Fondant chocolat-courgette

Vous avez déjà pu découvrir plusieurs recettes de gâteau au chocolat et courgette sur mon blog (ici en gâteau moelleux très très fondant chocolat courgette, ou encore là en moelleux au chocolat & courgette, ici en brownie, et encore par ici un gâteau fondant chocolat-courgette, et là encore le dernier qui datait de 2019). En voici une nouvelle inspirée de « La Ligne Gourmande« .
Au bon goût de chocolat, à consommer sans trop de scrupules car il est sans sucre, ni matière grasse ajoutée.

Pour un moule à cake de 25cm environ :

200g de courgette (crue, non râpée, non épluchée)
250g de chocolat noir pâtissier (ici 64%)
100g de yaourt nature (ici soja)
1 oeuf
50g de farine de sarrasin
55g de farine de petit épeautre

8g de levure chimique
2 pincées de sel

Préchauffez le four à 160°C.
Lavez la courgette, puis mixez-la jusqu’à la rendre liquide. Versez-la ensuite dans une casserole, ajoutez le chocolat et faites chauffer à feu doux jusqu’à ce que le chocolat soit fondu.
Hors du feu, ajoutez le yaourt et l’oeuf puis fouettez.
Incorporez alors les farines, la levure et le sel. Mélangez jusqu’à l’obtention d’une préparation homogène.
Versez le tout dans un moule à cake (préalablement huilé ou chemisé) puis enfournez pendant 20 minutes. Laissez refroidir pour démouler et déguster.

 

Moelleux au beurre de cacahuète & courgette (vegan)

Une nouvelle recette inspirée des créations de Mailo Fait Maison, que vous pouvez également suivre sur Instagram @mail0ves.
J’ai décidé de diminuer un peu la quantité d’agave, et pour « humidifier » un peu le muffin d’ajouter une touche de lait. Pour le beurre de cacahuète, comme d’habitude j’ai utilisé le délicieux et si addictif peanutbutter smooth de MyProtein !!!
Résultat : des muffins moelleux et très peu sucrés,adaptés pour un petit-déjeuner équilibré.
Pour 4 moelleux :

100g de courgette (verte ou jaune)
85g de farine de petit épeautre
30g de sirop d’agave
3cs de lait végétal
65g de beurre de cacahuète smooth MyProtein
1cc bombée de levure chimique

Préchauffez le four à 180°C.
Dans le bol du mixeur (équipé de l’ustensile double lame) placez tous les ingrédients et mixez jusqu’à obtenir une pâte homogène sans aucun morceau.
Répartissez la préparartion dans des moules à muffins (en silicone ici) et enfournez. Laissez cuire 15 à 18 minutes en surveillant, le temps de cuisson va dépendre de la taille des muffins et de votre four : la lame d’un couteau plantée au centre doit ressortir tout juste sèche.
Laissez refroidir puis dégustez.
Conservez ces muffins dans une boîte hermétique.

 

 

Lapin aux pruneaux & petits légumes

Que diriez-vous, pour une fois, d’un peu de viande pour le déjeuner ? Je vous propose ici un lapin mijoté, je trouve sa chair très tendre, pas sèche du tout contrairement à certaines volailles.
Un plat mijoté simple, efficace et bon.
Pour 4 personnes :

1 lapin découpé
1 grosse carotte
2 belles courgettes
une dizaine de pruneaux
10cL de vin blanc sec
20cL d’eau
un demi cube de bouillon de volaille bio
1/2 oignon
quelques brins de thym et romarin
sel, poivre
huile d’olive

Epluchez et émincez l’oignon. Faites-le suer dans une grande cocotte ou faitout avec une cuillère à soupe d’huile d’olive, pendant quelques minutes. Salez.
Dans cette même cocote, faites dorer à feu vif les morceaux de lapin sur toutes les faces (si besoin rajoutez un peu d’huile) pendant 5 à 10 minutes environ ; pour pouvoir procéder ainsi sur tous les morceaux du lapin, je m’y prends en deux fois : je fais revenir la moitié des morceaux que je réserve ensuite pour faire revenir les autres ; je replace ensuite tous les morceaux dans la cocotte.
Lavez les carottes et courgettes et coupez-les en gros morceaux.
Ajoutez les morceaux de carottes au lapin, puis le vin blanc. Laissez évaporer à feu vif (quelques minutes).
Ajoutez ensuite l’eau bouillante, le cube de bouillon, le thym et romarin frais et laissez mijoter 1h à 1h30 à feu moyen, en remuant régulièrement pour que les morceaux de lapin trempent bien dans le jus. Au bout de 40 minutes de cuisson ajoutez les morceaux de courgette et les pruneaux et mélangez.
Salez et rectifiez l’assaisonnement si nécessaire et servez.

Fougasse aux courgettes & chèvre

Ah c’est qu’elle revient de loin cette fougasse !! Je vous raconte.
Toujours à Bordeaux après cette phase de confinement, car travail à distance fortement recommandé, et puis c’est que l’on y prend goût à la vie bordelaise alors c’est bien mieux de rester ici à pouvoir profiter un peu du grand air tout en travaillant plutôt que d’aller s’enfermer dans un appartement parisien, non ?!
Mais le déconfinement ayant enfin été annoncé nous avons vite programmé un petit apéro dînatoire en famille, histoire de se retrouver enfin, après ces deux mois. J’ai donc proposé à la petite troupe de préparer, comme à mon habitude, quelques petites choses à grignoter. J’ai notamment préparé le houmous de lentilles corail que je vous ai publié il y a quelques jours, ainsi que le délicieux marbré que j’avais déjà fait une fois, « THE MARBRE » ultime pour moi, je vous le recommande !!
Et après mes dernières expériences de recettes de boulangerie assez conculantes, comme la si gourmande babka ici ou encore la gâche vendéenne, souvenir de mon enfance., j’ai eu envie cette fois-ci de me lancer dans la préparation d’une préparation boulangère salée, la fougasse, et en version végétarienne ici.
Me voilà donc lancée en cuisine à préparer la pâte, la pétrir un peu puis la laisser reposer ; à préparer ensuite la garniture avec mes oignons et courgettes ; à étaler des pâtons, les garnir, les « agigeonner, puis à nouveau laisser reposer pour une dernière levée. Et c’est parti j’enfourne. Sauf qu’au bout de 10 minutes de cuisson, que se apsse-t-il ??? Une coupure de courant !!! Comme c’est assez courant chez mes parents, nous voilà à essayer de réarmer les disjoncteurs mais qui en fait n’ont pas sauté car c’est général !!! Arghhhhh et mes fougasses dans le four qui ne demandent qu’à cuire ?!!
Après 3 heures de coupure le courant est revenu et j’ai pu remettre mes fougasses à cuire, mais du coup elles sont toutes plates !!! Mais elles n’en étaient pas moins bonnes pour autant et n’ont pas fait long feu sur la table d’apéro !!! Merci à mes testeurs-goûteurs.
Pour deux fougasses de taille moyenne :
Pour la pâte :
250g de farine
15cL d’eau
20g de levure fraîche de boulanger
1cs d’huile d’olive
1cc de sel
Pour la garniture :
2 petites courgettes
1/2 oignon
50g de bûchette de chèvre (chèvre frais et cendré, au lait cru ici)
origan, thym
1 poignée de comté râpé
sel, poivre
huile d’olive

Délayez la levure dans 2 cuillères à soupe d’eau tiède.
Dans un saladier, mélangez la farine, le sel, 2 cuillères à soupe d’huile d’olive et la levure. Ajoutez 15 cL d’eau et pétrissez jusqu’à ce que le pâte forme une boule élastique.
Laissez lever pendant 1h30 environ à température ambiante (il faut une pièce pas trop fraîche quand même).

Pendant ce temps préparez la garniture.
Emincez l’oignon finement et faites-le suer dans une poêle avec une cuillère d’huile d’olive et du sel.
Lavez les courgettes et râpez-les (comme des carottes râpées). Egouttez-les puis ajoutez-les dans la pôele ; salez. Faites revenir le tout à feu moyen pendant une dizaine de minutes. A la fin de cuisson ajoutez les herbes et le poivre, puis réservez.

Une fois que la pâte a bien levé, séparez-la en deux pâtons et étalez chacun sur le plan de travail fariné, pour leur donner une forme rectangle d’environ 1/2cm d’épaisseur.
Répartissez la poêlée de courgettes sur la moitié de chacun des pâtons. Emiettez dessus le chèvre frais et parsemez le comté râpé.
Refermez les fouogasses en rabattant la moitié du pâton laissée vide sur celle garnie ; collez bien les bords (avec un peu d’eau sur le bout des doigts su besoin).
Laissez de nouveau reposer et lever les fougasses 30 minutes à une heure.

Préchauffez le four à 210°C.
Huilez, à l’aide d’un pinceau ou d’une cuillère, les fougasses et enfournez pour 30 minutes environ.
Dégsutez ces fougasses tièdes, si vous les avez préparées à l’avance glissez-les 5-10 minutes dans le four chaud.

Tartare de courgettes jaunes & champignons aux herbes

Une petite salade fraîcheur en ce printemps ça vous tente. Simple, rapide, coloré et goûteux, ce petite tartare est idéal pour un petit repas léger.
Pour une personne :

une petite courgette jaune
deux petits champignons de Paris
le jus d’1/2 citron jaune
1cs d’huile d’olive
quelques brins de ciboulette (et si vous avez des fleurs n’hésitez pas à en mettre)
2 tiges de feuilles de menthe
1/2 échalote
1 rondelle de gingembre frais
sel, poivre

Trente minutes à 1 heure avant de dégustez préparer le tartare.
Lavez la courgette et les champignons. Coupez-les en petits cubes et placez-les dans un bol. Emincez finement l’échalote ; coupez le gingembre en tout petits morceaux. Ajoutez celà aux courgettes.
Assaisonnez du jus de citron, de l’huile, de sel et poivre. Ciselez finement les herbes dessus et mélangez le tout.
Laissez reposer au frais jusqu’au moment de servir. Dressez dans un joli bol, avec la fleur de ciboulette.
Pour en faire un repas complet, n’hésitez pas à l’accompagner d’un morceau de pain et de fromage ou encore d’un oeuf à la coque.

Encore un fondant chocolat courgette

Je vous ai déjà proposé plusieurs version de gâteau chocolat courgette : ici en version individuels, ou encore par et cette dernière version.
Toujours dans la même idée en voici un nouveau mais avec les proportions légèrement modifiées et sans farine.

Pour un moule à manquer de 20cm environ :

200g de chocolat noir
300g de courgette entière lavée
45g de sucre
4 oeufs
1 pincée de sel

Préchauffez le four à 180 °C.

Épluchez et râpez très finement la chair de courgette, puis pressez la chair dans une passoire  afin de retirer le maximum d’eau.
Faites fondre le chocolat u micro-onde.
Séparez les blancs des jaunes d’oeufs.
Fouettez le sucre avec les jaunes jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajoutez le chocolat fondu et la courgette râpée.
Dans un autre saladier, montez les blancs en neige. Incorporez-les délicatement en 3 fois à la préparation précédente.
Versez la préparation dans le moule (en silicone ici).
Enfournez pour 35 minutes environ.
Pour tester la cuisson, une pointe d’un couteau plantée au centre du gâteau doit ressortir sèche.

Laissez refroidir puis découpez en petits carrés. Le gâteau est très friable, il ne se tient pas très bien car il n’y a pas de farine, mais il est tellement fondant…

Blinis de courgette, féta et citron

Je vous ai déjà proposé plusieurs recettes de blinis avec des courgettes : ici et là avec du saumon fumé.
Pour cette fois-ci j’avais de la féta à écouler et j’avais envie d’une recette rapide. Le résultat de délicieux blinis bien moelleux.

Pour une dizaine de gros blinis :

1 courgette de 300g environ
50g de farine blanche
50g de farine de sarrasin
1/2 sachet de levure boulangère déshydratée
2 oeufs
150g de féta
60g de parmesan râpé
les zestes d’un demi citron
piment d’espelette
huile d’olive pour la cuisson

Lavez la courgette et coupez-la en gros morceaux.
Dans le bol du robot, battez les oeufs avec les farines et la levure. Ajoutez la féta, le parmesan et les zestes de citron et mixez de nouveau. Ajoutez enfin les morceaux de courgette, le piment d’espelette et mixez.
Dans une poêle huilée à l’aide d’un sopalin imbibé d’huile d’olive, déposez de petits tas de pâte espacés. Laissez dorer au moins 4-5 minutes de chaque côté sur feu moyen.
Dégustez tiède.

Flan de courgettes sucré

Bon promis j’ai bientôt fini de vous enquiquiner avec mes courgettes à toutes les sauces. Mais j’avais envie de tester une version flan sucré et le résultat est agréable (même pour ceux qui n’aiment pas la courgette !).
Ce flan a vraiment la texture des flans que vous pouvez faire sans courgette mais avec un petit goût en plus. Pour les becs sucrés je vous conseille de mettre plus de sucre, et si je le refais je m’amuserai un peu plus avec les épices (cannelle, gingembre, pourquoi pas de une gousse de vanille).

Pour cette fois j’ai craqué et j’ai dégusté ce flan avec du chocolat noir à 70% fondu avec un petit fond d’eau (en mode sauce chocolat)… oui toujours plus gourmande et chocolat-addicte !!

Pour un moule à manquer de 20cm de diamètre :

500g de courgette
7,5cL de lait
75g de sucre en poudre (pour les becs sucrés je vous conseille environ 100g)
125g de farine
qqs gouttes de vanille liquide (si vous avez une gousse ce sera mieux)
1 pincée de sel
2 oeufs
10g de beurre

Préchauffez le four à 200°C.
Lavez les courgettes épluchez-les, puis coupez-les en cubes. Faites-les cuire dans de l’eau bouillante 8 à 10 minutes.
Egouttez-les avec une passoire, puis réduisez-les en purée à l’aide d’un mixeur.
Faites fondre le beurre au micro-onde.
Battez les oeufs avec le sucre, puis ajoutez la farine petit à petit. Lorsque le mélange est homogène, ajoutez le beurre et le lait. Mélangez et ajoutez la pincée de sel.
Enfournez et laissez cuire 1 heure (à mi-cuisson si le flan brunit trop placez une feuille de papier aluminium dessus.
Laissez refroidir pour démouler et servir. Conservez ce flan au frais (jusqu’à 3 jours sans souci).

Tartinade de courgettes crues à la purée d’amande

Et une nouvelle tartinade de courgette, cette fois-ci parfumée à l’amande.

Pour un bon bol de tartinade :

300g de courgettes
1/2cs d’huile d’olive
le jus d’1/2 citron vert
1/2cm de gingembre
2 fines lamelles de piment vert
1cc de purée d’amande
20g de pistaches grillés
sel

Lavez les courgettes et coupez-les en tout petits cubes.
Epluchez la gousse d’ail et coupez-la en petits morceaux. Coupez également le morceau de gingembre et le piment en tout petit.
Dans une assiette creuse placez les dés de courgette avec le gingembre, le piment, l’ail, le jus de citron et l’huile, ainsi que du sel. Mélangez bien et laissez mariner pendant au moins 1 heure au frais.

Une fois les courgettes marinées, versez-les dans le bol du mixeur. Ajoutez la purée d’amande et les pistaches et mixez finement.
Vérifiez l’assaisonnement et réservez au frais au moins une heure avant de servir.

Petits moelleux à l’amande et courgette

Et oui encore de la courgette, un mariage avec l’amande en version sucrée pour cette fois. Un petit plaisir pour les papilles, bien parfumée à l’amande.
Et pour encore plus de gourmandise, j’avais mis un insert praliné dans l’un d’eux (ou tout simplement un carré de chocolat) !

Pour 3 moelleux :

50g de poudre d’amande
12g de maïzena
1/3cc de levure
1 œuf
15g de sucre
7mL d’huile d’olive
10mL de lait
75g de courgette
les zestes d’une demi orange non traitée (ou citron selon votre envie)
quelques gouttes d’arôme amande amère

Préchauffez le four à 180°C.
Lavez la courgette, coupez les bouts et râpez-la au robot. Placez la courgette râpée dans une passoire et laissez égoutter.
Mélangez la poudre d’amandes, la maïzena et la levure. Coupez le zeste d’orange en tout petits morceaux.
Battez les œufs et le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajoutez l’arôme d’amande amère, les zestes d’orange, l’huile et le lait.
Mélangez bien puis incorporez la courgette râpée, pressée entre vos mains pour enlever un maximum d’eau, puis le mélange sec (poudre d’amande / levure / maïzena).
Versez dans les moules à muffins (en silicone ici) et enfournez pour environ 25 minutes.
Laissez refroidir pour démouler et dégustez.