe souvent, et bien là c’était vraiment une bonne surprise !).

Pour un moule à manquer de 25cm de diamètre (au moins 8 personnes) :

135g de farine blanche
75g de farine de sarrasin
1cc de levure chimique
1cc de bicarbonate de soude
1cc de cannelle
1cc de gingembre en poudre
1 pincée de sel
100g de sucre blanc
1 sachet de sucre vanillé
25g de cassonade
80ml d’huile d’olive
3 oeufs
70mL de jus d’orange fraichement pressé
68ml de lait et 1 cuillère à thé de jus de citron
340g de carottes râpées
60g de noix
Pour le glaçage:
300g de Philadelphia
80g de beurre
45g de cassonade
1 sachet de sucre vanillé

Préchauffez le four à 190°C.

Mélangez les farines, la levure, le bicarbonate, le sel et les épices. Battez au fouet (ou mixez au robot) les sucres l’huile, puis ajoutez les oeufs un à un et mixez jusqu’à ce que la pâte augmente de volume et soit plus claire. Ajoutez ensuite les farine en trois fois en alternant avec le lait additionné du jus de citron et le jus d’orange. Mélangez bien.

Ajoutez enfin les carottes et les noix.
Versez la pâte dans un moule (en silicone ici) et enfournez pendant 45 minutes à 1h environ, ou jusqu’à ce que la pointe d’un couteau plantée au centre du gâteau ressorte sans traces de pâte. Laissez le gâteau refroidir complètement.

Pendant que le gâteau cuit, mixez au robot le Philadelphia et le beurre (les deux à température ambiante) avec le sucre et le sucre vanillé. Le glaçage doit être bien lisse. Réservez-le au frigo jusqu’au refroidissement du gâteau.

Une fois le gâteau refroidi, coupez-le en deux dans la hauteur à l’aide d’un bon couteau. Étalez le glaçage sur la moitié inférieure, recouvrez avec la partie supérieure et tartinez l’ensemble du gâteau avec le reste du glaçage. Décorez avec les noix et mettez au frais.

Servez bien frais de préférence.

Gâteau moelleux aux pommes et rhum arrangé

Des pommes à profusion dans le bac à légume (oui je sais que ce n’est pas les fruits les plus de saison en ce moment, mais un gâteau aux pommes c’est toujours réconfortant !), et un gâteau bien moelleux et délicatement parfumé au rhum ; et pas n’importe lequel pour moi, un rhum arrangé mangue-banane-vanille.
Ce gâteau se conserve très bien sur 4 jours.
Gâteau moelleux aux pommes et rhum arrangé

Pour 8 personnes :

4 pommes
3cs de rhum blanc arrangé ici
3 œufs
100g de sucre
1cc de vanille liquide
50g de crème liquide
40g d’huile d’olive
250g de farine
1/2 sachet de levure
1cs de sucre cassonade

Préchauffez le four à 175°C.
Lavez les pommes, et coupez-les en lamelles assez fines. Déposez au fur et à mesure dans un cul de poule et arrosez-les avec le rhum. Réservez.
Dans un grand saladier, fouettez les œufs entiers avec le sucre et la vanille juste assez pour que le mélange mousse et blanchisse légèrement.
Ajoutez la crème et l’huile et fouettez vigoureusement pour obtenir un appareil homogène.
Versez la farine tamisée et la levure et mélangez jusqu’à ce que la pâte soit lisse puis incorporez 1 ou 2 cuillères à soupe de lamelles de pommes avec un peu de rhum.
Versez la moitié de la pâte dans un moule à manquer (en silicone ici). Versez dessus la moitié des pommes restantes puis recouvrez avec le reste de la pâte (étalez au besoin avec une maryse). Répartissez les dernières pommes harmonieusement en les enfonçant légèrement dans la pâte et saupoudrez légèrement avec la cassonade.
Enfournez et laissez cuire environ 40 minutes, la lame d’un couteau piqué au centre doit ressortir propre. Laissez refroidir puis démouler.

Servez en toute simplicité tiède ou froid ou accompagné de crème fraîche, fouettée ou de glace pour un dessert improvisé.

Banana bread aux noix et sirop d’érable

Un délicieux banana bread, moelleux, légèrement humide même, avec ce petit goût de sirop d’érable très léger et le croquant des noix. Il a été très apprécié en tous les cas.
Banana bread noix et sirop d'érable

Pour un moule à cake :

100g de farine
30g de fécule de maïs
3 bananes (taille moyenne)
100g de compote de pommes (non sucrée)
30g de sirop d’érable
50g de noix concassées grossièrement
15mL d’huile de noisette
15mL d’huile d’olive
1/2 sachet de levure chimique
1cc de bicarbonate de soude

Préchauffez le four à 180°C.
Mélangez la farine, la fécule, la levure et le bicarbonate de soude dans un saladier.
A l’aide d’une fourchette écrasez bien les bananes en purée et ajoutez-les à la farine. Ajoutez ensuite le reste des ingrédients dans le saladier. Mélangez  sans trop travailler la pâte et versez dans un moule à cake (en silicone ici).
Enfournez pour 40 minutes environ (43 pour mon four exactement).
Laissez tiédir puis démoulez.
Dégustez tiède ou complètement refroidi.

Muffins moelleux au potimarron, noix de coco & pépites chocolat

Ces muffins sont très différents des muffins que j’avais pu faire ici. La texture est plus friable tout en se tenant bien, l’alliance coco-potimarron marche bien et le chocolat se marie toujours bien au potimarron. Ils sont bien moelleux et très gourmands.
Muffins moelleux au potimarron, noix de coco & pépites de chocolat

Pour 12 muffins :

200g de purée de potimarron
60g de poudre d’amande
75g de noix de coco râpée
110g de farine
170g de sucre
100g de polenta
5 oeufs
40mL d’huile d’olive
50mL d’huile de coco fondu
250g de fromage blanc (à 0% de MG)
100g de compote de pomme
80mL de lait (végétal ou de vache)
1+1/2 sachet de levure chimique
200g de pépites de chocolat

Préparez votre purée. Lavez un potimarron bio ou non traité, égrainez-le, coupez-le en morceau et faites-le cuire dans une casserole d’eau bouillante pendant une dizaine de minutes jusqu’à ce qu’il s’écrase. Une fois cuit égouttez-le puis écrasez-le en purée (au robot ou à la fourchette).

Préchauffez le four à 150°C.
Dans votre saladier, mélangez tous les ingrédients secs. Puis ajoutez, un à un, le reste des ingrédients en commençant par les œufs et la purée. Terminez par les pépites de chocolat. Versez la pâte dans des moules à muffins (en silicone) et enfournez 30 à 35 minutes (30 pour les petits muffins, 35 pour les plus gros).

Dégustez tièdes, pour avoir des pépites fondantes, ou refroidis.