Cake citronné à la courge butternut et noisettes

– Un citron bio qui me restait de mes tartelettes cuites au citron,
– une envie de profiter de ces légumes d’automne qui envahissent nos étales de marché,
– et en souvenir une recette que Carole nous avait proposé qui alliait tous ces petits plaisirs.
Et voici le résultat : un cake très parfumé, automnal, gourmand et moelleux.
A déguster simplement avec son glaçage, ou accompagné d’une sauce au chocolat il n’en sera que plus gourmand encore.
IMG_0762

Pour un moule à cake de 22*10cm environ :

300g de chair de butternut crue
100g de poudre de noisette
60g de poudre d’amande
100g de farine
1cc de poudre à lever
3 œufs
80g de sucre
le zeste d’1 citron non traité
1cc de poudre à 4 épices
Pour le glaçage :
30g de sucre glace
3cs de jus de citron

Préchauffez le four à 180°C.

Râpez la chair de butternut au robot (avec la râpe aux trous les plus fins).
Prélevez le zeste du citron avec une râpe fine ou un économe et râpez-le très finement.
Mélangez la poudre de noisette, la poudre d’amande, la farine, la poudre à lever et les épices.
Dans un récipient, battez les œufs et le sucre. Ajoutez le zeste de citron et le mélange de poudre. Mélangez puis incorporer la courge râpée.
Répartissez cette préparation dans un moule à cake et enfournez pour 40 minutes à 180°C. Baissez ensuite le four à 170°C et prolongez la cuisson de 5 minutes.
Laissez complètement refroidir le cake puis démoulez-le.

Mélangez le sucre glace avec 3 cuillères à soupe de jus de citron et répartissez ce glaçage à la surface du cake. Laissez sécher et dégustez enfin…
Ce cake accompagnera sublimement le chocolat chaud que je proposerai demain…

Cake pomme sucrine amande gingembre

Ce cake est une pure merveille ! Un délice, avec un fondant-moelleux sans pareil et un mariage de saveur authentique.
J’ai découvert la sucrine cet hiver sur mon marché grâce à mon maraîcher ; il s’agit d’un légume de la famille des courges (potiron, potimarron, butternut et autres bons légumes oubliés).
Je l’avais utilisée récemment dans des financiers salés et pour continuer dans mes habitudes d’utiliser les légumes dans mes desserts, j’ai eu envie de l’associer à de la pomme dans un cake sucré.
IMG_9590

L’idée de cette association m’est venue du blog Cocotte et Campagne, et j’ai ensuite décliné la recette à ma sauce en ajoutant un peu de poudre d’amande notamment pour apporter davantage de moelleux ! Et le résultat est, sans me vanter, parfait. À refaire encore et encore.

Pour un moule à cake :

175g de farine
50g d’amandes en poudre
15g de pistaches en poudre (facultatif, vous pouvez remplacer par de la poudre d’amande, c’était un restant de placard)
3 œufs
80g de sucre
120g de beurre
2 petites pommes
200g de sucrine finement râpée
1cm de gingembre frais râpé très finement
1/2 sachet de levure chimique
1/2cc de bicarbonate de soude

 Préchauffez le four à 180°C.

Lavez les pommes et râpez-les finement au robot.

Faites fondre le beurre au micro-ondes.
Dans un saladier, fouettez les œufs avec le sucre. Quand le mélange double de volume et devient mousseux (au bout de 2-3 minutes), ajoutez peu à peu la farine, préalablement mélangée à la levure et au bicarbonate de soude, les poudres d’amande et de pistache et le beurre fondu.
Incorporez ensuite les pommes et la sucrine râpées et le gingembre frais. Mélangez grossièrement.

Versez la pâte dans un moule à cake (en silicone ici) et enfournez. Laissez cuire pendant 50 minutes à 1h (la lame d’un couteau plantée dans le cake doit ressortir légèrement humide mais sans pâte dessus).

Laissez tiédir avant de démouler et de déguster tiède (cela fait mieux ressortir les parfums).

Financiers à la sucrine, pignons et comté

Encore et toujours des financiers salés, car après les crèmes brûlées il faut utiliser les blancs d’œufs restants !
Pour cette fois-ci des financiers salés toujours de saison avec de la sucrine (une courge que m’a fait découvrir récemment mon maraîcher).
IMG_9583

Pour une quinzaine de petits financiers :

200g de sucrine râpée
6 blancs d’œufs
120g de pignons de pin réduits en poudre
90g de farine blanche
30g de farine complète (qui peut être remplacée par de la farine blanche)
1/2 sachet de levure chimique
120g de comté râpé
20g d’huile d’olive
20g d‘huile de noisette
sel, poivre

Préchauffez le four à 180°C.
Mélangez les farines, la levure, la poudre de pignon le comté râpé. Ajoutez les huiles d’olive et de noisette, le sel et du poivre et remuez bien.
Au robot montez les blancs en neige ferme (avec une pincée de sel). Incorporez-les délicatement à la préparation précédente. Incorporez enfin délicatement la sucrine râpée.

Répartissez l’appareil à financier dans des moules à financier en silicone (ou à muffin ou encore à cannelé) et enfournez pour 25 minutes environ (la lame d’un couteau plantée dans un financier doit ressortir très légèrement humide).
Laissez tiédir un peu avant de les démouler et dégustez ces petits financiers tièdes, pour l’apéro par exemple.

Si vous les avez préparés à l’avance, n’hésitez pas à les glisser dans un four tiède avant de les déguster.

Par ailleurs ces financiers se congèlent très bien. Placez-les encore congelés dans le four chaud (180˚C), laissez-les chauffer pendant une vingtaine de minutes et servez-les.

Velouté de courge Butternut à la châtaigne

Le velouté de la semaine sera aux châtaigne et à la courge Butternut. Je vous avais proposé il y a quelques semaines un velouté avec des châtaignes (un velouté de châtaigne, céleri et carotte) : les châtaigne apportent une texture et une saveur très sympathiques aux veloutés, donc j’ai eu envie de ré-itérer l’expérience.
Verdict : toujours un plaisir et l’association courge-châtaigne est une réussite.
Si vous n’avez pas de courge Butternut, vous pouvez la remplacer par du potimarron.
IMG_9387

Pour 4 personnes :

350g de châtaignes en conserve
1 courge butternut de 850g environ
1 oignon émincé
250mL d’eau
200mL de lait
huile d’olive
sel, poivre

Préchauffez le four à 180˚C.
Lavez la courge Butternut, coupez-la en deux dans la longueur et retirez-en les graines. Placez les deux moitiés, côté bombé vers le haut, dans un plat allant au four ou sur la plaque du lèche-frite, et enfournez pour 30 minutes environ, jusqu’à ce que la peau se décolle facilement.
Laissez tiédir légèrement et retirez la peau. Coupez la courge en morceaux.

Faites revenir légèrement l’oignon dans une grande casserole avec une cuillère à soupe d’huile d’olive.
Ajoutez les châtaignes, la courge butternut, l’eau et le lait, une pincée de sel et portez à frémissements.
Faites cuire pendant 10 minutes environ (jusqu’à ce que la courge et les châtaignes s’écrasent).
Mixez les légumes avec un mixeur plongeant, salez et rectifiez l’assaisonnement si nécessaire. Si vous souhaitez une consistance plus liquide, rajoutez de l’eau ou du lait.

Servez bien chaud.

Graines de courge grillées maison

Voici une petite recette pour votre apéro de St Valentin… très léger, sain, et super simple à réaliser.

Et maintenant vous saurez quoi faire de vos graines de courge lorsque vous cuisinerez tous ces légumes d’hiver (potiron, potimarron, courge butternut, carat, courge spaghetti…)
IMG_9294
Les ingrédients pour les graines d’une courge environ :

des graines de courge, potiron, potimarron, ….
les épices de votre choix: 1cc de paprika doux, ou 1cc de curry
fleur de sel
1 ou 2 cc d’huile d’olive

Récupérez vos graines de courge (moi je le fais à l’aide d’une cuillère à dent) et lavez-les bien dans une passoire sous l’eau clair : il s’agit de les débarrasser complètement de toute la chaire filandreuse qui les entoure.
Une fois bien nettoyées, déposez vos graines sur un torchon propre, épongez-les rapidement puis laissez-les sécher toute une nuit (ou plus) en les étalant bien.
Le lendemain, préchauffez votre four à 180°C.
Mettez vos graines dans un bol et ajoutez les épices, la fleur de sel et l’huile d’olive (suivant la quantité de graines). Mélangez pour bien enrober toutes les graines d’épices puis versez sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé (ou dans un grand plat).
Enfournez pendant 10 minutes environ en mélangeant de temps en temps. Terminez par 5 minutes environ en mode grill à 220 ou 240˚C (en surveillant car ça brûle vite).
Laissez tiédir puis dégustez tiède avec une petite bière pour l’apéro !

Petits moelleux-fondants à la courge carat et noix

La dernière fois il me restait de la courge carat de mon cheesecake à la courge et aux épices du coup en fouillant sur les blogs j’ai découvert ces petits fondants chez Annellenor, qu’elle déclinait au potiron. Une petite gourmandise mais assez light donc foncez !
IMG_9324

Pour 6 petits fondants :

175g de purée de courge carat (cuit à la casserole, mixé et égoutté)
40 g de noix mixées (mais pas en poudre trop fine)
25g de farine
20g de sucre
1 oeuf
125mL de lait
1 belle cuillère à café de fromage blanc à 0%
le zeste d’1/4 de citron non traité
miel pour servir

Préchauffez le four à 150°C.
Mélangez la purée de courge avec les noix mixées, la farine et le sucre.
Dans un autre saladier, battez l’oeuf en omelette, ajoutez le fromage blanc puis le lait.
Mélangez les deux préparations, puis ajoutez le zeste de citron finement râpé.
Versez la préparation dans des petits moules à muffins (en silicone ici).
Faites cuire au bain-marie dans le four pendant 40 min environ, la lame d’un couteau doit ressortir sèche.
Laissez refroidir puis placez les moelleux au frais pour 3 heures au moins.
Dégustez très frais et servez arrosé d’un filet de miel.

Courge spaghetti à la carbonara

Je n’aime pas vraiment la saison hivernale car il fait froid, il neige, il vente… Je préfère la chaleur de printemps et d’été.
Mais pour ce qui est des légumes d’hiver je les aime beaucoup beaucoup, surtout toutes les courges et la famille des cucurbitacées. En effet, et comme vous avez pu le constater avec mes publications, on peut les décilner à toutes les “sauces” ! En sucré, en salé, en pancake, en soupe, en fondant…

Et je ne me lasse pas de ces courges car j’en découvre de nouvelles chaque année grâce à mon maraîcher qui en cultive tout plein ! Et dernièrement c’est la courge spaghettis qui nous a régalé. J’ai opté pour une recette toute simple mais qui fait vraiment son effet : la courge spaghetti façcon carbonara ! Très sympa cette recette et elle fera manger des légumes aux plus réticents et aux bambins j’en suis sure !
IMG_9265

Pour 2 personnes :

1/2 courge spaghetti
1 échalote
100g de lardons fumés
30g de parmesan râpé
50g de crème fraiche liquide
1 jaune d’œuf
sel et poivre

Préchauffez le four à 250°C.
Retirez les graines de la demi courge et enfournez-la pour 20 minutes.
Sortez-la ensuite du four et effilochez la chair à l’aide d’une fourchette (c’est l’étape que je préfère ça fait des cheveux d’ange !).

Épluchez et émincez finement l’échalote.
Faites revenir les lardons dans une poêle sans matière grasse. Égouttez les lardons et réservez.
Dans la même poêle faites suer les échalotes. Une fois qu’elles sont tendres rajoutez les lardons et la courge spaghetti. Salez et poivrez.
Faites revenir quelques minutes à feu moyen puis baissez le feu et ajoutez la crème, le jaune d’œuf et le parmesan et mélangez.
Servez bien chaud, avec une salade verte par exemple.

Cheesecake à la courge et aux épices

Cela fait un moment que j’avais repéré ce cheesecake chez la miss de « Avocat et chocolat ». Avec toutes les courges d’hiver je ne pouvais pas passer à côté. Mais ne trouvant pas de potimarron au marché, mon maraîcher m’a fait découvrir une nouvelle courge que je ne connaissais pas : le carat. Une texture comparable à celle du potimarron, un goût moins prononcé mais qui se prête parfaitement aux desserts.
IMG_9311

Pour 6-8 personnes :

Pour la croûte biscuitée :
150 g de  spéculoos (maison ici)
50 g de beurre
50g de noix de cajou
25g  de sucre de canne
Pour l’appareil à cheesecake
 :
200g de purée de carat (ou autre courge)
200g de fromage blanc à 0% de MG
100g de fromage frais (type St Morêt)
3 œufs
50g de sucre
15g de maïzena
1/2cc de gingembre moulu
1/2cc de  cannelle moulue

Commencez par préparer la croûte biscuitée.
Mixez  les spéculoos avec le beurre fondu, les noix de cajou et le sucre jusqu’à obtenir un mélange sableux. Versez cette base dans un moule en silicone (ou idéalement un moule à charnières), réserver une partie pour saupoudrer sur le gâteau. Tassez en appuyant bien le mélange au fond et sur les parois (aidez-vous du dos d’une cuillère). Réservez au frais le temps préparer la garniture au fromage.

Préparez maintenant l’appareil courge/fromage.
Préchauffer le four à 130 °C.
Dans le bol du robot placez tous les ingrédients et mixez jusqu’à obtenir une préparation lisse. Versez-la sur la croûte biscuitée, parsemez sur le dessus le restant du mélange sableux aux speculoos et enfourner pour environ 50 minutes. Le centre doit trembloter à la fin de la cuisson c’est normal (le cheesecake va continuer de cuire dans le four éteint).
Laissez refroidir dans le four jusqu’à complet refroidissement, puis réservez au frais au minimum 2 heures avant de servir (l’idéal étant de le préparer la veille).

Servez bien frais.

Tarte à la courge butternut, châtaigne et lardons

Partie dans ma série de recette à base de courge butternut, il fallait que je finisse cette énorme courge, J’ai donc dégoté cette recette d’automne bien sympathique chez Lolotte.
IMG_8973

Pour 4 personnes :

Pour la pâte :
100g de farine
50g de farine de châtaignes
1 pincée de cannelle
10g d’huile d’olive
5cL d’eau
Pour la garniture :
1/2 courge butternut (une fois cuite cela m’a donné 530g de purée)
100g de lardons fumés
225g de châtaignes cuites (c’était des châtaignes fraiches ici, pour les faire cuire et épluchez c’est par ici)
40g de comte râpé
sel, poivre

Préparez la pâte en mélangeant les farines et la cannelle. Incorporez l’huile d’olive puis l’eau, petit à petit, afin de former une pâte pas trop molle. Formez une boule de pâte et enveloppez-la dans du film étirable. Laissez-le reposer 30 minutes au frigo.

Pendant ce temps, faites cuire la courge ; pour ma part j’opte pour une cuisson au four qui évite d’avoir à éplucher la courge crue.
Lavez la courge, coupez-la en deux dans la longueur, et retirez-en les graines. Déposez une moitié de courge, face bombée et écorce vers le haut, dans un plat à gratin très légèrement huilé. Enfournez dans un four à 180°C en laissez cuire 50 minutes à 1h (en fonction de la taille de la courge). Laissez ensuite refroidir. Il suffit alors de décoller délicatement la peau, elle se retire normalement très facilement (en lambeaux). Réduisez ensuite la courge en purée.

Faites revenir les lardons dans une poêle ; une fois qu’ils sont dorés épongez-les sur une feuille de papier absorbant.

Préchauffez le four à 200˚C.

Sortez la pâte du frigo et étalez-la sur le plan de travail fariné. Foncez-en un moule à tarte (en silicone ici), piquez le fond de tarte à la fourchette. Répartissez sur le fond de tarte les lardons et les châtaignes puis recouvrez avec la purée de courge. Saupoudrez de comté râpé et enfournez. Laissez cuire environ 35 minutes. Servez tiède accompagnée d’une salade verte.

Frites de polenta à la courge Butternut

J’aime beaucoup la polenta, sa texture est très agréable et ça change des féculents basiques comme les pâtes, le riz et les patates.

Et ce que j’aime également avec la polenta c’est qu’elle se décline sous tout un tas de forme, en gratin, en purée, en frites, en bouchées… et elle se glisse tout aussi bien dans des recettes salées que dans des recettes sucrées.
Du coup lorsque j’ai découvert cette recette chez Carole, elle m’a immédiatement séduite et la voici chez moi. Je me suis fait un week-end courge pour cette occasion, car j’ai également fait une tarte à la purée de courge et des crèmes brûlées à la courge et zestes d’orange. Bref, que du bon tout orange !
IMG_8969

Pour 4 personnes en accompagnement :

125 gr de polenta fine
60cL de bouillon de légume (1cube de bouillon) *
200g de chair de courge Butternut cuite et bien égouttée
40 gr de parmesan râpé
sel, poivre

* comme l’indique Carole, il s’agit ici des proportions et temps de cuisson indiqués sur le paquet de polenta, donc à ajuster en fonction de votre polenta

Pour faire cuire la courge Butternut je l’ai glissé dans le four à 180°C pendant 1h environ.
Écrasez la chair de courge avec une fourchette (ou réduisez-la en purée au mixeur).

Dans une casserole, portez le bouillon à ébullition. Ajoutez-y la polenta en pluie et cuisez le temps indiqué sur le paquet sans cesser de tourner (5 minutes environ ici).
Retirez ensuite du feu et ajoutez le parmesan et la courge écrasée. Mélangez bien, goûtez et rectifiez l’assaisonnement en sel et poivre si nécessaire.

Sur une feuille de papier alu ou sulfurisé, étalez la polenta sur une épaisseur d’environ 1 cm, lissez la surface et laissez complètement refroidir.

Une fois refroidie, coupez la polenta en bâtonnets.
Deux options s’offrent alors à vous :
– soit vous les faites revenir dans une poêle avec un filet d’huile d’olive, sur chaque face, jusqu’à ce qu’elles soient bien dorées ;
– soit vous les glissez dans le four 10 minutes à 180°C, puis en mode grill, à 220°C, pendant 5 à 10 minutes de chaque côté.

Servez ces frites tièdes en apéritif (accompagnées d’une petite sauce) ou en accompagnement d’une viande ou d’un poisson.