Cookies brownie… ou la tuerie chocolatée

WAHOU !!! Extrêmement chocolaté, ces cookies très moelleux à l’esprit brownie se dévorent bien trop vite ! Il est très difficile d’attendre leur complet refroidissement sans y goûter (et un conseil, succombez à cette tentation et goûtez-en à la sortie du four car ils sont peut-être même encore meilleurs !).
Cookies brownie

Pour une vingtaine de cookies :

35g de farine
20g de cacao amer
1/2cc de sel
1/4 de cc de levure chimique
150g de chocolat noir
30g de beurre
80g de sucre (à diminuer encore pour moi car c’était très sucré)
1 sachet de sucre vanillé
1/2cc de café soluble
2 oeufs
100g de chocolat noir concassé en pépites
fleur de sel

Dans un petit bol, versez les 4 premiers ingrédients : farine, cacao en poudre, levure chimique et sel. Mélangez intimement à la cuillère ou au fouet. Réservez.
Faites fondre au micro-onde le chocolat et le beurre. Mélangez pour avoir un mélange lisse.
Battez les œufs avec le sucre, le sucre vanillé et le café soluble. Fouettez au fouet à main quelques minutes pour dissoudre les sucres puis utilisez le batteur électrique ou le fouet du robot pour battre le mélange à grande vitesse pendant 8 à 10 minutes : l’appareil doit blanchir et épaissir et prendre la consistance d’une mousse onctueuse et crémeuse. Ne zappez pas cette étape car c’est elle qui donnera une texture brownie à vos cookies.
Mélangez délicatement la crème chocolat dans l’appareil œufs/sucre avec un fouet ou une maryse puis incorporez le mélange sec petit à petit en soulevant la pâte avec la maryse sans trop la travailler.
Quand la pâte est homogène, ajoutez les pépites de chocolat et mélangez rapidement. Laissez reposer la pâte le temps du préchauffage (une dizaine de minutes).

Préchauffez le four à 190°C.
Prélevez des boules de pâtes à l’aide d’une cuillère à café (1 cc bombée) et déposez sur une feuille de papier sulfurisé sur la plaque de cuisson en veillant à laisser un espace d’au moins 5 cm entre elles. Si vous le souhaitez saupoudrez les boules de pâte d’une pincée de fleur de sel.
Enfournez et laissez cuire 8 min maximum : les biscuits doivent avoir une surface craquelée satinée avec un centre souple au toucher. Faites glisser la feuille de cuisson sur une grille et laisses refroidir.
Dégustez tiède ou une fois refroidi, c’est une TUERIE chocolatée !!

Fondant au caramel

Lorsque Isabelle a publié cette recette, je l’ai mise côté bien vite (comme elle semble le faire souvent) dans mes recettes à tester. Ses photos sont si belles qu’elles m’ont tout de suite mis l’eau à la bouche, elles mettent très bien en valeur le fondant et toute la gourmandise concentrée dans ce gâteau. Et voici le résultat, un gâteau très fondant en effet, très gourmand et assez riche (crème + beurre + chocolat blanc quand même !!!), mais comme l’a constaté Isabelle il manque du goût de caramel, et je pense que cela vient du chocolat blanc ajouté, qui prend le dessus sur le goût de caramel.
La recette initiale vient de Bernard.
Fondant caramel

Pour 8 personnes :

230g de sucre
210g de beurre demi-sel
3g de fleur de sel
160g de crème fraîche (semi-épaisse ici et à 18% de MG)
150g de chocolat blanc (de qualité, riche en beurre de cacao – ici du Valrhona)
250g d’œuf (ici 5 oeufs de calibre gros)
100g de poudre d’amande
50g de farine
40g de vergeoise blonde
2g vanille en poudre

Dans une casserole à fond épais, placez le beurre coupé en petits morceaux. Ajoutez le sucre et faites fondre sur feu modéré en surveillant constamment et en mélangeant de temps en temps à l’aide d’une cuillère en bois.
Quand le mélange mousse et commence à colorer, baissez la puissance du feu et remuez jusqu’à ce que le mélange ait une jolie couleur brune soutenue.
Hors du feu, ajoutez petit à petit la crème en mélangeant. Remettez sur feu doux, ajoutez la fleur de sel. Remuez pour s’assurer que le mélange est parfaitement fondu et bien lisse sans petits morceaux éventuels de sucre.
Retirez du feu et laissez tiédir 5 minutes avant d’ajouter le chocolat blanc. Mélangez pour parfaitement le fondre.

Préchauffez le four à 150°C.
Dans un saladier, mélangez les oeufs, la vergeoise et la vanille en poudre. Ajoutez la poudre d’amande et la farine. Mélangez et ajoutez le caramel tiède. Mélangez bien de sorte à obtenir un appareil parfaitement lisse et homogène.
Verser dans un moule à manqué de 20cm (en silicone ici, sinon prenez le soin de graisser le moule).
Enfournez et laissez cuire 1 heure

Laissez entièrement refroidir avant de démouler. Laissez reposer au moins 5 heures avant dégustation.
Conservez à température ambiante ou au réfrigérateur suivant que vous souhaitiez une texture plus ou moins ferme.

Pommes de terre en éventail

Voici une manière originale de proposer les pommes de terre et archi simple à faire. Donc ne réfléchissez pas trop longtemps la prochaine fois que vous vous demanderez comment décliner vos pommes de terre…
J’ai chipé l’idée chez Chef Nini.
IMG_0711

Pour 4 personnes :

4 grosses pommes de terre (variété pour la cuisson au four)
fleur de sel
1 gousse d’ail
poivre en gros grain ou parfumé
un filet d’huile d’olive

Préchauffez le four à 180°C.

Lavez les pommes de terre convenablement pour en retirer toute la terre et autres impuretés. Coupez dans les pommes de terre de fines tranches en vous arrêtant avant la fin pour obtenir une succession de tranches maintenues à la base.
Hachez l’ail dégermé et parsemez-en les pommes de terre. Essayez de le mettre à l’intérieur des tranches.
Faites de même avec la fleur de sel. Vous pouvez ajouter également un peu de thym ou herbes de Provence.

Placez les pommes de terre dans du papier aluminium afin de les maintenir. Déposez-les sur une plaque et arrosez d’un filet d’huile d’olive. Enfournez pour 50 minutes à 1h environ.

Servez ces pommes de terre en accompagnement d’une viande ou tout simplement avec une salade verte. Pour ma part elles ont parfaitement agrémenté mon travers de porc aux épices…

Fondant au chocolat, streusel cacao et fleur de sel, noix de pécan caramélisées

Lorsque je suis tombée sur cette recette chez la miss de Talons Haut et cacao je n’ai pu m’empêcher de saliver littéralement sur l’écran !!! Rien qu’à lire le titre ce gâteau était fait pour moi. Et alors en voyant la photo, il n’en fallait pas plus pour me convaincre.
IMG_9191

Donc le voici décliner dans ma cuisine, et je vous invite à en faire autant chez vous, vous ne serez pas déçus du voyage !!!

Pour 6 personnes (8 si vous n’avez pas de gros gourmands) :

Pour le streusel :
20g de sucre
25g de beurre froid coupé en dés
25g de poudre d’amande
25g de farine
2 belles pincées de fleur de sel
10g de cacao amer
Pour les noix de pécan caramélisées :
40g de sucre
50g de noix de pécan grossièrement hachées
Pour le gâteau au chocolat :
50g de sucre
100g de beurre mou
30g de miel
160g de chocolat noir
65g de crème semi-épaisse ici (à 18% de MG)
2 jaunes d’œufs
40g de maïzena
60g de farine
20mL de lait + 10 ml de rhum ambré
4 blancs d’œufs + 1cs de sucre

Préparez le streusel.
Mélangez tous les ingrédients et sablez le tout du bout des doigts comme pour une pâte à crumble. Réservez au frais le temps de préparer le gâteau.

Préparer les noix de pécan.
Dans une petite casserole versez le sucre. Faites cuire à feu moyen sans y toucher (vous pouvez quand même tourner et incliner la casserole pour homogénéiser le tout, mais pas de cuillères en bois ou autre qui vienne perturber le caramel) jusqu’à l’obtention d’un caramel blond doré. Ajoutez alors les noix et mélangez immédiatement pour les enrober. Versez ensuite rapidement sur une feuille de papier sulfurisé. Laissez complètement refroidir puis concassez le tout au couteau.

Préparez enfin le gâteau.
Préchauffez le four à 180°C.
Fouettez le beurre mou avec le sucre jusqu’à l’obtention d’un mélange crémeux. Incorporez le miel, le chocolat fondu (au bain-marie ou au micro-onde) et la crème et mélangez.
Ajoutez les jaunes d’œuf. Incorporez la farine mélangée à la maïzena, et mélangez bien. Incorporez le lait et le rhum.
Au robot montez les blancs en neige bien ferme avec une pincée de sel, ajoutez ensuite le sucre et continuez de battre une minute. Incorporez 1/4 des blancs à la préparation chocolatée en fouettant vivement pour détendre le mélange. Ajoutez le restant délicatement à l’aide d’une spatule.
Versez la pâte dans un moule à manquer. Répartissez dessus le streusel et les noix de pécan.
Enfournez et laissez cuire pendant 15 minutes à 180˚C, puis baissez à 160°C et poursuivez la cuisson pendant 25 minutes.

Laissez complètement refroidir avant de démouler. Et oui c’est là le plus dur !!! Attendre, alors que ce gâteau nous tend les bras et nous chatouille les narines avec ses effluves de chocolat et caramel !!! Courage, le meilleur reste à venir.

Graines de courge grillées maison

Voici une petite recette pour votre apéro de St Valentin… très léger, sain, et super simple à réaliser.

Et maintenant vous saurez quoi faire de vos graines de courge lorsque vous cuisinerez tous ces légumes d’hiver (potiron, potimarron, courge butternut, carat, courge spaghetti…)
IMG_9294
Les ingrédients pour les graines d’une courge environ :

des graines de courge, potiron, potimarron, ….
les épices de votre choix: 1cc de paprika doux, ou 1cc de curry
fleur de sel
1 ou 2 cc d’huile d’olive

Récupérez vos graines de courge (moi je le fais à l’aide d’une cuillère à dent) et lavez-les bien dans une passoire sous l’eau clair : il s’agit de les débarrasser complètement de toute la chaire filandreuse qui les entoure.
Une fois bien nettoyées, déposez vos graines sur un torchon propre, épongez-les rapidement puis laissez-les sécher toute une nuit (ou plus) en les étalant bien.
Le lendemain, préchauffez votre four à 180°C.
Mettez vos graines dans un bol et ajoutez les épices, la fleur de sel et l’huile d’olive (suivant la quantité de graines). Mélangez pour bien enrober toutes les graines d’épices puis versez sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé (ou dans un grand plat).
Enfournez pendant 10 minutes environ en mélangeant de temps en temps. Terminez par 5 minutes environ en mode grill à 220 ou 240˚C (en surveillant car ça brûle vite).
Laissez tiédir puis dégustez tiède avec une petite bière pour l’apéro !

Madeleines au caramel au beurre salé

J’aime beaucoup les madeleines mais je ne pense pas à en faire si souvent que cela. Du coup ces temps-ci je me suis rattrapée puisque j’ai préparé ces madeleines au caramel et très vite je vous proposerai celles au Nutella !!!

Ces madeleines au caramel sont un délice, moelleuses à souhaits et préparées avec une sauce caramel à la fleur de sel que vous confectionnerez pour l’occasion. Je vous assure n’hésitez plus et laissez-vous tenter.
Il faut juste penser à préparer la pâte un peu avant car elle doit reposer au moins 2h.

Pour une vingtaine de madeleines :

2 œufs
80g de beurre
120g de farine
30g de sucre
140g de sauce caramel à la fleur de sel (les ingrédients ci-dessous)
4 g de levure chimique
2 pincées de bicarbonate de soude
huile de tournesol (pour les moules)
Pour la sauce caramel (140g) :
100 g de sucre
1cs d’eau
10cL de crème liquide à 5% de MG
10g de beurre
1 pincée de fleur de sel

Commencez par préparer la sauce caramel.
Dans une casserole portez à ébullition la crème liquide. Coupez le beurre en dés. Pendant ce temps, dans une autre casserole, faites fondre l’eau et le sucre à feu moyen, sans remuer, jusqu’à ce que la coloration soit de la couleur ambrée souhaitée (plus elle est foncée plus elle sera amère ; dans cette recette de madeleine, vous pouvez forcer un peu le goût). Retirez alors du feu.
Hors du feu ajoutez le beurre en dés, remuez avec une spatule en bois, puis la fleur de sel. Ajoutez ensuite dans le caramel la crème liquide bouillante en remuant. Reportez le tout à petite ébullition et laissez frémir environ 2-3 minutes (la sauce doit rester assez liquide pour son utilisation ici). Retirez ensuite du feu et réservez.

Cette sauce caramel peut être préparée à l’avance, elle se conserve alors très bien dans un pot à confiture, quelques jours au réfrigérateur.

Procédez maintenant à la préparation de l’appareil à madeleine.
Faites fondre le beurre dans une casserole (ou au micro-onde). Fouettez les œufs et le sucre jusqu’à l’obtention d’un mélange mousseux. Ajoutez alors le beurre fondu refroidi ainsi que la sauce caramel. Mélangez, puis ajoutez la farine, préalablement mélangée au bicarbonate et à la levure.

Laissez ensuite reposer la pâte au frigo au moins deux heures, voire une nuit (c’est le mieux en terme de résultat, notamment pour obtenir une belle bosse sur les madeleines).

Préchauffez le four à 220°C.

Sortez l’appareil à madeleines du frigo et mélangez.
A l’aide d’un sopalin imbibé d’huile, huilez les empreintes à madeleines. Remplissez-les de pâte aux 3/4. Enfournez les madeleines et laissez cuire 4 minutes à 220°C, puis réduisez à 180° pour 5 minutes.
Laisser tiédir pour démouler, puis dégustez tiède ou froide.

Ces madeleines se conservent parfaitement pendant 3 jours dans une boîte hermétique.

Spritz ou sablés viennois

Vous devez surement connaître les biscuits Spritz, assez répandus au rayon biscuits des grandes surfaces. J’aimais bien ces biscuits lorsque j’étais petite, mais depuis que je n’achète quasiment plus rien d’industriel et que je fais tout maison je n’en avais pas remangé. Ayant des blancs d’œufs à écouler c’était l’occasion de me lancer et je n’ai pas été déçue du résultat, au contraire, c’était bien meilleur que ceux de mes souvenirs qui venaient du supermarché ! En plus c’est super simple et rapide à faire alors plus d’hésitation, maintenant lorsqu’il me restera quelques blancs d’œufs à écouler ce sera des Spritz (ou peut-être des financiers, car ça aussi c’est bon).

Pour une quinzaine de Spritz :

190g de beurre demi sel mou
50g de sucre glace
1 blanc d’œuf
225g de farine
2 pincées de fleur de sel
1/4cc de vanille en poudre

Au robot (avec l’ustensile double lame), fouettez le beurre pendant 3 minutes, jusqu’à ce qu’il soit mousseux. Ajoutez le sucre glace, les graines de vanille et continuez à battre pendant 1 minute. Ajoutez le blanc d’œuf puis battez jusqu’à ce que la pâte soit bien homogène. Ajoutez la farine et la fleur de sel et mélangez juste assez pour avoir une texture homogène.
Laissez reposer la pâte pendant 15 minutes au frais.
Préchauffez le four à 150°C.
A l’aide de cuillères à soupe (ou d’une poche à biscuits si vous voulez avoir de jolis biscuits, mais pour moi la cuillère à soupe était nickel) prélevez une cuillère de pâte et étalez en cercle de 4-5cm de diamètre sur une feuille de papier sulfurisée. Répétez l’opération jusqu’à  écoulement de la pâte.
Enfournez pour 14 minutes environ, les sablés doivent être blonds. Laissez-les ensuite refroidir à température ambiante. Ces sablés se conservent bien dans une boîte hermétique (mais ne seront-ils pas tous dévorés avant d’avoir à trouver la boîte ???).

Madeleines au chocolat, fleur de sel et écorces d’orange confites

Toujours dans ma lancée des recettes de Manue, en voici une nouvelle, avec ma touche perso d’écorces d’orange confites maison !

Un petit délice ces madeleines, par contre je pense mettre un peu de levure la prochaine fois car elles n’ont plus de bosse une fois sorties du four (en effet la bosse qui était là dans le four est immédiatement retombée hors du four) !

Pour une quarantaine de madeleines :

4 œufs
50g de sucre
50g de farine
100g de chocolat noir
100g de beurre
une pincée de fleur de sel
50g d’écorces d’orange confites maison, coupés en petits cubes

Faites fondre le beurre et le chocolat au bain-marie. Pendant ce temps battez les œufs et le sucre. Incorporez ensuite la farine. Ajoutez enfin le mélange chocolat-beurre fondu, les dés d’écorces d’orange confites et la fleur de sel.
Laissez reposer la pâte au frais pendant 1h.
Préchauffez le four à 200˚C.
Sortez la pâte du frigo, retravaillez-la rapidement. À l’aide de cuillères à soupe (ou d’une poche à douille pour les plus équipés), répartissez la pâte dans les empreintes des moules à madeleines préalablement beurrés. Enfournez pour 9 à 10 minutes (surveillez la cuisson, car le dessus des madeleines colore rapidement).
Laissez tiédir à température ambiante, puis démoulez. Ces madeleines se dégustent aussi bien tièdes que froides.
Par ailleurs elles se congèlent très bien dans une boîte hermétique. Pour les décongeler, il suffit de les passer au four à 160˚C pendant 10 minutes environ.

Cookies aux pépites de chocolat, zestes d’orange confits et noix de pécan

Voici une recette de cookies qui s’est avérée parfaite accompagner mes petites crèmes à la noix de coco et cannelle.

Pour  une vingtaine de cookies :

50g de beurre pommade
1 œuf
50g de cassonade
2 pincées de fleur de sel
110g de farine
1cc de levure
2g de bicarbonate de soude
100g de chocolat noir
75g de noix de pécan grossièrement concassées
50g d’écorces d’orange confites maison (ou du commerce)

Fouettez le beurre pommade, puis ajoutez la cassonade et la fleur de sel. Travaillez la pâte jusqu’à ce que le mélange soit crémeux. Ajoutez l’œuf et fouettez. Incorporez ensuite la farine, la levure et le bicarbonate. Ajoutez enfin le chocolat concassé en pépites, les noix de pécan et les zestes d’orange confits coupés en dés. La pâte est assez molle et collante (difficile à travailler à la main donc, contrairement à d’habitude j’ai laissé reposer la piate tel quel et non en boudin). Laissez reposer la pâte une heure au frais.
Préchauffez le four à 180˚C.
Déposez des petits tas de pâte sur une feuille de papier sulfurisé et enfournez pour 10 minutes.
Laissez tiédir les cookies sur la grille et dégustez tiède (avec le chocolat qui fond encore !) ou froid.

Biscuits aux pignons et pâte d’amande

Toujours en provenance du blog de Puce bleue, j’ai voulu tester ces biscuits aux pignons.
Ils sont bien bons, par contre je ne m’attendais pas à cette texture, je pensais qu’ils seraient croquants, mais en fait ils sont plutôt moelleux.

Pour une dizaine de biscuits :

100g de pignons + 30 à 50g grillé pour la déco
75g de sucre glace
80g de pâte d’amande
une pincée de vanille en poudre
1 œuf
70g de farine
2 pincées de levure chimique
2 pincées de fleur de sel

Préchauffez le four à 180°C.
Mixez au robot les pignons de pin, le sucre glace, la pâte d’amande et la vanille. Ajoutez ensuite l’œuf et mixez de nouveau. Terminez en ajoutant la farine, levure et fleur de sel préalablement mélangées. Mélangez (à la main plutôt qu’au robot pour ne pas casser les cristaux de fleur de sel) jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène.
A la main formez des biscuits plats et déposez-les sur une feuille de papier sulfurisé sur la grille du four. Répartissez dessus quelques pignons de pin grillés. Enfournez pour 17 minutes environ. Les biscuits doivent être légèrement dorés. Laissez-les refroidir pour les décoller. À déguster en accompagnement d’une crème aux oeufs, d’un riz au lait ou d’une mousse au chocolat