Bouillon aux saveurs asiatiques (pour accompagner des gyozas maison)

J’ai préparé ce délicieux bouillon pour accompagner mes gyozas « fait maison », mais vous pouvez le déguster seul il se suffit tout à fait à lui-même, tant il est savoureux.
Il sera aussi idéal en hiver lorsque vous avez envie de chaud mais pas forcément d’une soupe ou velouté de légumes un peu plus lourd.
Pour 4 personnes (1L de bouillon) :

1 carotte
1 poireau
2 champignons de Paris (ou shitaké pour faire plus asiatique)
1cm de gingembre frais
1 échalote
1cc de gingembre en poudre
5cs de sauce soja
herbes fraîches : menthe, ciboulette, coriandre
sel, poivre
huile d’olive

Emincez l’échalote. Coupez le morceau de gingembre en lamelles.
Epluchez et lavez la carotte, coupez-la en fines lamelles.
Dans une casserole faites revenir légèrement échalote, gingembre et carotte avec une cuillère à soupe d’huile d’olive et du sel.
Couvrez d’1L d’eau bouillante environ. Ajoutez les herbes fraîches lavées et grossièrement coupées (juste pour qu’elles libèrent de leurs saveurs, le bouillon sera filtré par la suite).
Laissez mijoter à tout petit feu et à couvert pendant 10 à 15 minutes, puis laissez refroidir la casserole avant de filtrer le bouillon à travers une passoire fine.
Conservez les carottes cuites pour les rajouter dans le bouillon filtré.
Réservez le bouillon.
Lavez et émincez le poireau. Faites-le suer dans une poêle avec un filet d’huile d’olive et une pincée de sel, jusqu’à ce qu’il soit tendre.
Lavez les champignons et émincez-les finement.
Un vingtaine de minutes avant de servir, réchauffez le bouillon à feu moyen. Ajoutez-y les poireaux cuits, les carottes récupérées de la permière cuisson et les champignons émincées. Ajoutez la sauce soja et le gingembre en poudre, quelques herbes fraîches ciselées si vous le souhaitez et portez à petits bouillons 3 à 5 minutes.
Servez bien chaud.

Verrines de purée d’avocat & brocolis au tahin

Lorsque je suis rentrée à Bordeaux chez mes parents courant mai j’a ramené un beau brocoli du potager de ma maman (qui est magnifique). Je l’a fait cuire bien vite, j’en ai goûté juste avec une pointe de sel et c’était un pur délice !!
J’ai fini ce brocoli dans ces petites verrines avec de l’avocat et de la purée de tahin, un délice également.
Verrines de purée d'avocat & brocoli au tahin

Pour 2 verrines :

130g de brocoli cuit
1 avocat
1 échalote
le jus d’1/2 citron jaune
2 fines lamelles de piment vert marocain
50g de fromage blanc à 0% de MG
1/2cs de tahini

Epluchez l’échalote et émincez-la finement.
Placez tous les ingrédients dans le bol du mixeur et mixez jusqu’à obtenir une purée soyeuse. Placez dans des verrines et conservez au frais. Servez pour l’apéro ou une entrée avec quelques noix de cajou ou pignons de pin.

Soupe froide de chou fleur

Avec le printemps qui est là, voici ce petit velouté glacé chou fleur, agrémenté de quelques dés de saumon cru… Un plaisir glacé.
IMG_1063

Pour 3-4 verrines :

 1/3 chou fleur environ
1 échalote émincée
5cL de lait
1 yaourt nature de 125g
15cL de bouillon de légumes (à conserver après la cuisson)
sel, piment d’espelette
huile d’olive

Détaillez le chou-fleur en petites sommités, lavez-les et faites-les cuire 10 minutes dans de l’eau bouillante salée, avec le cube de bouillon de légumes dilués. Égouttez-le et réservez 15cL de bouillon.
Faites revenir l’échalote dans l’huile d’olive et réservez.

Mettez tous les ingrédients dans le bol du mixeur, salez et ajoutez une pincée de piment d’espelette.
Placez au frais au moins 2h et servez bien frais, avec un peu de saumon cru par exemple,ou tout simplement nature.

Tatin d’asperges vertes et poireaux au chèvre et son beurre caramélisé au vinaigre balsamique

En mai c’est la saison des asperges vertes, et comme j’adore ça je trouve plein de recettes sympathiques pour les cuisiner. Donc après mes lasagnes à la crème d’asperges vertes et saumon fumé (qui vous avaient bien plu), je vous propose ici une recette de tatin d’asperges vertes, un petit délice, surtout accompagnée de son beurre caramélisé au vinaigre balsamique, pour un peu plus de gourmandise ! (Pour cette sauce je me suis inspirée de la recette proposée sur le blog du Cercle Culinaire).

Pour une tarte de 4 personnes ou 4 mini-tatins :

1 pâte brisée au yaourt et herbes, avec 30cL d’huile au lieu de 40cL dans ma recette initiale
1 botte d’asperges vertes
350g d’échalotes
1 gros poireau
une bûche de 250g de chèvre
Pour la beurre caramélisé au vinaigre :
40cL de vinaigre balsamique
30g de beurre
sel, poivre
huile d’olive

Réalisez la pâte brisée au yaourt selon la recette et laissez reposer au frais. Étalez ensuite la pâte sur le plan de travail fariné et replacez la pâte étalée eu frais en attendant son utilisation.
Épluchez et émincez finement les échalotes. Faites-les colorer dans une poêle avec une cuillère à soupe d’huile d’olive. Lavez le poireau et coupez-le en fines lamelles. Ajoutez-le aux échalotes pour le faire suer 5 minutes environ sur feu moyen-fort, en remuant régulièrement.
Préchauffez le four à 200°C.
Lavez les asperges vertes, coupez-les extrémités trop dures et/ou blanches puis coupez les en deux sur la longueur. Plongez les asperges dans une casserole d’eau bouillante salée et laissez cuire 10 minutes environ (pour les ramollir un peu). Égouttez les asperges puis faites-les colorer dans une poêle avec un filet d’huile d’olive en les retournant régulièrement.
Répartissez les asperges vertes grillées dans le fond d’un moule à tarte (en silicone ici). Versez dessus le mélange échalotes-poireau. Répartissez enfin les rondelles de chèvre sur le tout. Couvrez le tout de la pâte brisée, en rentrant bien les bords vers l’intérieur et enfournez pour 25 minutes.

Pendant la cuisson, réalisez la sauce : faites chauffer à feu moyen le vinaigre balsamique dans une casserole, en remuant régulièrement jusqu’à ce que le vinaigre prenne une consistance de sirop. Retirez du feu puis ajoutez le beurre coupé en morceaux, mélangez et réservez.
Sortez la tarte du four, retournez-la sur un plat de service et servez chaud-tiède, nappée du beurre caramélisé au vinaigre balsamique.

Chutney de tomates et échalotes

Il me restait une bonne tomate pleine champs après avoir fait mes tomates-mozzarella du coup j’ai préparé, complètement au feeling je l’avoue, une sorte de chutney de tomates et échalotes que j’ai ensuite utilisé dans mes cookies basque au fromage de brebis.

Donc voici la recette improvisée pour 120g de chutney :

1 grosse tomate
2 échalotes
sucre
huile d’olive
sel

Épluchez et coupez les échalotes en petits dés. Faites les revenir et caraméliser dans une poêle avec une cuillère à soupe d’huile d’olive et 2cs de sucre. Pendant ce temps lavez la tomate et coupez-la en tout petits morceaux.
Une fois les échalotes caramélisées, ajoutez la tomate avec à nouveau 1 à 2cs de sucre et une pincée de sel. Laissez confire à feu moyen pendant au moins 10 minutes en remuant de temps en temps. À la fin de la cuisson le liquide doit s’être complètement évaporé et vous devez obtenir une sorte de purée de tomates. Laissez refroidir et conservez au frais.
Vous pouvez par exemple utiliser ce chutney pour assaisonner des pâtes ou encore une viande blanche.