Houmous de lentilles corail

Pour changer du traditionnel (mais si bon !) houmous de pois chiche, une version plus onctueuse et délicate ici, avec des lentilles corail.
Pour un gros bol de houmous :

100g de lentilles corail
2cs de tahini
2cc de jus de citron vert
zestes d’1/2 citron vert
quelques brins de coriandre fraîche
1cc de cumin en poudre
1 pincée de coriandre en poudre
1/2cm de gingembre frais
sel, poivre

Rincez les lentilles corail.
Dans une casserole, placez les lentilles dans trois fois leur volume d’eau salée, portez à ébullition pus réduisez le feu à petits frémissements. Laissez cuire 10 à 15 minutes (coupez le feu lorsque les lentilles ont bien éclaté et que la majorité de l’eau a été absorbée). Ici, soit vous dcéidez d’égoutter les lentilles pour un houmous un peu plus consistant, soit vous laissez les lentilles finir d’absorber le reste de jus de cuisson et vous aurez un houmous un peu liquide. Laissez refoidir.
Placez ensuite les lentilles dans le bol du mixeur. Ajoutez tous les ingrédients, salez, poivrez à votre convenance et mixez jusqu’à avoir un mélnage homogène.
Réservez au frais jusqu’au moment de servir, dressez dans un bol avec quelques feuilles de coraindre fraîche et des zestes de citron vert et dégustez sur du bon pain.

 

Pois chiches grillés au four aux épices

Idéal et rapide pour l’apéro, ou encore à parsemer sur vos belles salades composées, ces pois chiches grillés raviront vos papilles. Ici j’en ai profité pour faire un petit houmous également…
Pour un bocal de pois chiche de 265g une fois égouttés :

1 bocal de pois chiches BIO (265 g poids net égoutté)
1cs d’huile d’olive
1 bonne pincée de fleur de sel
1 pincée de piment de Cayenne
1 cuillère à café de paprika
1cc de cumin
1/2cc de coriandre

Préchauffez le four à 180°C.
Egouttez les pois chiches, rincez-les et déposez-les sur du papier absorbant ou sur un chiffon. Frottez à l’aide d’un autre chiffon ou d’un autre papier absorbant, cela vous permettra d’enlevez facilement les peaux des pois chiches en plus de les sécher (j’ai zappé ici cette étape et le résultat était bon quand même !).
Placez les pois chiches dans un plat allant au four, versez toutes les épices et l’huile d’olive et mélangez bien pour enrober tous les pois chiches.
Placez au four pendant une vingtaine de minutes. Laissez tiédir et dégustez.

Poêlée de feuilles et tiges de betterave à la nectarine et aux épices

Pendant cette longue période de confinement, moi pour m’occuper (la tête et les mains) j’ai besoin de cuisiner !!
Et en cuisine, vous me connaissez, rien de ne se perd. Bon il est vrai qu’ici chez mes parents, de toute les manières rien n’est perdu car les épluchures et les restes vont soit aux poules soit au compost.
Mais quand même, je suis toujours preneuse et enthousiaste pour faire preuve d’inventivité et imagination à recycler, transformer tout ce qui peut se cuisiner …
Lors de notre dernière visite chez le fidèle primeur de ma maman, François, ce dernier nous a dégôté de magnifiques betteraves crues en botte et donc avec des magnifiques tiges et feuilles (j’avoue que c’est la première fois que je découvrais une otte entière comme celà de betteraves !). Et là, je suis désolée pour les poulettes, mais je me devais de les cuisiner, tout d’abord pour goûter et ensuite pour m’amuser un peu et faire marcher mes méninges.
En fait celà n’a pas été si compliqué de savoir qu’en faire, car en réfléchissant un peu ces tiges et feuilles s’apparentent assez à des blettes, j’ai donc décidé de les faire poêler, puis de les agrémenter d’épices et d’ajouter un petit côté sucré-salé.
Mais j’aurai pu opter pour un pesto avec ces jolies feuilles… pour une prochaine fois !
Pour deux assiettes :

les tiges et feuilles d’une botte de betteraves crues
un demi oignon doux
une gousse d’ail
1/2cc de paprika
1/2cc de coriandre en poudre
1/2cc de cumin en poudre
1cc de miel
1cs d’huile d’olive
le jus d’un demi-citron
1 nectarine
sel, poivre

Lavez les feuilles et tiges de la botte.
Séparez les feuilles et les tiges. Coupez les tiges en petits morceaux (2-3cm de long), émincez l’oignon et hachez l’ail.
Dans une sauteuse,  faites fondre l’ail et l’oignon dans un peu d’huile avec les morceaux de tiges. Faites cuire à feu moyen pendant une quinzaine de minutes en mélangeant régulièrement. Vous pouvez également ajouter un fond d’eau et couvrir pendant ces 15 minutes.
Ajoutez les feuilles en lanières, les épices, le miel et un peu d’eau si le mélange est trop sec. Mélangez régulièrement et poursuivez la cuisson 5 à 10 minutes.
Servez chaud, arrosé de ju de citron et accompagné de dés de nectarine.

Biscuits aux carottes, cumin et parmesan

Avec les apéros d’été qui s’enchaînent vous avez besoin d’idées de recettes ?
Pour compléter tout mon catalogue de recettes de biscuits salés, voici les petits derniers : aux carottes râpées, cumin et parmesan. Un délice ! Et quasi sans matière grasse ajoutée, juste une lichette d’huile d’olive, que du bon.
Pour une cinquantaine de petits biscuits ;

2 carottes râpées (200g environ)
180g de farine
1 oeuf
2cs d’huile d’olive
100g de parmesan râpé
1cc de cumin en poudre
2cs  de cumin en grains

Versez tous les ingrédients sauf le cumin en grains et les carottes râpées dans un mixeur afin de mélanger l’ensemble. Hors du mixeur incorporez le cumin en grains et les carottes.
Formez des boudins avec la pâte. Enveloppez-les dans du film étirable et placez-les au frais ou au congélateur pour durcir (si vous voulez cette pâte se prépare très bien à l’avance et vous pouvez congeler les boudins jusqu’au jour où vous en aurez besoin pour un apéro improvisé).

Préchauffez le four à 180°C.
Sortez les boudins du frais, retirez-les du film et découpez des rondelles de 0,5 cm d’épaisseur. Déposez-les sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé.
Enfournez pour 15 minutes environ (en les retournant à mi-cuisson) jusqu’à ce que les biscuits soit dorés. Laissez tiédir légèrement sur une grille et servez tièdes de préférence.

Conservez ces biscuits dans une boîte hermétique et au moment de les servir passez-les au four 5 minutes.

Sablés à la mimolette et graines de cumin

Des petits sablés apéros, pour compléter mon carnet de recettes (sablés au parmesan et piment d’espelette, sablés au parmesan et châtaigne, sablés au roquefort, pistaches et abricot secs, cookies à la fourme, pistache et abricots secs…).

Pour une trentaine de sablés :

240g de farine
200g de mimolette
75g de beurre
1 oeuf
2cs d’eau
1cc de purée de piment antillais maison
2cc de graines de cumin
1 pincée de sel

Râpez la mimolette.
Mélangez la farine, la mimolette, les graines de cumin et le sel dans un saladier, et ajoutez le beurre coupés en morceaux et la purée de piment en morceaux, mélangez du bout des doigts. Le mélange doit être grumeleux mais homogène.
Ajoutez l’oeuf, ainsi que deux cuillères à soupe d’eau pour lier le tout. Façonnez la pâte en un boudin de 5cm de diamètre environ. Enveloppez dans du film alimentaire et laissez reposer au frais 30 minutes environ.

Préchauffez le four à 180°C.
Retirez le film alimentaire du boudin et découpez des rondelles de 7 mm environ, déposez-les sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé.
Faites cuire les sablés 20 minutes et dégustez-les tièdes ou froids.

Houmous de carottes aux épices

Une tartinade qui fera son effet, gourmande, parfumée et plus légère qu’un vrai houmous (même si le traditionnel houmous c’est vraiment trop bon !!). Idéal pour un apéro dînatoire, à déguster avec des frites de crudités, des crackers maison, à tartiner sur du pain ou encore des blinis maison (bientôt la recette pour vous de blinis à la farine de sarrasin et maïs).

Pour un gros bol :

2 belles carottes
1/2 oignon
1cm de poivron marocain
1cm de gingembre frais
1cc de cumin moulu
70g de pois chiche cuits
15g de tahini
3cs de lait
le jus d’1/2 citron vert
1cs +2cs d’huile d’olive
1cc + 1cs d’huile de sésame
sel et poivre

Préchauffez votre four à 190°C.

Lavez et pelez les carottes, coupez-les en rondelles. Emincez l’oignon et coupez-le en petits cubes. Epluchez le gingembre et râpez-le finement. Coupez le morceau de piment en tout petits morceaux.
Dans un plat allant au four, mélangez les carottes avec tous les ingrédients préparés ci-dessus et 1cs d’huile d’olive et 1cc d’huile de sésame.
Enfournez pour 35 minutes environ, jusqu’à ce que les carottes soient tendres.

Dans le bol du mixer, placez l’ensemble des ingrédients carottes, pois-chiches, épices, tahini, lait, citron… et encore 2 cuillères à soupe d’huile d’olive et une cuillère à soupe d’huile de sésame.
Mixez bien le tout jusqu’à ce que les petits morceaux d’ingrédients s’agglomèrent entre eux pour former la tartinade. Rectifiez l’assaisonnement en sel et poivre.
Placez au frais au moins une heure.

Boulettes de lentilles, courgette et coriandre

Ces croquettes ne sont vraiment pas jolies en photo je vous l’accorde… Mais difficile de mettre en avant une boulette toute noire !! 🙂
Elles ne se tiennent pas très bien non plus, assez friables, mais elles sont bien bonne et permettent de vous constituer un repas équilibré en les associant à quelques légumes et du riz par exemple (ou un autre féculent).
Pour une vingtaine de boulettes :

550gr de lentilles du Puy cuites
1 échalote
1 courgette râpée finement
1 botte de coriandre
1/2 piment marocain
1cc de cumin en poudre
1/2cc de quatre épices
10cL de coulis de tomate
sel & poivre

Pour la cuisson des lentilles, rincez-les une ou deux fois puis jetez-les dans un grand volume d’eau froide. Faites cuire 20 à 30 minutes après les premiers bouillons. Egouttez puis laissez refroidir.

Lavez la coriandre et récupérez les feuilles. Lavez la courgette et râpez-la finement. Epluchez et émincez l’échalote. Lavez le piment et coupez-le en rondelles.
Mixez les lentilles avec tous les ingrédients. Salez et poivrez à votre goût.

Préchauffez le four à 200°C.
Déposez une feuille de papier sulfurisé sur la gille du four.
Formez des boulettes de lentilles à l’aide de cuillères à soupe et déposez-les sur la feuille de papier sulfurisé.
Enfournez et laissez cuire au moins 30 minutes.
Servez chaud ou froid.

Chou-fleur rôti aux épices

A plusieurs reprises déjà j’ai vu des recettes de chou-fleur rôti au four et j’avais bien envie de tester. Je vous ai déjà proposé du chou-fleur sous toute ses formes : en velouté, en soupe froide, en tartinade, en mousseline, en royale, en financier ou encore cru en taboulé de chou fleur. Je trouve que le chou fleur a besoin d’être bien assaisonné et relevé pour apprécier son goût. Dans cette recette j’ai justement laissé voguer mon inspiration pour relever ce chou fleur et le résultat était vraiment à la hauteur de mes attentes.

Chou-fleur rôti aux épices

Pour un chou-fleur :

1 beau chou-fleur
1cs de curry indien
1/2cc de cumin
2 pincées de gingembre
Piment d’espelette
sel, poivre
2cs d’huile d’olive

Préchauffez le four à 200°C.
Découpez le chou-fleur en sommités et lavez-les sous l’eau froide. Egouttez les sommités et placez-les dans un grand plat allant au four.
Versez dessus l’huile d’olive, parsemez les épices, le sel et le poivre et mélangez bien pour que tous les sommités soient bien enrobés.
Enfournez pour environ 35 à 40 minutes jusqu’à ce que les légumes brunissent légèrement, en remuant à mi-cuisson.
Dégustez chaud ou laissez refroidir pour en faire une salade avec une vinaigrette.

Falafels au four

Depuis le temps que je voulais faire des falafels… enfin j’en ai fait. Je crois que je repoussais pensant que cela allait être long à préparer ; mais en fait pas du tout, c’est ultra simple car on met tous les ingrédients dans le mixeur qui va travailler pour vous, et rapide, il faut simplement penser à mettre à tremper vos pois chiches secs la veille.
Pour la recette je me suis inspirée un peu de celle de Lyne.
Falafels au four

Et le résultat : des falafels légèrement croquants de l’extérieur, moelleux à l’intérieur, parfumés, et pas gras puisque la cuisson se fait au four ici (mais si vous êtes vraiment adeptes de la friteuse vous pouvez également les faire frire).

Pour une quarantaine de falafels :

500g de pois chiches secs (préalablement trempés dans l’eau et le bicarbonate pendant 24 h)
1 oignon
1 échalote
2cs de cumin moulu
1/2cm de piment vert coupé finement
2cs de graines de sésame
3cs de tahini
1cs de farine de pois chiche
1 pincée de bicarbonate de soude
1 botte de coriandre fraîche
sel et poivre selon votre goût
1cc d’huile de sésame
Pour un bol de sauce au yaourt et tahini :
250g de yaourt nature (ou fromage blanc)
1 gousse d’ail fraîchement hachée (facultatif si comme moi vous ne supportez pas trop l’ail frais et cru)
2cs de jus de citron frais
2 à 3cs de tahini
sel et poivre selon votre goût
coriandre fraîche finement émincée, selon votre goût

La veille, faites tremper les pois chiches dans un grand volume d’eau avec pincée de bicarbonate de soude.
Le lendemain, égouttez-les, rincez-les puis séchez-les soigneusement dans un torchon.
Emincez l’oignon et l’échalote, et passez-les au mixeur avec les pois chiches, les épices, le tahini, la farine, le bicarbonate de soude, l’huile de sésame et la coriandre fraîche. Mixez jusqu’à l’obtention d’une pâte presque crémeuse et homogène.
Assaisonnez et mélangez avec les graines de sésame.

Préchauffez le four à 200°C.
Façonnez des boulettes de la taille d’une noix environ et déposez-les sur une feuille de papier sulfurisé.
Si vous le souhaitez vous pouvez badigeonner les falafels d’un peu d’huile d’olive à l’aide d’un pinceau. Enfournez à 200°C pendant 10 minutes environ jusqu’à ce qu’ils soient légèrement dorés. Retournez-les à mi-cuisson.
Servez tiède avec un filet de citron et votre sauce au yaourt très simple à préparer : battez tous les ingrédients dans un bol à l’aide d’une fourchette.

Houmous de patates douces

Pour changer du traditionnel houmous (mais si bon !!) je vous propose ici un houmous parfumé à la patate douce. Relevé avec un peu de piment, de gingembre et de citron vert, un délice à déguster à l’apéro. Et pour couronner le tout c’est ultra simple et rapide à faire (on utilise la patate douce crue).
Houmous de patates douces

Pour un gros bol :

1 patate douce crue de taille moyenne (200g)
300g de pois chiches cuits (en conserve ici)
65g de tahini (purée de sésame)
1 gousse d’ail
1/2cc de sel fin
1cc de cumin
le jus d’1 citron vert
1cm de gingembre frais râpé
1cm de piment

Pelez la patate douce et coupez-la en petits cubes. Placez tous les ingrédients dans le bol du robot et mixez (en ajoutant si besoin un peu d’huile d’olive), jusqu’à ce que le houmous devienne bien onctueux. Vous pouvez aussi ajouter un peu d’eau minérale ou du liquide qui surplombe la purée de sésame, pour l’assouplir sans avoir à ajouter de matière grasse supplémentaire.
Conservez au frais en attendant de servir avec des petits crackers maison par exemple.