Cannelés au gorgonzola & poire

Pour agrémenter vos tables d’apéro, que diriez-vous de petits cannelés gourmands ? L’association poire-gorgonzola n’a plus à faire ses preuves, et déclinée ici en cannelé c’est un délice. A déguster légèrement tièdes pour plus de saveur.
Cannelés au gorgonzola et poire
Pour une trentaine de gros cannelés :

70cL de lait 1/2 écrémé
65g de beurre
150g de farine
50g de parmesan
1 œuf
2 jaunes d’œufs
200g de gorgonzola
2 poires
sel, poivre

Préchauffez le four à 200°C.
Faites bouillir le lait avec le beurre. Dans un saladier battez l’œuf et les jaunes d’œufs puis ajoutez la moitié de la farine et mélangez. Ajoutez une partie du mélange lait-beurre pour humidifier la pâte puis rajoutez le restant de farine et mélangez. Terminez par le mélange lait-beurre restant. Salez, poivrez et ajoutez le parmesan râpé.
Coupez le gorgonzola en petits cubes et ajoutez-le au mélange.
Lavez les poires, coupez-les en 4 pour retirer le centre puis coupez-les en petits cubes. Ajoutez-les à l’appareil à cannelé et mélangez.
A l’aide d’une petite louche, répartissez la préparation dans les moules à cannelés. Enfournez pour 1h à 1h10.
Laissez refroidir pour démouler. Avant de servir passez les cannelés au four pour les tiédir légèrement.

Publicités

Tarte rustique au gorgonzola, poires & noix

Après le succès de mes tartes rustiques sucrées, celle aux pommes amandes et celle aux pêches, j’ai eu envie de la décliner en version salée et automnale avec une garniture poire, gorgonzola et noix. Un délice !!!
Tarte rustique au gorgonzola, poire & noix

Pour 4 personnes :

une pâte brisée légère au fromage blanc
80g de gorgonzola
4 poires
50g de noix concassées
miel liquide
sel, poivre

Etalez la pâte brisée sur une feuille de papier sulfurisé farinée.

Préchauffez le four à 180°C.
Lavez les poires et coupez-les en fines tranches, répartissez-les en rosaces sur le fond de tarte, en laissant 2-3cm par rapport au bord. Coupez le gorgonzola en dés et émiettez-les sur les poires. Répartissez enfin les noix concassées.
Nappez enfin la tarte d’un filet de miel liquide. Salez et poivrez.
Rabattez les bords de la pâte comme sur la photo, en recouvrant légèrement la garniture.
Faites glisser la tarte sur la grille du four et enfournez-la pendant 25 min environ.
Dégustez cette tarte chaude ou tiède avec une salade verte et un verre de Jurançon, ce vin se marie en effet très bien avec les fromages bleus.

Pannacotta au gorgonzola, compotée de poire et crumble de pistache

Fromage ou dessert ???
Telle est souvent la question. Mais pour moi la réponse est toujours « LES DEUX » !!! En effet je raffole des bons fromages, et je suis bien trop gourmande pour faire une croix sur le dessert.
Mais pour ceux qui le souhaitent cette pannacotta pourrait justement faire office de fromage/dessert pour terminer un repas copieux sur une note gourmande. Ou bien comme moi vous pouvez proposer ces pannacottas en entrée ou apéro, à accompagner d’un vin blanc sucré, comme un Jurançon ou un Sauternes c’est un délice.
Pannacotta gorgonzola poire crumble pistache

Pour 4 pannacottas :
Pour le crumble (il en est resté beaucoup mais vous trouverez bien une autre façon de l’accommoder pour le terminer, sinon diminuez les quantités) :
80g de pistaches émondées non salées
100g de farine
45g de parmesan râpé
90g de beurre froid coupé en petits morceaux
Pour les pannacottas :
115g de gorgonzola
10cL de crème fraîche entière liquide
20cL de crème fraîche liquide à 18% de MG
20cL de lait
2g d’agar agar
1 poire
sel

Commencez par préparer les pannacottas.
Portez à ébullition les crèmes, le lait et le gorgonzola en petits morceaux. Salez si nécessaire.
Ajoutez l’agar agar en remuant bien et poursuivez la cuisson quelques instants.
Versez la préparation dans des verrines individuelles et placez au frais pendant au moins 2 heures (moi je les prépare la veille).

Lavez la poire et découpez-la en morceaux. Faite-les étuver à feu moyen dans une casserole couverte sans matière grasse ni sucre. Comptez environ 10-15 minutes de cuisson en mélangeant de temps en temps pour éviter que ça n’accroche. Laissez refroidir la compotée puis placez-la au frais.

Préparez le crumble.
Préchauffez le four à 200°C.
Faites dorer à sec les pistaches puis réduisez-les en une poudre grossière au mixeur.
Dans un saladier, mélangez la farine, la poudre grossière de pistache et le parmesan. Ajoutez ensuite le beurre et mélangez du bout des doigts jusqu’à obtenir une pâte sableuse.
Etalez les miettes de crumble sur une feuille de papier sulfurisé et enfournez pour 13 à 15 minutes à 200°C en remuant à mi cuisson. Laissez ensuite refroidir.

Pour servir répartissez la compotée de poire sur chaque pannacotta, puis émiettez du crumble sur le dessus. Dégustez.

Gnocchis de châtaigne à la crème de gorgonzola et poires

Depuis mon test assez concluant des gnocchis à la patate douce, j’ai envie de tester avec d’autres légumes et ingrédients. Lorsque j’ai découvert les recettes de Sylvia, j’ai eu envie de tout goûter et tout tester !!

Mais comme il a bien fallu faire un choix et qu’avec le froid et l’hiver j’aime bien profiter des recettes à base de châtaigne, j’ai commencé par tester les gnocchis de châtaigne, avec une sauce ultra gourmande au gorgonzola et poire. Un délice et un mariage idéal entre ces trois saveurs. Le seul bémol c’est que les gnocchis avaient un peu de mal à se tenir après cuisson, ils s’émiettent un peu mais sinon gustativement j’étais plutôt satisfaite.
Gnocchis châtaigne gorgonzola poire

Pour 2 personnes si servi en plat unique (pour 3-4 si c’est un accompagnement) :
Pour les gnocchis :
420g de châtaignes cuites (en bocal ici)
180g de pommes de terre à chair farineuse (cuites à l’eau ici)
40g de farine de châtaine ici (+ de la farine blanche pour le plan de travail)
2 jaunes d’oeufs
sel, poivre
Pour la crème de gorgonzola et poire :
200g de gorgonzola
1 poire (Comice ou Conférence)
10cl de lait (ou de crème liquide si vous aimez les sauce riches)
sel, poivre

Commencez par préparer les gnocchis.
Ecrasez les pommes de terre cuites et les châtaignes avec une fourchette (ou mixez au robot) et versez la purée obtenue dans un saladier. Ajoutez la farine, une belle pincée de sel et les jaunes d’oeufs.
Du bout des doigts, pétrissez la pâte obtenue quelques minutes pour la rendre lisse et homogène, puis façonnez-la en boule. Farinez le plan de travail, puis réalisez des boudins d’environs 1 cm d’épaisseur, en prélevant à chaque fois des petits morceaux de pâte. Roulez les boudins dans la farine et coupez-les en morceaux d’environ 1 cm à l’aide d’un couteau. Poursuivez l’opération jusqu’à épuisement de la pâte et déposez les gnocchis sur une assiette couverte de papier sulfurisé. Réservez au frais jusqu’à la cuisson.

Préparez maintenant la sauce.
Coupez le gorgonzola en morceaux et disposez-les dans une casserole. Ajoutez-y le lait, et un peu de sel et poivre. Lavez la poire (pelez-là si vous préférez) et coupez-la en petits dés. Ajoutez la moitié des dés de poire aux ingrédients dans la casserole. Assaisonnez avec un peu de jus de citron les restants dés de poire pour ne pas la faire noircir et réservez-les dans une petite assiette. Placez la casserole sur feu doux et faites cuire la sauce jusqu’à ce que le gorgonzola et soit fondu. Laissez la sauce sur le feu jusqu’à ce qu’elle épaississe légèrement.

Avant de passer à table, passez à la cuisson des gnocchis.
Portez à ébullition de l’eau dans une casserole, salez-la, puis plongez-y les gnocchis peu à peu. Dès qu’ils remontent à la surface de l’eau, récupérez-les avec une écumoire, égouttez-les et déposez-les dans les assiettes.

Pour le service, saupoudrez les dés de poire précédemment réservés sur les gnocchis, ajoutez la sauce bien chaude et servez aussitôt.

Pizza aux asperges vertes, ricotta et gorgonzola

Que diriez-vous d’une bonne pizza, bien de saison pour profiter des asperges vertes. Comme d’habitude c’est une petite impro en faisant le tour de ce qu’il y avait dans mon frigo, et le résultat est tout à fait convenable je dirai…
Plutôt rapide à préparer (il faut juste penser au temps de pause pour la pâte à pizza), cette pizza fera manger des légumes verts à vos bambins, et si vous avez peur que le gorgonzola soit trop forts pour eux, n’hésitez pas la remplacer par de la mozzarella ou un autre fromage tout aussi doux.
Pizza asperges vertes gorgonzola ricotta

Pour 4 personnes :

une pâte à pizza (ici une sur la même base que celle-ci mais avec la moitié de farine aux céréales)
1 botte d’asperges vertes
150g de ricotta
125g de gorgonzola
100g de gruyère râpé
40g de pignons de pin
sel, poivre

Etalez la pâte à pizza finement sur une feuille de papier sulfurisé.

Lavez les asperges, retirez-les bouts trop blancs, coupez les asperges en deux. Faites bouillir une casserole d’eau salée. Plongez les extrémités (celles sans les pointes) dans l’eau bouillante pendant 5 minutes. Ajoutez ensuite les extrémités avec les pointes (plus fragiles) et laissez cuire 5 minutes. Egouttez le tout.

Préchauffez le four à 200°C.
Dans le mixeur placez la moitié du  gorgonzola, les extrémités sans pointes les plus grosses des asperges (environ 200g), la ricotta,la moitié du gorgonzola, du sel et du poivre. Mixez le tout jusqu’à obtenir une crème. Tartinez cette crème sur le fond de pizza en laissant juste les bords de la pâte à pizza.
Répartissez ensuite les pointes d’asperges vertes restantes sur la pizza. Saupoudrez d’emmental râpé, du restant de gorgonzola coupé en dés, puis des pignons de pin. Salez et poivrez de nouveau.
Enfournez la pizza et laissez cuire une vingtaine de minutes. Terminez en mode grill 3-4 minutes pour que le fromage gratine. Servez chaud ou tiède avec une salade verte.

Vous pouvez également congeler la pizza toute prête et cuite. Pour la décongeler rien de plus simple : passez directement du congélateur au four chauffé à 200°C, pendant une dizaine de minutes.

Biscuits au gorgonzola et figues sèches

Cela faisait longtemps que je ne vous avais pas proposé une recette de biscuit apéro, alors que j’adore ça, que c’est super simple à faire et ça fait toujours de l’effet sur les tables d’apéro ! Donc voilà les petits derniers de ma cuisine, avec des figues sèches qui se marient à merveille avec le gorgonzola.
Avis aux amateurs !IMG_9202

Pour une quinzaine de biscuits :

50g de farine
40g de beurre demi-sel froid
1 pincée de piment d’Espelette
1og de semoule de blé très fine
50 g de gorgonzola
40g de figues sèches
sel

Coupez le beurre froid en petits morceaux ainsi que le gorgonzola et les figues sèches.
Dans un saladier mélangez tous les ingrédients avec vos doigts puis formez un boudin avec la pâte. Emballez-le dans du film étirable et laissez reposer au frais pendant au moins une heure.
Cette pâte peut évidemment être préparée à l’avance pour n’être utilisé que le lendemain, ou même être congelée pour une utilisation ultérieure.

Sortez la pâte du frigo.
Préchauffez le four sur 180°C.
Coupez le boudin en tranches d’à peu près 1 cm d’épaisseur. Déposez les tranches sur une feuille de papier sulfurisée en les espaçant un peu.
Enfourner et faites cuire de 10 environ jusqu’à ce que les bords commencent à dorer
Laissez-les tiédir sur une grille et un conseil dégustez-les encore légèrement tièdes à l’apéro.

Financiers à la betterave, gorgonzola et pignons de pin

Et oui de nouveaux des financiers salés, parfaits pour un petit apéro, et ceux-là mettront plein de couleur sur votre table basse !!!
IMG_9198

Pour 8 financiers (taille muffins) :

1 betterave crue râpée (280g)
6 blancs d’œufs
80g de pignons de pin réduits en poudre
100g de farine
75g de gorgonzola en petits cubes
60g de gruyère râpé
35g d’huile d’olive
sel, poivre

Préchauffez le four à 180°C.
Mélangez la farine, la poudre de pignon et le gruyère. Ajoutez l’huile d’olive, le sel et du poivre et remuez bien.
Au robot montez les blancs en neige ferme (avec une pincée de sel). Incorporez-les délicatement à la préparation précédente. Incorporez enfin la betterave râpée et le gorgonzola coupé en dés.

Répartissez l’appareil à financier dans des moules à financier en silicone (ou à muffins) et enfournez pour 18 minutes environ (la lame d’un couteau plantée dans un financier doit ressortir très légèrement humide).
Laissez tiédir un peu avant de les démouler et dégustez ces petits financiers tièdes, pour l’apéro par exemple.

Si vous les avez préparés à l’avance, n’hésitez pas à les glisser dans un four tiède avant de les déguster.

Par ailleurs ces financiers se congèlent très bien. Placez-les encore congelés dans le four chaud (180˚C), laissez-les chauffer pendant une vingtaine de minutes et servez-les.