Pastilla de poulet aux dattes et figues sèches, amandes et pignons

Si vous aimez les saveurs marocaines et les plats typiques de là-bas ces pastillas sont pour vous. Cela faisait un moment que je voulais essayer d’en faire pour reproduire les bonnes pastillas que l’on peut déguster dans les restos marocains.
Le résultat était bien bon mais peut-être un peu sec, donc à refaire mais en réduisant un peu moins la sauce.

Pour 5 pastillas individuelles :

1 gros poulet de 1,5kg environ, coupé en morceaux (cuisses, ailes, dos…)
2 gros oignons
2cs de persil plat ciselé
1cs de coriandre fraîche ciselée
1/2cs de sucre
15g de gingembre frais râpé finement
1 cc de cannelle
100g de figues sèches coupées en petits morceaux
50g de dattes séchées, dénoyautées et coupées en petits morceaux
huile d’olive
sel, poivre
4 œufs
Pour la farce aux amandes et pignons :
80g d’amandes effilées
60g de pignons de pin grossièrement concassés
1cs de fleur d’oranger
2cc de sucre
1/4cc de cannelle
Pour la finition :
10 feuilles de brick
60g de beurre fondu environ pour badigeonner

Épluchez et émincez finement les oignons. Dans une grande sauteuse, faites revenir les oignons émincés avec une cuillère à soupe d’huile d’olive. Ajoutez ensuite le poulet découpé et faites colorer rapidement les morceaux (5 min environ). Rajoutez enfin les herbes, le sucre, les épices, les dattes et les figues. Faites revenir quelques minutes pour que le tout se mélange bien. Salez, poivrez et ajoutez de l’eau presque jusqu’au niveau du poulet mais pas tout à fait (50cL d’eau ici). Couvrez et portez à ébullition. Une fois l’ébullition atteinte, réduisez à feu moyen (6 sur 12 sur mes plaques à induction) et laissez mijoter ainsi, en remuant de temps en temps, jusqu’à ce que les morceaux de poulet soient cuits et que la viande se détache facilement de l’os (pendant 55 minutes ici).

Une fois les morceaux de poulet cuits, retirez-les de la sauteuse et laissez-les tiédir.
Il ne reste à présent que la sauce aux oignons et fruits secs dans la sauteuse. Laissez la sauce réduire à feu moyen en remuant de temps en temps pour que rien n’attache pendant la réduction.

Pendant ce temps, désossez les morceaux de poulet et effilochez bien la chair. Réservez.

Cassez les œufs et fouettez-les en omelette.
Une fois que la sauce a réduit, rectifiez l’assaisonnement si nécessaire et placez le feu sur moyen-doux ; ajoutez petit à petit les œufs battus, tout en fouettant constamment afin que les œufs se mélangent à la sauce sans faire d’omelette. Après cela, la sauce devrait avoir épaissi et pris une texture d’une crème assez épaisse (c’est à ce moment qu’il ne faut pas trop chauffer et réduire, pour conserver suffisamment de sauce et légèrement liquide).
Réservez cette sauce hors du feu afin qu’elle refroidisse.

Préparez la farce aux amandes et pignons en mélangeant tous les ingrédients dans un bol. Réservez.

Préchauffez le four à 180°C.
Beurrez un plat permettant de contenir les 5 pastillas (ou deux plats).
Procédez au montage des pastillas. Superposez 2 feuilles de bricks beurrées au beurre fondu (côté beurré vers le haut).  Déposez sur ces feuilles une couche de sauce à l’oignon, œufs et épices refroidie en lissant le tout. Déposez par dessus, des morceaux de poulet émiettés et enfin une couche de la farce aux amandes et pignons. Refermez la pastillas en rabattant deux côtés opposés sur la farce et les deux autres côtés sous la pastillas. Procédez de même avec les autres pastillas et déposez chacun d’elle dans le plat beurré. Une fois les pastillas fermées, badigeonnez-les de beurre fondu sur la surface.
Enfournez les pastilla pour 30 minutes environ, elles doivent être bien dorées et croustillantes. Servez immédiatement, avec une salade verte par exemple.

Tarte crumbelisée aux dattes, noisettes et chocolat

 Depuis que je suis tombée sur le blog de Manue et après le succès de chacune de ses recettes testées (pour rappel, la « tuerie » des pliés au chocolat, le magnifique Paris Brest et bien d’autres), je ne cesse de réaliser une de ses merveilles. Cette fois-ci j’ai jeté mon dévolu sur sa tarte sablée aux dattes et noisettes qui est grandiose ! Calorique et qui tient au corps, certes, mais parfaite pour le ptit dèj’ des sportifs du samedi matin !

Pour une grande tarte de 8 personnes (au moins) :

une pâte sablée basique maison
120g de sucre
130g de dattes sèches (dénoyautées)
170gr de noisettes
150g de chocolat noir
150g de crème fraîche liquide à 5% de MG
75g de beurre
Pour le crumble :
100g de beurre pommade
50g de cassonade
200g de farine

Réalisez la pâte sablée selon la recette, laissez-la reposer.
Préchauffer le four à 180°C.
Sortez la pâte sablée du frigo, étalez-la au rouleau à pâtisserie et foncez-en un grand moule à tarte. Cuisez-la à blanc (en prenant soin de répartir dessus des haricots secs) pendant 15 minutes ; retirez ensuite les haricots secs et renfournez pour 3min. Laissez-la refroidir.
Comme mes dattes étaient très sèches je les ai réhydratées dans un bol d’eau bouillante pendant 10 minutes.
Versez le sucre dans une casserole et faites cuire, à feu moyen-fort, jusqu’a obtenir un caramel blond.
 Ajoutez successivement les dattes hachées, les noisettes concassées, le chocolat fondu, la crème et le beurre. Mélangez bien le tout. Retirez la casserole du feu et laissez refroidir un peu le caramel. Versez-le ensuite sur la pâte sablée.
Réalisez l’appareil à crumble en mélangeant les 3 ingrédients du bout des doigts. Confectionnez un sable grossier et saupoudrez-le sur le caramel. Faites colorer le crumble au four, en mode grill pendant 10 minutes environ.
Servez cette tarte tiède ou froide, selon votre envie. Accompagnée d’une petite boule de glace vanille ça pourrait être pas mal aussi… mais alors là ce sera vraiment pour les très gourmands (ou une excuse pour faire couler).

Cake énergétique à la betterave, dattes et figues sèches et noix de pécan

Je n’avais encore jamais cuisiné la betterave crue en version sucrée et en ayant acheté au marché j’ai eu envie de tester, en cake énergétique ici.
Ce cake était bon et original, meilleur tiède que froid à mon goût, et pourquoi pas tartiné de beurre salé.

Pour 6 personnes :

2 œufs
60g de sucre
200g de farine
1cc de levure chimique
1cc de bicarbonate de soude
80mL d’huile de noix
250g de betterave crue
80g figues et dattes séchées
60g de noix de pécan grillées et concassées

Préchauffez le four à 150°C.
Battez les œufs et le sucre. Incorporez la farine, la levure et le bicarbonate préalablement mélangés. Ajoutez l’huile de noix. Lavez et épluchez la betterave, puis râpez-la finement au robot. Incorporez-la à la préparation du cake. Coupez les figues et dattes en petits morceaux et ajoutez-les au mélange. Terminez en ajoutant les noix de pécan (préalablement grillées au four et grossièrement concassées).
Enfournez pour 1h20. Laissez tiédir et démoulez.
Et donc comme je vous le disait le meilleur est de consommer ce cake tiède (vous pouvez glisser les tranches de cake froides dans le four chaud pour les tiédir) et si c ‘est pour le petit dèj’, n’hésitez pas à tartiner les tranches de beurre salé !!!

Lapin mitonné aux fruits secs

J’adore le lapin et cuisiné de cette manière, avec ces fruits secs c’est un pur délice !

Pour 4 personnes :

1 lapin d’1,5kg à 2kg détaillé en morceaux
150g de pruneaux (je n’avais pas vu qu’ils n’étaient pas dénoyautés)
150g de figues sèches
50g de dattes
40g de raisins secs bruns
3 oignons (450g)
20g de beurre
2cs d’huile d’olive
15cL de vin blanc sec
30cL d’eau
piment d’espelette, sel

Dans une grande cocotte faites fondre le beurre et l’huile et faites-y colorer sur toutes les faces les morceaux de lapin. Pendant ce temps épluchez les oignons et coupez-les en petits dés. Lorsque les morceaux sont dorés débarrassez le lapin et faites revenir les oignons à la place. Une fois translucides (limite colorés), rajoutez le lapin, puis les fruits secs (moi j’avais coupé les figues et dattes en petits morceaux, mais laissé entier les pruneaux). Salez, ajoutez une petite cuillère à café de piment d’espelette, mouillez avec le vin blanc et l’eau et laissez mijoter à eu doux (5-6 sur 12) pendant 1h au moins.
Rectifiez l’assaisonnement  si nécessaire. Servez le lapin bien chaud avec de la semoule (ça fait un peu tajine comme ça).