Cheesecake de concombre au miel et pignons (sans cuisson)

Ces cheesecakes sont tout simplement délicieux, très frais, gourmands grâce au miel et au croquant des pignons. Un vrai petit plaisir.
IMG_9868

Pour 6 petits cheesecakes :

100g de crackers maison (au pavot, sésame ici mais vous avez aussi ceux au thym et sésame, ou encore des biscuits salés du commerce)
40g de beurre
1 petit concombre (qui m’a donné 140g de julienne égouttée)
250g de fromage blanc à 0% ici
150g de fromage frais
30g de pignons de pin grillés et concassés + 15g pour la déco
15g de miel liquide + une lichette pour la déco
le zeste d’un citron non traité
2cs de jus de citron
1 feuille de gélatine
sel, poivre

Au robot réduisez les crackers en poudre. Ajoutez ensuite le beurre fondu et mélangez. Répartissez ce mélange dans des ramequins individuels ou des moules à muffins en silicone. Tassez bien à l’aide d’une cuillère ou du fond d’un verre. Placez au frais pendant le reste de la préparation.

Placez la feuille de gélatine dans un saladier d’eau froide pendant 10 minutes.
Lavez et épluchez le concombre. Râpez quelques lamelles à l’économe pour placez sur les contours des moules. Râpez le reste en julienne, puis égouttez bien la julienne entre vos mains.
Détendez le fromage frais et le fromage blanc en les fouettant vivement. Ajoutez le concombre égoutté, puis le miel, le zeste de citron et les pignons. Salez et poivrez à votre convenance.
Éssorez la feuille de gélatine entre vos mains. Faites bouillir le jus de citron et diluez-y la gélatine. Ajoutez ce jus à la préparation précédente.
Si vous avez gardé quelques lamelles de concombre, chemisez-en le contour des moules. Répartissez la préparation au fromage blanc dans les moules et réfrigérez au moins 3 heures.
Au moment de servir, ajoutez un filet de miel et quelques pignons de pin sur chaque cheesecakes.

Panacotta à la crème de marron et zestes d’orange confits

N’aimant pas plus que ça les desserts gélatineux (qui me font penser aux « jellies » anglais) je n’avais encore jamais testé les panacottas. Mais en fait je me suis rendu compte qu’il suffisait tout simplement d’adapter la quantité de gélifiant ajoutée pour obtenir une consistance moins gélatineuse. J’ai donc fait un premier test ici, en l’aromatisant à la crème de marron.

Et bien le résultat était très agréable, léger (car j’ai utilisé ici de la crème allégée et du lait, au lieu de la crème entière), frais, tout comme il faut (la crème de marron est juste tombée au fond – comme vous pouvez le voir sur la photo – mais sinon c’était bien bon !).

Par contre ma panacotta était ici tout juste prise, avec davantage une consistance de crème que de panacotta, donc si vous préférez une texture plus ferme n’hésitez pas à rajouter une feuille de gélatine.

Pour 6 panacottas :

20cL de crème liquide à 5% de MG
30cL de lait
130g de crème de marrons (ici une crème de châtaigne parfumée aux zestes d’orange)
2 feuilles de gélatine
20g d’écorces d’orange confites (maison ici) en tout petits dés

 Commencez par mettre à tremper pendant une dizaine de minutes les feuilles de gélatine dans un grand saladier rempli d’eau très froide. Une fois la gélatine réhydratée, égouttez-la bien en la pressant dans vos mains.

Faites chauffer la crème liquide et le lait avec la crème de marrons diluée. Retirez du feu juste avant l’ébullition. Ajoutez la gélatine essorée et mélangez bien.
Au fond de 6 ramequins, placez quelques dés d’écorces d’orange confites, puis versez l’appareil à panacotta. Laissez tiédir à température ambiante puis placez au moins 4 heures au réfrigérateur.

Servez bien froid, avec quelques dés d’écorces d’orange confites parsemés sur le dessus.